La CFTC Paris appelle au boycott des grandes surfaces le 14 juillet

La CFTC Paris appelle au boycott des grandes surfaces le 14 juillet

08/07/2011 – 17h00
PARIS (NOVOpress) – La CFTC Paris lance une campagne d’affiches (photos) pour dénoncer l’ouverture des magasins le 14 juillet.

Dans un communiqué, elle indique : “Un jour férié est un jour de fête civile ou religieuse, ou commémorant un évènement. Il est, sauf exception, non travaillé. La France compte 11 jours fériés. A ces jours nationaux, se rajoutent ceux liés à des particularismes locaux. Ces jours sont un oasis de calme dans un monde en agitation perpétuelle, ils permettent, comme le dimanche, de vivre autre chose que la course à la production/consommation. Ils sont indispensables pour l’équilibre de la vie familiale, personnelle, associative et spirituelle. Et pourtant ! Ils sont de plus en plus remis en cause, principalement dans le commerce où grandes surfaces et centres commerciaux bafouent de façon récurrente la notion même de jour férié. C’est pour cette raison que nous voulons marquer le coup à l’occasion de la Fête Nationale en dénonçant l’ouverture des grandes surfaces le 14 juillet.”

Cette action débute à Paris puis aura lieu en Picardie.

Viande halal imposée aux salariés d’Air France : la CFDT réagit - entretien avec Frederic Quinson, commissaire à la commission restaurant [audio]

Viande halal imposée aux salariés d’Air France : la CFDT réagit – entretien avec Frederic Quinson, commissaire à la commission restaurant [audio]

08/07/11 – 17h00
PARIS (NOVOpress)
– L’affaire pourrait bien faire grand bruit : la compagnie Air France imposerait à leur insu aux personnels d’Air France de la nourriture halal lors des repas. La CFDT monte au créneau (voir tract ci-dessous) afin de demander un éclaircissement sur ces pratiques, que semble tolérer  la CGT, le syndicat majoritaire au sein du personnel Air France. Frédéric Quinson, délégué CFDT et commissaire à la commission restaurant,  a accepté de revenir sur cette affaire qui est loin d’être terminée .

Propos recueillis par Yann Vallerie

[MEDIA not found]

Viande halal imposée aux salariés d’Air France : la CFDT réagit - entretien avec Frederic Quinson, commissaire à la commission restaurant 	<audio id="wp_mep_2"      controls="controls" preload="none"  >
		
		
		
		
		
		
		
		<object width="223" height="30" type="application/x-shockwave-flash" data="https://fr.novopress.info/wp-content/plugins/media-element-html5-video-and-audio-player/mediaelement/flashmediaelement.swf">
			<param name="movie" value="https://fr.novopress.info/wp-content/plugins/media-element-html5-video-and-audio-player/mediaelement/flashmediaelement.swf" />
			<param name="flashvars" value="controls=true&file=" />			
		</object>		
	</audio>
<script type="text/javascript">
jQuery(document).ready(function($) {
	$('#wp_mep_2').mediaelementplayer({
		m:1
		
		,features: ['playpause','current','progress','duration','volume','tracks','fullscreen']
		,audioWidth:223,audioHeight:30
	});
});
</script>

Vive les mariés ! [vidéo]

Vive les mariés ! [vidéo]

08/07/2011 – 15h30
MONTAUBAN (NOVOpress) – Le juge des référés a condamné le maire de Montauban, Brigitte Barèges, à prononcer le mariage d’une Française et d’un Tunisien en situation irrégulière en France. Union à laquelle le maire continue de s’opposer en raison de la “vulnérabilité” et de la “fragilité” de la future épouse.
Le futur époux, lui, s’est déjà marié une première fois en France, mais n’a pas pu obtenir la nationalité française du fait du décès de sa première épouse par défenestration 2 mois après le mariage. Une enquête est toujours en cours sur cette mort.

Le conseil de Brigitte Barèges, Me Laurent de Caunes, a indiqué que le maire allait faire appel. Il est “surpris” du délibéré et a déclaré : “Un officier d’état civil, dans le cadre de sa mission, doit sauvegarder l’ordre public et protéger les intérêts des personnes. Nous attendons toujours les résultats de l’enquête du parquet sur la vulnérabilité de la conjointe. Ma cliente ne pouvait pas faire autrement, pour protéger cette personne, que de différer le mariage”.

Mais qu’y a t-il en France de plus urgent que de permettre d’être légalisé à un immigré délinquant aux lois sur l’immigration ?

Razzia à Marseille : deux trains attaqués par des "jeunes gens"

Razzia à Marseille : deux trains attaqués par des “jeunes gens”

08/07/2011 – 14h30
MARSEILLE (NOVOpress) – A Marseille comme dans de nombreuses villes françaises, la criminalité fait partie du paysage. Outre le trafic de drogue qui a pris racine depuis fort longtemps, d’autres faits tout aussi graves se produisent chaque jour dans la capitale phocéenne.

Hier soir, un train de voyageurs, Train express régional (TER), a été bloqué volontairement, au risque de provoquer un grave accident. Des objets volumineux avaient été jetés sur les voies dans les quartiers Nord de Marseille, par “un groupe d’une vingtaine de jeunes gens” dit l’AFP. Selon Le Télégramme la locomotive a percuté un caddie avec un choc brutal qui l’a endommagée. Un train de marchandises qui suivait a été à son tour bloqué par le TER arrêté et fort heureusement ne l’a pas percuté. Les “jeunes gens” n’ont pas pu pénétrer dans le TER mais le train de marchandises a été l’objet d’une véritable razzia.

On ne reviendra pas sur l’appellation de “jeunes gens” employée par l’officine du politiquement correct et de la novlangue que représente l’AFP. Un forfait qui s’est déroulé à hauteur de la cité du Ruisseau Mirabeau, dans le 15ème arrondissement, cité qui concentre des populations immigrées de toutes origines.

Décidément très habiles lorsqu’il s’agit de mal agir, ces “jeunes gens” ont obstrué les voies à l’aide de poutres et de chariots de supermarchés. Une fois les deux trains arrêtés les wagons du train de marchandises ont été ouverts par une horde de vingt racailles qui ont pu dérober en toute impunité leur contenu. Selon un représentant du syndicat de police Alliance, “on croyait ces attaques d’un autre âge désormais révolues après la mise en place de mesures de sécurité”, en ajoutant : “C’est presque le retour au temps des diligences attaquées”.

Pendant ce temps, Guéant et ses acolytes de l’UMP nous vantent leur bilan en matière de lutte contre l’insécurité…

D'après le Conseil de l'Europe : « L’Italie aurait besoin de 3 millions de nouveaux immigrés d’ici à 2020 » !

D’après le Conseil de l’Europe : « L’Italie aurait besoin de 3 millions de nouveaux immigrés d’ici à 2020 » !

08/07/2011 – 12h00
ROME (NOVOpress) – « Étendre les droits et devoirs civiques, y compris le droit de vote au plus grand nombre possible de résidents »et, comme premier pas, accorder à tous les résidents étrangers le droit de vote aux élections locales.

« S’attaquer aux informations trompeuses et aux stéréotypes au sujet des migrations, et donner à leurs citoyens une image plus réaliste de la situation des migrants et des besoins actuels et futurs de l’Europe. »

C’est une partie des recommandations faites aux États européens par un groupe de neuf « personnalités éminentes », ou censées telles, désignées par le Conseil de l’Europe (pour la France, il s’agit du dénommé Martin Hirsch (photo), qui s’était rendu célèbre en expliquant que « la vraie intégration, c’est quand des catholiques appelleront leur enfant Mohamed »).

Leur rapport, intitulé avec originalité, “Vivre ensemble. Conjuguer diversité et liberté dans l’Europe du XXIe siècle”, avait été publié le 11 mai et présenté par une tribune inénarrable dans Le Monde. On y lisait notamment que « l’Europe a besoin de davantage d’immigrés. Sans eux, d’après les calculs de la Commission européenne, la main-d’œuvre diminuerait d’environ 100 millions rien que dans l’Union européenne ces cinquante prochaines années.”

Depuis, les auteurs du rapport font le tour des capitales européennes pour en faire la promotion. C’était le cas aujourd’hui à Rome, où il a été présenté aux journalistes par le secrétaire général du Conseil de l’Europe, Thorbijorn Jagland, et la parlementaire d’extrême gauche, Emma Bonino, militante historique du « droit à l’avortement », fondatrice du Centre d’information sur la stérilisation et sur l’avortement en 1973, qui fait désormais campagne pour l’euthanasie (et qui représentait l’Italie parmi les « éminentes personnalités »).

Selon Emma Bonino, l’Italie « pour réagir au déclin démographique, aurait besoin d’au moins 260 mille immigrés par an dans les dix prochaines années, soit pratiquement trois millions de nouveaux immigrés d’ici à 2020 ».

Jagland a de son côté lancé l’alarme pour la condition des minorités, en particulier les roms, « laissés aux marges de la société ». Le Conseil de l’Europe a donc « financé un projet pour la formation d’un millier de médiateurs qui puissent servir d’intermédiaires et aider la population rom à s’intégrer. »

On est toujours heureux d’apprendre que nos impôts sont utilisés pour le bien commun !

Démantèlement d'un important réseau de trafic de drogue à Marseille

Démantèlement d’un important réseau de trafic de drogue à Marseille

08/07/2011 – 11h00
MARSEILLE (NOVOpress) –
Le tribunal correctionnel de Marseille vient de condamner une quarantaine de prévenus pour leur participation en 2007 et 2008 à un réseau de trafic de drogue agissant en France, en Espagne, au Maroc et en Algérie. Les deux chefs de ce réseau, Ahmed Kheloufi et Sofiane Boukhedimi, ont été condamné à 13 et 10 ans de prison et à une interdiction définitive du territoire français pour Kheloufi. Ce dernier avait déja été condamné en 2000 par la cour d’assises spéciale des Bouches-du-Rhône à 13 ans de prison pour des faits d’importation en bande organisée de stupéfiants et trafic de stupéfiants… (2000 +13 = 2013?)

Boukhedimi, qualifié de “Mozart du trafic de stupéfiants” par le procureur a joué un “rôle éminent”, jusqu’en détention d’où il poursuivait le trafic, ce qui en dit long sur l’omerta qui règne concernant ce qui peut se passer dans les prisons françaises. Faisant venir cannabis et cocaïne d’Algérie et du Maroc, par le biais d’acheteurs locaux, les membres du réseau écoulaient leur marchandise à Paris et Marseille. Saïd Tir, 59 ans, qui aurait dû être le 44e prévenu jugé dans cette affaire a été abattu le 27 avril dans les quartiers Nord de Marseille.

De quoi apporter de l’eau au moulin zémmourien…

Malika Sorel

La révolte des intellectuels contre le Système

Article repris avec l’aimable autorisation de Polémia – La dissidence des intellectuels a précédé la chute de l’Union soviétique. La révolte des intellectuels contemporains pourrait bien annoncer la chute de l’empire cosmopolite. Certes, les oligarques du Système sont puissants : ils possèdent l’argent et contrôlent les médias classiques. Mais le pouvoir de ces oligarques est triplement menacé : par la révolte populiste, par la révolte numérique mais aussi par la révolte des intellectuels. Philosophes, anthropologues, économistes, géopoliticiens, géographes et sociologues sont de plus en plus nombreux à contester le désordre établi. A l’écart d’une actualité hollywoodienne, Andrea Massari nous propose de prendre un peu de hauteur… Explications.

Les philosophes à la quête du sens

L’écrivain Richard Millet dénonce La Fatigue du sens et l’horizontalité du monde

L’écrivain Richard Millet dénonce La Fatigue du sens et l’horizontalité du monde

Dans les années 1950, la majorité des philosophes étaient marxistes ; ils sont devenus droits-de-l’hommistes dans les années 1970/1980. Aujourd’hui, beaucoup de philosophes sont des critiques acerbes de la modernité et portent souvent la parole d’un retour à la tradition. C’est le cas de Jean-François Mattéi, auteur de La Barbarie intérieure et du Procès de l’Europe. C’est le cas de Philippe Nemo, auteur de La Régression intellectuelle de la France. Chantal Delsol dénonce, elle, L’Age du renoncement. Et avec une grande rage littéraire l’écrivain Richard Millet (photo) dénonce La Fatigue du senset l’horizontalité du monde. Un pamphlet philosophique éloigné de toute bien-pensance et frappé du sceau de la radicalité.

Le grand retour des frontières

Dans la novlangue contemporaine le mot frontières était devenu tabou : on n’en parlait pas, si ce n’est pour les… supprimer. Régis Debray a brisé le tabou en publiant un Eloge des frontières. L’éloge des frontières, c’est aussi le fil rouge du livre fulgurant d’Hervé Juvin : Le Renversement du monde. L’économiste et anthropologue rejoint ainsi le philosophe. L’un et l’autre chez Gallimard.

La réhabilitation du protectionnisme

Le Prix Nobel Maurice Allais

Le Prix Nobel Maurice Allais

Face à la grande menace industrielle, le vieux gaulliste Jean-Noël Jeanneney avait publié, en 1978, Pour un nouveau protectionnisme. En forme de chant de cygne car depuis la fin des années 1970, c’est le libre-échange qui donne le tempo. Parvenant même à faire censurer le Prix Nobel Maurice Allais (photo ci-dessus). Cette époque de censure est révolue : des économistes osent aujourd’hui s’afficher protectionnistes : Jacques Sapir et Jean-Luc Gréau ont rejoint Gérard Dussouy, théoricien de la mondialité, et Alain Chauvet (Un autre monde : Protectionnisme contre prédation).

Sociologues et géographes portent un regard critique sur l’immigration

Le géographe Christophe Guilly a jeté un pavé dans la mare avec ses Fractures françaises. Il y montre l’ampleur des fractures ethniques. Fractures ethniques qui ne sont pas forcément sociales : car on est plus riche (monétairement parlant, en tout cas) en Seine-Saint–Denis que dans la Creuse. De son côté, Malika Sorel tient Le langage de vérité [sur] Immigration, Intégration. Dans les mêmes perspectives que Michèle Tribalat (de l’INED) dans Les Yeux grands fermés (L’Immigration en France) ou Hugues Lagrange dans Le déni des cultures.

Le grand retour de la géopolitique

Chaque année le festival de géopolitique de Grenoble, organisé par Pascal Gauchon et Jean-Marc Huissoud, marque le retour des intellectuels vers les préoccupations de puissance : Aymeric Chauprade, auteur de Chronique du choc des civilisations, peut y croiser Pascal Boniface, auteur de Atlas du monde global et pourfendeur des Intellectuels faussaires. Hors champ, on ne saurait oublier le général Desportes, ancien directeur de l’Ecole de guerre et critique des guerres américaines. Ni Alain Soral, qui ne veut pas seulement Comprendre l’empire mais le combattre. Ni Christian Harbulot, théoricien de la guerre économique. Ni François-Bernard Huyghe, lumineux médiologue.

Le dévoilement de l’art « contemporain »

Sans oublier les charges argumentées d’Aude de Kerros

Sans oublier les charges argumentées d’Aude de Kerros...

L’art « contemporain » a plus… d’un siècle. Il est plus que… centenaire ! Il est né dans les années 1890 et trône dans les musées depuis l’Urinoir de Duchamp en 1917 ! Mais les critiques de l’art « contemporain » sont de plus en plus nombreuses et acerbes. Jean-Philippe Domecq annonce que « l’art du contemporain est terminé ». Ces artistes sans art sont aussi critiqués par Jean Clair, académicien et ancien directeur du Musée Picasso, dans L’hiver de la culture et Dialogue avec les morts. Sans oublier les charges argumentées d’Aude de Kerros (photo) (L’art caché), de Christine Sourgins (Les mirages de l’art contemporain), de Jean-Louis Harouel (La grande falsification de l’art contemporain) ou d’Alain Paucard (Manuel de résistance à l’art contemporain).

La dénonciation des oligarchies

Il y a dix ans, les « oligarques » désignaient des dirigeants russes plus ou moins mafieux qui s’enrichissaient sur les ruines de l’ex-Union soviétique. Aujourd’hui, la critique des oligarchies a franchi le mur de l’ex-« rideau de fer ». Apôtre de la démocratie directe, Yvan Blot publie L’Oligarchie au pouvoir. Il se trouve en compagnie d’Alain Cotta dénonçant Le Règne des oligarchies et d’Hervé Kempf qui publie, au Seuil, L’Oligarchie, ça suffit, vive la démocratie. Et le libéral Vincent Bénard, directeur de l’Institut Hayek, dénonce les « oligarchismes ». Un point de vue que reprend d’une autre manière, l’anthropologue Paul Jorion dans Le Capitalisme à l’agonie. Ainsi cinq auteurs, partant de cinq points de vue différents, convergent dans la même critique. A la place des oligarques, on s’inquiéterait !

Les neurosciences contre la télévision et les pédagogies nouvelles

Des milliers d’études scientifiques ont établi la malfaisance de la télévision sur la santé (obésité, maladies cardio-vasculaires) et le développement intellectuel en particulier des jeunes enfants. Avec TV lobotomie, Michel Desmurget en fait un point sans concession, frappant au cœur l’instrument central de contrôle des esprits.
Les neurosciences offrent aussi des arguments décisifs contre les pédagogies dites « nouvelles » dont les ravages dans l’éducation sont constamment dénoncés, notamment par Laurent Lafforgue, médaille Fields.

Un bouillonnement fécond

Ce qui est frappant dans ce nouveau paysage intellectuel, c’est la diversité de ceux qui le composent. Il y a les établis et les marginaux : ceux qui ont pignon sur rue chez Gallimard et au Seuil, et ceux qui publient leurs livres à la limite de l’autoédition. Qu’importe, les uns et les autres rencontrent le succès grâce à Amazon notamment.
Il y a ceux qui viennent des rives de la gauche et du marxisme et ceux qui s’assument réactionnaires. Il y a des libéraux lucides et des lecteurs de Krisis. Il y a des catholiques, des laïcs et des panthéistes. Il y a ceux qui sortent de trente ans de bien-pensance et ceux qui luttent depuis trente ans contre la bien-pensance. Il y a aussi tous ceux qui viennent de nulle part mais qui respectent les faits.

Le pouvoir des oligarques et l’ordre politiquement correct (mondialiste, « antiraciste », libre-échangiste, en rupture avec les traditions) sont placés sous un triple feu : les mouvements populistes, la blogosphère dissidente et les intellectuels en rupture. Gageons que les événements qui viennent les feront converger !

[box class=info]Beaucoup de ces livres ont fait ou feront l’objet de recensions sur Polémia. Nos lecteurs peuvent s’y reporter. Ils peuvent aussi trouver certaines recensions sur l’excellent blog metapoinfos.hautetfort.com[/box]

Adoption "halal" – kafala : Christian Jacob, le président du groupe UMP à l'Assemblée nationale, répond à Fabrice Robert

Adoption “halal” – kafala : Christian Jacob, le président du groupe UMP à l’Assemblée nationale, répond à Fabrice Robert

Suite à une lettre de Fabrice Robert au sujet du dépôt d’une [high1]proposition de loi par un sénateur permettant l’application de l’adoption islamique (kafala) en France[/high1], Christian Jacob, président du groupe UMP à l’Assemblée nationale (photo), répond : “Monsieur le Président, Vous avez attiré mon attention sur la proposition de loi n° 353 relative à l’adoption des enfants régulièrement recueillis en kafala, déposée par le sénateur Alain Milon. Comme vous le savez certainement, chaque parlementaire est libre de déposer, sur le bureau de l’Assemblée Nationale, ou sur celui du Sénat, le nombre de propositions de loi qu’il souhaite.

Pour autant, ces propositions de lois n’arrivent pas toutes jusqu’à une inscription à l’ordre du jour, dont l’initiative est partagée entre les parlementaires et le Gouvernement. Cette démarche, même si elle ne va pas jusqu’à une discussion dans l’hémicycle, conserve toute sa pertinence, car elle permet de susciter des débats.

Néanmoins, au stade du simple dépôt, elles n’engagent que leurs auteurs. C’est le cas de cette proposition de loi, puisque la Conférence des présidents du Sénat n’a pas prévu l’inscription de cette proposition de loi à l’ordre du jour de son Assemblée.

Restant à votre disposition, je vous prie de croire, Monsieur le Président, à l’expression de mes sentiments les meilleurs.”

Pour une Europe fédérale, identitaire et carolingienne : entretien avec Gérard Dussouy, professeur de géopolitique [audio]

Pour une Europe fédérale, identitaire et carolingienne : entretien avec Gérard Dussouy, professeur de géopolitique [audio]

08/07/11 – 08h00
PARIS (NOVOpress)
– Le règne de l’hyperclasse mondiale est-il en train de s’achever ? Fréquemment, économistes et intellectuels indépendant démontent l’idée d’un triomphe du libre-échange économique tout comme celle d’une société mondialisée et heureuse. Un sondage récent de l’IFOP commandité par des analystes de renom comme Hervé Juvin par exemple, montre que les deux tiers des Français sont favorables à une augmentation des droits de douane et, pour les quatre cinquièmes d’entre eux, si possible dans un cadre européen.

A Rome, en 2010, Gérard Dussouy, professeur de géopolitique à l’université Montesquieu de Bordeaux, présentait une étude (en collaboration avec B.Yvars), véritable appel au protectionnisme européen, intitulé “Bien-être et consolidation de l’Etat de droit dans l’UE dans le contexte de globalisation”.

Qu’est ce qu’une Europe fédérale, identitaire et carolingienne ? Est-elle envisageable à court terme ? Allons-nous vers une “démondialisation” ? Quel avenir pour l’Europe ? C’est à toutes ces questions que Gerard Dussouy a accepté de répondre.

Propos recueillis par Yann Vallerie

[MEDIA not found]
Gérard Schivardi impose un couvre-feu dans sa commune

Gérard Schivardi impose un couvre-feu dans sa commune

08/07/2011 – 07h00
MAILHAC (NOVOpress) – Gérard Schivardi (photo), le maire de Mailhac (Aude), vient d’imposer un couvre-feu : les mineurs, non accompagnés, n’ont plus le droit de circuler dans les rues entre 22 heures et 6 heures. Selon l’ex-candidat du Parti ouvrier indépendant aux élections présidentielles de 2007, cet arrêté a été pris “parce que je n’ai pas d’autre moyen de sauvegarder la vie de notre jeunesse. C’est pour moi une décision de bon sens et pas autre chose”, témoigne l’édile sur le site de Ladepeche.fr.

Une décision qui vise à endiguer violences et incivilités. “Si tous les maires faisaient comme moi, il y aurait moins de faits-divers”, remarque Gérard Schivardi. « Depuis que le maire a publié son arrêté, le calme est revenu la nuit dans les rues de Mailhac”, note Ladepeche.fr. L’extrême gauche semble enfin ouvrir les yeux sur les ravages de l’insécurité et de l’immigration sauvage.

Concert de Rammstein à Bercy : les billets sont en vente demain vendredi [vidéo]

Concert de Rammstein à Bercy : les billets sont en vente demain vendredi [vidéo]

07/07/2011 – 21h55
PARIS (NOVOpress) – Après Strasbourg le 1er décembre, Rammstein, le groupe de métal industriel allemand, viendra de nouveau en France le 6 mars 2012 afin de se produire au Palais Omnisports de Paris Bercy. Les billets pour assister à ce rendez-vous parisien seront disponibles demain à partir de 10 heures.

Ces concerts s’inscriront dans la nouvelle tournée du groupe, baptisée « Made In Germany 1995-2011 ». Du nom d’un prochain best-of qui sortira cet hiver. Il ne devrait contenir qu’une seule chanson inédite : « Mein Land » (« Mon pays »). Le dernier véritable album de Rammstein, « Liebe ist für alle da » (« L’amour est là pour tous »), remonte à la fin 2009. Cet opus s’était égaré dans les polémiques et une prose ouvertement pornographique. « Mein Land » pourrait donc renouer avec une approche identitaire, illustrée par exemple en 2004 avec le titre « Amerika » qui visait clairement le modèle américain (vidéo ci-dessous sous-titrée en français).

Russie-USA : la guerre froide n'est pas finie

Russie-USA : la guerre froide n’est pas finie

07/07/11 – 20h00
MOSCOU (NOVOpress)
– Sergueï Lavrov (photo), ministre russe des Affaires étrangères, a déclaré hier que “l’hostilité héritée de la guerre froide persiste dans les relations entre la Russie et les Etats-Unis”. Il est persuadé que les propositions formulées par la Russie, au sujet de la défense antimissile, “conviennent parfaitement pour trouver des compromis qui ne lèsent ni les intérêts des Etats-Unis, ni ceux de l’Europe, ni ceux de la Russie”, rapporte le site Ria Novosti.

Dans le cadre d’un compromis, il souligne qu’un projet conjoint constituerait une véritable percée pour l’avenir mentionnant que “les questions de la stabilité stratégique perdraient cet arrière-goût de confrontation qui persiste depuis la guerre froide” dans les relations entre Moscou et Washington.

Ces déclarations s’inscrivent à n’en point douter dans la tentative de déstabilisation orchestrée par les USA visant à isoler la Russie. Les récentes révolutions de couleurs en Ukraine, en Géorgie et au Kirghizstan, qualifiées de démocratiques et conduites en sous-main par des ONG pro-américaines dans la perspective de placer des hommes de paille à la solde des USA, sont là pour le rappeler.

Mise en demeure par la CNIL des sociétés gérant les droits d'auteurs

Mise en demeure par la CNIL des sociétés gérant les droits d’auteurs

07/07/2011 – 19h00
PARIS (NOVOpress) –
Dans un communiqué, La CNIL indique qu’elle vient de mettre en demeure “le 16 juin dernier, les sociétés de perception et de répartition des droits d’auteurs et leur sous-traitant, la société TMG pour insuffisance des mesures de sécurité. En effet, à la suite d’un contrôle effectué au sein de la société TMG, la CNIL a notamment constaté l’insuffisance des mesures de sécurité entourant le traitement mis en œuvre dans le cadre du dispositif dit ‘de réponse graduée’. Les organismes mis en demeure ont trois mois pour assurer une parfaite sécurité de celui-ci.”

Et comme le rappelle LeMonde.fr : “A la mi-mai, des agents de la Commission, accompagnés de représentants de la Hadopi, ont effectué un contrôle au sein de TMG. Le contrôle de la CNIL faisait suite à la révélation d’une faille de sécurité : un serveur de l’entreprise n’était pas protégé et pouvait être librement consulté par n’importe quel internaute, sans connaissances techniques particulières. Parmi les données, dont une partie a été publiée sur Internet, se trouvaient des relevés d’adresses IP (Internet Protocol) et des identifiants de fichiers téléchargés, permettant de savoir quel ordinateur téléchargeait quel fichier à quel moment.”

Une nouvelle preuve de l’inanité de la liberticide Hadopi…

Islam : Le voile n'adoucit pas les mœurs ! [vidéo]

Islam : Le voile n’adoucit pas les mœurs ! [vidéo]

Afghanistan : deux députées afghanes en sont venues aux mains mardi 6 juillet en pleine séance à l’Assemblée, et ont dû être séparées par leurs collègues masculins alors qu’elles se battaient à coups de poings, de chaussure, de bouteille.

Des “pressions des représentants du gouvernement israélien” dénoncées par le maire de Vaulx-en-Velin

Des “pressions des représentants du gouvernement israélien” dénoncées par le maire de Vaulx-en-Velin

07/07/2011 – 17h00
LYON (NOVOpress Lyon) –
Le tribunal administratif de Lyon a ordonné hier au maire de Vaulx-en-Velin d’enlever dans les 48 heures le drapeau palestinien qui ornait le fronton de la mairie depuis plus d’un an.

Malgré les plaintes du Conseil représentatif des institutions juives de France (Crif) et deux courriers du préfet – Jean-François Carenco –, le maire, Bernard Genin, avait toujours refusé d’enlever le drapeau. Le tribunal a justifié cette décision en précisant que ce drapeau traduisait “une prise de position politique dans le cadre d’un différend entre deux Etats étrangers“, une compétence réservée par la Constitution au seul président de la République.

De son côté, le maire de Vaulx-en-Velin, Bernard Genin, a tenu à dénoncer dans un communiqué, “une décision politique, prise à la demande du préfet et sous des pressions intolérables de ceux qui sont en fait des représentants du gouvernement d’Israël.”

En tout cas, cette affaire risque de faire monter la tension entre les communautés juives et musulmanes dans l’agglomération lyonnaise. Rappelons que le Crif et une enquête de la Licra ont montré que beaucoup de familles juives qui habitaient Vaulx-en-Velin ont été amenées à fuir la ville (voir Novopress).

La Cour des comptes dénonce le fiasco sécuritaire sarkozyste

La Cour des comptes dénonce le fiasco sécuritaire sarkozyste

07/07/11 – 16h30
PARIS (NOVOpress)
– Dans son dernier rapport, la Cour des comptes éreinte la gestion des forces de sécurité françaises et remet également en cause la réalité de la baisse de la délinquance depuis 2002, ce que le bon sens populaire avait, il est vrai, fait depuis bien longtemps.

Ce rapport de la Cour des Comptes n’en représente pas moins un véritable pavé dans la mare sarkozyste qui a suscité la colère du ministère de l’Intérieur.

Dans ce rapport de 250 pages, fruit d’une enquête menée dans une cinquantaine de villes d’Ile-de-France, de Rhône-Alpes ou de Paca, la Cour des Comptes analyse l’action et l’efficience de gestion des forces de Sécurité publique (SP) travaillant dans la rue, soit le gros des troupes de la police et de la gendarmerie (80 000 fonctionnaires chacune).

Pour les sages, les résultats sont largement “contrastés” au regard des statistiques qui ont montré un “recul des atteintes aux biens” mais une “hausse des violences aux personnes”.
Les rapporteurs dénoncent une gestion qui “se fait par objectifs en fonction des statistiques”, avec des “moyens en baisse” mais des “frais de rémunérations en hausse”.

Le rapport fait exploser la supercherie des “statistiques” fièrement excipées par le pouvoir sarkozyste pour prétendre à l’efficacité, en affirmant notamment que la hausse de la délinquance a été évitée en grande partie par le refus des services d’enregistrer des plaintes de victimes.

La Cour des comptes pointe également la “coûteuse et complexe organisation du temps de travail dans la police” et “l’accumulation des heures à récupérer”. Ainsi, en 2009, 30 % du “potentiel théorique” en personnels de la SP étaient “indisponibles pour cause de congés, repos, maladies et autres absences”.

Du grabuge à l'UMP : entretien avec Jean-Paul Garraud, du collectif de la Droite Populaire [audio]

Du grabuge à l’UMP : entretien avec Jean-Paul Garraud, du collectif de la Droite Populaire [audio]

06/07/11 – 12h00
PARIS (NOVOpress)– Lionnel Luca, secrétaire national de l’UMP à l’Immigration, vient de démissionner de son poste, invoquant notamment des désaccords sur les questions d’immigration et de bi-nationalité. Cette démission fait suite à de nombreuses passes d’armes, entre gouvernement et députés de la droite populaire, ces derniers reprochant au gouvernement de ne pas appliquer le programme sur lequel Nicolas Sarkozy a été élu en 2007. Radars, bi-nationalité, immigration, autant de questions récentes qui ont provoqué de vifs débats au sein de la majorité présidentielle.

Nous avons souhaité faire le point sur cette confrontation entre les “durs” de la droite populaire, comme ils aiment à se faire appeler et le gouvernement ou les autres députés de l’UMP. Nous avons également voulu en savoir plus sur cette impression de recul permanent que donne le gouvernement à de nombreux français. Jean Paul Garraud, député UMP, membre du collectif de la droite populaire et secrétaire de l’UMP à la justice, a accepté de répondre sans langue de bois au micro de Novopress. Immigration, préférence étrangère, ligues de vertus, parti socialiste, tous les sujets ont été abordés.

ENTRETIEN EXCLUSIF

Propos recueillis par Yann Vallerie

[MEDIA not found]
Quartier Notre-Dame (Nice) : Nissa Rebela ne veut pas de "quartier halal"

Quartier Notre-Dame (Nice) : Nissa Rebela ne veut pas de “quartier halal”

07/07/2011 – 16h00
NICE (NOVOpress) –
Lors d’une conférence de presse mercredi 5 juillet, Nissa Rebala, par la voix de Philippe Vardon, est revenu sur l’islamisation croissante du quartier Notre-Dame et notamment sur l’éventualité d’une mosquée en régie municipale : “Après 11 ans d’occupation illégale, sans que l’arrêté d’expulsion ne soit jamais exécuté par l’Etat (on aimerait voir autant de compassion pour les familles françaises expulsées de leur logement), la municipalité de M. Estrosi s’est donc décidée à préempter les locaux faisant office de mosquée rue de Suisse. Mais le but n’est pas d’en finir avec l’islamisation, et par conséquent avec la ghettoïsation de ce quartier, comme ont pu le croire dans un premier temps les riverains. La réalité est qu’une fois préemptée par la mairie, cette mosquée deviendra… une mosquée”.

De plus, Nissa Rebela fait remarquer que “dans le cadre de sa préemption, la municipalité entend prendre part à des guerres intestines au sein de la communauté musulmane, et favoriser l’influence de l’UOIF – Union des Organisations Islamiques de France, incarnée à Nice par l’UMAM – Union des Musulmans des Alpes-Maritimes et le Cheikh Othman, imam de la mosquée de l’Ariane. Rappelons-nous que lorsque les prières de rue avaient cessé, c’était vers la mosquée de la Madeleine – affiliée à l’UOIF et dépendant de la mosquée de l’Ariane – que les musulmans étaient amenés par bus… L’UOIF, dont on ne rappellera jamais assez qu’elle est en France l’une des organisations les plus radicales et est une émanation du réseau international des Frères Musulmans”.

Sans oublier qu’une autre mosquée pourrait être construite dans le même quartier, place Saëtone, malgré le refus de commerçants et de riverains.

Face à cette islamisation du quartier Notre-Dame, Nissa Rebela organisera à la fin du mois une grande manifestation au sein même du quartier Notre-Dame pour dire “Non quartier halal !”

A noter que Jacques Peyrat (photo), ancien Sénateur-maire de Nice, a tenu à participer à cette conférence de presse pour apporter son soutien à l’action De Nissa Rebela. Il a brièvement pris la parole pour rappeler comment, alors qu’il était maire, il s’était fermement opposé à la ghettoïsation du centre-ville. Il avait notamment préempté des locaux pour empêcher la création d’une grande mosquée dans l’autre versant de Notre-Dame, rue Hancy. Eddy Blondeau, candidat FN dans les montagnes niçoises lors des cantonales de mars dernier, est aussi venu apporter son soutien à Nissa Rebela.