Yann Moix finalement condamné pour avoir qualifié Renaud Camus d’«antisémite»

14/03/2019 – FRANCE (NOVOpress)
Yann Moix, relaxé en juillet, a donc été finalement condamné en appel – ce mercredi – pour diffamation envers l’écrivain Renaud Camus, qu’il avait qualifié d’antisémite.

Les propos visés avaient été tenus le 3 juin 2017, sur le plateau de l’émission «On n’est pas couché», sur France 2. Alors qu’il était question de Renaud Camus et du concept du Grand remplacement, Yann Moix avait déclaré : «Renaud Camus c’est un écrivain un petit peu misanthrope, assez antisémite». Charles Consigny, invité sur le plateau, l’avait coupé : «Il est pas antisémite».

Renaud Camus a réagi à cette condamnation :

M. Yann Moix qui m’avait traité d’“assez antisémite” à l’émission “On n’est pas couché” vient d’être condamné pour diffamation par la Cour d’Appel de Paris. Vingt ans d’une légende urbaine totalement absurde sont effacés.

Le chroniqueur devra ainsi verser 1000 euros de dommages et intérêts à Renaud Camus tout en s’acquittant de 2000 euros de frais de procédure.


Yann Moix : “Il y a parmi les Afghans de Calais des gens qui connaissent Victor Hugo sur le bout des doigts, ils arrivent en France et on les frappe !”

24/01/2018 – FRANCE (NOVOpress)
Après sa tribune publiée dans Libération dans laquelle il dénonce la politique d’accueil des réfugiés, notamment à Calais, Yann Moix était sur France Inter, ce mardi 23 janvier, pour s’exprimer sur ce qu’il nomme “le protocole de la bavure“. En bon immigrationniste, il présente une vision apocalyptique de la situation des migrants installés en France.

Des gens, des jeunes gens, des adolescents, des femmes, des jeunes femmes, des hommes, des jeunes hommes sont toute la journée humiliés, frappés, caillassés, gazés dans des circonstances particulières puisqu’ils sont sans défense, ils sont inoffensifs. Et les moyens utilisés par la police, qui devraient être des armes de défense, sont le plus souvent utilisés pour l’attaque.

Et de conclure :

Il y a des Afghans qui connaissent Victor Hugo sur le bout des doigts, ils arrivent en France et on les frappe. (sic)


Nadine Morano sur ONPC, les scandaleuses évidences

28/09/2015 – MÉDIAS (NOVOpress)
Décidément, les routes médiatiques ne sont plus sûres. Après Canal+ et RMC, c’est le plateau d’« On est pas Couché » qui est la scène d’un nouveau « dérapage ». Lors d’un débat sur l’immigration, Nadine Morano rappelle, citant de Gaulle, que la France est « un pays judéo-chrétien, de race blanche ». Drame au pays des Bisounours métissés !

La messe était dite avant même d’avoir débuté. Inviter Nadine Morano, qui refuse le voile intégral, qui veut que les imams parlent français ou qui affirme que les « migrants » feraient mieux de se battre pour leur pays plutôt que de venir chez nous à l’occasion débat sur l’immigration sur le plateau de « On est pas Couché » (ONPC), c’était se garantir bonne audience et bon « buzz ».
Ca n’a pas loupé, l’eurodéputé LR, parle d’envahissement, de problème de cohésion nationale et cite de Gaulle qui parle de la France,

« un pays judéo-chrétien, de race blanche » et qui, dans son ouverture universelle, a accueilli des personnes venant d’autres pays,

complète Nadine Morano.

Le mot tabou entre tous est lâché : « race » ! C’est sur ce point que se focalisent immédiatement invités et téléspectateurs, tentant de faire de Nadine Morano une horrible raciste. « Je pense que le problème, c’est qu’en 2015 vous fassiez encore cette distinction, c’est ça qui me choque. », dégaine Laurent Ruquier, aussitôt suivi par la meute.
Pourtant comme le souligne l’eurodéputé RBM Gilbert Collard sur France 2, ce matin

Écoutez, historiquement, la France c’est pas un pays de race noire, pas plus que l’Afrique, historiquement, n’est un pays de race blanche !

Passons sur la bêtise de confondre « pays » et « continent » parlant de l’Afrique pour noter une évidence que personne ne songerait à contester, à la différence des origines de la France,

Là encore, c’est hallucinant de voir qu’on ne peut pas dire que la France est historiquement un pays de race blanche qui a eu des rois chrétiens, qui a été construit par le judéochristianisme. On ne peut pas le dire.

s’emporte Gilbert Collard.

Nadine Morano persiste et signe ce matin sur Europe 1, affirmant

En France, on n’a plus le droit de dire quoi que ce soit. (…) Qu’on arrête de nous parler de racisme s’il n’y a pas de race

Pour la rédaction de NOVOpress, le vrai dérapage, c’est Yann Moix qui le commet dans sa réponse à Nadine Morano I

Yann Moix : Il n’y a pas une France éternelle, eh bien un jour la France pourra être musulmane et ça sera comme ça, ce sera le mouvement de l’histoire
Nadine Morano : Et bien moi, je n’ai pas envie que la France devienne musulmane, vous voyez, non
Yann Moix : Et bien, c’est bien dommage, c’est bien dommage


Lire la suiteNadine Morano sur ONPC, les scandaleuses évidences

Quand Yann Moix préfaçait « L’Anthologie des propos contre les juifs, le judaïsme et le sionisme »

Ethnomasochisme : Yann Moix, prix Renaudot 2013, lance une pétition pour une « Marianne métisse »
Quand Yann Moix préfaçait « L'Anthologie des propos contre les juifs, le judaïsme et le sionisme »
Quand Yann Moix préfaçait « L’Anthologie des propos contre les juifs, le judaïsme et le sionisme »

18/11/2013 – 17h30 PARIS (NOVOpress) – L’écrivain et réalisateur Yann Moix (prix Renaudot 2013) s’est récemment mis en scène dans une vidéo mise en ligne le 13 novembre 2013, réclamant un buste de Marianne qui ne soit plus « éclaboussé de blancheur mais totalement métissé. »

Faut-il y avoir un coup de communication médiatique pour se dédouaner ? Voudrait-il en effet faire oublier qu’il a été le préfacier du livre L’Anthologie des propos contre les juifs, le judaïsme et le sionisme de Paul-Éric Blanrue (interdit à la vente par décision de justice LE JOUR MÊME de la publication de cette vidéo) ?

Taubira, la liane qui cache la forêt d’un pouvoir socialiste en perdition ?

Objectif : sauver le soldat Taubira

17/11/2013 – 20h10
PARIS (NOVOpress) –
C’est à l’initiative de la revue “La Règle du jeu” qu’une réunion de soutien à Christiane Taubira a été organisée le dimanche 17 novembre, au cinéma Saint-Germain à Paris.

Toutes les bonnes consciences antiracistes avaient fait le déplacement : Christine Angot, Yann Moix, Caroline Fourest, Dominique Sopo, Cindy Léonie et bien entendu l’inénarrable Bernard-Henri Lévy qui, après avoir contribué à instaurer la charia en Libye – mais échoué ensuite en Syrie – cherche certainement un nouveau combat à mener pour alimenter sa gloriole personnelle.

Dans un communiqué de presse intitulé “Affaire Taubira : les écrivains et les intellectuels se mobilisent !”, les responsables de “la Règle du Jeu” exposaient leurs motivations dans les termes suivants : “Face à ces injures intolérables, face à cette animalisation qui relève des procédés les plus classiques du langage totalitaire, la réponse judiciaire est certes indispensable, mais elle n’est pas suffisante (…) Hors des seuls prétoires, c’est dans la société tout entière qu’il faut ranimer la vigilance antiraciste, ce sont les opinions qu’il faut convaincre, ce sont les consciences qu’il est urgent de réveiller. Est-ce, d’ailleurs, un hasard ? Avant tous les autres, ce sont des écrivains qui, cette fois-ci, ont sonné l’alarme, et c’est avec eux, autour d’eux que la Règle du Jeu a décidé, dans le cadre de son Séminaire hebdomadaire, d’entamer une vaste mobilisation des consciences, en association avec SOS Racisme.”

https://twitter.com/pasdeschiffons/status/402136640887730176

Lire la suiteTaubira, la liane qui cache la forêt d’un pouvoir socialiste en perdition ?

Yann Moix exige une “Marianne métisse”

Yann Moix exige une "Marianne métisse"

16/11/2013 – 23h00
PARIS (NOVOpress) – Titulaire du prix Renaudot 2013, l’écrivain Yann Moix d’est lancé dans une offensive remplaciste et pro-métissage. Il vient de lance une pétition, via “la Règle du Jeu” (la revue de Bernard-Henri Lévy), pour une Marianne métisse, représentant la France d’aujourd’hui. Cette pétition fait suite à sa lettre ouverte à Christiane Taubira, “victime d’injures racistes”.

Dans le texte présentant cette pétition, Yann Moix indique :

J’appelle à une Marianne dont le buste ne serait plus blanchie au harnais, qui ne serait plus éclaboussée de blancheur mais au contraire totalement métissée. Je voudrais une Marianne qui soit arabe, africaine, asiatique, blanche aussi et indienne.

Crédit photo : Talita1 via Wikipédia