Tag Archives: violences conjugales

Francis Adolphe

Francis Adolphe, maire PS de Carpentras, condamné pour violences conjugales !

29/06/2017 – CARPENTRAS (NOVOpress) : Francis Adolphe, maire socialiste de Carpentras, dans le Vaucluse, a été condamné pour violences conjugales. Va-t-il démissionner ? Il n’y songe absolument pas ! Dans un communiqué, Hervé de Lépinau, élu FN de la ville et conseiller départementale Vaucluse, demande sa démission, ainsi que celle du poste de président de la Communauté d’agglomération Ventoux-Comtat Venaissin (CoVe).

Hervé de Lépinau

Hervé de Lépinau

« Le maire de Carpentras et président de la CoVe a vu sa peine pour des faits de violences conjugales considérablement alourdie en appel. La Cour a ajouté aux 8 mois de prison avec sursis une peine complémentaire de privation des droits civils, civiques et de famille pendant 5 ans.

« La juridiction a semble-t-il considéré que la gravité des faits de violences commis par l’édile dans un cadre privé au préjudice de sa compagne sont incompatibles avec l’exercice de mandats publics qui requièrent de l’élu probité et honorabilité. »

« Francis Adolphe a annoncé qu’il va former un pourvoi contre cet arrêt : c’est son droit, poursuit Hervé de Lépniau. Il n’en demeure pas moins que le caractère factuel de sa responsabilité pénale est acquis, la Cour de Cassation n’étant que le juge du droit.

« La décence exige à présent qu’il démissionne de ses mandats, lesquels sont incompatibles avec l’indignité de son comportement. Nous attendons une réaction des membres de sa majorité municipale mais aussi de la COVE, et en particulier des femmes qui siègent dans ces assemblées.

« Qu’en pense également la secrétaire d’Etat Brune Poirson [élue face à Hervé de Lépinau dans la circonscription de Marion Maréchal-Le Pen. Ndlr] qu’il a activement soutenue pendant la campagne des législatives, sans que celle-ci ne trouve quoique ce soit à  »

« Face à cet évènement grave qui affecte la vie de notre cité, chacun doit à présent prendre ses responsabilités. Nous sommes prêts à assumer les nôtres. »

Minute 2765 Couv

Toute femme battue gagne une carte de séjour en France !

06/04/2016 – PARIS (NOVOpress) : Dans sa livraison du 6 avril, l’hebdomadaire Minute a décortiqué la nouvelle loi relative au droit des étrangers, publiée au Journal officiel du 8 mars dernier. Et découvert qu’une femme peut prétendre désormais  à un titre séjour en France du simple fait qu’elle aurait pris des beignes !

« Avant, les textes disaient que lorsqu’un étranger a subi des violences conjugales entraînant la séparation du couple, l’autorité administrative ne pouvait procéder au retrait du titre de séjour de l’étranger (qui restait provisoire) et pouvait en accorder le renouvellement. Aujourd’hui, avec la nouvelle loi, l’autorité administrative ne peut procéder au retrait du titre de séjour et “en accorde“ le renouvellement. Les mots “peut en accorder“ sont devenus “en accorde“. Ce qui était une possibilité est devenu un droit incontestable. De possible sous conditions, le renouvellement est maintenant automatique !

« Avant, un préfet était autorisé à vérifier l’existence, ou non, des violences conjugales alléguées et il était libre de mener les investigations nécessaires avant de décider du renouvellement d’un titre de séjour. Aujourd’hui il n’a plus qu’à obtempérer et à suivre la nouvelle loi. Un certificat de SOS Femmes battues et l’immigrée peut rester en France. Les étrangers ont gagné une nouvelle bataille : le renouvellement de plein droit du titre de séjour pour les personnes victimes de violences conjugales. Et c’est la porte ouverte à toutes les simulations.
 
« Mais ce n’est pas tout. Cerise sur le loukoum, ce qui est bon pour le renouvellement d’un titre de séjour est également valable pour obtenir un premier titre de séjour. Les textes le soulignent : “En cas de violence commise après l’arrivée en France du conjoint mais avant la première délivrance de la carte de séjour temporaire, le conjoint se voit délivrer, sauf si sa présence constitue une menace pour l’ordre public, une carte de séjour temporaire portant la mention “vie privée et familiale”.“ Bref, si, dès sa descente d’avion, une femme se fait tabasser par son mari avant même d’avoir couché avec lui, elle peut rester en France ! Une bonne dérouillée et la France bonne fille la recueille !“

La nouvelle loi transforme aussi la notion de « violences conjugales » en « violences conjugales ou familiales ». Autrement dit : pour que la pauvre migrante obtienne sa carte de séjour, le mari n’est pas obligé de la corriger ; il peut sous-traiter la tâche à la belle-mère ou au cousin…

Un responsable PS et SOS Racisme inculpé pour viol et violences conjugales

04/12/2015 – SOCIÉTÉ (NOVOpress)
Nous sommes naturellement désolés pour l’épouse de ce triste individu, mais ne pouvons nous empêcher de trouver le fait divers révélateur… Amar Thioune, fleuron de la bien-pensance, candidat PS en Isère et responsable local SOS Racisme, modèle de Vivre-Ensemble, est inculpé pour viol et violences conjugales. Les beaux discours et la morale, c’est toujours assez bon pour les autres…

Après avoir frappé sa femme, Yacine Chaouat devait s’occuper des questions d’intégration au PS

22/06/2015 – FRANCE (NOVOpress)
24 heures après sa nomination – au poste de secrétaire national adjoint du PS en charge de l’intégration -, Yacine Chaouat a décidé de présenter sa démission.

Celui-ci n’avait pas vraiment le choix. De nombreux détracteurs ont rappelé que l’éphémère secrétaire du PS avait été condamné pour violences conjugales. Thierry Mariani avait, par exemple, posé la question suivante sur son compte Twitter : « L’intégration à coups de ceinturon ? Depuis hier, Yacine Chaouat est secrétaire national à l’intégration du PS ».

Jouant sur la victimisation, Yacine Chaouat s’est dit victime de la double peine tout en assimilant les attaques à sa qualité de musulman (sic) :

C’est avec tristesse que je constate que, dans la France d’aujourd’hui, on n’a pas droit à une deuxième chance quand on est musulman.

Ce n’est pas la première fois que des grandes consciences de gauche sont poursuivies pour des violences faites aux femmes. L’on se souvient du Président de SOS Racisme Flandre Côte d’Opale, condamné pour des violences commises sur son ex-concubine (celle-ci a été littéralement défigurée). Ou encore de Lilian Thuram, ancien footballeur et militant antiraciste, accusé d’avoir frappé violemment Karine Le Marchand. Cette dernière aurait été tirée par les cheveux et poussée à trois reprises contre le réfrigérateur. Quant à Bertrand Cantat, on connait le sort qu’il a réservé à Marie Trintignant.


« Nerveux à cause du Ramadan », il casse une poêle sur la tête de sa femme

« Nerveux à cause du Ramadan », il casse une poêle sur la tête de sa femme

05/07/2014 – CEPARANA (Novopress) – Les voisins, dans cet immeuble de la petite ville de Ceparana, en Ligurie, sont habitués aux scènes de ménage. Mais, cette fois, les hurlements étaient particulièrement violents, et on entendait, non seulement les parents, mais les deux enfants de 4 et 6 ans. Les voisins ont donc appelé la police.

À l’arrivée des agents, le mari et la femme étaient en pleine bagarre. Lui tenait encore le manche d’une poêle à frire qu’il venait de fracasser sur la tête de sa femme ; elle était tout en sang. La femme a été transportée à l’hôpital, où les médecins ont constaté, outre la plaie à la tête causée par la poêle, plusieurs lésions au côté et au visage, dues à des coups de poing.

Selon les enquêteurs cités par L’Unione Sarda, le mari reprochait à sa femme de ne pas avoir encore réussi à trouver du travail. « Il semble en outre qu’il était particulièrement nerveux à cause du début du Ramadan (les conjoints sont l’un et l’autre des Nord-Africains de religion musulmane). » La justice examine actuellement la possibilité de donner des suites à l’affaire, quoique la femme n’ait pas porté plainte.

Crédit photo : Suricata, via Wikipédia, domaine public.

Italie : Elle épouse son Africain, il lui arrache l’oreille à coups de dents

Italie : Elle épouse son Africain, il lui arrache l’oreille à coups de dents

18/09/2013 – 18h00
MONZA (NOVOpress) – C’est une histoire d’amour comme il y en a tant aujourd’hui. D’amour mondialisé. Elle, Italienne de 30 ans, originaire de Milan, était allée en vacances sur l’île du Cap-Vert. La mer, le sable chaud, la « musique métissée » (photo prise au Cap-Vert)… tout ce que promettent les agences de voyage, en toutes lettres ou à demi-mot. Elle avait rencontré un Cap-Verdien de deux ans plus âgé qu’elle, l’avait épousé sur place, ramené en Italie. Ils s’étaient installés chez elle, à Monza, en Lombardie. Ils ont eu une petite fille, aujourd’hui âgée de dix mois.

Lire la suite

Bertrand Cantat à nouveau mis en cause dans la mort d'une femme

Bertrand Cantat à nouveau mis en cause dans la mort d’une femme

27/06/2013 – 08h00
PARIS (NOVOpress/Infos Bordeaux) –
Nos confrères de l’Express publient en exclusivité plusieurs pages du dernier livre de Stéphane Bouchet et Frédéric Vézard, intitulé Bertrand Cantat-Marie Trintignant. L’amour à mort.

Si l’ouvrage évoque largement le meurtre de Marie Trintignant en 2003, les lecteurs découvriront également les violences subies de la part du chanteur « engagé » de Noir Désir, par sa femme Krisztina Rady, qui s’est suicidée à Bordeaux le 10 janvier 2010.

Lire la suite