UMPS : nouvelles extensions du domaine de la prévarication

UMPS : nouvelles extensions du domaine de la prévarication

23/05/2014 – PARIS (NOVOpress via Bulletin de réinformation)
Mercredi, Isabelle Balkany, première adjointe au maire de Levallois-Perret, et Jean-Pierre Aubry, ancien directeur de cabinet du maire de Levallois, ont été mis en examen et placés en garde à vue, pour blanchiment de fraude fiscale.

Leurs détentions ont été prolongées hier par le juge d’instruction. Les juges financiers chargés de l’instruction soupçonnent les époux Balkany d’avoir dissimulé une partie de leur patrimoine à l’Administration fiscale, ainsi qu’un compte en Suisse. Cette mise en examen survient alors que l’UMP est engluée depuis plusieurs semaines dans différentes affaires, touchant notamment son président Jean-François Copé soupçonné de surfacturations au profit de proches. Parallèlement à cette affaire, M. Balkany est quant à lui visé par une enquête pour détournement de fonds publics. Il est soupçonné d’avoir utilisé un chauffeur de la mairie à des fins personnelles, notamment lors de vacances sur l’île de Saint-Martin. Rappelons que Patrick Balkany, grande figure de l’UMP, est un proche de Nicolas Sarkozy

Et mardi, on apprenait  qu’une trentaine d’élus UMP sont soupçonnés d’avoir détourné 400.000 euros d’argent public des caisses du Sénat

Lire la suiteUMPS : nouvelles extensions du domaine de la prévarication

Tribune. Hollande, deux ans pour quoi faire ?

Tribune. Hollande, deux ans pour quoi faire ?

06/05/2014 – PARIS (NOVOpress) – Franck Guiot est un militant très actif, ayant participé à de nombreuses manifestations, que ce soit dans le cadre des « Manifs pour tous », avec le collectif « Pas mon président » ou bien encore aux côtés du Printemps français. Nous publions ci-dessous la tribune qu’il nous a adressée ce jour, consacrée aux deux années de François Hollande passées à la tête de l’État. Si l’on a coutume de dire que “l’on ne tire pas sur une ambulance”, nous ferons exception pour celle-ci…


Voici deux ans, François Hollande était élu sur un grand mensonge « Président de la République Française », élection très controversée et acclamée Place de la Bastille par une horde de drapeaux étrangers.

Passons sur le charisme proche de zéro et les caricatures justifiées du personnage (cravate de travers, manche de chemise qui dépasse de 20 centimètres …), et sur les couacs de ces deux années pour nous intéresser à l’inaction de François Hollande.

Qu’a-t-il réussi ? : rien !

François Hollande a réussi à créer une division dans le peuple français en réalisant un passage en force de la loi sur le « mariage pour tous », avec des méthodes de répression policière dignes des pires régimes autoritaires contre les opposants à cette loi (gazages, garde à vue et prison pour tous…).

Lire la suiteTribune. Hollande, deux ans pour quoi faire ?

Le PS et l’UMP dirigeront ensemble la Communauté urbaine de Bordeaux (CUB)

Le PS et l’UMP dirigeront ensemble la Communauté urbaine de Bordeaux (CUB)

13/04/2014 – BORDEAUX (via Infos Bordeaux)
Alors que la droite possède une large majorité à la Communauté urbaine de Bordeaux (CUB), Alain Juppé, maire de Bordeaux et candidat à la présidence de la CUB, a décidé de la diriger conjointement avec le Parti socialiste. Les profondes divergences exprimées devant les médias, pendant la campagne des municipales, n’étaient-elles qu’un écran de fumée ?

Le maire de Bordeaux a donc décidé de réserver 7 des 20 vice-présidences à des élus de gauche (PS, Verts et communistes). Alain Anziani, maire socialiste de Mérignac, s’occupera de la métropolisation et devrait être le premier vice-président de la CUB.

Cette nouvelle organisation se mettra en place le 18 avril prochain avec l’élection d’Alain Juppé à la présidence de la CUB. Il succèdera au socialiste Vincent Feltesse.

Municipales 2014 : bilan des manœuvres politiciennes

Municipales 2014 : bilan des manœuvres politiciennes

26/03/2014 – PARIS (NOVOpress via le Bulletin de réinformation)
Les listes pour le second tour des élections municipales avaient jusqu’à hier, 18 heures, pour déposer leurs listes à la préfecture. Avant cette heure fatidique, négociations, fusions et anathèmes sont allés bon train. Voici un aperçu.

C’est à Nathalie Kosciusko-Morizet (photo) que revient la palme de la trahison…

La candidate UMP à Paris a procédé à plusieurs fusions de listes avec des dissidents de droite. Dans le 12ème arrondissement, elle en a profité pour tenter, sans succès, d’expulser Franck Margain de la liste UMP. Membre du Parti chrétien démocrate, Franck Margain avait réuni 10 % des voix sur son nom à la primaire UMP pour les municipales parisiennes. Christine Boutin et le député Jean-Frédéric Poisson ont dénoncé la tentative de madame Kosciusko-Morizet et appelé à faire battre les listes UMP.

Contre le Front national, le front ripoublicain de l’UMPS a-t-il eu du succès ?

Le front ripoublicain est en berne. À Béziers, le candidat socialiste Jean-Michel du Plaa, arrivé troisième, a refusé de retirer sa candidature. A Fréjus, le PS s’est retiré, mais cela ne devrait pas empêcher l’élection du frontiste David Rachline. Les retraits du PS à Saint‑Gilles contre Gilbert Collard ou à Avignon contre Louis Aliot sont plus dangereux. Ailleurs, les socialistes se sont alliés avec les extrémistes du Front de gauche ou d’Europe-Ecologie, comme à Avignon.

Lire la suiteMunicipales 2014 : bilan des manœuvres politiciennes

Affaire Sarkozy, affaire Taubira : à l’UMPS, les chiens sont lâchés

Affaire Sarkozy, affaire Taubira : à l’UMPS, les chiens sont lâchés

15/03/2014 – PARIS (NOVOpress/Kiosque courtois) – A gauche, la chasse au Sarko bat son plein : «Pervers», «dealer», «voyou»… Après deux semaines d’une série d’affaires visant l’UMP, les noms d’oiseaux se sont mis à fuser jeudi au PS à l’encontre de l’ex-président de la République, qui fait l’objet d’une enquête pour trafic d’influence. Les juges soupçonnent l’ancien locataire de l’Elysée rien moins que d’avoir bénéficié des largesses du clan Kadhafi dans le cadre du financement de sa campagne électorale de 2007. A droite, le tir à la Taubira est devenu le sport branché. « Espionnage politique », « oligarchie de menteurs » « mensonge d’Etat » : ténors et seconds-couteaux de l’UMP réclament à l’unisson la démission de la garde des sceaux, après la révélation de la mise sur écoute de Nicolas Sarkozy depuis un an.

Le PS est-il en mesure de sauver le soldat Taubira ?

Christiane Taubira semble désormais sur un siège éjectable. A quelques semaines des élections municipales, l’indépendantiste guyanaise est absolument calamiteuse pour la crédibilité de l’exécutif PS. Mercredi elle a déclaré “Je n’ai pas menti” tout en exhibant (photo) à l’appui de son affirmation des documents pour lesquels le zoom d’un bon appareil photo a montré qu’ils prouvent qu’elle a menti. A-t-elle perdu la tête, ou pense-t-elle que tout lui est autorisé, en se protégeant derrière un soi-disant racisme des Français ?

Lire la suiteAffaire Sarkozy, affaire Taubira : à l’UMPS, les chiens sont lâchés

Echéances électorales de 2014 : épreuve à haut risque pour un système politique à bout de souffle, par Didier Beauregard

Les échéances électorales de 2014 : une épreuve à haut risque pour un système politique à bout de souffle

« Le pouvoir socialiste agit comme si la société française était une réalité virtuelle qu’il pouvait manipuler à sa guise. »

« L’enjeu de l’échéance électorale que nous allons vivre dans quelques jours dépasse la question du choix d’une nouvelle majorité politique. Il pose plus fondamentalement la question d’un éventuel changement du paradigme politique qui structure la vie publique nationale depuis plus de trois décennies. »
C’est sur cette interrogation que nous introduisions un article sur l’élection présidentielle de 2012 qui se proposait de dégager les nouvelles tendances politiques en fonction des évolutions de la sociologie profonde du pays : « L’élection 2012 ou la perspective heureuse d’une nouvelle donne politique » (*).


Le bilan traçait des perspectives de fond que nous pouvons résumer rapidement, au risque de simplifier quelque peu la complexité du sujet, à partir de ses principales conclusions.

La sociologie politique française inexorablement se « droitise ». Cette droitisation se traduit, notamment, par un rapprochement des positions des électorats UMP et FN et par un rejet global de la classe politique. Ce que le Système dominant dénonce comme une dérive « populiste ».

Lire la suiteEchéances électorales de 2014 : épreuve à haut risque pour un système politique à bout de souffle, par Didier Beauregard

L’accord de gouvernement allemand CDU/CSU de droite et SPD de gauche, donne des idées à l’UMPS

L'accord de gouvernement allemand CDU/CSU de droite et SPD de gauche, donne des idées à l'UMPS

29/11/2013 – 12h30
PARIS (NOVOpress/Bulletin de réinformation) –
En Allemagne, les deux partis qui alternent au pouvoir depuis l’après-guerre, la CDU/CSU, de droite, et le SPD, de gauche, ont conclu un accord de gouvernement.

Et cette « Grosse Koalition » donne des idées à la classe politique française. Ainsi, pour le député PS Pascal Terrasse, qui affirmait hier dans Le Figaro «  Le temps de l’union nationale est venu en France ». Pascal Terrasse qui emboîte donc le pas du député UMP Benoit Apparu, qui avait proposé en avril dernier un gouvernement de dix ministres de droite et de dix ministres de gauche.

Entre l’UMP et le PS, la différence est fort mince

Il y a certes des différences, mais il faut utiliser un microscope électronique pour les mettre en évidence. Sur l’immigration, Valls s’est ainsi aligné sur la même politique laxiste que Sarkozy, avec l’entrée de quelque 200.000 immigrés par an. C’est le même Sarkozy qui a aboli ce que l’extrême-gauche appelait la « double peine », à savoir le renvoi dans son pays à sa sortie de prison, d’un étranger condamné. Une mesure que la gauche ne s’était pas risquée de prendre lorsqu’elle était au pouvoir. Sur le racket fiscal, il convient de rappeler qu’entre 2011 et 2013, Sarkozy et Hollande ont créé à eux deux plus de 80 impôts nouveaux. Chacun des deux présidents est responsables de la moitié des hausses d’impôts, soit quelque 30 milliards pour la droite et 30 milliards pour la gauche.

Lire la suiteL’accord de gouvernement allemand CDU/CSU de droite et SPD de gauche, donne des idées à l’UMPS

Insécurité : le PS à la peine, l’UMP à la traîne, et le FN engrange…

Insécurité : le PS à la peine, l’UMP à la traîne, et le FN engrange…

14/09/2013 – 12h20
MARSEILLE (NOVOpress via Kiosque courtois) –
Le roman-feuilleton des règlements de comptes sanglants à Marseille, capitale européenne de l’hémoglobine – et accessoirement de la culture –  a connu samedi 7 septembre dernier un épisode particulièrement burlesque : une réunion en préfecture des élus locaux UMP et PS, autour du projet de Manuel Valls de « pacte national » pour Marseille. But affiché : Développer une stratégie de lutte contre le banditisme local. Parmi les participants, le président socialiste du conseil général, Jean-Noël Guérini, ainsi que la députée PS Sylvie Andrieu.

Le premier a été condamné ou est mis en examen pour, je prends ma respiration : prise illégale d’intérêt, trafic d’influence, détournement de fonds publics, licenciement abusif, corruption passive, participation à une association de malfaiteurs et atteinte à la liberté d’accès ou à l’égalité des candidats dans les marchés publics. La seconde est sous le coup  – on a envie de dire « seulement » – de complicité de tentative d’escroquerie et de détournement de fonds publics. C’est dire si la présence de ces deux éminents personnages dans une réunion dédiée à la délinquance et la criminalité était hautement symbolique. En revanche, le préfet, évidemment aux ordres du ministre Valls, n’a pas cru devoir inviter un seul élu Front national. Cherchez l’erreur.

Lire la suiteInsécurité : le PS à la peine, l’UMP à la traîne, et le FN engrange…

Naturalisations : 600.000 électeurs nouveaux pour le Parti socialiste

Naturalisations : 600.000 électeurs nouveaux pour le Parti socialiste

07/09/2013 – 17h10
PARIS
(NOVOpress via Kiosque Courtois) – « Ils sont en train de brader la France ! ». Nadine Morano, qui fut pourtant ministre d’un gouvernement particulièrement laxiste en matière d’immigration, n’a pas de mots assez forts pour fustiger l’explosion des naturalisations, en hausse de 14% en l’espace d’un an grâce à l’action zélée du ministre de l’Intérieur, Manuel Valls. Lequel s’est félicité de ce « beau combat pour la France ».

Lire la suiteNaturalisations : 600.000 électeurs nouveaux pour le Parti socialiste

Opération sauvetage à l’UMP après le rejet du compte de campagne de Nicolas Sarkozy

Opération sauvetage à l'UMP après le rejet du compte de campagne de Nicolas Sarkozy

08/07/2013 – 12h30
PARIS (NOVOpress/Bulletin de réinformation) –
Les finances de l’UMP sont plus que jamais en péril après le rejet du compte de campagne de Nicolas Sarkozy. Onze millions d’euros. C’est la somme que l’UMP ne récupérera pas suite à la décision du conseil constitutionnel, jeudi dernier, d’invalider le compte de campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy. Considérant que certains déplacements présidentiels avaient en fait servi la campagne de l’ancien président, le conseil a calculé que le plafond de remboursement avait été dépassé de 400 000 €.

C’est, semble‑t‑il l’UMP qui va hériter de l’addition. Mais les finances du parti, plombées par ses résultats électoraux de 2012 sont déjà dans le rouge. Le parti a déjà plus de cinquante millions d’euros de dettes pour un budget annuel du même ordre de grandeur. La décision du conseil constitutionnel annoncée, le parti s’est donc empressé de lancer un appel aux dons auprès de ses soutiens. Selon Jean-François Copé (photo), président de l’UMP, 1,15 million d’euros auraient été donnés en moins de 48 heures. Soit 10 % de la somme dont l’UMP a besoin pour effacer l’ardoise de la campagne Sarkozy.

Lire la suiteOpération sauvetage à l’UMP après le rejet du compte de campagne de Nicolas Sarkozy

Mosquée de Bordeaux : Alain Juppé et Vincent Feltesse (UMPS) main dans la main

Mosquée de Bordeaux : Alain Juppé et Vincent Feltesse (UMPS) main dans la main

06/04/2013 – 14h00
BORDEAUX (NOVOpress/Infos Bordeaux) –
Hier, le journal Sud-Ouest consacrait un dossier au projet de « mosquée-Cathédrale », dans le quartier de La Bastide,  soutenu par le maire UMP de Bordeaux, Alain Juppé, et porté par les islamistes de l’UOIF, proches des Frères Musulmans.

Lire la suiteMosquée de Bordeaux : Alain Juppé et Vincent Feltesse (UMPS) main dans la main

Cette semaine un vrai festival judiciaire pour l’UMPS

Cette semaine un vrai festival judiciaire pour l'UMPS

23/03/2013 – 18h40
PARIS (NOVOpress/Bulletin de Réinformation) – Le 25 février dernier, Jérôme Cahuzac, Ministre délégué au Budget, déclarait sur iTélé : « (…) la stabilité fiscale impose de trouver six milliards d’euros. On les trouvera dans les poches des uns et des autres, de tout le monde (…) ». Cahuzac qui entendait ainsi, sans état d’âme, faire les poches des Français de toute condition, est depuis mercredi sous le coup d’une information judiciaire du Parquet de Paris pour “blanchiment de fraude fiscale”. Alors qu’il envisageait très sereinement de demander toujours plus d’efforts à nos compatriotes qui croulent déjà sous les impôts et les taxes, c’est au contraire la larme à l’œil qu’il a démissionné.

Lire la suiteCette semaine un vrai festival judiciaire pour l’UMPS

Kiosque Courtois du samedi 17/9/2011 – L’actualité de la semaine en écrit

Kiosque Courtois du samedi 17/9/2011 – L’actualité de la semaine en écrit

[box class=info]Le samedi, une sélection des principaux sujets de la semaine des biens connus Bulletins de Réinformation de Radio Courtoisie. Ce Kiosque est présenté par Jean-Yves Le Gallou qui remplace aujourd’hui Henri Dubost.

Novopress a publié dès ce samedi matin, en différé, l’audio de ce Kiosque Courtois dans la fenêtre “Radio Courtoisie : le bulletin de réinfo” de sa colonne de droite. Pour ceux qui préfèrent lire qu’écouter, en voici le contenu sous forme de texte.[/box]

Rebond de la crise financière, rififi à l’UMPS, dynamisme des mouvements populistes, gesticulations internationales, remous entre l’Egypte et Israël,… voici la chronique d’une semaine ordinaire.

Rebond de la crise financière

Durant toute la semaine les bourses ont été chahutées. Il faut dire que les nouvelles inquiétantes se sont accumulées :

– Démission du chef économiste de la Banque centrale européenne ; l’Allemand Jürgen Starck a ainsi voulu marquer son désaccord avec le rachat par la BCE d’emprunts d’Etat détenus par les banques.

– Nouvelles grèves et manifestations en Grèce contre le plan d’austérité.

– Déclaration du ministre allemand de l’économie, le libéral Philip Rösler, n’excluant plus une faillite ordonnée de la Grèce, pour sauver l’euro.

– Dégradation par l’agence Moodys des notes de la Société Générale et du Crédit agricole. Mise sous surveillance négative de la BNP.

Les roucoulades économiques Sarkozy-Merkel et les engagements du patron de la BCE ont un peu calmé la situation… mais pour combien de temps ?

En tout cas l’indépendance de l’Europe a souffert avec les propositions chinoises d’achat de la dette en échange de nouvelles concessions commerciales. Et la participation du secrétaire au Trésor américain au sommet européen de Wroclaw en Pologne. C’est l’incendiaire qui propose ses services aux pompiers…

Kiosque Courtois du samedi 17/9/2011 – L’actualité de la semaine en écrit Rififi à l’UMPS

A quelques mois de l’élection présidentielle la bataille de boules puantes a commencé.

L’étrange Robert Bourgi, un libanais chiite, a fait des révélations fracassantes sur les mallettes africaines de Chirac et Villepin. Révélations évidemment démenties par les intéressés. En tout cas, un lancement en fanfare pour le dernier livre de Pierre Péan : « La République des mallettes. »

Si la Chiraquie en prend pour son grade, le clan Balladur-Sarkozy n’est pas en reste

Dans le cadre de l’instruction sur l’attentat de Karachi le juge Van Ruymbeke a mis en examen le milliardaire Ziad Takieddine.

Cet homme d’affaires libanais, proche de l’UMP, aurait servi d’intermédiaire dans une vente de sous-marins au Pakistan, dans les années 90, avec à la clef 33 millions d’euros de rétro commissions occultes. Thierry Gaubert, un neuilléen proche de Sarkozy, aurait accompagné plusieurs fois Takieddine dans une banque suisse pour y retirer des fonds pour la campagne de Balladur.

Il n’est pas exclu que cette dernière affaire soit suffisamment explosive pour qu’on ait cherché à la dissimuler derrière un écran de fumée médiatique. Un écran de fumée qui s’appellerait Robert Bourgi…

Kiosque Courtois du samedi 17/9/2011 – L’actualité de la semaine en écrit Le PS aussi est à la fête…

Eh oui, cette fois c’est le puissant président du Conseil Général des Bouches du Rhône, Jean-Noël Guérini (photo) qui est mis en examen pour associations de malfaiteurs. Arnaud Montebourg a mis en cause Martine Aubry et déclaré : je cite «  c’est un fait unique dans l’histoire que nous ayons des élus aussi puissants qui soient accusés de telles ignominies. J’ai prié Mme Martine Aubry de prendre des mesures. Elle a refusé de le faire et elle a même protégé Monsieur Jean-Noël Guérini. » Un rafalage en règle !

Ça bouge chez les populistes

Marine Le Pen a été très présente dans les médias cette semaine. Dans la foulée de ses journées de rentrée tenues à Nice. Une occasion pour elle de recentrer son discours sur l’immigration. Et d’afficher de nouveaux soutiens : l’avocat médiatique Gilbert Collard et le souverainiste Paul-Marie Couteaux.

L’ancien patron des Renseignements généraux, Yves Bertrand, lui a aussi apporté un soutien indirect .Il a déclaré- je cite : « Ce que je souhaite, comme citoyen et comme ancien serviteur de l’Etat, c’est qu’on en finisse avec la diabolisation du FN et que Marine Le Pen puisse pleinement participer au débat public. »

Le Bloc identitaire a aussi tenu son université d’été.

Kiosque Courtois du samedi 17/9/2011 – L’actualité de la semaine en écrit Dans le Var devant 150 personnes dont beaucoup de jeunes. Invité surprise du dimanche, le députe européen italien Mario Borghezio a défini le mouvement identitaire européen comme  « la seule voie de renouveau possible pour notre continent et sa civilisation ». Arnaud Gouillon a annoncé lui qu’il arrêtait son tour de piste présidentiel. Les adhérents du Bloc identitaire seront directement consultés pour définir la position de leur mouvement à la prochaine élection présidentielle. Fabrice Robert, président des identitaires, a aussi déclaré : « Nous voulons surtout développer notre mouvement au niveau de la base. Nous préférons empêcher la création d’une mosquée que faire 2 % à une élection ! »

Terminons ce panorama…

Christine Boutin a présidé le congrès du parti chrétien démocrate à Lyon. Quant à Carl Lang, du Parti de la France, il a annoncé sa candidature à l’élection présidentielle.

Guéant promet de s’occuper de la délinquance roumaine…

Le ministre de l’Intérieur a visité les Champs-Elysées qui concentre selon la police je cite, “toutes les formes de la délinquance roumaine” à Paris : vols à la tire ou dans les distributeurs automatiques de billets de banque, cambriolages et vendeurs à la sauvette.

Selon Claude Guéant, 10 % des personnes déférées à la justice à Paris sont de nationalité roumaine, et 50 % des personnes roumaines interpellées sont mineures. Le ministre désire, je cite, « passer à la vitesse supérieure pour le retour des présumés délinquants dans leur pays d’origine. Je ne stigmatise rien ni personne, c’est une réalité judiciaire, il y a une montée très importante de la délinquance roumaine. » Fin de citation.

Evitons effectivement de stigmatiser les Roumains : d’abord parce la vérité oblige à dire qu’il s’agit généralement de Roms. Et qu’ensuite ce n’est pas le gouvernement roumain qui s’oppose au retour au pays des mineurs délinquants mais le Conseil constitutionnel français !

Les dernières doses du vaccin H1N1 vont être détruites

La destruction des doses périmées est prévue pour fin novembre. Pour rappel, le gouvernement avait acheté 94 millions de doses pour lutter contre l’épisode de cette grippe H1N1 pendant l’hiver 2010. Finalement, l’alerte mondiale de pandémie qui avait été déclenchée est rapidement retombée. On annonçait une terrible maladie et cette grippe H1N1 a causé la mort de 246 personnes en France contre 6000 pour la grippe normale.

Certes ce sont 246 vies humaines de trop, mais l’État a dépensé 400 millions d’euros pour acheter puis détruire ces doses. De l’argent qui est allé directement dans la poche de l’industrie pharmaceutique.

Application Iphone : juif ou pas juif ?

Si vous êtes propriétaire du fameux téléphone d’Apple, c’est la question que vous pose cette nouvelle application. Vous saurez que Patrick Timsit est juif, mais aussi Marylin Monroe et même, oh surprise de taille, Dany Boon ! Bref, la judaïté pour les non-initiés. Pour 79 centimes d’euros : la moitié du prix d’un café selon Johann Lévi, l’auteur de l’application, qui ne précise pas s’il figure sur la liste.

Un argument commercial qui n’a convaincu ni SOS Racisme qui va porter plainte, ni l’Union des Etudiants Juifs de France, ni même Alain Jacubowicz de la Licra, qui se dit « horrifié ».

Que nos auditeurs se rassurent : les maîtres censeurs ont obtenu gain de cause : l’application a été retirée de la vente en France.

Un binational à la tête de l’Office français de l’Immigration et de l’intégration

L’avocat Arnaud Klarsfeld a été nommé président de l’Office Français de l’Immigration et de l’Intégration par décret du Président Sarkozy.

Binational franco-israélien Arnaud Klarsfeld avait choisi d’effectuer son service militaire en Israël. Autant dire que la double nationalité a encore de beaux jours devant elle…

 Nouvelles du monde

La visite de Paul Kagamé suscite des remous en France

Le président ruandais, proche des milieux anglo-saxons, a été reçu trois jours en grandes pompes en France.
Une visite qui, comme celle de Kadhafi, il y a trois ans, a provoqué un certain malaise.
Malaise du côté de l’armée française injustement accusée par Kagamé d’avoir couvert le génocide des Tutsis en 1994.

Malaise du côté d’Africains et notamment de Congolais. Plusieurs dizaines d’entre eux ont bloqué le boulevard périphérique parisien avec des banderoles proclamant « Kagamé assassin ». Pour ces Africains Kagamé est responsable de la seconde guerre du Congo qu’il a lancée en 1996. Une guerre qui a fait quatre millions de victimes. Un bilan cinq fois supérieur à celui du génocide de 1994.

Sarkozy accueilli triomphalement en Libye

Le président de la République, s’est offert jeudi un petit bain de foule à Bengazi, en compagnie du Premier ministre de sa Gracieuse Majesté, David Cameron. « C’est extrêmement émouvant de voir les jeunes Arabes se tourner vers deux grands pays d’Occident pour leur dire merci, s’est exclamé le chef de l’Etat, poursuivant : Ce qui prouve que l’affrontement entre l’Occident et l’Orient n’est pas du tout une fatalité ». Un discours que notre président aurait sans doute quelques difficultés à tenir au Tremblay-en-France. « C’est aux Libyens de construire l’avenir, c’est aux Libyens de choisir leurs dirigeants, c’est pas à nous », a encore dit Nicolas Sarkozy dans une syntaxe approximative. Rappelons au président qu’il n’y a pas à proprement parler de « Libyens ». La Libye n’est en effet qu’un conglomérat de tribus hostiles. Kadhafi fédérait celles de Tripolitaine, à l’ouest du pays, alors que le CNT regroupe celles de Cyrénaïque, à l’est, avec le soutien des islamistes.

“Occupy Wall Street”S’inspirant des « révolutionnaires » égyptiens et des « indignés » espagnols, des Américains s’apprêtent à lancer ce samedi 17 septembre leur propre mouvement de contestation sociale

Il s’agit d’un mouvement  qui s’appelle « Occupons Wall Street ». A l’origine de cette initiative le journal et la fondation Adbusters qui dénonce le caractère antidémocratique du système américain. Le journal qui regroupe un réseau d’artistes, d’écrivains et d’activistes appelle Barack Obama à créer une commission présidentielle chargée de freiner l’influence de l’argent sur les élus à Washington. Leur intention est de rassembler plus de 20.000 personnes sur la célèbre place boursière pour y dresser un camp pendant plusieurs mois. Le but de cette manœuvre est de signifier le ras-le-bol légitime de la population américaine face à la corruption du monde politique et la mainmise des grandes entreprises financières sur l’oligarchie américaine.

Le Vatican balance entre retour à la tradition et sujétion à la doxa mondialiste

Benoit XVI a proposé à la Fraternité Saint-Pie X de signer un document doctrinal en vue d’une réconciliation.

Mais le Vatican a affirmé par la voix de Monseigneur Veglio, Président du Conseil Pontifical pour les Migrants,– je cite – « le réveil du nationalisme a provoqué le refus violent de la diversité ». Ces mots ont été prononcés à l’occasion d’assises interreligieuses à Munich. Une concession au politiquement correct peu conforme à la chronologie des faits : car c’est le multiculturalisme qui a précédé le réveil identitaire européen.

Regains de tensions entre l’Egypte et Israël

Le Premier ministre égyptien Essam Charaf a jugé hier que le traité de paix signé en 1979 avec Israël, le premier ratifié entre l’Etat hébreu et un pays arabe, je cite, n’était pas « sacré ». Ces déclarations surviennent sur fond de tensions entre Israël et l’Egypte. La semaine dernière, l’ambassade d’Israël au Caire a été attaquée lors d’une violente manifestation. Trois personnes ont été tuées et un millier d’autres blessées dans les affrontements avec les forces de l’ordre. L’ambassadeur d’Israël en Egypte a dû rentrer précipitamment dans son pays. Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu avait néanmoins cherché à minimiser la portée de cette attaque pour les relations bilatérales,