Philippe Murer : il est urgent de faire face aux « désastres » de « l’ultralibéralisme » [vidéo]

Philippe Murer

18/11/2021 – FRANCE (NOVOpress)
Désindustrialisation, crises économiques, chômage de masse, catastrophes climatiques… À en croire Philippe Murer, c’est l’avenir apocalyptique qui attend la France au tournant si elle ne change pas de cap! En cause, un «ultralibéralisme» poussé à son paroxysme qui entraînerait notre pays vers «l’abîme».

Pour l’économiste, si rien n’est inéluctable, la France est aujourd’hui à la croisée des chemins. C’est l’implacable constat qu’il dresse dans son dernier ouvrage Sortir du capitalisme du désastre, publié aux éditions Jean-Cyrille Godefroy.

Il est l’invité de Sputnik donne la parole.


Interview exclusive de Tony O’Neill, leader du Parti du Peuple Celte 3/5 : l’Union Européenne

30/10/2015 – EUROPE (NOVOpress)
Alors que les provinces françaises se battent pour sauver leurs langues et traditions régionales, NOVOpress vous propose une interview exclusive du fondateur irlandais du Parti du Peuple Celte – PPC —. Nous publions cet entretien-fleuve en cinq parties afin de vous en offrir une lecture plus agréable. La première est consacrée à la naissance du mouvement et aux questions politiques. La seconde est axée sur la défense de la culture celte, le monde celtique et les liens que noue le PPC avec la diaspora celte dans le monde. La troisième traite des questions liées à l’Union Européenne. Les deux dernières sont consacrées à l’immigration.
>

NOVOPRESS : Après un référendum sur le mariage homosexuel, largement encouragé par l’UE, pensez-vous que l’avortement, les mères porteuses pour les couples homosexuels ou la FIV pour les couples de lesbiennes vont être les prochains sujets imposés à la population Irlandaise ? Comment les gens vont-ils réagir ?
Tony O’Neill : Il n’y aura aucune limite aux attaques de l’ultralibéralisme libertaire culturel contre notre peuple et cela concerne l’avortement et autres abominations que vous mentionnez. La plupart des gens rejetteront ce programme imposé, mais quand ils le font, ils sont aussitôt désignés comme représentants de la « haine » et tout est fait pour les faire taire. C’est le travail du PPC que de devenir une avant-garde pour notre peuple et montrer que nous n’avons pas à nous soumettre à cette dégénérescence et que nous devons au contraire assumer notre combat.

Lire la suite