France, futur pays musulman ? Polémique entre Fabrice Robert et Marwan Muhammad du CCIF [MàJ]

France, futur pays musulman ? Polémique entre Fabrice Robert et Marwan Muhammad du CCIF

Capture d’écran ci-dessus : www.fdesouche.com

12/11/2012 — 11h15
ORLY (NOVOpress) — L’Observatoire de l’islamisation apporte plusieurs compléments sur ces musulmans présentés comme tolérants, ouverts et modernes. Ainsi : « Autre exemple, Nabil Ennasri, qui préside le Collectif des Musulmans de France, très proche de Marwan Muhammad qu’il acccompagne à chaque manifestation du CCIF comme à la gare Saint-Lazare, avait publié un texte enflammé sur Oumma.com, premier site musulman de France, dont voici la fin : ‘Qu’on ne s’étonne pas alors si une autre flambée de violences, plus dure et plus violente, risque d’embraser à nouveau les banlieues françaises. En tout cas, vous ne pourrez pas dire qu’on ne vous aura pas prévenu…’”

Lire la suite

Russie : le Kremlin veut réglementer l’usage de Twitter dans les institutions publiques

Russie : le Kremlin veut réglementer l'usage de Twitter dans les institutions publiques

08/11/12 – 17h00
MOSCOU (NOVOpress)
– Le Kremlin a décidé de préparer un décret visant à limiter l’usage du service de micro-blogging Twitter aujourd’hui extrêmement à la mode, notamment dans le domaine politique.

Pour expliciter cette volonté, le Kremlin affirme que l’usage intensif de Twitter dérange et détourne le travail des employés de l’administration ainsi que du personnel politique. Cette tendance a été notamment illustrée par deux gouverneurs régionaux, Nikita Belikhet Sergey Prokhodkho, surpris en train de lancer des messages Twitter au beau milieu d’une conférence d’Etat.

Lire la suite

Baromètre twitter politique des Alpes-Maritimes : Philippe Vardon deuxième devant Christian Estrosi

Baromètre twitter politique des Alpes-Maritimes : Philippe Vardon deuxième devant Christian Estrosi

05/11/2012 — 12h45
NICE (NOVOpress) — L’édition niçoise du quotidien Metro s’en étonne mais le relève quand même. « Tous les mois, Metro établit grâce à l’outil de mesure Klout le classement des personnalités politiques azuréennes les plus influentes sur les réseaux sociaux. Le chef de Nissa Rebela bouscule la suprématie de l’UMP dans ce 3ème baromètre ».

Lire la suite

Amel Bent n’est pas fière d’être française [vidéo]

Amel Bent n’est pas fière d’être française [vidéo]

04/11/2012 –  21h40
PARIS (NOVOpress) –
Il y a quelques jours, sur le site Nouvelobs.com, David Réguer, présenté comme un spécialiste en communication, estimait que « la vie d’Amel Bent ressemble à un parcours sans faute ». Pourtant, depuis avant-hier, la vedette de Danse avec les stars, l’émission de TF1, est au cœur d’une grosse polémique sur internet. Née à la Courneuve le 21 juin 1985, Amel Bent, fruit d’un métissage entre une mère algérienne et un père marocain, revendique avec hargne son identité maghrébine en tenant des propos peu reconnaissants pour la France qui l’a vu grandir et lui a offert succès et argent.

Lire la suite

Le site de Marianne attaqué pendant 12 heures ce dimanche

Le site de Marianne attaqué pendant 12 heures ce dimanche

15/10/2012 – 00h55
PARIS (NOVOpress) — Marianne.net, le site de l’hebdomadaire Marianne a subi une attaque sur ses serveurs, hébergés par la société OVH, peut-on lire sur le compte Twitter du périodique, sans pour autant donner de précisions quant aux éventuels motifs de celle-ci. À l’instant où nous publions, le site, qui parvenait à peine à s’afficher, semble toutefois plus fluide.

Dans un registre similaire, Charlie Hebdo avait été attaqué depuis la Turquie en novembre 2011 pour avoir publié des caricatures jugées offensantes par les musulmans.

Véronique Genest soumise à la vindicte parce qu’elle retweette un message du Projet Apache

Veronique Genest soumise à la vindicte parce qu'elle retweette un message du Projet Apache

02/09/2012 — 09h30
PARIS (NOVOpress) — Tout part d’un simple message de l’actrice Véronique Genest sur le réseau social Twitter. Dans le cadre d’une discussion, elle se lâche et exprime ouvertement son opposition à l’islam : « L’Islam est dangereux pour la démocratie et en fait la démonstration tous les jours… »

Lire la suite

JO : une athlète grecque exclue pour humour sur l’immigration de masse

JO : une athlète grecque exclue pour humour sur l’immigration de masse

27/07/2012 — 10h00
LONDRES (NOVOpress) — Paraskevi Papachristou (ci-dessus) ne pourra pas représenter son pays aux Jeux olympiques à Londres. Qualifiée pour le triple-saut, elle a été exclue mercredi après avoir publié un commentaire jugé raciste sur Twitter. « Avec tant d’immigrés africains en Grèce… Au moins les moustiques du Nil occidental mangent de la nourriture locale ! », a rédigé avec humour sur internet l’athlète grecque de 23 ans.

Lire la suite

Ségolène et Valérie : encore du rififi dans l’air ?

Ségolène et Valérie : encore du rififi dans l’air ?

25/06/2012 — 10h00
PARIS (NOVOpress via le Bulletin de réinformation) —
La guerre des deux rosses va sans doute connaître de nouveaux développements au sein du PS.

Après le coup d’éclat qu’a constitué en pleine campagne son soutien au dissident Falorni à La Rochelle, la première concubine de France, Valérie Twitterweiler, a averti qu’elle allait continuer à s’épancher sur les réseaux sociaux.

De son côté, Ségolène Royal a assuré jeudi, également sur Twitter, qu’elle n’était pas « totalement assassinée » et qu’elle se « reconstruisait ».
L’Express.fr ayant publié un article intitulé « Royal mal partie pour présider les régions de France », la présidente de la région Poitou-Charentes a dénoncé des « Propos vitupérins ! ». Un joli mot-valise qu’elle a formé, sans doute sans le faire exprès, à partir du verbe « vitupérer » et de l’adjectif« vipérin », un peu dans l’esprit de sa désormais célèbre « bravitude ». Jeudi à 17 heures, alors que Bartolone était largement désigné par ses camarades pour occuper le Perchoir de l’assemblée, un perchoir où elle rêvait de se poser, Marie-Ségolène a néanmoins eu l’élégance de twitter ses félicitations au président du conseil général du « neuf cube », tout en invitant le PS, in cauda venenum, à davantage de démocratie…

Nadine Morano appelle à voter Marine Le Pen sur Twitter ! [vidéo]

Nadine Morano appelle à voter Marine Le Pen sur Twitter !

13/04/2012 – 18h50
PARIS (NOVOpress via le Bulletin de réinformation de Radio Courtoisie) –
Belle gaffe de la part de Nadine Morano, qui a twitté sur son compte une vidéo intitulée « François Hollande : comment je gagne ma vie à ne rien foutre » sans la regarder jusqu’au bout.

Hélas pour la grande supportrice de Sarkozy, la vidéo se termine par ces mots « Contre l’aberration gauchiste, un seul vote : Marine Le Pen ». Cette vidéo, qui fait le tour de la Toile depuis plusieurs semaines, est extraite du compte YouTube de l’« UMP », mais entendez par là : « Union pour un mouvement pourri ».

Pour le cabinet de la ministre « C’est vraiment une erreur (…) une mauvaise manipulation qui ne veut absolument pas dire que Nadine Morano va voter Marine Le Pen ».

La vidéo en cause :

« Commotion » : les réseaux sans fil autonomes, cryptés et en haut débit pour bientôt ?

"Commotion" : les réseaux sans fil autonomes, cryptés et en haut débit pour bientôt ?

31/08/2011 – 07h30
PARIS (NOVOpress) — Commotion. C’est le nom d’un traumatisme crânien qui, selon son degré de gravité, peut entraîner la mort. C’est aussi le nom donné à un projet technologique révolutionnaire qui, s’il était mis en place à grande échelle, annoncerait la fin certaine d’internet tel que nous le connaissons aujourd’hui. Mais cette évolution ne se limiterait pas à une simple dimension technologique.

Il existait les VPN. Un équipe d’ingénieurs et développeurs fait encore plus fort.

Le Monde, dans un article daté d’hier 30 août, évoque ce que pourrait être internet dans les 12 mois à venir, grâce à l’important travail d’une équipe américaine « d’activistes du net » (le site de l’Open Technology Initiative qui pilote le projet emploie le néologisme « technavists ») financés en partie par de Département d’État américain : un réseau autonome, anonyme, sans fil, ne nécessitant aucun relais, ni téléphonique, ni satellite, crypté et donc a priori incontrôlable.

Selon les activistes du net à l’origine du projet, il suffira d’installer Commotion sur votre ordinateur, soit en le téléchargeant soit à partir d’une copie conservée sur une banale clef USB, pour intégrer le réseau et naviguer sans limitation ni surveillance.

La révolution technologique, avant-goût d’une révolution au sens propre ?

Si les motivations premières de l’OTI et des acteurs du projet Commotion, d’inspiration libertaire, étaient à la base d’offrir aux militants et contestataires des régimes proche et moyen-orientaux les moyens de communiquer sur le net tout en échappant aux contrôles étatiques, afin « d’organiser la démocratie », la mise en circulation de Commotion auprès du grand public représenterait en elle-même un véritable séisme, à la fois politique, juridique et économique pour de nombreux pays, mais aussi et surtout en Europe.

Économique, car l’apparition de Commotion bouleverse sérieusement la donne pour les prestataires chargés de la distribution commerciale ou de la surveillance d’internet à tous les niveaux, de l’opérateur de téléphonie mobile et fournisseur d’accès à internet dont les modèles de développement deviennent caduques, aux organismes chargés de la vente ou de la protection des œuvres numériques, la question de la nécessaire redéfinition du droit d’auteur se posant également.

Politique et juridique enfin, car Commotion signifierait d’une part que toutes les lois votées en France depuis 2006 destinées à cadenasser le net, et la haute autorité administrative créée à cet effet à grand renfort de millions d’euros, sont mortes-nées, tout comme l’ACTA au niveau international. Bien au-delà d’internet, c’est donc à un profond bouleversement politique qu’il faudrait s’attendre, printemps virtuel qui pourrait naître d’une redécouverte de la liberté d’expression, de son application pleine et entière et des conséquences — non prévisibles — de cette dernière, à tous points de vue.

Comme le dit l’essayiste et économiste Hervé Juvin dans son ouvrage Le renversement du monde, politique de la crise, « la naïveté technicienne nous fait troquer la détermination par les origines, la terre, la culture, au profit de la détermination par la technique, en ignorant totalement l’ambivalence de toute technique et de tout outil. (…) Nous croyons que l’outil conduit la main qui le tient. Quelle erreur ! (…) Les outils sont partout. Nous ne savons rien de l’usage qui en sera fait. »

[box class= »warning »]En savoir plus : tech.chambana.net/projects/commotion et oti.newamerica.net/commotion_wireless_0[/box]
Crédit photo : Kriss Szkurlatowski / image sous licence creative commons

Le Pentagone entend contrer la propagande anti-USA sur les réseaux sociaux

Le Pentagone entend contrer la propagande anti-USA sur les réseaux sociaux

20/07/11 – 18h15
WASHINGTON (NOVOpress)
– Le minsitère de la Défense américain entend désormais plus et mieux agir sur la Toile pour contrer la propagande hostile aux Etats-Unis. Au tour des réseaux sociaux (Facebook, Twitter, etc.) d’être sous le contrôle vigilant des cyber-soldats de l’Oncle Sam.

Et ce par le biais de son organe de recherche en technologie, le Darpa. Le but : détecter “les messages volontairement trompeurs et la désinformation”. Les acteurs : des experts que le Darpa souhaite recruter via un appel à un candidature. Budget : 42 millions de dollars sont prévus.

Le Pentagone entend surtout “prévenir” des révoltes qui se se développent via Facebook ou Twitter, comme les “révolutions” en Tunise ou en Egypte. Histoire que ces révoltes n’aboutissent pas à mettre en place des régimes hostiles aux USA.

Mais les Etats-Unis étaient déjà présents sur ces réseaux sociaux puisque plusieurs “révoltés” tunisiens ou égyptiens, qui utilisaient Facebook ou Twitter, ont été formés par le département d’Etat.

Portait de l’utilisateur français de Twitter

Portait de l'utilisateur français de Twitter

Ipsos Profiling a tenu à dresser le portrait-robot de l’utilisateur français de Twitter. Selon cette enquête, il s’agit d’“hommes (79%), âgés de 28 ans en moyenne, résidant en zones urbaines. Experts du web (plus anciens et plus assidus que la moyenne), ils sont friands de vidéos en ligne (76%) et de e-commerce (90%). Evidemment très actifs sur la toile, ils sont prêts à relayer le discours des marques : 27% sont des e-fluenceurs, 21% déclarent fréquenter les réseaux sociaux pour suivre l’actualité de leur marque préférée.”