En Syrie, la crise s’intensifie encore

En Syrie, la crise s'intensifie encore

14/05/2013 -14h10
DAMAS (NOVOpress via le Bulletin de réinformation) –
Samedi, au sud de la Turquie, un triple attentat provoquait la mort de plusieurs dizaines de personnes, et plus de cent blessés. Le gouvernement turc, par la voix de son vice‑Premier ministre, n’a pas tardé à réagir et à accuser le gouvernement syrien légitime. En cause : la proximité d’un camp de réfugiés et de déserteurs syriens, ayant fui les combats. Bachar El‑Assad a immédiatement clamé son innocence.

Lire la suiteEn Syrie, la crise s’intensifie encore

L’Allemagne et la Turquie veulent relancer l’adhésion d’Ankara à l’Union européenne

L'Allemagne et la Turquie veulent relancer l'adhésion d'Ankara à l'Union européenne

Logo du processus d’adhésion de la Turquie à l’Union européenne. Crédit photo : DR

11/05/2013 – 17h00
BERLIN (NOVOpress) – Après le Portugal, c’est au tour de l’Allemagne de vouloir relancer le processus d’adhésion de la Turquie à l’Union européenne. Ainsi, dans une tribune commune à paraître dimanche dans la Frankfurter Allgemeine Sonntagszeitung, Les ministres allemand et turc des Affaires étrangères ont déclaré vouloir donner un “nouvel élan” au processus d’adhésion d’Ankara à l’Union européenne.

Lire la suiteL’Allemagne et la Turquie veulent relancer l’adhésion d’Ankara à l’Union européenne

Le Portugal veut accélérer l’adhésion de la Turquie à l’Union européenne

Le Portugal veut accélérer l'adhésion de la Turquie à l'Union européenne

07/05/2013 – 16h00
LISBONNE (NOVOpress avec le Bulletin de réinformation) –
Le gouvernement portugais s’est prononcé en faveur d’une accélération des négociations pour l’adhésion de la Turquie à l’UE, a déclaré hier le Premier ministre Pedro Passos Coelho lors de la visite officielle du président turc Abdullah Gül.

« Nous sommes convaincus que l’accélération de ces négociations serait une bonne nouvelle pour la Turquie comme pour l’Europe », a indiqué M. Passos Coelho, jugeant que les discussions entamées avec l’Union européenne, en 2005, « duraient depuis trop longtemps ».

Crédit photo : Cruks via Wikipédia (cc).

Les faux-semblants de la prétendue laïcité – Par Eric Delcroix

Les faux-semblants de la prétendue laïcité - Par Eric Delcroix

La grande presse française s’est émue de la condamnation par la Cour pénale d’Istamboul à dix mois de prison avec sursis du pianiste turc de renommée internationale Fazil Say, pour blasphème. Or, en présence d’un tel cas, jamais les journalistes du Système ne semblent remarquer que nombre de personnes sont condamnées en France, sous l’empire de la « république laïque », tout pareillement pour blasphème… Peut-être plus ici que là-bas, puisque l’on peut lire dans le Figaro (16 avril, page 29) que « les procès pour blasphème ne sont pas très courants en Turquie (…) Mais les plaintes se multiplient, et la censure rôde ».

En revanche, cela fait belle lurette que les plaintes, procès et condamnations de ce type se multiplient en France, à l’initiative de la LICRA, du MRAP, de la Ligue des droits de l’homme ou du Parquet…

Lire la suiteLes faux-semblants de la prétendue laïcité – Par Eric Delcroix

Fazil Say condamné : la musique n’adoucit pas les mœurs en Turquie

Fazil Say condamné : la musique n’adoucie pas les mœurs en Turquie

17/04/2013 – 12h00
ANKARA (NOVOpress) – Un tribunal d’Istanbul a condamné lundi le pianiste-compositeur turc, Fazil Say (ci-dessus), à dix mois de prison avec sursis pour avoir diffusé sur Twitter des propos considérés comme blasphématoires contre l’islam. L’artiste, qui se dit athée, évoque une répression politique émanant du pouvoir islamiste en place : l’AKP, le Parti de la justice et du développement.

Lire la suiteFazil Say condamné : la musique n’adoucit pas les mœurs en Turquie

Massacre de Chios 12 avril 1822

Chios 12 avril 1822

12/04/2013 – 20h10
PARIS (NOVOpress via Bulletin de réinformation) –
Le 12 avril 1822, les Ottomans perpétraient le massacre de Chios, à l’encontre de la population grecque de l’île. Un millier de partisans grecs débarquent sur l’île, au début de l’année 1822. La Sublime Porte décide alors l’envoi de près de 45 000 hommes, avec ordre de reconquérir puis de raser l’île, et d’y tuer tous les hommes de plus de douze ans, toutes les femmes de plus de quarante ans et tous les enfants de moins de deux ans, et de réduire le reste de la population en esclavage.

Lire la suiteMassacre de Chios 12 avril 1822

Athènes : l’Aube dorée manifeste contre la télévision anti-nationale

Athènes : l’Aube dorée manifeste contre la télévision anti-nationale

28/03/2013 – 10h00
ATHENES (NOVOpress) – Mega TV est la principale chaîne de télévision privée grecque, l’équivalent de TF1. Ses programmes promeuvent systématiquement le mondialisme et le métissage, notamment par la programmation de téléfilms turcs.

Le soir du 25 mars, jour de la fête nationale, qui commémore le soulèvement de la Grèce contre l’empire ottoman en 1821 et la guerre d’indépendance, Mega TV a décidé de diffuser la série turque, Fatmagül’ün Suçu Ne? (« Quel est le crime de Fatmagül ? »), qui raconte les malheurs d’une jeune fille turque victime d’un viol collectif, puis contrainte à un mariage forcé.

Pour protester contre ce qu’il considérait comme une insulte à la Grèce, le parti nationaliste Chryssi Avghi [l’Aube dorée, NDLR] a appelé à manifester. Plusieurs milliers de Grecs ont défilé puis se sont rassemblés, à la lumière des flambeaux, devant le siège de Mega TV, protégé par des centaines de policiers anti-émeutes. Après des discours prononcés par plusieurs députés du parti, un drapeau turc a été symboliquement brûlé (photo ci-dessus). Les manifestants ont ensuite chanté l’hymne national.

Crédit photo : Aube dorée

L’adhésion de la Turquie à l’Union européenne soutenue par Angela Merkel

L’adhésion de la Turquie à l’Union européenne soutenue par Angela Merkel

02/03/2013 – 10h00
BERLIN (NOVOpress avec le Bulletin de réinformation) – « Nous voulons que ce processus avance », c’est ainsi que la chancelière allemande a réitéré lundi lors d’une visite en Turquie son engagement à relancer le processus d’adhésion de la Turquie à l’Union européenne. Angela Merkel (ci-dessus) a néanmoins souligné  : « Nous avons besoin de progrès sur le protocole d’Ankara, sinon nous ne pourrons pas continuer à ouvrir de chapitres ».

Le geste d’ouverture de la chancelière n’est pas isolé puisqu’il intervient après celui du gouvernement français, qui s’est dit prêt au début du mois à lever son veto sur un des cinq chapitres de discussion bloqués jusqu’alors.

A noter que, l’Allemagne subit une immigration turque importante et que les Allemands sont à 60% hostiles à une adhésion de la Turquie à l’Union européenne, comme l’a souligné un sondage publié dimanche dernier dans le Bild am Sonntag.

Crédit photo : CDU/CSU-Bundestagsfraktion

La Turquie veut renoncer à adhérer à l’Union Européenne et désire intégrer le Shanghai Five

La Turquie veut renoncer à adhérer à l'Union Européenne et désire intégrer le Shanghai Five

26/02/2013 – 08h00
ANKARA (NOVOpress avec le blog de Valentin Beziau) –
Le Premier ministre turc, Recep Tayyip Erdogan (ci-dessus), a annoncé depuis plusieurs semaines son intention de demander l’adhésion de son pays à l’organisation de coopération de Shanghai (“Shanghai Five”), qui regroupe la Chine, la Russie et quatre pays d’Asie centrale (Kazakhstan, Ouzbékistan, Kirghizie et Tadjikistan).

Les pays du “Shanghai Five” sont “meilleurs et plus puissants que les pays de l’UE (Union européenne, note de Novopress)”, a-t-il affirmé. Et d’ajouter que si l’adhésion de la Turquie au “Shanghai Five” est acceptée, “alors nous dirons au revoir à l’UE” qui ne “veut pas d’un pays musulman en son sein”.

Crédit photo : Πρωθυπουργός της Ελλάδας via Wikipédia (cc).

“La Turquie : tremplin pour l’immigration clandestine” par Dietmar Holzfeind

"La Turquie : tremplin pour l’immigration clandestine" par Dietmar Holzfeind

21/02/2013 – 10h00
ANKARA (Zur Zeit via Euro-Synergies) –
Istanbul, on le sait, est la ville la plus peuplée de Turquie ; elle en est le centre commercial et économique et sert de plaque tournante pour accéder au reste du monde, mais surtout à l’Europe. L’agglomération stambouliote compte plus de treize millions d’habitants aujourd’hui : parmi eux, on estime que le nombre de migrants plus ou moins illégaux, venus de tous les coins du monde, est d’environ un demi million dont Ngoult Abdel, 23 ans, qui vient du Cameroun. Il prétend que sa famille ne peut plus le nourrir, là-bas en Afrique occidentale; par conséquent, il cherche une porte d’entrée pour s’installer dans l’Union européenne (UE). La Turquie semble être l’endroit idéal pour la trouver. Le pays a en effet 11.000 km de frontières et n’est pas très regardant quand il s’agit de distribuer des visas. Le pays candidat à l’adhésion à l’UE constitue donc le transit idéal pour tous ceux qui cherchent un meilleur avenir en Europe, donc dans l’Union Européenne.

Lire la suite“La Turquie : tremplin pour l’immigration clandestine” par Dietmar Holzfeind

La France lève son veto à l’ouverture d’un chapitre des négociations d’adhésion de la Turquie à l’Union européenne

La France lève son veto à l'ouverture d'un chapitre des négociations d'adhésion de la Turquie à l'Union européenne

13/02/2013 – 16h30
BRUXELLES (NOVOpress via le Bulletin de réinformation) – La France accepte d’ouvrir à Bruxelles un nouveau chapitre des négociations d’adhésion de la Turquie à l’Union européenne. En effet, Laurent Fabius, ministre français des Affaires étrangères (ci-dessus),  a confirmé à son homologue turc Ahmet Davutoglu que la France allait lever son veto à l’ouverture des négociations sur la politique régionale.

Crédit photo : Olivier Ezratty via Wikipédia (cc)

SEYFO 1915 : l’histoire niée et occultée du génocide assyrien – Par Eric Timmermans

SEYFO 1915 : l'histoire niée et occultée du génocide assyrien - Par Eric Timmermans

Image ci-dessus : en rouge, régions majoritairement assyriennes au moment du génocide.

« Nous Assyriens avons perdu les deux tiers de notre population en 1915. Nous avons été arrachés de notre terre natale. Les survivants du génocide furent jetés dans des lieux éloignés dans le monde. Aujourd’hui nous luttons pour notre pure existence. » (Seyfo 1915. Allocution de Sabri Atman, spécialiste du génocide de 1915, à la Chambre des Communes de Londres le 24 janvier 2005, à l’occasion de la conférence organisée par l’institut Firodil)(10).

Lire la suiteSEYFO 1915 : l’histoire niée et occultée du génocide assyrien – Par Eric Timmermans

L’Union européenne donne de l’argent pour des mosquées turques dans le nord de Chypre

L’Union européenne donne de l’argent pour des mosquées turques dans le nord de Chypre

La mosquée Lala Mustapha Pacha est l’ancienne cathédrale Saint-Nicolas à Famagouste en Chypre du Nord. Construite au début du XIVème siècle dans un style gothique classique alors que l’île appartient à la Maison de Lusignan – une famille d’origine française -, la cathédrale est transformée en mosquée après la capture de Famagouste par l’Empire ottoman en 1571, fonction qu’elle a encore de nos jours. Elle porte le nom de Lala Mustafa Pacha, le conquérant de l’île (source : Wikipédia). Crédit photo : dolanh via Flickr (cc).

17/01/2013 – 12h00
BRUXELLES (via le site de Lionel Baland) – Le député européen du Vlaams Belang Philip Claeys a découvert que l’Union européenne va donner de l’argent pour des mosquées turques située dans le Nord de Chypre, occupé par la Turquie.

Lire la suiteL’Union européenne donne de l’argent pour des mosquées turques dans le nord de Chypre

La Turquie veut rétablir la peine de mort et se met à dos l’Union européenne

La Turquie veut rétablir la peine de mort et se met à dos l’Union européenne

14/11/2012 – 16h30
ANKARA (NOVOpress) –
Leurre ou nouveau signe d’un refroidissement des relations entre la Turquie et l’Union européenne (UE) ? Le premier ministre turc, Recep Tayyip Erdogan (photo), vient d’affirmer qu’Ankara allait réfléchir à la possibilité de rétablir la peine de mort pour les crimes relevant du terrorisme. « Aujourd’hui, de nombreuses personnes sont favorables à un rétablissement de la peine de mort, selon les sondages », a insisté Recep Tayyip Erdogan.

Lire la suiteLa Turquie veut rétablir la peine de mort et se met à dos l’Union européenne

Publication de « 1915 – le génocide arménien », par le petit-fils de Cemal Pacha

Publication de « 1915 - le génocide arménien », par le petit-fils de Cemal Pacha

11/09/2012 – 15h30
PARIS (NOVOpress) — Hasan Cemal, le petit-fils de Cemal Pacha qui fut l’un des principaux responsables du génocide arménien, vient de sortir en langue turque un livre intitulé “1915 : Le génocide arménien.”

Cette information a tout d’abord été d’abord rapportée par l’hebdomadaire Agos à Istanbul, puis confirmées par le journaliste Yavuz Baidar sur Twitter.

Hasan Cemal citant son grand-père en 1919 à Munich : “Les Arméniens de Turquie ont été orientés vers la Russie et les Turcs devaient les tuer. C’est pourquoi le génocide a eu lieu”.

Hasan Cemal est chroniqueur au journal Milliyet. Il s’était rendu en 2008 au mémorial du génocide arménien à Erevan. Sa note dans le livre de la mémoire dit : “Nier le génocide [arménien, note de Novopress] signifie d’être un complice de ce crime contre l’humanité.”

Ahmed Cemal Pacha fut tué à Tbilissi le 21 juillet 1922 par un commando arménien (Stepan Dzaghigian, Artashes Gevorgyan et Petros Ter Poghosyan) dans le cadre de l’opération Némésis pour son rôle dans le génocide arménien. Ses cendres ont été portées à Erzeroum et enterrées.

Turquie : l’église historique de Nicée transformée en mosquée

Turquie : l'église historique de Nicée transformée en mosquée

Vidéo. À quand le même sort pour la Basilique Notre-Dame-de-la-Garde, qui représente un symbole de Marseille ?

Turquie : l'église historique de Nicée transformée en mosquée
Turquie : l’église historique de Nicée transformée en mosquée
24/07/2012 — 17h15
IZNIK (NOVopress via Orhtodoxie) – 90 ans après, l’église historique (photo) de Sainte-Sophie (1) à Nicée (Iznik, en Turquie) où s’est déroulé le second concile œcuménique (787), fonctionne à nouveau comme mosquée.

Sainte-Sophie avait été transformée en mosquée en 1331 après l’occupation de la région par les Ottomans en 1331, ce qu’elle resta jusqu’à l’arrivée de l’armée grecque lors de la campagne d’Asie Mineure après la fin de la Première guerre mondiale. En 1922, elle brûla et jusqu’à ce jour, elle n’avait servi ni de mosquée, ni d’église, mais avait été transformée en musée. Très récemment, un nouveau hodja [enseignant coranique] a été nommé et selon les médias turcs, cette église recommence à fonctionner en tant que mosquée. Cela coïncide avec la période du Ramadan.

(1) À ne pas confondre avec Sainte-Sophie à Istanbul qui a été transformée architecturalement en mosquée.

Crédit photo : CyberMacs via Flickr (cc)

Allemagne : le gouvernement Merkel veut turquifier l’armée

Allemagne : le gouvernement Merkel veut turquifier l’armée

23/06/2012 — 10h00
BERLIN (NOVOpress) — Rendre absolument irréversible la substitution de population en cours, tel est le mot d’ordre de tous les politiciens du Système à travers l’Europe. Il n’est donc pas surprenant qu’une de leurs priorités soit d’augmenter toujours davantage la « diversité » ethnique dans les armées européennes.

En Allemagne, où le service militaire est devenu un volontariat l’année dernière, la part des engagés issus de l’immigration est déjà de plus d’un quart : 26%, soit à peine moins que leur part dans la classe d’âge correspondante dans l’ensemble de la population (27%). Mais ce n’est pas encore assez pour le gouvernement Merkel. Le ministre chrétien-démocrate de la Défense, Thomas de Maizière, vient d’expliquer qu’il voulait plus d’immigrés dans l’armée allemande, afin que celle-ci « soit représentative de la moyenne de la population ».

Un des moyens imaginés par Maizière est d’obtenir du gouvernement turc la reconnaissance du service militaire allemand, de telle sorte que les binationaux qui effectuent leur volontariat en Allemagne soient dispensés du service militaire de 15 mois obligatoire en Turquie. Le ministre chrétien-démocrate s’est rendu mercredi à Ankara pour rencontrer son homologue turc, et s’y est livré à une opération de séduction, jusqu’à saluer en turc les soldats qui lui présentaient les armes (« Merhabe asker! », a-t-il crié, c’est-à-dire « Bonjour, soldats! »).

Surtout, Maizière s’est fait accompagner de deux officiers allemands d’origine turque, le médecin militaire féminin Leval Kaya-Yildis, et le major Erhan Ursavas, dont la présence très médiatisée entend « donner un double signal : du côté turc, que les immigrés sont les bienvenus dans la Bundeswehr ; à destination de l’Allemagne, qu’encore plus d’immigrés seraient les bienvenus dans les forces combattantes ».

Leval Kaya-Yildis, dont le père était arrivé comme travailleur immigré en Allemagne en 1963, et qui est elle-même mariée à un Turc, s’est présentée comme « une musulmane convaincue » et a recommandé la Bundeswehr comme « une patrie pour les musulmans ». Elle a expliqué que, lors de son séjour comme médecin militaire en Afghanistan, elle n’avait pas seulement soigné les soldats allemands mais s’était surtout occupée des musulmanes afghanes, qui refusaient de se laisser soigner par des médecins mâles. Elle a ainsi trouvé dans la Bundeswehr « son accomplissement comme médecin ». Le mess ne lui sert « évidemment » que des menus sans porc. N’y a-t-il pas pourtant « un danger, s’il lui arrivait quelque chose en Afghanistan, d’être enterrée chrétiennement ? » Aucun danger, rassure-t-elle : “Nous prendrions immédiatement contact avec un imam” ».

Bref, le message aux musulmans (à papiers) allemands est clair : engagez-vous, rengagez-vous !

La coalition qui dirige le Limbourg néerlandais tombe suite à la visite du président turc

La coalition qui dirige le Limbourg néerlandais tombe suite à la visite du président turc

22/04/2012 – 12h30
LA HAYE (NOVOpress via Lionel Baland) — Dans la province du Limbourg aux Pays-Bas, la coalition qui gouvernait, constituée du PVV (Parti pour la liberté dirigé par Geert Wilders, parti patriotique), du VVD (Parti libéral de droite) et du CDA (Parti démocrate-chrétien) est tombée ce vendredi 20 avril 2012.

Le CDA s’en est pris lors d’un débat au sein de l’assemblée législative de la Province au comportement de membres PVV de l’exécutif de la Province lors de la visite d’État du Président turc Abdullah Gül aux Pays-Bas. Le chef de file des élus du CDA au sein de l’organe législatif de la Province a déclaré que la confiance dans la coalition n’existe plus. Selon lui, le PVV a endommagé l’image du Limbourg et sa position dans le domaine du commerce international.

La dispute a débuté lorsque deux membres PVV de l’exécutif de la Province du Limbourg, Theo Krebber et Antoine Janssen, ont fait savoir qu’ils ne seraient pas présents lors d’un repas réunissant le président turc et les membres de l’exécutif provincial. Ils ont ensuite changé d’avis, au grand déplaisir des élus PVV au sein du législatif de la Province, lorsqu’il a été établi que la Reine Beatrix serait présente.

Le groupe des élus travaillistes (PvdA) a introduit une motion de méfiance à l’encontre de Theo Krebber et Antoine Janssen. Le PvdA prétend que les deux PVV ont annulé sous la pression de leur parti. Theo Krebber dément. Il indique avoir raté un courriel au sein duquel était annoncée la présence de la Reine Beatrix. Lorsqu’il a appris que la Reine viendrait, il a décidé d’assister au repas. Le PvdA a retiré sa motion de méfiance lorsque le CDA s’est retiré de la coalition qui dirige la Province du Limbourg.

Précisions :

1/ Le Limbourg néerlandais est devenu un bastion du PVV, alors qu’il a été durant des décennies un bastion CDA.

2/ Le PVV, parti opposé à l’islam, obtient de très bon résultats dans cette province qui compte peu de musulmans, pas beaucoup d’étrangers et peu de problèmes économiques et de chômage.

3/ La fin de la coalition qui dirige la Province de Limbourg s’est déroulée vendredi 20 avril 2012, donc avant que, hier, le Parti de la liberté (PVV) de Geert Wilders retire son soutien à la coalition gouvernementale des Pays-Bas, soutien qui est indispensable à cette coalition minoritaire.

Image en Une : drapeau du Limbourg néerlandais.