Tag Archives: Terra Nova

Un ex-conseiller de Montebourg condamné pour pédophilie : la faute à la « fachosphère » !

Source : OJIM – “Un ex-conseiller de Montebourg condamné pour pédophilie : la faute à la « fachosphère » !”

Condamné en décembre 2016 par la justice anglaise, Christophe Bejach, membre fondateur de Terra Nova et ex-conseiller d’Arnaud Montebourg, alors ministre du redressement productif, aura écopé d’un double sursis : celui de la prison, et celui des médias.

En effet, il aura fallu atteindre le 3 janvier 2017 pour que le Daily Mail en parle, et le 5 janvier pour que la presse française daigne rapporter (timidement et tardivement) l’affaire… grâce à la pression des sites de réinformation et des réseaux sociaux. Pour dire un mot de la condamnation, l’homme d’affaires a écopé de 9 mois de prison avec sursis et de 117 2010 euros d’amende pour avoir fait, sur internet, des propositions indécentes à une mère de famille, qui était en fait un policier.

Christophe Bejach voulait organiser des séances photos érotiques avec des fillettes de 8, 10 et 12 ans et avoir une relation sexuelle avec l’aînée. À cette occasion, il avait d’ailleurs acheté de la lingerie fine de petite taille… Par ailleurs, la police a retrouvé à son domicile une soixantaine d’images pédopornographiques, dont certaines classées en catégorie A (comportant des scènes de pénétration sur des enfants abusés sexuellement).

En France, il aura fallu atteindre que le site Fdesouche fasse remonter l’affaire, ensuite relayée par un bon nombre de sites de réinformation, pour que le public en soit informé. Mis face à leur silence accablant, certains médias français se sont vus contrains d’évoquer la question, parfois assez timidement, sous la pression des réseaux sociaux.

Pour prendre l’exemple du Parisien, le quotidien évoque dans son titre la condamnation d’un « homme d’affaires français », alors que même la presse anglo-saxonne mentionnait, dès le titre, sa qualité d’ancien conseiller d’un ministre. Partout ailleurs on le présente surtout comme l’un des fondateurs de Terra Nova, ce think thank socialiste, et comme un homme d’affaires, directeur général pour l’Europe du groupe d’investissement américain Monument Capital Group. Histoire de ne pas perturber la primaire socialiste ?

Lire la suite

Le fondateur de Terra Nova tombe pour pédophilie, la presse française muette

Source : Boulevard Voltaire – “Le fondateur de Terra Nova tombe pour pédophilie, la presse française muette”

Pourquoi ce silence ? Est-ce pour ne pas ternir par ricochet le soleil d’Arnaud Montebourg ?

On enterre, aujourd’hui, François Chérèque, ex-patron de la CFDT et président de la « fondation progressiste » Terra Nova. Coïncidence de l’actualité, Christophe Bejach, l’un des fondateurs et ancien vice-président de cette boîte à idées du Parti socialiste, vient de tomber, à Londres, pour pédophilie. Faut-il, alors, imaginer que c’est pour ne pas troubler ce moment de deuil et de recueillement que tous les médias officiels français n’en ont touché mot ?

Christophe Bejach, 53 ans, est ce que l’on appelle une pointure (et peut-être, aussi, un « pointeur », comme on dit dans certains quartiers de Fresnes et d’ailleurs). Sa bio sur Terra Nova nous explique, en effet, que ce brillant « ingénieur et titulaire d’un MBA du Groupe HEC (ISA) a effectué une carrière orientée vers l’investissement dans des entreprises cotées ou non cotées, en France, aux USA et en Asie ». En 2012, il rejoignait l’équipe d’Arnaud Montebourg, devenu ministre du Redressement productif, en tant que conseiller sur l’Aérospatial, la Défense et l’Énergie. Mais surtout productif pour lui-même, Christophe Bejach s’est essentiellement fait connaître comme créateur de la société L’Avion, revendue à British Airways pour 68 millions d’euros.

Ce strauss-kahnien « historique » ne partageait pas, avec son mentor, que des idées. Il semblerait qu’ils avaient aussi en commun quelques connections obsessionnelles entre le cerveau et le pantalon, mais si Strauss-Kahn s’en prenait à des femmes adultes, M. Bejach montrerait quant à lui une nette préférence pour les fillettes.

En témoigne sa condamnation, le 14 décembre dernier, par un tribunal britannique à « 9 mois de prison avec sursis pendant deux ans pour un premier chef d’accusation d’offense sexuelle sur enfant mineure et trois autres chefs d’accusation pour possession de photographies d’enfants indécentes ».

Christophe Bejach s’est fait pincer par un agent de police en civil, Sadie, qui s’est fait passer pour la mère de trois fillettes de 8, 10 et 12 ans sur lesquelles il avait jeté son dévolu. Ayant acheté sur Amazon « un stock de petites lingeries pour faire des photos de nus érotiques », Bejach a « décrit ses fantasmes sexuels à Sadie, la présumée mère des filles, qui malheureusement pour lui était en fait officier de police travaillant à la surveillance de la cyber-pédophilie ». Interrogé par le tribunal pour savoir « s’il avait eu quelques intentions d’avoir des rapports sexuels avec les filles avant le rendez-vous de l’hôtel Cumberland, Bejach a répondu “Avant d’avoir eu ces pensées : oui” », rapportent le Daily Mail et l’Evening Standard. Outre ces faits, on a également trouvé dans l’ordinateur de ce brillant homme d’affaires des dizaines de photos à caractère pédophile, dont certaines de catégorie A, c’est-à-dire « dépeignant l’activité sexuelle pénétrante ».

Lire la suite

Bartolone ou le clientélisme ethno-culturel de la gauche Terra Nova – par Laurent Bouvet

13/12/2015 – FRANCE (NOVOpress)
Dans un entretien accordé à FigaroVox, Laurent Bouvet revient sur la campagne menée par Claude Bartolone.

Pour ce professeur de science politique, la candidat socialiste s’inscrit dans la stratégie du think thank Terra Nova

Le candidat PS à la région a clairement axé sa campagne sur la stratégie Terra Nova. C’est-à-dire l’appel à la «banlieue», avec tout ce que cela suppose de réduction et d’illusion, et à Paris. Il a pour cela multiplié les clins d’œil et les allusions, n’hésitant pas à déployer une forme de clientélisme ethno-culturel assez étonnant dans ses propos. De la même manière, il a favorisé clairement sur ses listes, la mise en avant d’une forme de diversité identitaire qui tranche avec la faible diversité sociale des profils de ses colistiers – dont la grande majorité est issue du secteur public et en particulier du milieu des collaborateurs politiques et d’élus.


Seine-Saint-Denis : la manifestation lycéenne en hommage à Rémi Fraisse vire à l'émeute

La réforme du droit des étrangers ou l’agenda jusqu’au-boutiste des sociétalistes

Source : Boulevard Voltaire
Rien ne les arrête, ni l’opposition parlementaire, ni le peuple en masse dans les rues, ni les pétitions et manifestes des intellectuels.

Le pouvoir continue dans sa voie suicidaire, et en accélère même l’agenda, avec cette réforme du droit des étrangers qualifiée de criminelle par Marine Le Pen, car visant à faciliter les démarches, raccourcir les procédures et améliorer l’accueil matériel des immigrés, en gros pour qu’ils se sentent tout à fait chez eux, en France, avant même que d’accéder au statut de Français de papiers.
Jamais un gouvernement n’a été si impopulaire depuis Guy Mollet, dont Hollande partage du reste nombre de traits, et pourtant rien ne freine l’ardeur de ses mesures insensées.

Nous avons au pouvoir des cyniques qui appliquent un agenda de transformation irréversible de la société française : soutien à l’hébergement et à l’accueil des migrants, territorialisation du remplacement de population, aide à l’islamisation, réforme multiculturelle de l’enseignement, loi Macron de dérégulation des derniers bastions de souche, lois sur la famille et la fin de vie liquidant ce qui reste de catholicisme vivant, bâillonnement des opposants par la loi sur le renseignement.
Ils n’ont rien à perdre. Leur horizon est 2022 plutôt que 2017, quand les réformes auront produit leurs effets et qu’ils en récolteront les fruits électoraux. C’est le programme Terra Nova. Ils refont le coup de la génération Mitterrand en préparant une génération Hollande.
Lire la suite

Terra Nova à l’américaine : Obama courtise l’électorat latino

Terra Nova à l’américaine : Obama courtise l’électorat latino

21/11/2014 – WASHINGTON (NOVOpress via le Bulletin de réinformation)
Hier soir, le président des Etats-Unis Barack Obama a annoncé une série de décrets présidentiels visant à régulariser des millions de clandestins. C’était l’une de ses promesses de campagne. Or, depuis plus d’un an, le projet de loi sur l’immigration est bloqué par la Chambre à majorité républicaine. Une opposition que le président Obama a décidé de contourner par la publication de décrets visant à régulariser la situation de cinq millions de clandestins, sur les douze actuellement recensés aux Etats-Unis. Face aux critiques des Républicains, le président a argué de l’échec du système d’immigration : « Tout le monde est d’accord pour dire que notre système d’immigration ne fonctionne plus. Washington a laissé la situation s’envenimer depuis trop longtemps ». Quant aux Républicains, ils dénoncent « une gigantesque amnistie présidentielle ».

En quoi consistent ces décrets ?

La mesure-phare est la création d’une procédure d’accès à la citoyenneté américaine quasi-automatique pour les clandestins vivant sur le territoire américain depuis au moins 5 ans, à la condition de ne pas avoir de casier judiciaire. Les Républicains dénoncent une énorme pompe aspirante pour l’immigration illégale. Les clandestins arrivés enfants sur le sol américain bénéficieront d’une procédure de régularisation similaire. Ils seraient environ un million concernés par cette situation. Pour rappel, en 2012, un programme baptisé Daca (Deferred Action for Childhood Arrival) lancé par Obama avait déjà délivré des permis temporaires de séjour aux mineurs arrivés sur le territoire américain avant l’âge de 16 ans. Près de 600.000 clandestins avaient été concernés par une telle mesure.

Lire la suite

Pour Terra Nova, si la “France périphérique” votait FN, Marine Le Pen serait majoritaire

23/10/2014 – PARIS (NOVOPress via Figaro Vox)
A l’occasion de la publication d’une note de la fondation Terra Nova répondant aux critiques du géographe Christophe Guilluy, le directeur du think tank, Thierry Pech, explique les conclusions de son organisme.

La note de Terra Nova intitulée «La France périurbaine», est-elle une réponse de gauche à la «France périphérique» de Christophe Guilluy ? Thierry Pech apporte certains précisions :

Il y a un débat sur le regard qu’il faut porter sur cette France périurbaine trop souvent et injustement caricaturée. Que ce débat existe est une bonne chose. Mais nos analyses divergent.
Christophe Guilluy essaie de donner un visage géographique à la question sociale. Pourquoi pas? Mais les mailles de son filet sont trop larges. Dire que 61 % des Français vivent dans des territoires de grande fragilité sociale est excessif et ne prend pas assez en compte la diversité de ces territoires. Nos travaux montrent plutôt que 20 à 25 % de la population vit dans cette France en grande difficulté. C’est déjà beaucoup.


 

Délire orwellien : un député UMP pénalisé pour avoir dit "Madame le président"

Délire orwellien : un député UMP pénalisé pour avoir dit “Madame le président”

07/10/2014 – PARIS (NOVOpress)
On ne sait quand s’arrêteront les délires orwelliens et constructivistes des socialistes. Entre la destruction des racines ethno-culturelle par le biais du Grand Remplacement et l’application des directives de la fondation remplaciste Terra Nova et la destruction des identités familiales par la théorie anti-naturelle du genre et une égalitarisme homme-femme absurde, les socialistes poursuivent une oeuvre totalitaire digne de 194 de George Orwell. Notamment par le biais de la féminisation outrancière des noms d’institution ou de fonction, sorte de novlangue actuelle. Une novlangue qui de plus va à l’encontre des règles du français.

Dernier exemple en date, indiqué par nos confrères de l’Express, le député UMP du Vaucluse Julien Aubert (photo) va être privé du quart de ses indemnités mensuelles pour avoir tenu à dire “Madame le président” lors d’une séance à l’Assemblée nationale; Lors de la même séance, le député UMP avait tenu à interpeller Ségolène Royal en usant du “Madame le ministre”.

Lundi soir, dans le cadre de l’examen du projet de loi de transition énergétique, l’élu prend la parole et s’adresse à Sandrine Mazetier, députée PS de Paris et présidente de séance, d’un “Madame le président”.

Celle-ci lui demande alors de respecter la présidence et le réglement de l’Assemblée en l’appelant “Madame LA présidente”. Julien Aubert lui répond alors qu’il ne fait que suivre “l’Académie française” en disant “Madame le président”.

Ce rappel à l’ordre avec inscription au procès-verbal entraînera la privation, pendant un mois, du quart de l’indemnité parlementaire pour le député du Vaucluse, selon le réglement de l’Assemblée.

Pour lire l’article dans son intégralité.

Crédit photo : Julien.Aubert.vaucluse via Wikipédia (cc).

Le gouvernement s’en prend aux familles françaises - par Gabriel Robin

Le gouvernement s’en prend aux familles françaises – par Gabriel Robin

03/10/2014 – PARIS (NOVOpress)
Cette semaine, le gouvernement socialiste a dévoilé ses réelles intentions. Jusqu’à présent, seuls les observateurs attentifs de la vie politique avaient compris ce que signifiait la gauche “Terra Nova”, désormais tous les Français peuvent prendre la mesure de ce que cette idéologie implique.

La pièce s’est jouée en deux temps. En premier lieu, le gouvernement a annoncé, ce lundi, une batterie de mesures, sensées combler le trou dans le budget de la Sécurité sociale qui est de 11,7 milliards d’euros pour l’année 2014. Ce déficit devait initialement passer sous les 10 milliards d’euros. Marisol Touraine n’a pas tenu les objectifs fixés, comme l’on pouvait sans douter.

Pour sauver la Sécurité sociale, la ministre de la Santé a trouvé la solution : s’en prendre aux familles !

Il est normal de chercher à réduire les trous dans le budget de la Sécurité sociale, mais certaines mesures interrogent, surtout quand elles visent les familles. La France a un atout par rapport aux autres pays européens, et particulièrement l’Allemagne. Cet atout est notre natalité, et il est le résultat d’une politique volontariste, notamment d’aides aux parents. Pour sauver la Sécurité sociale, la ministre de la Santé a trouvé la solution : s’en prendre aux familles !

Quelques économies de bout de ficelle comme la diminution de la prime de naissance à partir du deuxième enfant, ou la réduction du congé parental (pourtant récemment réformé), ne changeront rien au déficit et auront par ailleurs des conséquences très néfastes, tant sur la natalité que sur le pouvoir d’achat et la confiance des ménages ! Bref, ces réformettes anti-sociales envoient un très mauvais message aux Français et montrent que le gouvernement ne cherche pas à appuyer une politique nataliste.

Lire la suite

[Lu sur le Net] Pas de nation sans protection ! – par Nicolas Bay

28/09/2014 – PARIS (via Boulevard Voltaire)
Jeudi dernier, sur la chaîne Public Sénat, j’ai eu l’occasion de débattre avec Juliette Méadel, porte-parole du PS et ancienne directrice générale du think tank Terra Nova. Elle est la parfaite représentante de la gauche actuelle, cette gauche du laisser-faire et du laisser-passer, cette gauche libérale-libertaire qui ne se soucie plus du peuple, qui a désormais décidé de se tourner vers les minorités et les communautés revendicatives, voire agressives. Une gauche qui n’est donc plus socialiste que dans le vocabulaire, et que l’on pourrait quasiment renommer « sociétaliste », ne se situant plus à gauche qu’au nom de postures prétendument morales et de l’anti-racisme. Un anti-racisme sélectif, évidemment, puisque le racisme anti-blanc et anti-français – qui est sans doute celui qui est aujourd’hui le plus répandu dans notre pays – est considéré par ces gens-là au mieux comme anecdotique, au pire comme fantasmatique…

Lors de cette émission, un vif échange m’a opposé à Mme Méadel à propos du protectionnisme économique (voir la vidéo ci-dessus, note de Novopress). Se figeant dans une posture caricaturale, elle a déclaré à plusieurs reprises que, si le protectionnisme était appliqué en France, on ne pourrait plus acheter de téléphone… Téléphone auquel Juliette Méadel tient énormément, puisque les salaires de misère, l’inexistence des libertés syndicales ou encore le travail des enfants dans certains pays ne semblent pas la déranger.

(…)

Le Front national défend un projet cohérent et propose aux Français un protectionnisme complet qui ne se limite pas aux considérations économiques. La maîtrise de nos frontières doit aussi servir à protéger notre identité en permettant de contrôler l’immigration, d’ouvrir ou bien de fermer notre porte. Le protectionnisme que nous proposons est donc un protectionnisme économique et social, environnemental, mais aussi culturel, et même désormais sanitaire, compte tenu des risques liés à certaines épidémies.

(…)

Pour lire l’article dans son intégralité

Publié le
Université d'été du PS : le discours remplaciste de Manuel Valls

Université d’été du PS : le discours remplaciste de Manuel Valls

31/08/2014 – LA ROCHELLE (NOVOpress)
Par-delà le psychodrame familial qui touche actuellement le Parti socialiste (PS) entre sociaux-libéraux et “frondeurs”, Manuel Valls a surtout réitéré pendant son discours de clôture de l’université d’été du PS la volonté de son gouvernement – et de François Hollande depuis 2012 – d’appliquer à la lettre le programme de Terra Nova. Programme qui indique depuis 2011 que l’avenir du PS ce ne sont plus les classes populaires, mais les classes aisées et cultivées ainsi que les immigrés.

C’est la raison pour laquelle lors de ce discours (sélection de tweets ci-dessous) Manuel Valls a indiqué vouloir lutter contre les discriminations qui seraient dues aux origines, s’est félicité du nombre de naturalisations depuis 2012 et a osé affirmé que l’islam avait sa place dans la France des Lumières.

Crédit photo : guerric via Flickr (cc)

valls-rochelle-remplaciste

Éric Zemmour : “Macron et Vallaud-Belkacem font la paire”

28/0/08/2014 – PARIS (via RTL)
“Macron à Bercy, ce sont les recettes libérales à l’honneur : dérégulation, allègement du Code du travail et de la fiscalité à l’entreprise”, explique Éric Zemmour. “Belkacem à l’Éducation, ce sont les lobbyistes féministes et gays en maîtres de la machine scolaire”, poursuit-il.

Ces deux nominations “donnent la couleur idéologique” du gouvernement et “le révèlent presque à l’insu de ses auteurs”, indique Eric Zemmour. “Macron le libéral et Vallaud-Belkacem la libertaire font la paire : ils entourent ce gouvernement d’une aura moderniste chère aux médias de gauche, au monde du show-biz et aux élites mondialisées”, ajoute-t-il.

Publié le
Naturalisations : 600.000 électeurs nouveaux pour le Parti socialiste

Naturalisations : 600.000 électeurs nouveaux pour le Parti socialiste

07/09/2013 – 17h10
PARIS
(NOVOpress via Kiosque Courtois) – « Ils sont en train de brader la France ! ». Nadine Morano, qui fut pourtant ministre d’un gouvernement particulièrement laxiste en matière d’immigration, n’a pas de mots assez forts pour fustiger l’explosion des naturalisations, en hausse de 14% en l’espace d’un an grâce à l’action zélée du ministre de l’Intérieur, Manuel Valls. Lequel s’est félicité de ce « beau combat pour la France ».

Lire la suite

Le Parti socialiste redécouvre à ses dépens que le peuple de France existe encore…

Le Parti socialiste redécouvre à ses dépens que le peuple de France existe encore…

21/04/2013 – 13h00
PARIS (NOVOpress via Kiosque Courtois) –
Samedi 13 avril avait lieu, à la cité des Sciences, le Conseil national du PS, réunissant la fine fleur de la Hollandie. Une cinquantaine de grévistes de l’usine PSA d’Aulnay-sous-Bois, menacée de fermeture, en a profité pour venir dire son fait aux petits marquis de la gauche : « Avec Cahuzac, vous avez eu le sentiment de vous faire trahir. À PSA, nous savons ce que c’est. Nous partageons ce sentiment de trahison, parce que le gouvernement n’est pas intervenu » a lancé sur scène le représentant CGT de l’usine, Jean-Pierre Mercier.

Lire la suite

Un membre du cabinet de Christiane Taubira s'insurge contre Manuel Valls et "sa cohorte d'islamophobes"

Un membre du cabinet de Christiane Taubira s’insurge contre Manuel Valls et “sa cohorte d’islamophobes”

23/03/2013 – 12h00
PARIS (NOVOpress) – Le nom de Sihem Souid (ci-dessus) vous est encore inconnu, mais pourtant vous allez certainement en entendre parler de plus en plus. En effet, ce membre du cabinet du Garde des Sceaux Christiane Taubira vient d’attaquer, via la tribune dont elle dispose au Point, la réaction du ministre de l’Intérieur Manuel Valls, qui s’était offusqué de la décision de la Cour de cassation quant à la crèche Baby-Loup.

Lire la suite

François Chérèque, toujours plus « indépendant »

François Chérèque, toujours plus « indépendant »

14/02/2013 – 12h00
PARIS (NOVOpress Breizh) –
C’est de notoriété publique, la CFDT est un syndicat « indépendant », totalement « indépendant », 100% « indépendant ». Dans la maison, on ne mégote pas avec le principe sacré de l’indépendance syndicale.

Jeudi 3 janvier, François Chérèque (photo), l’ancien secrétaire général de la confédération, est nommé, en Conseil des ministres, inspecteur général des Affaires sociales. Un job pépère où « pour environ 6.000 euros mensuels, il aura la responsabilité du suivi de la politique du gouvernement contre la pauvreté » (Le Canard enchaîné, 23/01/2013).

Lire la suite

Michèle Tribalat : « Le vote musulman en France est presque aussi polarisé que celui des Noirs aux Etats Unis »

Michèle Tribalat : « Le vote musulman en France est presque aussi polarisé que celui des Noirs aux Etats Unis »

20/11/2012 — 16h00
PARIS (NOVOpress via le Bulletin de réinformation) — Dans un entretien pour Atlantico, la démographe Michèle Tribalat met en évidence un vote ethnique aux Etats‑Unis : « Le vote musulman en France est presque aussi polarisé que celui des Noirs aux Etats‑Unis ». Le 6 novembre dernier, Barack Obama avait obtenu les suffrages de 93 % de l’électorat noir.

Lire la suite

François Hollande : la repentance, c'est maintenant

François Hollande : la repentance, c’est maintenant

18/10/2012 — 10h00
PARIS (NOVOpress) — Pour François Hollande, être un président “normal” semble signifier être le président de le repentance. Dernier acte en date, la reconnaissance hier par le président de la République de la “faute” de la République et de l’Etat lors de la répression brutale de la manifestation interdite organisée par le FLN algérien, le 17 octobre 1961.

“Le 17 octobre 1961, des Algériens qui manifestaient pour le droit à l’indépendance ont été tués lors d’une sanglante répression”, peut-on lire dans un communiqué de la présidence de la République. “Cinquante et un ans après cette tragédie, je rends hommage à la mémoire des victimes”, écrit François Hollande, qui ajoute : “La République reconnaît avec lucidité ces faits.”

Lire la suite