Tag Archives: Sylviane Agacinski

Avec Macron, la gestation pour autrui (GPA), c’est demain !

A deux jours du scrutin, Sylviane Agacinski attire l’attention sur la position particulièrement choquante d’Emmanuel Macron sur la GPA.

Il est le seul candidat éligible à être favorable à cette pratique qui permet de louer le corps d’une femme le temps d’une grossesse et d’acheter un enfant. Emmanuel Macron a envoyé le 16 avril dernier une lettre à la communauté LGBTI (Lesbiennes, gays, bisexuels, transgenres et intersexe) disant vouloir « s’attaquer au problème de la GPA très peu payée et subie ». Et Agacinski de l’interroger dans Le Figaro :

« Est-ce à dire que, supposée “bien payée et consentie“, sur le modèle californien, cette pratique vous paraît légitime ? ».

De même, Emmanuel Macron estime qu’on ne peut pas « laisser sans existence juridique » les enfants nés par GPA à l’étranger. Il souhaite compléter la circulaire Taubira pour que la France reconnaisse pleinement ces enfants et donc favoriser ce « tourisme procréatif » comme le souligne Agacinski.

Bergé Macron GPASur Twitter, on trouve une citation explicite (voir ci-contre) de Pierre Bergé, soutien d’Emmanuel Macron, selon laquelle la GPA sera bien autorisée en cas d’élection d’Emmanuel Macron. Ce que l’équipe du candidat dément, toujours aussi franche du collier ! Au passage, Macron est également favorable à la procréation médicalement assistée pour les femmes célibataires et homosexuelles et à l’adoption par les couples homos.

Pour rappel, Fillon plaide pour mener une action « au niveau international […] en faveur de l’abolition de la GPA » : « Le gouvernement luttera contre les détournements de procédure par le biais de conventions signées avec les pays autorisant l’une ou l’autre de ces pratiques. » Mais, sans sortir de l’Union européenne, cela ne tient pas, car la France est régulièrement condamnée à des amendes exorbitantes par la Cour européenne des droits de l’homme pour l’obliger à retranscrire les actes de naissance étrangers des enfants nés par GPA à l’état civil français.

Jean-Luc Mélenchon refuse officiellement la GPA mais veut « établir la filiation par reconnaissance comme principe par défaut » ce qui aura pour effet de favoriser cette pratique.

Marine Le Pen est la seule à vouloir purement et simplement l’interdire. Et les enfants nés d’une GPA à l’étranger ne seraient pas en mesure d’obtenir la nationalité française si Marine Le Pen accédait à l’Elysée. Curieusement, Sylviane Agacinski n’appelle pas à voter pour elle.

Caroline Parmentier

Article et dessin de Chard parus dans Présent du 21 avril 2017
(titre original : « La GPA avec Macron ! »)

GPA : Sylviane Agacinski dénonce l’esclavage des mères porteuses

19/06/2015 – FRANCE (NOVOpress)
Vont-ils légaliser la gestation pour autrui (GPA) ? La Cour de cassation examine vendredi la question des enfants nés à l’étranger d’une GPA. L’institution, qui a toujours rejeté les pourvois relatifs à la transcription à l’état civil d’enfants nés de mères porteuses à l’étranger pourrait changer de position en prenant en compte la décision de la Cour européenne des droits de l’homme. En juin 2014, la CEDH avait condamné la France, estimant qu’elle ne pouvait pas porter atteinte à l’identité des bébés fruits de la GPA en refusant de les reconnaître.

Une telle décision de la Cour de cassation serait vécue comme un scandale par Sylviane Agacinski. La compagne de Lionel Jospin fait partie des personnalités de gauche engagées pour l’interdiction universelle des mères porteuses.

Sylviane Agacinski dénonce ainsi le développement d’un grand marché procréatif où tout se vend, avec trois centres :

À l’Est, aux États-Unis et en Inde. La loi du marché a fait tomber les prix. On va chercher les bébés en Inde. Si on est plus riche, on va en Ukraine et si on est encore plus riche, on va en Californie.
Une personne n’est pas une chose ou un animal. Elle ne peut pas être vendue ou donnée, ses organes ne peuvent être achetés, tout comme les liens de filiation. On encadre l’esclavage ? Non. Une chose indigne ne s’encadre pas



Vu sur Facebook

Sylviane Agacinski : “La GPA est une démission de la pensée !”

Publié le