Suède : Transsexualisme pour enfants à la télévision publique

Suède : Transsexualisme pour enfants à la télévision publique

Image ci-dessus : l’animateur de l’émission télévisée pour enfants, Peter Englund.

02/10/2013 – 11h00
STOCKHOLM (NOVOpress) – Sveriges Television (SVT), la télévision publique suédoise, entièrement financée par la redevance, s’était fait mondialement connaître, il y a quelques années, en diffusant un clip d’incitation au métissage. Les médias nous ont habitués à beaucoup dans ce domaine mais, sous prétexte d’ « humour », SVT avait battu tous les records de de la dégradation. La vidéo a été supprimée un peu partout en ligne « suite à une réclamation pour atteinte aux droits d’auteur soumise par SVT », mais on parvient encore à la trouver sur YouTube :

Lire la suiteSuède : Transsexualisme pour enfants à la télévision publique

Attentat contre le caricaturiste suédois Lars Vilks

Attentat contre le caricaturiste suédois Lars Vilks

05/09/2013 – 15h00
STOCKHOLM (
NOVOpress via Lionel Baland) – L’artiste suédois Lars Vilks qui se trouve sur les listes de gens à tuer d’Al-Qaida pour les caricatures de Mahomet qu’il a réalisées, a été victime ce mercredi 4 septembre 2013 d’une attaque qui a échouée.

Lire la suiteAttentat contre le caricaturiste suédois Lars Vilks

Lundström le pirate politiquement incorrect – Par Franck Vinrech

Lundström le pirate politiquement incorrect - Par Franck Vinrech

12/06/2013 – 18h30
PARIS (NOVOPress) –
Vous ne connaissez certainement pas Carl Lundström mais peut-être avez-vous consommé ce qui a fait son immense fortune : les biscottes Wasa. Jusqu’à la vente de l’entreprise en 1982, il était le king du “pain croustillant” au niveau planétaire. Il s’est ensuite tourné vers l’offre de services internet (fournisseur d’accès, stockage de données online, etc.).

Cet homme d’affaire s’est réfugié en Suisse à la fin de son procès perdu qui l’oblige à payer des royalties conséquentes aux majors principalement yankees. En tant que soutien financier du site de téléchargement Pirate Bay (logo en Une), il a été reconnu coresponsable du manque à gagner généré par le piratage.

Lire la suiteLundström le pirate politiquement incorrect – Par Franck Vinrech

Depuis six jours, la Suède connaît d’impressionnantes nuits d’émeutes raciales

25/05/2013 – 21h30
STOCKHOLM (NOVOpress/Kiosque Courtois) –
Tout a commencé dimanche dernier à Husby, dans la banlieue de Stockholm, par la mort d’un immigré africain tué par la police alors qu’il menaçait des passants avec une machette. Depuis dimanche, chaque soir, des affrontements opposent racailles et forces de l’ordre, des voitures sont brûlées, des magasins pillés, des équipements publics incendiés, des commissariats attaqués.

Dans la nuit de vendredi à samedi les émeutes se sont étendues à plusieurs autres villes suédoises. En 2010, Stockholm avait déjà été touchée par des émeutes similaires. Un habitant du quartier de Kista déclare : « J’ai peur que cela s’aggrave. Cela va devenir comme en France. ».

Lire la suiteDepuis six jours, la Suède connaît d’impressionnantes nuits d’émeutes raciales

A Stockholm, les violences ethniques continuent

Vidéo en suédois, avec quelques éléments sous-titrés en anglais.

23/05/2013 -12h00
STOCKHOLM (NOVOpress via le Bulletin de réinformation) –
Entre mardi et mercredi [ainsi que la nuit dernière, note de Novopress], pour la troisième nuit consécutive, se sont déroulées des violences dans la banlieue de Stockholm, où vivent de nombreux immigrés. Une trentaine de voitures ont été incendiées, ainsi qu’une école et une crèche. Plusieurs personnes ont été arrêtées.

Lire la suiteA Stockholm, les violences ethniques continuent

Islamisation de l’Europe : une municipalité suédoise autorise l’appel à la prière !

Islamisation de l'Europe : une municipalité suédoise autorise l'appel à la prière !

01/03/2013 – 12h00
STOCKHOLM (NOVOpress) – La municipalité social-démocrate de Botkyrka (ci-dessus), en banlieue sud de Stockholm, en Suède, vient d’autoriser la mosquée locale à faire l’appel à la prière via les hauts-parleurs des minarets.

Lire la suiteIslamisation de l’Europe : une municipalité suédoise autorise l’appel à la prière !

Malmö, symbole de l’échec du multiculturalisme à la suédoise

Malmö, symbole de l'échec du multiculturalisme à la suédoise

Le château de Malmö, édifié au XVème siècle.

21/01/2013 – 20h00
MALMÖ (NOVOpress) – Malmö, cité côtière post-industrielle du sud de la Suède, fait partie de ces villes qui, à la manière de Marseille, nous démontrent dès à présent ce que sera « l’Europe d’après », Europe qui aurait définitivement cédé aux sirènes du « Grand remplacement » décrit par Renaud Camus. Tels d’effrayants laboratoires ethnosociologiques, ces villes prouvent, à qui veut l’entendre, l’échec évident et systématique du « vivre-ensemble », concept sacré de la bien-pensance ambiante.

Lire la suiteMalmö, symbole de l’échec du multiculturalisme à la suédoise

Ale stenar : un Stonehenge suédois ?

Ale stenar : un Stonehenge suédois ?

24/10/2012 – 16h00
MALMÖ (NOVOpress via LiveScience) —
Une tombe vieille de 5500 ans, appartenant probablement à un chef de l’âge de pierre, a été mise au jour à proximité immédiate d’un monument mégalithique en forme de bateau appelé le Ale stenar (“Mégalithes de Ale”), en Suède.

Perché sur une falaise en bord de mer, le Ale stenar, également appelé “Mégalithes de Ale”, est un ensemble de 59 énormes blocs de grès pesant près de deux tonnes chacun. La plupart des chercheurs croient que cette structure en forme de navire est vieille de 1400 ans et serait un monument funéraire construit vers la fin de l’âge du fer de la Suède. La légende locale veut que le site abrite les restes du mythique roi Ale.

Lire la suiteAle stenar : un Stonehenge suédois ?

La submersion migratoire musulmane de l’Europe vue par des journalistes israéliens

La submersion migratoire musulmane de l'Europe vue par des journalistes israéliens

22/10/2012 – 10h00
JERUSALEM (NOVOpress via Observatoire de l’islamisation) – Zvi Yehezkeli
et David Deryi sont deux journalistes israéliens, qui grâce à leur maitrise de l’arabe et à leur apparence ont pu aller au contact des musulmans des enclaves musulmanes de Malmö en Suède aux banlieues de l’islam en France. Les jeunes leur racontent sans fard leur envie de faire le djihâd et leur progression fulgurante grâce à la généreuse politique du droit d’asile de l’UE.

Lire la suiteLa submersion migratoire musulmane de l’Europe vue par des journalistes israéliens

L’éducation serait-elle un gage de longévité ?

L'éducation serait-elle un gage de longévité ?

10/07/2012 — 19h30
STOCKHOLM (NOVOpress) — Le principe hugolien qui voulait qu’il suffise de construire une école pour fermer une prison a vécu ; mais il fonctionnerait avec les hôpitaux si l’on en croit Anton Carl Jonas Lager et Jenny Torssander de l’institut national suédois pour la santé publique. L’on avait jusqu’alors pressenti qu’il devait y avoir un lien entre morbidité, taux de mortalité et éducation et milieu social, sans toutefois pouvoir réaliser une étude approfondie sur le sujet : il aurait fallu observer les populations concernés sur des périodes excessivement longues. Comment alors pouvoir étudier des groupes suffisamment représentatifs ?

La Suède a procédé à une réforme scolaire à la fin des années 40, faisant passer la scolarité obligatoire de 8 à 9 ans, en vue d’augmenter significativement le nombre d’étudiants se lançant dans les études après le bac. Le passage d’un système à l’autre ne s’est pas fait brutalement mais progressivement, sur une période de 19 ans. Chaque année, la réforme a été introduite dans un nouvel ensemble de villes et d’agglomérations, tiré au hasard sur tout le pays. Les chercheurs ont donc ainsi disposé de deux groupes d’étude dont la seule différence a été de faire 8 ou 9 ans de scolarité, et les survivants des 1.247.000 enfants concernés par cette réforme ont actuellement de 47 à 69 ans. Une banque de données formidable, d’autant qu’en Suède on ne répugne pas à recouper les informations du Ministère de l’Education avec celles du ministère de la Santé, qui centralise aussi les causes de décès.

Dans un premier temps les chercheurs ont comparé les taux de mortalité des deux groupes totalisant 92 000 décédés. Puis, en prenant comme référence les personnes qui avaient dépassé les 40 ans, il devint évident que le taux de mortalité chez les élèves ayant bénéficié de 9 ans d’école était significativement inférieur à celui de ceux qui y avaient été moins longtemps. Les causes de mortalité soulignaient encore plus la différence entre les deux groupes : moins de cancers – tout particulièrement du poumon –, moins d’infarctus du myocarde dans le groupe ayant bénéficié d’une scolarité plus longue. Le simple risque de mourir semblait inversement proportionnel au nombre d’années d’études.

Ceci dit, il serait sans doute imprudent d’abandonner prématurément le principe des campagnes de dépistage systématique : il ne s’agit là, après tout, que des résultats d’une étude. Pour le moment, l’espérance de vie reste donc ce qu’elle est : une moyenne et non un droit, pas même dans un quelconque programme électoral socialiste…

Crédit photo : peinture d’Albert Anker/Wikipédia sous licence CC.

“Faut il se préparer à prendre les armes ?” Par Rick Falkvinge, fondateur du Parti pirate suèdois (tribune libre)

"Faut il se préparer à prendre les armes ?" Par Rick Falkvinge, fondateur du Parti pirate suèdois (tribune libre)

Quand je constate que les abominations législatives intitulées SOPA, PIPA et NDAA se conforment au DMCA et au Patriot Act aux États-Unis, je prends conscience que le pire scénario possible concernant les libertés individuelles est en passe de se concrétiser.

Les discussions au sein du Parti pirate suédois ont longtemps eu pour sujet ce que nous pouvions faire pour empêcher l’Europe de s’enfoncer dans une sorte de totalitarisme fascisant. Les États-Unis sont déjà perdus, ils s’y enfoncent irrémédiablement. Notre travail consiste à empêcher l’Europe de suivre allègrement le même chemin, pour au contraire se libérer à temps de ses chaînes. C’était déjà perceptible il y a cinq ans, aujourd’hui c’est d’une évidence criante.

Un article difficile à rédiger : cela m’a pris plus de vingt-quatre heures pour rédiger cet article, après une semaine passée à glandouiller. D’habitude, c’est le genre d’article que je réalise en trente à quarante-cinq minutes dès que je sais quoi raconter. Dans le cas présent, le problème n’était pas de savoir quoi écrire, car il y a beaucoup à dire, mais de savoir jusqu’où aller. Au final, j’ai décidé de livrer le fond de ma pensée sans retenue.

J’utilise dans ce billet une image déjà employée par beaucoup, celle des quatre « boîtes ». La liberté se défend avec quatre boîtes : la caisse à savon, l’urne électorale, le tribunal (NdT: jury box, en anglais, soit « le banc des jurés ») et la boîte à munitions. À utiliser dans cet ordre.

Mon blog étant à vocation internationale, je me dois d’expliquer ici le sens de l’expression américaine. Ces « quatre boîtes » ne sont pas évidentes à identifier pour un non-anglophone qui en outre vit hors de la sphère culturelle américaine.

La suite ici

 

Scandale « islamophobe » en Suède : une contrôleuse demande son billet de train à un musulman

Scandale « islamophobe » en Suède : une contrôleuse demande son billet de train à un musulman

09/11/11 – 08h00
STOCKHOLM (NOVOpress) –
La dernière abomination islamophobe a eu lieu en Suède et a bouleversé les musulmans dans toute l’Europe. Des sites comme « Islamophobia Watch »  et « Islam in Europe. The premier source for news about the Muslim community in Europe »  s’en sont immédiatement fait l’écho, sous le titre terrifiant « Un musulman jeté hors d’un train pour avoir prié ».

Figurez-vous qu’un « pieux musulman » qui retournait en train de Stockholm jusqu’à Flen (dans la banlieue de la capitale suédoise), où il réside, « a eu besoin d’accomplir certaines de ses prières quotidiennes. Pour ne pas déranger ses compagnons de voyage, il s’est rendu dans un compartiment calme et isolé, comme il l’avait déjà fait plusieurs fois dans le passé ».

C’est alors que l’horreur a commencé. Comme l’a raconté notre dévot au site d’information suédois Nyheter24, « J’ai commencé à prier mais la contrôleuse est arrivée et m’a poussé trois fois dans le dos. Elle a failli me culbuter. Puis elle m’a dit : “Montrez-moi votre billet !” ». Le musulman a refusé de montrer son titre de transport « car il estimait qu’il ne pouvait pas interrompre ses prières une fois qu’il les avait commencées ».

On l’a alors averti qu’il aurait à descendre du train à la station suivante et, comme il refusait, les contrôleurs ont appelé la police. Le musulman a finalement dû retourner à Stockholm et « pour ne pas être contraint d’errer dans les rues de la capitale, il s’est rendu dans une mosquée où il a passé la nuit ».

Le musulman s’est plaint auprès du service clientèle des Chemins de fer suédois, qui lui ont envoyé en dédommagement un bon de transport de 1.000 couronnes (environ 100 euros). Il n’entend pourtant pas en rester là et a dénoncé les Chemins de fer à l’équivalent suédois de la Halde, les Diskrimineringsombudsmannen, une agence gouvernementale qui emploie 90 personnes pour lutter contre toutes les formes de discrimination.

La ville de Flen comprend une importante communauté musulmane, qui a récemment pu transformer en mosquée une ancienne église chrétienne (pentecôtiste), les pentecôtistes ayant voulu ainsi « montrer leur amour chrétien vis-à-vis des musulmans ». Une vidéo en arabe montre la transformation et souligne, sur fond de prière du muezzin, la disparition de la croix qui ornait auparavant la façade (à partir de 03:50 et particulièrement à partir de 04:35).

Photo : train en Suède. Crédit photo : Floflo, licence CC.

Censure des commentaires en Suède pour lutter contre le racisme

Censure des commentaires en Suède pour lutter contre le racisme

01/09/2011 08h30
STOCKHOLM (NOVOpress) – Le racisme ou supposé tel n’en finit pas de torturer les méninges des esprits totalitaires. Nouvel avatar du politiquement correct, la volonté de censurer toute opinion déviante avérée ou non connaît de nouvelles avancées en Suède avec la décision de trois grands journaux de changer de sites web, afin de se doter de nouveaux outils de surveillance des commentaires apportés aux articles mis en ligne.

Le tabloïd Expressen surveillera les commentaires avant leur publication et enlèvera ceux entachés de “racisme”. De leur côté, les quotidiens Aftonbladet et Dagens Nyheter ont décidé de suspendre leur système de commentaires, avant l’installation de nouveaux systèmes qui nécessiteront de se connecter via un profil Facebook ou une adresse électronique pour émettre toute opinion sur un article. Ces décisions font suite au débat engendré par l’attaque en Norvège d’Andreas Breivik et qui ont donné lieu à des propos haineux. Bjorn Hedensjo, à la tête du site Dagens Nyheter a déclaré que les systèmes de veille des commentaires des différents journaux avaient été débordés par le flot important de messages, dont de nombreux violaient les chartes de bonne conduite.

Selon Bjorn Hedensjo, ces nouveaux systèmes qui suivront à la trace tout propos condamnables ne sont pas fiables à 100 % mais permettront de recentrer les débats sur le plan qualitatif en forçant les intervenants à dévoiler leur identité. De son coté, le rédacteur en chef du journal Expressen se défend de vouloir censurer certains sujets sensibles tels que l’immigration et les questions d’intégration.

Si la xénophobie et le racisme sont condamnables et demeurent largement contre-productifs dans la lutte contre le multiculturalisme, la question est de savoir où se place le curseur des propos racistes ou haineux pour ces nouveaux maitres censeurs. En d’autres termes, la modération ne sera-t-elle pas tentée de placer la question de l’immigration et ses dérives sur un lit de Procuste afin d’éluder tout propos remettant en cause l’immigration dans le dessein de se conformer au politiquement correct ambiant ?

Rien n’est moins sûr.