L’Etat français condamné pour fichage illégal

L’Etat français condamné pour fichage illégal

07/10/2011 – 20h00
STRASBOURG (NOVOpress) – En 2009, alors que se tenait un sommet de l’Otan à Strasbourg, les tenants du nouvel ordre mondial n’avaient pas hésité à employer les grands moyens pour préserver la tranquillité des chefs d’Etats présents.

Le préfet du Bas-Rhin avait exigé de son propre chef la constitution d’un fichier sur les habitants de Strasbourg, sans consulter au passage la Commission nationale de l’informatique et des libertés (Cnil).

Or, comme l’a souligné le tribunal administratif de Strasbourg, un tel fichier ne peut être constitué qu’à travers un “arrêté ministériel, pris après avis de la Cnil”. Ce fichier recensait les noms, adresses, numéros de pièce d’identité et plaques d’immatriculation de 50.000 habitants du centre-ville de Strasbourg, qui étaient les seuls à avoir le droit de pénétrer dans le périmètre de sécurité établi dans la ville. L’Etat a été condamné par le tribunal administratif de Strasbourg à une amende symbolique de 1.000 euros pour ce geste orwellien.

Strasbourg : la plus grande mosquée de France ouvre officiellement ses portes

Strasbourg : La plus grande mosquée de France ouvre officiellement ses portes


02/08/2011 – 20h45
STRASBOURG (NOVOpress) –
Hier et à l’occasion du premier jour de Ramadan, l’une des plus grandes mosquées d’Europe a ouvert officiellement ses portes à Strasbourg. Avec une salle de prière de 1 500 m², la grande mosquée strasbourgeois est désormais la plus grande de France, loin devant celle de Paris et de Lyon ! Les travaux pharaoniques auront coûté la bagatelle de 8,6 millions, financés à hauteur de 3,5 millions d’euros par la communauté musulmane. Estimée préalablement à 6,3 millions d’euros, la ville de Strasbourg, le conseil régional et le département avaient accepté de réévaluer leur participation en 2009, en se partageant le financement des travaux : 10 % pour la ville, 8 % pour la région et le département et le reste étant financé par le Maroc, le Koweït et l’Arabie Saoudite.

Une mosquée géante payée par les contribuables alsaciens car comme le rappelle Olivier Bitz, adjoint au maire en charge des cultes, ce financement étatique “est une application dynamique du régime concordataire (NDLR : qui concerne les cultes catholique, luthérien, réformé et israélite) pour soutenir l’islam au nom du principe d’égalité”.