SOS Racisme connaît des difficultés financières

SOS Racisme connaît des difficultés financières

21/08/2011 15h30
PARIS (NOVOpress) – Ligue de vertu de la police de la pensée, l’Association SOS Racisme dispose d’un budget de près d’un million d’euros, dont près de la moitié est issue… de subventions, donc des poches des contribuables. De plus, SOS racisme obtient régulièrement de l’aide matérielle des collectivités locales. Comme pour le concert que l’association a organisé le 14 juillet dernier au Champ de Mars à Paris. SOS Racisme bénéficiant de l’aide de la mairie de Paris : “160 000 euros de subvention pour le concert, plus 30 000 euros pour le ‘village dédié à SOS Racisme’ et enfin 40 000 euros pour le fonctionnement de l’association, sans parler de la mise à disposition du Champ de Mars”, comme le rappelle le quotidien l’Union.

La lettre de Dominique Sopo pour demander une aide financière
La lettre de Dominique Sopo pour demander une aide financière

Seulement voilà, certains partenaires et parrains de SOS Racisme semblent avoir fait faux bond, grevant ainsi les finances de l’association. A tel point que Dominique Sopo, le président de SOS Racisme s’est fendu d’une lettre (ci-contre) appelant à la générosité des ses parrains et marraines ainsi que des… ministères.

Mais au-delà de l’indélicatesse supposée de sponsors de SOS Racisme, on peut s’interroger sur la gestion de l’association. En effet, la Cour des comptes avait signalé de “graves insuffisances de gestion et de rigueur” pour les budgets de 1997 à 2000. De plus, comme le rappelaient les magistrats de la rue Cambon, “l’association n’aurait pas pu échapper à la mise en redressement judiciaire sans des concours financiers publics de caractère exceptionnel, subventions au titre de la réserve parlementaire de 1998, 1999, 2000, sur le budget de l’Éducation nationale et surtout en 2001, subvention des services du Premier ministre au titre des fonds spéciaux.”

Pour le 14 juillet SOS Racisme touche beaucoup de ses potes. Comme d’hab !

Pour le 14 juillet SOS Racisme touche beaucoup de ses potes. Comme d'hab ! © photo : DR delanopolis.fr

[box class=”warning”]En plus de bénéficier gratuitement du Champs-de-Mars, SOS Racisme va recevoir 230 000 euros de subventions pour le concert du 14 juillet. Une information révélée par le site delanopolis.fr.[/box]

SOS Racisme va organiser un concert au Champ-de-Mars pour le 14 juillet, et encore une fois, les contribuables vont devoir payer l’addition ! L’ association Macaq (voir Les squatteurs de l’association MACAQ sous-louaient les locaux de la Ville de Paris) est d’ailleurs attendue à ce concert…

Pour son concert du 14 juillet, SOS Racisme va bénéficier de la mise à disposition “gracieuse” du Champ-de-Mars.

SOS Racisme va également bénéficier de 190 000 euros de subvention de la mairie de Paris (dont 30 000 euros pour un “village dédié à SOS Racisme”), plus une rallonge de 40 000 euros. SOS Racisme est réputé pour vivre grassement des subventions et de l’argent public, et touche déjà chaque année de très grosses subventions (voir Les subventions à SOS Racisme).

C’est évidemment sans compter le coût des services de de police qui seront présents sur place en grand nombre pour veiller à la sécurité des participants… La encore, la facture va être salée pour les contribuables parisiens.

SOS Racisme a eu la très bonne idée d’inviter Yannick Noah au concert du 14 juillet !

Noah jouait déjà “gratuitement” il y a quelques semaines, peu avant la fête de la musique, grâce à l’argent des contribuables d’ Argenteuil (voir Qui paye le concert de Noah à Argenteuil ?). Quand les profiteurs se rassemblent, les contribuables passent à la caisse…

En 2009, SOS Racisme a bénéficié de 579 000 euros de subventions publiques [NDLR : sans compter les subventions aux sections locales] pour seulement 18 669 euros de cotisations de ses membres (voir Les subventions à SOS Racisme) !

SOS Racisme, une association entièrement vouée au gaspillage d’argent public

[box class=info]Sources : Observatoire des subventions et  delanopolis.fr[/box]