Société toxique : 1/3 des européens sont atteints d’une maladie mentale

Société toxique : 1/3 des européens sont atteints d’une maladie mentale

06/09/11 – 15h30
PARIS (NOVOpress)
– Plus d’un tiers (38,2%) des habitants de l’Union européenne souffrent d’une maladie mentale ou neurologique, allant de l’insomnie à la démence, selon une étude publiée hier par le Collège européen de neuropsychopharmacologie.

Cette étude, publiée dans “European Neuropsychopharmacology”, porte sur 30 pays, ceux de l’UE plus la Suisse, l’Islande et la Norvège, représentant 514 millions d’habitants, et prend en compte toute la gamme des maladies mentales ou neurologiques dans toutes les tranches d’âges.

Les maladies les plus fréquentes sont les troubles anxieux (14%), l’insomnie (7%), la dépression majeure (6,9%), les troubles somatoformes (où coïncident des symptômes physiques et psychologiques) (6,3%), la dépendance de l’alcool ou des drogues (4%), le déficit d’attention avec hyperactivité (5% chez les jeunes), la démence (30% chez les plus de 85 ans).
Des chiffres en hausse notamment du fait de facteurs environnementaux telles que la pollution, la malbouffe mais aussi le stress au travail, la précarisation économique, le délitement familial…

Crédit photo : Dor Shemer via Flickr (CC BY-NC-SA 2.0)

L’habillement contaminé par des substances toxiques ?

L’habillement contaminé par des substances toxiques ?

23/08/11 – 12h20
PARIS (NOVOpress)
– C’est un nouveau scandale sanitaire provoqué par le capitalisme mondialisé que l’association écologistes Greenpeace semble avoir mis en lumière. En effet, selon l’association, des traces de substances chimiques toxiques susceptibles de porter atteinte aux organes de reproduction des êtres vivants ont été détectées dans des produits de quatorze grands fabricants de vêtements. Parmi les marques mises en cause figurent Adidas, Uniqlo, Calvin Klein, Li Ning, H&M, Abercrombie & Fitch, Lacoste, Converse et Ralph Lauren.

Pour arriver à cette inquiétante conclusion, d’autant plus grave à l’heure où la fertilité européenne est en baisse sensible, Greenpeace a acheté dans 18 pays des échantillons de vêtements de ces marques, fabriqués notamment en Chine, au Vietnam, en Malaisie et aux Philippines, puis les a analysés. Le résultat est implacable : des éthoxylates de nonylphénol (NPE) ont été détectés dans 2/3 de ces échantillons.

Les éthoxylates de nonylphénol (NPE) sont des produits chimiques fréquemment utilisés comme détergents dans de nombreux processus industriels et dans la production de textiles naturels et synthétiques qui décomposent en nonylphénol (NP), un sous-produit très toxique et un important un perturbateur hormonal.

Selon le rapport de l’ONG, ces produits toxiques contamineraient non seulement les systèmes d’égouts puis d’eau potable des pays producteurs, mais également les vêtements exportés au sein desquels les quantités résiduelles de NPE sont importantes et susceptibles d’être dangereuses.

Une nouvelle étude prouve la nocivité de la télévision

Une nouvelle étude prouve la nocivité de la télévision

20/08/2011 13h20
CANBERRA (NOVOpress) – Selon des chercheurs de l’université du Queensland, en Australie, ceux qui regardent le plus la télévision pourraient sacrifier cinq ans de leur existence. C’est ce qu’indique leur étude parue jeudi 18 août dans le British Journal of Sports Medecine. Ainsi, deux heures de télé quotidiennes réduiraient l’espérance de vie de 22 minutes par jour.

Cette étude corrobore les résultats de travaux de l’École de santé publique d’Harvard parus en juin dernier, où il était établi  que 2 à 3 heures de télévision par jour pouvaient augmenter les risques de développer un diabète de type 2 de 20 %, et des problèmes cardiaques de 15 %.

Mais surtout, les Français de plus de 15 ans ont passé en moyenne 3 h 48 devant la télévision quotidiennement pendant le mois de juillet, soit 30 minutes de plus que l’année dernière à la même période. Et 38 minutes de plus que la moyenne mondiale.

Avec pour conséquence une sédentarisation aux effets désastreux : organisme fragilisé, surpoids et risques de maladies cardio-vasculaires.

 

La Coordination rurale exige une véritable traçabilité des produits alimentaires

La Coordination rurale exige une véritable traçabilité des produits alimentaires

16/08/11 – 11h45
PARIS (NOVOpress)
– Le syndicat agricole indépendant la Coordination rurale a adressé une lettre ouverte à l’Ania (Association nationale des industries alimentaires) pour réclamer que le pays de production et le pays de transformation soient distinctement écrits sur l’emballage des produits vendus en magasin.

Cette demande rejoint celle de nombreux consommateurs qui se trouvent démunis face aux étiquettes des produits alimentaires, ne parvenant pas à déterminer l’origine exacte de ceux-ci.

La Coordination rurale met également en avant l’actualité récente qui a démontré une nouvelle fois l’importance de la traçabilité dans la sécurité de la consommation alimentaire.

Se portant garants de la sécurité alimentaire des produits issus des exploitations françaises, le syndicat affirme que le client est en droit de connaître l’origine des produits transformés et mis en vente en magasins. Afin de rassurer et de faciliter ses choix, il demande donc que le pays de production et le pays de transformation soient distinctement écrits sur l’emballage des produits fabriqués par vos soins.

Un tel étiquetage permettrait aux consommateurs qui le souhaitent d’acheter « éthique » et « local » en favorisant les produits d’origine française, répondant à des critères sanitaires et sociaux satisfaisants.

Les Verts allemands en campagne contre la dangerosité des « sextoys » !

Les Verts allemands en campagne contre la dangerosité des « sextoys » !


12/08/11 – 14h30
BARLIN (NOVOpress)
– La mode médiatico-commerciale des « sextoys » aurait-elle de graves conséquences sur la santé publique ?

C’est en tout cas ce qu’affirment plusieurs députés Verts allemands qui mettent en garde leurs compatriotes contre le danger potentiel que représentent les sex-toys.

Ainsi un groupe de dix députés écologistes a rédigé un texte intitulé “Sexualité et défense des consommateurs” et exige à présent des mesures gouvernementales de prévention et de réglementation.

“Bon nombre de godemichés et autres sex-toys comme les vibromasseurs et les plugs anaux contiennent des quantités élevées de phtalates, de plastifiants cancérigènes et autres substances toxiques”, écrivent les parlementaires.

Il s’agit de substances dangereuses qui sont absorbées par l’organisme à travers les muqueuses et peuvent provoquer des cas de stérilité, de déséquilibre hormonal, de diabète et d’obésité. Elles peuvent aussi être à l’origine de troubles hormonaux chez le fœtus.

Espagne : Un guide pour adapter les pratiques médicales aux musulmans

Espagne : Un guide pour adapter les pratiques médicales aux musulmans

08/08/2011 – 09h00
MADRID (NOVOpress) –
Les 25 000 musulmans de Castellό (dans la région de Valence) en Espagne pourront vivre le mois de Ramadan en toute quiétude.

En effet, la Commission de médiation interculturelle sanitaire de la ville, a fait distribuer un guide au personnel de santé afin qu’ils puissent adapter leurs pratiques médicales aux obligations du mois de jeûne musulman comme l’interdiction d’ingérer des aliments durant la journée ou la possibilité de subir des injections.

Espagne : Un guide pour adapter les pratiques médicales aux musulmans

Les perturbateurs endocriniens, une menace pour la santé publique

Les perturbateurs endocriniens, une menace pour la santé publique

23/07/11 – 9h30
PARIS (NOVOpress)
– Dans son rapport qui vient d’être rendu public, le sénateur Gilbert Barbier rappelle que les inquiétudes relatives aux perturbateurs endocriniens proviennent de l’augmentation très conséquente, et non encore expliquée, de maladies liées au système hormonal comme certains cancers ou des problèmes de fertilité.

L’Office parlementaire d’évaluation des choix scientifiques et technologiques (OPECST) a approuvé le rapport présenté par le sénateur Gilbert Barbier (RDSE, Jura) intitulé « Les perturbateurs endocriniens, le temps de la précaution ».

Les constats sont alarmants. En effet, l’incidence du cancer du sein en France a doublé depuis 1980, de même celle du du cancer du testicule ; et en matière de fertilité, les chercheurs s’inquiètent d’une possible combinaison d’une baisse de moitié du nombre de spermatozoïdes et d’une augmentation des malformations génitales masculines.

« Les données scientifiques disponibles rendent crédibles un lien de causalité entre ces maladies et l’action de substance perturbant le système endocrinien», précise le rapport.

Face à ce danger, le sénateur réclame donc un renforcement drastique de l’information des consommateurs, notamment pour protéger les populations les plus fragiles. Il préconise comme première mesure l’apposition de pictogrammes d’avertissement sur tous les produits contenant des perturbateurs endocriniens, en vue principalement de limiter l’exposition des femmes enceintes et des bébés à ces derniers (parabènes, bisphénol, phtalates…).

Mais pour le sénateur Gilbert Barbier il faut aller plus loin et chercher à interdire la présence de perturbateurs endocriniens dans les produits spécifiquement destinés aux femmes enceintes et allaitantes et aux jeunes enfants..

Pour plus d’informations, retrouvez le rapport en ligne.

Ecologie : Les grandes marques occidentales complices de la pollution des eaux chinoises

Ecologie : Les grandes marques occidentales complices de la pollution des eaux chinoises

20/07/11 – 13h00
PARIS (NOVOpress)
– Le rapport établi par l’association Greenpeace et intitulé « Dirty Laundry », détaillant comment certaines grandes marques internationales travaillent avec des fournisseurs chinois qui polluent les rivières en rejetant des produits chimiques toxiques, a récemment jeté un nouveau pavé dans la mare des multinationales occidentales.

Le rapport révèle notamment que ces rejets toxiques entraînent, entre autres maux, des problèmes hormonaux et des cancers au sein de la population qui utilise et consomme quotidiennement ces eaux polluées

Confrontées à ces révélations, la plupart des grandes marques citées dans le rapport ont dû reconnaître qu’elles entretenaient bel et bien des liens commerciaux avec les usines polluantes incriminées. Seuls Nike et Adidas ont refusé de reconnaître leurs responsabilités.

Pour Sylvain Tardy, directeur des campagnes de Greenpeace France : « Les conclusions de notre enquête sont catégoriques. Nike, Adidas et toutes les autres marques comme Lacoste ou Calvin Klein portent une part de responsabilité dans la pollution des eaux en Chine. Elles font appel à des sous-traitants qui empoisonnent l’eau en rejetant des produits chimiques toxiques dans les rivières. Ces enseignes doivent prendre leurs responsabilités et faire pression sur leurs fournisseurs pour qu’ils mettent fin à ces pratiques dangereuses à la fois pour la santé et pour l’environnement ».

La liste des marques concernées, accusées de fermer les yeux sur les agissements de leurs fournisseurs à bas prix, est particulièrement longue, puisqu’on y trouve, outre Nike et d’Adidas, Li Ning, Puma, Lacoste, Converse, Bauer Hockey Abercrombie & Fitch, Calvin Klein, PVH Corp, Cortefiel, H&M, Meters/bonwe et Youngor.

Cancer : le président Chavez n’est pas tiré d’affaire

Cancer : le président Chavez n'est pas tiré d'affaire

19/07/11 – 13h40
CARACAS (NOVOpress)
Ce matin, dans les colonnes du quotidien de Caracas La Razon, Luis Felipe Colina a fait exploser le secret médical entourant la maladie du chef de l’État vénézuélien. Le journaliste révèle que le président Chavez soufre d’un cancer du colon sigmoïde (anus et du rectum) au stade C (envahissement ganglionnaire) de la classification de Dukes. Cette maladie entraîne une chimiothérapie à fortes doses d’une durée d’au moins six mois. Selon les statistiques médicales, Hugo Chavez a 65 % de chances de survivre plus de cinq ans à ce traitement de choc.

Le cancer avait été détecté et identifié en mai dernier lors d’un examen de routine dans l’hôpital anticancéreux Antonio Machado et confirmé par l’Hospital Clinicas de Caracas.

Toutefois, pour des raisons politiques, le président du Vénézuéla est arrivé à Cuba le 11 juin dernier pour subir une opération chirurgicale. Les biopsies pratiques après l’opération, non seulement ont confirmé le cancer, mais ont également détecté trois ganglions péricoliques.

Une infection s’étant déclarée au cours de l’opération, les Cubains ont fait venir de toute urgence le chirurgien espagnol Luis Garcia Sabrido, chef de service à l’hôpital Gregorio Marañon de Madrid. Dès son arrivée, le praticien madrilène a pratiqué une colostomie médiane pour permettre la lutte contre l’infection dans les parties atteintes de l’intestin.

Selon les médecins spécialistes vénézuéliens, en ne pratiquant pas une colostomie au cours de la première intervention chirurgicale, les Cubains ont contribué à la dissémination du cancer et amoindri les chances de survie du patient.

Santé : la vaccination contre « le cancer du col de l’utérus » contestée

Santé : la vaccination contre « le cancer du col de l’utérus » contestée

13/07/11 – 14h30
PARIS (NOVOpress)
– Les campagnes médiatiques en faveur de nouvelles vaccinations sont-elles une avancée pour la santé publique ou simplement pour les finances des groupes pharmaceutiques ?
C’est la question que l’on peut se poser à la vue des récurrentes contestations médicales des bienfaits supposés de vaccinations toujours plus nombreuses.

Ainsi, un collectif de médecins praticiens, emmenés par le Dr Philippe de Charzournes, président de Med’Ocean, se sont déclarés fortement préoccupés par les campagnes de vaccination contre le « cancer du col de l’utérus ».

Dans une lettre adressée au ministre de la Santé Xavier Bertrand, le collectif estime que ces campagnes sont basées sur une « peur injustifiée » et que l’efficacité de l’un des deux vaccins commercialisés en France, le Gardasil, (Sanofi Pasteur MSD) doit être mise en doute.

Pour ces médecins, la meilleure des préventions contre le cancer du col de l’utérus reste et restera le frottis.

« On assiste depuis 1980 à une baisse régulière du nombre de nouveaux cas et de la mortalité liée à cette affection. Le dépistage régulier par un frottis est la “seule et unique” cause de cette baisse », note notamment le collectif dans sa lettre ouverte.

Les médecins remettent également en cause l’efficacité du vaccin Gardasil, expliquant que les notifications Afssaps montrent qu’il faut impérativement enjoindre les médecins prescripteurs de procéder à un interrogatoire précis concernant les antécédents familiaux ou personnels de leurs patientes avant des vacciner.

Pour le collectif, non seulement l’efficacité du vaccin Gardasil est loin d’être démontrée, mais il suggère aussi de reconsidérer l’autorisation de mise sur le marché au niveau européen et de suspendre le remboursement en attendant de disposer de preuves solides de cette efficacité.

Italie : Tuberculose dans un centre pour immigrés

11/07/2011 – 22h50
ROME (NOVOpress) –
L’invasion migratoire à laquelle est confrontée l’Italie a aussi des conséquences sanitaires. Un cas de tubercolose pulmonaire a été découvert dans le Centre d’accueil pour demandeurs d’asile qui avait été installé en avril dans une caserne de Civitavecchia, à côté de Rome, pour accueillir une partie des clandestins débarqués à Lampedusa. Certains se souviendront de l’enthousiasme déployé à cette occasion par l’évêque de la ville.

L’infection par la tuberculose a été établie sur un Ghanéen d’environ 35 ans, qui est actuellement soigné à l’hôpital Spallanzani de Rome. Les responsables de l’hôpital San Paolo de Civitavecchia, où l’immigré avait été transporté aux urgences après un malaise, ont signalé le cas à la direction régionale de la santé, en proposant la fermeture du centre d’accueil et l’intensification des contrôles sanitaires internes. Qu’il s’agisse de tuberculose pulmonaire a été confirmé par les premières analyses effectuées aux urgences de San Paolo.

Des examens plus approfondis sont en cours à l’hôpital Spallanzani de Rome. Le Centre d’accueil, géré par la coopérative sociale Domus Caritatis, abrite actuellement environ 250 immigrés. La décision sur une éventuelle fermeture est attendue pour les prochaines heures.

*** Photo : Mycobacterium tuberculosis (ou Bacille de Koch, BK), le germe de la tuberculose. Vu au microscope électronique.

Nourriture toxique : 7 kebabs fermés à la Courneuve et Drancy

Nourriture toxique : 7 kebabs fermés à la Courneuve et Drancy

Nourriture toxique : 7 kebabs fermés à la Courneuve et Drancy17/06/11 – 15h00
PARIS (NOVOpress)
– Les services vétérinaires de la préfecture de Seine-Saint-Denis, accompagnés des agents des douanes et de l’Urssaf, ont procédé, hier soir, à une vaste opération de contrôle dans plusieurs « kebabs » à La Courneuve et à Drancy.

Lire la suiteNourriture toxique : 7 kebabs fermés à la Courneuve et Drancy