Marion Maréchal Le-Pen dynamise sa communication internet

Marion Maréchal Le-Pen dynamise sa communication internet

190/06/2013 – 21h36
PARIS (NOVOpress) – A l’occasion du premier anniversaire de son élection dans la troisième circonscription de Vaucluse, la député Frontiste a décidé de refondre sa communication internet.

Devenue icône médiatique en quelques mois, la benjamine de l’Assemblée Nationale souhaite capitaliser sur sa popularité grandissante et toucher au maximum les 15-35 ans en redynamisant sa présence sur les réseaux sociaux et le web.

Classée 24ème député sur Facebook avec plus de 5600 fans, et 31ème sur Twitter avec 11600 « followers », Marion Maréchal Le-Pen n’avait pourtant pas à rougir. Celle qui avoue elle-même « ne pas twitter assez souvent » a donc pris conscience de l’importance du petit oiseau bleu pour élargir son influence. Avec une nouvelle organisation et une charte graphique remise au goût du jour, l’étoile montante du FN part donc à la conquête de l’internet solidement armée.

Crédit photo : Rémi Noyon via Flickr (cc)

Censure par la préfecture des Alpes-Maritimes : Jean-Marie Le Pen s’insurge

Censure par la préfecture des Alpes-Maritimes : Jean-Marie Le Pen s'insurge

20/11/2012 — 21h00
NICE (NOVOpress) — Révélée il y a quelques jours par Novopress, la censure de la présence de Jean-Marie Le Pen sur les photos de la préfecture des Alpes-Maritimes diffusées sur les réseaux sociaux n’a pas manqué de faire réagir le président d’honneur du Front national. Dans un communiqué, Jean-Marie Le Pen indique : “pupille de la Nation, député européen de la circonscription Sud-Est et conseiller régional élu dans les Alpes-Maritimes et président du groupe des 20 conseillers Front national au conseil régional de Provence-Alpes-Côte-D’azur, [je] dénonce la piteuse manœuvre du préfet des Alpes-Maritimes qui a fait retirer ma photo du groupe des officiels lors de la cérémonie du 11 novembre au Monument aux morts de Nice.”

Crédit photo : Manuel via Wikipédia (cc).

Le Pentagone entend contrer la propagande anti-USA sur les réseaux sociaux

Le Pentagone entend contrer la propagande anti-USA sur les réseaux sociaux

20/07/11 – 18h15
WASHINGTON (NOVOpress)
– Le minsitère de la Défense américain entend désormais plus et mieux agir sur la Toile pour contrer la propagande hostile aux Etats-Unis. Au tour des réseaux sociaux (Facebook, Twitter, etc.) d’être sous le contrôle vigilant des cyber-soldats de l’Oncle Sam.

Et ce par le biais de son organe de recherche en technologie, le Darpa. Le but : détecter “les messages volontairement trompeurs et la désinformation”. Les acteurs : des experts que le Darpa souhaite recruter via un appel à un candidature. Budget : 42 millions de dollars sont prévus.

Le Pentagone entend surtout “prévenir” des révoltes qui se se développent via Facebook ou Twitter, comme les “révolutions” en Tunise ou en Egypte. Histoire que ces révoltes n’aboutissent pas à mettre en place des régimes hostiles aux USA.

Mais les Etats-Unis étaient déjà présents sur ces réseaux sociaux puisque plusieurs “révoltés” tunisiens ou égyptiens, qui utilisaient Facebook ou Twitter, ont été formés par le département d’Etat.

Réseaux sociaux : duel au sommet en vue Google+ / Facebook

Réseaux sociaux : duel au sommet en vue Google+ / Facebook

Lors de l’annonce des résultats financiers de Google pour le trimestre qui s’est terminé le 30 juin 2011, Larry Page [PDG de Google] a débuté son intervention en faisant rapidement mention de Google+, le réseau social que le groupe teste publiquement depuis le 28 juin dernier.

Nous avons eu un grand trimestre, avec des revenus en hausse de 32 % par rapport à l’année dernière pour un record à plus de 9 milliards de dollars “, et Larry Page de glisser : ” je suis super excité au sujet de la formidable réponse pour Google+ qui vous permet de partager tout comme dans la vie réelle “.

Jusqu’à présent, Google n’avait pas voulu communiquer sur le nombre d’utilisateurs de Google+. Larry Page a annoncé plus de 10 millions d’utilisateurs. Rappelons que Google+ est actuellement testé via un procédé d’invitations, et n’est donc pas encore ouvert à tous.[…]

Pour Larry Page, Google+ fait partie des ” produits émergents ” qui ne sont pas monétisés mais qui peuvent générer un ” énorme nouveau business ” pour Google.[…]

[box class=”info”]Source et suite sur GNT.[/box]

Portait de l’utilisateur français de Twitter

Portait de l'utilisateur français de Twitter

Ipsos Profiling a tenu à dresser le portrait-robot de l’utilisateur français de Twitter. Selon cette enquête, il s’agit d’“hommes (79%), âgés de 28 ans en moyenne, résidant en zones urbaines. Experts du web (plus anciens et plus assidus que la moyenne), ils sont friands de vidéos en ligne (76%) et de e-commerce (90%). Evidemment très actifs sur la toile, ils sont prêts à relayer le discours des marques : 27% sont des e-fluenceurs, 21% déclarent fréquenter les réseaux sociaux pour suivre l’actualité de leur marque préférée.”