Une association au service des victimes de la répression policière – Par Solidarité pour Tous

Solidarité pour Tous : une association au service des victimes de la répression policière

Depuis plusieurs semaines, le meilleur de la jeunesse de France s’est mobilisée pour défendre ses valeurs, nos valeurs : le mariage, la famille, la filiation naturelle. Des centaines de jeunes garçons ont été contrôlés, arrêtés, enfermés. Des centaines de jeunes filles ont été bousculées, menottées, enfermées. Pour avoir participé paisiblement à une marche ou à un rassemblement. Parfois pour avoir simplement été présent à proximité de ces manifestations. Pour avoir chanté la Marseillaise et brandi des drapeaux tricolores. Pour avoir mené des actions transgressives et non violentes.

Lire la suiteUne association au service des victimes de la répression policière – Par Solidarité pour Tous

Manuel Valls réveillé par des anti « mariage » homosexuel

Manuel Valls réveillé par des anti « mariage » homosexuel

01/06/2013 – 10h00
BORDEAUX (NOVOpress via Infos Bordeaux) –Le ministre de l’intérieur Manuel “Gaz” était en déplacement à Bordeaux et logeait la nuit de vendredi à samedi  à l’hôtel de la préfecture. Le matin vers 05h30, plusieurs dizaines de jeunes gens sont venus le réveiller avant son départ pour Marseille, aux cris de « Valls démission », « Hollande ta loi on n’en veut pas » ou encore « dictature socialiste ».

Lire la suiteManuel Valls réveillé par des anti « mariage » homosexuel

La Ligue des droits de l’Homme s’interroge sur l’utilisation de la police et de la gendarmerie lors de manifestations (mais opère un tri très sélectif…)

La Ligue des droits de l’Homme s’interroge sur l’utilisation de la police et de la gendarmerie lors de manifestations (mais opère un tri très sélectif…)

Le temps des rafles : manifestants opposés au mariage homosexuel emmenés au dépôt. Crédit photo : DR

31/05/2013 – 14h00
NANTES (NOVOpress Breizh) –
Lors de son assemblée générale qui s’est tenue la semaine dernière, la section de Nantes de la Ligue des droits de l’Homme (LDH) a déclaré observer « l’affaiblissement du politique, les tentations xénophobes et racistes, ou encore des problèmes de libertés publiques » (Ouest-France, 25/05/13).

Lire la suiteLa Ligue des droits de l’Homme s’interroge sur l’utilisation de la police et de la gendarmerie lors de manifestations (mais opère un tri très sélectif…)

[Tribune libre] J’aime pas les agents – Par Flavien Blanchon

[Tribune libre] J’aime pas les agents - Par Flavien Blanchon

« J’aime pas les agents », c’est la réaction du hussard bleu de Nimier quand on lui annonce l’arrivée, pour enquêter au régiment, de deux officiers des Renseignements généraux. Ç’a toujours été le fond de mes sentiments envers les forces de l’ordre, comme on les appelle, policiers en uniforme ou en civil, CRS, gendarmes mobiles. J’aime pas les agents.

Je n’ai donc nullement été surpris, ces derniers mois, par les récits et les images des brutalités ou même des sévices infligés par ces « forces de l’ordre » aux manifestants contre le mariage dit pour tous. Je n’ai même pas été scandalisé : le régime est un scandale permanent.

Lire la suite[Tribune libre] J’aime pas les agents – Par Flavien Blanchon

Samedi, 50 personnes interpellées sur les Champs-Elysées, davantage que pour les émeutes du Trocadéro !

50 personnes interpellées sur les Champs-Elysées, davantage que pour les émeutes du Trocadéro !

26/05/2013 – 12h50
PARIS (NOVOpress) –
Samedi soir à l’appel du mouvement « Français en révolte » quelques dizaines d’opposants au mariage homosexuel se sont rassemblés pacifiquement sur les Champs-Élysées à Paris. Des policiers et gendarmes sont intervenus rapidement et une cinquantaine de manifestants ont été interpelés (photo en Une), nettement plus que pour les récentes émeutes ethniques du Trocadéro avec leur lot de voitures brulées, de magasins pillés avec leurs vitrines brisées, de blessés, etc., le 13 mai à Paris également.

Lire la suiteSamedi, 50 personnes interpellées sur les Champs-Elysées, davantage que pour les émeutes du Trocadéro !

Mariage homosexuel : comme partout en France, les Nantais ne lâchent rien

Mariage homosexuel : comme partout en France, les Nantais ne lâchent rien

Aujourd’hui, dans la “patrie des droits de l’homme”, le simple fait de porter ce tee-shirt peut conduire au poste de police.

13/05/2013 – 14H00
NANTES (NOVOpress Breizh) –
Alors que le Conseil constitutionnel doit rendre sa décision jeudi prochain, les opposants à la loi sur le mariage homosexuel ne désarment pas. Bien au contraire.

Lire la suiteMariage homosexuel : comme partout en France, les Nantais ne lâchent rien

Le pouvoir russe réprime brutalement les adversaires d’une loi sur le mariage

Le pouvoir russe réprime brutalement les adversaires d’une loi sur le mariage

De notre correspondant permanent à Moscou.

Le 24 mars c’est une immense manifestation qui s’est déroulée dans les rues de Moscou. Plus d’un million et demi de personnes selon les observateurs étrangers, 300.000 selon le régime et la presse aux ordres. La réaction du pouvoir a été violente. Rappelées de Sibérie et de Tchétchénie, les forces spéciales ont dispersé brutalement les manifestants. Les robocops n’ont pas hésité à gazer des enfants avec des « aérosols » (sic) dont l’usage est condamné par l’Union européenne, aérosols, qui plus est, périmés selon une ONG de défense des droits de l’homme.

Lire la suiteLe pouvoir russe réprime brutalement les adversaires d’une loi sur le mariage

Répression en Italie : solidarité avec le militant incarcéré

Répression en Italie : solidarité avec le militant incarcéré

29/01/2013 – 17h30
ROME (NOVOpress)
– Suite à la très médiatique opération de police menée contre des militants et ex-militants de Casapound Italia dans la ville de Naples, un jeune homme de 27 ans est actuellement derrière les barreaux malgré la faiblesse des éléments à charge.

Lire la suiteRépression en Italie : solidarité avec le militant incarcéré

Rome : coups de matraque et diffamation contre le Blocco Studentesco

Rome : coups de matraque et diffamation contre le Blocco Studentesco

15/11/12 – 19h00
ROME (NOVOpress)
– Hier, à l’occasion de la journée européenne de mobilisation contre les politiques d’austérité imposée par les oligarchies financières, environ 300 lycéens et étudiants membres ou proches du Blocco Studentesco, l’organisation estudiantine de Casapound, se sont rassemblés Piazza del Popolo (Place du Peuple), à Rome, pour participer à la mobilisation en dénonçant la privatisation de l’éducation et l’absence de perspectives d’avenir pour le jeunesse.

Lire la suiteRome : coups de matraque et diffamation contre le Blocco Studentesco

Appel à la solidarité : Damien Rieu, porte-parole de Génération Identitaire, vient de perdre son emploi à cause de son engagement

Appel à la solidarité : Damien Rieu, porte-parole de Génération Identitaire, vient de perdre son emploi à cause de son engagement

09/11/2012 — 21h15
LYON (NOVOpress) — Décidément, il ne fait pas bon être militant en France à l’heure actuelle. Après les quatre militants de Poitiers victimes de l’arbitraire du Système, c’est au tour de Damien Rieu, l’un des porte-paroles de Génération Identitaire et des jeunes identitaires lyonnais de Rebeyne!, de subir un véritable mort sociale. En effet, il a été renvoyé aujourd’hui de son emploi, explicitement pour son engagement. Nous relayons son appel publié initialement sur Fdesouche pour trouver un nouvel employeur et nous comptons sur le sens de la solidarité des lecteurs de Novopress.

Lire la suiteAppel à la solidarité : Damien Rieu, porte-parole de Génération Identitaire, vient de perdre son emploi à cause de son engagement

Affaire Couëtoux : Ubu antiraciste

Affaire Couëtoux : Ubu antiraciste

Benoît Couëtoux du Tertre, militant identitaire et fonctionnaire, victime de l’arbitraire d’Etat (au premier plan de la photo). Crédit photo : DR.

L’occupation pacifique et symbolique du chantier de construction de la grande mosquée de Poitiers par 70 jeunes identitaires a suscité un tohu-bohu médiatique et a conduit les ligues de vertu antiracistes à demander la dissolution du mouvement identitaire : un comble, car il n’y avait rien d’illégal dans cette manifestation citoyenne. Mais lorsque l’accusation de « racisme » est brandie, les règles de l’Etat de droit sont vite oubliées. Correspondant de Polémia pour le Grand Ouest, Guillaume Benec’h rapporte ici les suites d’une affaire similaire : la contestation, en 2011, par des militants identitaires du projet de mosquée d’Angers.  Polémia.

Lire la suiteAffaire Couëtoux : Ubu antiraciste

Génération Identitaire s’insurge contre “la (ré)pression stupide d’un système aveugle”

Génération Identitaire s'insurge contre "la (ré)pression stupide d’un système aveugle"

24/10/2012 — 17h00
PARIS (NOVOpress) — Dans un communiqué publié aujourd’hui Génération Identitaire s’insurge contre ce que ce mouvement appelle “la (ré)pression stupide d’un système aveugle”. Ainsi, “le caractère totalement disproportionné et arbitraire (avant même tout jugement, on empêche des militants politiques de défendre leurs idées et de se déplacer) de cette décision (celle qui concerne les quatre militants mis en examen, note de Novopress) est un immense aveu du pouvoir en place. Un aveu de faiblesse, témoignant de l’incapacité à apporter une réponse politique aux problèmes soulignés par notre action. Un aveu de peur face à la tension extrême dans laquelle vit aujourd’hui notre société. Un aveu d’autisme quant à la réalité du pays et à l’opinion de nos compatriotes.”

Lire la suiteGénération Identitaire s’insurge contre “la (ré)pression stupide d’un système aveugle”

Chantier de la mosquée de Poitiers : le Système frappe fort

Mosquée de Poitiers : le Système frappe fort

22/10/2012 — 15h30
POITIERS (NOVOpress) — C’est par une réaction disproportionnée et sidérante que le Système réagit contre les militants de Génération Identitaire qui avaient été en garde à vue pendant près de 48 heures depuis samedi, suite à l’occupation temporaire du chantier de la future grande mosquée de Poitiers pour demander un référendum sur l’immigration et la construction de mosquées

En effet, comme l’indique Philippe Vardon : “Je viens d’avoir mon frère au téléphone, il est le premier à être sorti après avoir vu la juge… Il est mis en examen pour complicité de provocation à la haine raciale (pour les slogans !) et manifestation non-autorisée. Le plus dégueulasse est le contrôle judiciaire qui lui est imposé : interdiction de sortir de son département de résidence, obligation de pointer au commissariat une fois par semaine, interdiction de côtoyer une des 73 personnes présentes, interdiction de participer à toute activité politique identitaire.”

Lire la suiteChantier de la mosquée de Poitiers : le Système frappe fort

Rome : La répression se déchaîne contre CasaPound

Rome : La répression se déchaîne contre CasaPound

02/12/2011 – 13h00
ROME (NOVOpress) — Est-ce une réaction à la manifestation nationale de CasaPound à Naples, samedi dernier (photo), contre la mainmise de la finance mondialiste sur l’Italie ? La répression se durcit en tout cas contre les militants de l’Estremo Centro Alto.

Mercredi, CasaPound a tenté d’occuper à nouveau l’ancienne « Casa Italia Parioli » de Rome (une occupation non conforme évacuée en 2004), avec les vingt familles en situation de grande précarité qui avaient été expulsées à l’époque et qui, sept ans plus tard, n’ont toujours pas été relogées, tandis que l’immeuble, qui avait été au cœur d’une escroquerie immobilière, reste vide. La police est immédiatement intervenue en masse et, sans aucune tentative de négociation, a expulsé les occupants, parmi lesquels des personnes handicapées, en les soulevant sans ménagement par les bras et les jambes et en les jetant à la rue. Des contrôles d’identité ont été effectués. Comme le note ironiquement un militant présent sur place, « au vu de l’ampleur du déploiement des forces de l’ordre, je pense que la criminalité romaine, grande et petite, a eu une journée pleine de satisfactions ».

Peu après, Alberto Palladino, dit « Zippo », représentant du Blocco studentesco et responsable de CasaPound Italia dans le IVe arrondissement de Rome, a été arrêté et placé en garde à vue pour répondre des accusations de lésions aggravées et violences avec armes, à la suite d’une agression subie le 3 novembre dernier par des militants du Partito Democratico (gauche). L’interrogatoire judiciaire a été fixé au lundi 5 décembre, c’est-à-dire à la date la plus éloignée permise par la législation.

Nessun Dolore
Nessun Dolore

L’avocat de Zippo, Domenico Di Tullio, a demandé sa mise en liberté en relevant que l’accusation « ne tient pas debout » et est en totale contradiction avec la personnalité du jeune homme, au casier judiciaire vierge, « étudiant à l’université, parfaitement intégré dans la société, troisième d’une famille de cinq enfants, avec un père médecin et une mère employée ». L’accusation est en outre absurde puisque Palladino est censé avoir été le seul, dans une bande de 15 agresseurs, à agir à visage découvert, ce qui aurait permis son identification. La réalité retrouve la fiction puisque Domenico Di Tullio s’est fait un nom dans la littérature italienne avec son magnifique roman, Nessun Dolore (qui vient d’être traduit en français), dont l’intrigue tourne précisément autour de l’arrestation d’un jeune militant de CasaPound.

Dans un communiqué, Gianluca Iannone, président de CasaPound Italia, a souligné de son côté que l’arrestation s’était faite exclusivement sur la base des déclarations de trois des victimes, qui n’ont été confirmées par aucun indice matériel. Les « bâtons ferrés » censés avoir été utilisés par Palladino n’ont pas été retrouvés par les carabiniers, qui sont pourtant intervenus sur les lieux, mais leur ont été remis le lendemain par le principal accusateur, Paolo Marchionne, responsable du Partito Democratico du IVe arrondissement, avec des tracts de CasaPound, qui, selon lui, démontreraient la présence de militants de l’association sur les lieux. Palladino a été identifié sur la base d’un fascicule photographique où ne figuraient que des représentants du Blocco studentesco, dont aucun ne lui ressemblait, contrairement à la pratique ordinaire. Toute l’accusation repose donc sur le témoignage d’ennemis politiques de CasaPound, qui se sont signalés dans le passé par des actes de violence et d’intimidation à l’encontre du mouvement et de Palladino lui-même. Il y a quelques mois, rappelle Gianluca Iannone, une bombe artisanale avait explosé contre le portail de l’immeuble dans lequel vit la famille de Zippo, et une inscription menaçante le désignant par son nom avait été tracée sur la façade : les coupables n’ont jamais été retrouvés. Enfin, le jeune étudiant a été accusé d’avoir pris la fuite alors qu’il était parti pour une mission humanitaire prévue de longue date en Birmanie, comme volontaire de l’association Popoli, qui vient en aide au peuple Karen persécuté par la dictature. C’est à son retour de mission humanitaire qu’il a été arrêté.

Les militants de la droite radicale italienne avaient joui ces dernières années d’une relative liberté, au moins par rapport à la France. Le système mondialiste, qui joue le tout pour le tout, paraît désormais déterminé à les écraser. Comme tout ce qui lui résiste.

Un militant de l’Action Française écrasé par un véhicule de police [vidéo]

Un militant de l’Action Française écrasé par un véhicule de police

22/10/11 – 20h30
PARIS (NOVOpress) –
La mobilisation des milieux catholiques et de divers groupes de la droite patriote contre le spectacle blasphématoire de Roméo Castelluci, “Le concept du visage du fils de Dieu” (1) actuellement joué au Théâtre de la ville, a suscité une répression policière d’une rare violence.

Visiblement plus efficaces et moins terrorisés par la « bavure » en face des militants nationalistes que lorsqu’ils sont confrontés aux bandes ethniques de banlieues, les forces de l’ordre ont en effet réprimé de façon particulièrement « musclée » les manifestations organisées devant le théâtre parisien.

Outre une trentaine de jeunes militants du mouvement royaliste arrêtés, un jeune manifestant a eu la jambe écrasée par un car de police alors qu’il était menotté et maintenu au sol. Il a été conduit par les pompiers en urgence à l’hôtel Dieu.

On pourra s’étonner de l’assourdissant silence médiatique entourant cette bavure, alors même que les journalistes et autres associations sont d’ordinaire si prompts à dénoncer la moindre « violence policière » dès lors qu’elle touche un membre de l’une des désormais sacro-saintes « minorités ».

(1) On peut lire ici l’analyse par France Culture du spectacle quand il a été joué à Avignon.

La vidéo de la manifestation


Crédits photo et vidéo : Action française

La Turquie s’oppose à une intervention en Syrie

La Turquie s’oppose à une intervention en Syrie

17/08/11 – 18h30
ANKARA (NOVOpress)
– C’est par la voix de son ministre des Affaires étrangères, Ahmet Davutoglu, que la Turquie a affirmé son opposition à une intervention étrangère en Syrie, tout en dénonçant vivement la poursuite de la répression dans ce pays.

“Nous n’accepterons pas d’opérations contre des civils au cours du mois du Ramadan. Nous prenons toutes les mesures pour l’éviter”, a ajouté le chef de la diplomatie turque.

Lors d’une visite la semaine dernière à Damas, le ministre turc a exhorté le président syrien Bachar al-Assad à mettre fin à la répression contre la population civile et à ouvrir la voie à des réformes politiques.

“Nous lancerons toutes les formes d’avertissement à la Syrie pour que les revendications du peuple syrien soient satisfaites”, a déclaré M. Davutoglu, soulignant qu’il avait évoqué la question syrienne avec le secrétaire général de l’Onu, Ban Ki-Moon, lors d’un entretien téléphonique.

Ankara, dont les liens avec la Syrie s’étaient resserrés ces dernières années, a critiqué avec force la violence de la répression menée par le régime de Damas, mais ne réclame ni la démission du président Assad ni une intervention étrangère qui serait à ses yeux un remède bien pire que le mal.