François Hollande en Algérie : repentance et feu vert à l’afflux d’Algériens en France

François Hollande en Algérie : repentance et feu vert à l’afflux d’Algériens en France

21/11/2012 – 12h00
ALGER (NOVOpress) – Retour en force de l’esprit de repentance avec François Hollande. Au deuxième jour de sa visite d’État en Algérie, le président français a eu des mots très durs sur la présence française et européenne dans ce pays du Maghreb durant les deux siècles précédents, comme d’ailleurs son prédécesseur, Nicolas Sarkozy, en 2007 à Constantine. « Pendant 132 ans, l’Algérie a été soumise à un système profondément injuste, brutal et destructeur », a lancé l’actuel hôte de l’Elysée. Au passage, le chef de l’Etat français s’est engagé à donner un coup de fouet à l’immigration d’Algériens en France en s’engageant à « accueillir mieux » ces étrangers et en faisant en sorte que les consulats français délivrent plus vite les visas.

Lire la suiteFrançois Hollande en Algérie : repentance et feu vert à l’afflux d’Algériens en France

Pour Fabrice Robert, de Paris à Alger, avec François Hollande, c’est toujours la France qu’on veut “niquer”

Pour Fabrice Robert, de Paris à Alger, avec François Hollande, c'est toujours la France qu'on veut "niquer"

20/12/2012 — 20h00
ALGER (NOVOpress) — La visite officielle de François Hollande n’a pas manqué de faire réagir Fabrice Robert, le président du Bloc Identitaire. Dans un communiqué, ce dernier fustige les déclarations sidérantes du président de la République.

Lire la suitePour Fabrice Robert, de Paris à Alger, avec François Hollande, c’est toujours la France qu’on veut “niquer”

Le gouvernement français fait les yeux doux à l’Algérie

Le gouvernement français fait les yeux doux à l’Algérie

03/12/2012 – 16h00
PARIS  (NOVOpress via Bulletin de réinformation) – Il y a six semaines, François Hollande donnait des gages à Bouteflika et au FLN à grand renfort de repentance : il présentait, au nom de la France, des excuses pour la soi‑disant « sanglante répression » du 17 octobre 1961. Un bobard historique, pourtant, démonté par de nombreux historiens.

Lire la suiteLe gouvernement français fait les yeux doux à l’Algérie

La repentance à l’origine du terrorisme ? Le point de vue de Marion Maréchal-Le Pen

02/12/2012 — 18h00
PARIS (via Polémia) — La technique des gouvernements est toujours la même : un problème ? Une loi ! Le gouvernement socialiste s’est inscrit dans les pas de ses prédécesseurs en faisant voter une loi de plus sur le terrorisme le mardi 27 novembre. Marion Maréchal-Le Pen, député du Vaucluse, a su élargir le débat. Nous livrons son intervention (vidéo ci-dessus) à la connaissance de nos lecteurs. C’est un document brut où figurent les interpellations de ses contradicteurs socialistes. Les intertitres sont de Polémia.

Lire la suiteLa repentance à l’origine du terrorisme ? Le point de vue de Marion Maréchal-Le Pen

Le bras d’honneur à l’Algérie de Gérard Longuet fait un tabac ! [vidéo]

Le bras d’honneur à l’Algérie de Gérard Longuet fait un tabac ! [vidéo]

03/11/2012 – 08h00
PARIS (NOVOpress) –
Le bras d’honneur que Gérard Longuet (photo ci-dessus) vient d’adresser à l’Algérie est la vidéo la plus vue sur le site Dailymotion (vidéo ci-dessous). L’ex-ministre de la Défense a assumé ce geste jeudi, date du 58ème anniversaire du déclenchement de la guerre d’Algérie, alors que ce pays maghrébin célèbre cette année le cinquantenaire de son indépendance et attend une visite de François Hollande dans un mois. Ce bras d’honneur de Gérard Longuet était une réponse à une énième demande du gouvernement algérien exigeant que la France reconnaisse les « crimes » du colonialisme.

Lire la suiteLe bras d’honneur à l’Algérie de Gérard Longuet fait un tabac ! [vidéo]

“La coupe de la repentance déborde” par Bernard Lugan

30/10/2012 — 12h00
PARIS (NOVOpress) — Dans une intervention audiovisuelle, Bernard Lugan explique pourquoi, en tant qu’historien, il s’insurge contre les deux derniers actes de repentances de François Hollande : l’île de Gorée et la répression de la manifestation du 17 octobre 1961.

Lectures : « La tyrannie de la pénitence : Essai sur le masochisme occidental », de Pascal Bruckner

Lectures : « La tyrannie de la pénitence : Essai sur le masochisme occidental », de Pascal Bruckner

4ème de couverture : « Le monde entier nous hait et nous le méritons bien : telle est la conviction d’une majorité d’Européens et a fortiori de Français. Depuis 1945, notre continent est habité par les tourments de la repentance. Ressassant ses abominations passées, les guerres incessantes, les persécutions religieuses, l’esclavage, le fascisme, le communisme, il ne voit dans sa longue histoire qu’une continuité de tueries qui ont abouti à deux conflits mondiaux, autant dire à un suicide enthousiaste. A ce sentiment de culpabilité, une élite intellectuelle et politique donne ses lettres de noblesse, appointée à l’entretien du remords comme jadis les gardiens du feu : “l’Occident” serait ainsi le débiteur de tout ce qui n’est pas lui, justiciable de tous les procès, condamné à toutes les réparations. Dans cette rumination morose, les nations européennes oublient qu’elles, et elles seules, ont fait l’effort de surmonter leur barbarie pour la penser et s’en affranchir. Et si la contrition était l’autre visage de l’abdication ? »

Pascal Bruckner,  La tyrannie de la pénitence : Essai sur le masochisme occidental. Éditions Grasset & Fasquelle, 2006. 258 pages. Acheter sur Amazon

Crédit photo : Ji-Elle via Wikimédia (cc)

Après l’esclavage, le 17 octobre 1961. La coupe de la repentance déborde ! par Bernard Lugan

Après l'esclavage, le 17 octobre 1961. La coupe de la repentance déborde ! par Bernard Lugan

En reconnaissant la responsabilité de l’État et en rendant hommage aux « victimes » de la manifestation interdite du 17 octobre 1961 [1], François Hollande s’est comporté en militant sectaire, non en président de tous les Français. D’autant plus que, pour les historiens de métier, les prétendus « massacres » du 17 octobre 1961 constituent un tel exemple de manipulation qu’ils sont étudiés comme un cas exemplaire de fabrication d’un mythe ; comme Timisoara en Roumanie, comme les « couveuses » au Koweït ou encore comme les « armes de destruction massive » en Irak !!!

Monsieur Hollande pouvait-il ignorer tout cela ? Si oui, la nullité ou l’aveuglement militant de ses conseillers laisse pantois.

Tout repose en effet sur des chiffres gonflés ou manipulés et sur des cadavres inventés. Dans une inflation du nombre des morts, les amis du FLN algérien et les porteurs de valises communistes ont ainsi joué sur les dates, additionnant aux 3 morts avérés du 17 octobre ceux des jours précédents ainsi que les décès postérieurs. Pour eux, tout Nord Africain mort de mort violente durant le mois d’octobre 1961 est forcément une victime de la répression policière… même les victimes des accidents de la circulation.

Lire la suiteAprès l’esclavage, le 17 octobre 1961. La coupe de la repentance déborde ! par Bernard Lugan

François Hollande : la repentance, c’est maintenant

François Hollande : la repentance, c'est maintenant

18/10/2012 — 10h00
PARIS (NOVOpress) — Pour François Hollande, être un président “normal” semble signifier être le président de le repentance. Dernier acte en date, la reconnaissance hier par le président de la République de la “faute” de la République et de l’Etat lors de la répression brutale de la manifestation interdite organisée par le FLN algérien, le 17 octobre 1961.

“Le 17 octobre 1961, des Algériens qui manifestaient pour le droit à l’indépendance ont été tués lors d’une sanglante répression”, peut-on lire dans un communiqué de la présidence de la République. “Cinquante et un ans après cette tragédie, je rends hommage à la mémoire des victimes”, écrit François Hollande, qui ajoute : “La République reconnaît avec lucidité ces faits.”

Lire la suiteFrançois Hollande : la repentance, c’est maintenant

“Dans un pays [la France] où on a exterminé 6 millions de juifs”, Caroline Fourest

Caroline Fourest de plus en plus fort dans la désinformation et dans la repentance de la France (la phrase en titre est à 1min35 dans la vidéo).
Peut-être est-elle restée traumatisée de son expulsion manu militari de la fête de l’Humanité par des islamistes alors qu’elle devait participer à un débat sur… “Comment combattre le FN” le 15 septembre ?
Comme le nombre total de victimes juives attribué à la Shoah est de 6 millions il n’y en aurait donc pas eu ailleurs, en particulier en Allemagne !

Lire la suite“Dans un pays [la France] où on a exterminé 6 millions de juifs”, Caroline Fourest