Michel Janva : “Dès la première année, le Salon Beige a connu des événements médiatiques qui ont montré son intérêt”

Michel Janva : "Dès la première année, le Salon Beige a connu des événements médiatiques qui ont montré son intérêt"

19/10/2013 – 11h00
PARIS (NOVOpress) –
Le Salon Beige, qui se présente comme un “blog quotidien d’actualité” animé par des “laïcs catholiques”, est devenu l’un des navires amiraux de la réinformation sur Internet. Son rôle a été déterminant dans la mobilisation contre le mariage homosexuel, brisant le mur du silence médiatique et relayant minutieusement les initiatives nationales et locales tout comme les preuves d’abus policiers. Au-delà de cette période clef, il a été et demeure l’artisan d’un “réveil des consciences”, par un travail quotidien de revue de presse et d’analyse de l’actualité sous le double regard catholique et non-conformiste. Michel Janva, son fondateur, répond aux questions de Novopress.

Michel Janva, vous avez été, il y a maintenant près de dix ans, le co-fondateur du Salon Beige, comment l’idée de ce blog est née ? Quels étaient vos buts à sa création ?
Nous avons lancé le Salon Beige il y a 9 ans, motivés d’abord par un sentiment de frustration après la « série noire » de l’année 2004 (lundi de Pentecôte, loi sur l’ « homophobie », affaire Buttiglione). Il nous est apparu clairement que les chrétiens étaient en train de se faire marginaliser sur la scène publique, et que les grands médias ne nous étaient plus d’aucun secours pour faire entendre notre voix. Or la campagne présidentielle américaine qui venait de s’achever avait été marquée par l’émergence politique des blogs : alors qu’en France on les considérait encore comme un passe-temps pour ados, ils s’établissaient aux Etats-Unis comme de véritables contre-médias. Nous avons donc tenté l’expérience du blog.

Le Salon Beige a pour objet de lutter contre la désinformation et, à ce titre, il se définit comme un contre-média (nous ne sommes pas journalistes, nous ne vivons pas grâce au Salon Beige). Et ce blog souhaite unir les catholiques, et au-delà, ceux qui rejoignent nos idées, autour du combat commun, en dépassant les querelles partisanes ou de chapelles.

Lire la suiteMichel Janva : “Dès la première année, le Salon Beige a connu des événements médiatiques qui ont montré son intérêt”

La chaîne Public Sénat flatte Novopress

La chaînePublic Sénat flatte Novopress

23/04/2013 – 19h40
PARIS (NOVOpress) – La chaîne de télévision du Sénat français, Public Sénat, a fait, il y a deux jours, dans un article une analyse flatteuse de l’impact de la réinfosphère en général et de Novopress en particulier.

Lire la suiteLa chaîne Public Sénat flatte Novopress

Linkfluence établit pour Le Monde une nouvelle cartographie de la blogosphère politique

Linkfluence établit pour Le Monde une nouvelle cartographie de la blogosphère politique

Lemonde.fr vient de publier une étude réalisée pour lui par la société Linkfluence (carte ci-contre). Et cette étude revient notamment sur l’évolution de ce que Le Monde appelle “l’extrême droite”.

Extraits :

“Un homme a théorisé l’utilisation politique du Net. Il a rédigé une sorte d’art de la guerre virtuel à l’intention de sa famille politique : Jean-Yves Le Gallou, qui fut l’un des cofondateurs du Club de l’Horloge (…) [Il] préside aujourd’hui la Fondation Polémia. Il est l’auteur des “Douze thèses pour un gramscisme technologique” – en référence au communiste italien Antonio Gramsci pour qui il n’y a pas de victoire politique possible sans hégémonie culturelle.”

“Ce message, deux sites Internet l’ont très bien compris : François Desouche et Novopress.” “Novopress (…) prend la forme d’une agence de presse qui relaye les informations mais surtout le discours des Identitaires. Ces derniers se sont fait une spécialité de la présence sur le Net.”