Tag Archives: progressisme

Bérénice Levet : « Le crépuscule des idoles progressistes »

Bérénice Levet Livre11/05/2017 – FRANCE (NOVOpress) : Bérénice Levet appartient à cette nouvelle génération d’intellectuels qui vient bousculer les vieilles badernes du politiquement correct qui hantent encore les plateaux de télévision et les amphis des universités. Docteur en philosophie et enseignante, spécialiste d’Hannah Arendt, Bérénice Levet vient de publier un ouvrage de combat intitulé : Le Crépuscule des idoles progressistes (Stock). Elle y analyse les fondements de l’idéologie progressiste, son échec annoncé et ses possibles remèdes.

L’écrivain indique qu’il est urgent de renouer avec notre héritage, quitte à se rendre suspect dans une époque où celui-ci est vu comme un privilège oppresseur. Il est tout aussi vital d’assumer le droit des peuples à la continuité historique en transmettant une identité civilisationnelle à nos enfants.

Pour ne pas les jeter dans un monde sans repère ni profondeur, il convient de les escorter dans un univers riche de signes, de symboles, de degrés et en faire des hommes libres.

Pour cela, la philosophe considère qu’il est impératif de refondre l’école dont la vocation de transmission structurante et d’édification a été dévoyée pour en faire un outil de déconstruction et de désaffiliation.

Un ouvrage à lire de toute urgence et un entretien accordé à TVLibertés à regarder pour détenir les clés d’une lutte efficace contre l’idéologie moderniste incarnée, notamment, par Emmanuel Macron.

Italie : quand “Bella ciao” devient un cantique catholique

16/12/2012 – 17h00
GÊNES (NOVOpress) –
Et comme chant de sortie, nous prenons Bella ciao. Vous savez, Bella ciao, le chant à l’origine incertaine (la dernière théorie en date est que la mélodie viendrait d’une ballade yiddish), qui fut inventé, vingt ans après la Seconde Guerre mondiale, comme prétendu chant des partisans italiens, et est devenu l’hymne international de l’extrême gauche et surtout, désormais, de tous les bobos vieillissants nostalgiques de mai 68. François Hollande en avait fait grand usage dans sa campagne électorale, pour essayer de se donner un air de combattant révolutionnaire.

C’est donc sur le chant de Bella ciao (traduction ci-dessous) que s’est conclue à Gênes, le 8 décembre dernier, fête de l’Immaculée Conception, la messe célébrée par l’abbé Andrea Gallo pour le 42ème anniversaire de la communauté de San Benedetto al Porto (vidéo ci-dessus).

Continue reading

Publié le