Suicide littéraire : comment appeler autrement l’entreprise de réforme de la grammaire initiée par le ministère de l’Education nationale et racontée par un professeur de lettres dans les colonnes de Télérama ? Impossible, il s’agit bel et bien d’un suicide et...