Un cimetière et une église profanés

Un cimetière et une église profanée

17/11/2011 – 15h30
PARIS (NOVOpress) –
Des faits dont personne ne parle : l’église Sainte Claire (photo) de Vauréal dans le Val d’Oise et le cimetière de Sussargues dans l’Hérault ont chacun connu des dégradations. Dans l’église le cierge pascal et les fonts baptismaux ont été détruits et l’extérieur de l’édifice a été tagué. Quant au cimetière des croix ont été renversées et posées devant les tombes à l’envers.

Peut-être pas assez porteur médiatiquement, ces faits n’ont révolté personne, gageons que si une mosquée ou une synagogue avait subi le même sort, on en entendrait autrement parler. Rappelons que ce sont les édifices chrétiens qui sont les premières victimes du vandalisme en France. A titre d’exemple, en 2007, parmi les 144 cimetières vandalisés, 130 étaient chrétiens, 9 étaient consacrés aux musulmans et 5 aux juifs.

Crédit photo : Alvar Lavague, licence CC.

Profanations de tombes musulmanes : le Bloc Identitaire “condamne avec force les auteurs de ces ignobles provocations”

Profanations de tombes musulmanes : le Bloc Identitaire "condamne avec force les auteurs de ces ignobles provocations"

20/09/2011 – 20h30
CARCASSONNE (NOVOpress) – Dans un communiqué de presse, le Bloc Identitaire a tenu à mettre au point sa position quant à la profanation de tombes musulmanes à Carcassonne.

Le Bloc Identitaire « tient à rappeler qu’il a toujours condamné sans équivoque depuis des années toute dégradation de cimetière en ces termes : “Pour nous, résistants identitaires européens, façonnés par des siècles de civilisation helléno-chrétienne, les morts, TOUS les morts, sont sacrés. Toute dégradation de tombe, quelle qu’elle soit, s’apparente donc à nos yeux à un acte de barbarie inacceptable et méprisable” ».

De plus, le Bloc identitaire précise dans ce communqiué que : « les rares fois où l’on a arrêté les auteurs de ces actes innommables, il s’agissait en général d’individus qui ne brillaient pas par leur quotient intellectuel et qui étaient éloignés de préoccupations politiques (jeunes adolescents en recherche de sensations extrêmes, satanistes, membres de sectes, ivrognes, etc). »

Enfin, le Bloc Identitaire précise : « Les Identitaires entendent assumer, AU GRAND JOUR ET DANS LA LÉGALITÉ, le combat pour la liberté et l’identité de notre peuple. » C’est pourquoi, « le Bloc Identitaire  fera donc poursuivre  devant les tribunaux tous ceux qui prétendent établir un quelconque lien entre notre légitime lutte et ces actes ignobles. »

[box class=”info”]Pour retrouver le communiqué du Bloc Identitaire dans son intégralité[/box]