Autriche : un musulman demandeur d’asile profane 6 églises (MàJ)

Autriche : un musulman demandeur d'asile profane 4 églises

Mise à jour à 14h00 – Cinq des six profanations de lieux de culte catholiques survenues ces derniers jours et semaines en Autriche peuvent être attribuées à “Ibrahim A.”, demandeur d’asile musulman en provenance du Ghana. À propos du sixième cas de profanation, connu hier, l’actrice est encore inconnue, c’est à dire qu’elle n’est pas nommée, sauf que nous savons qu’elle est également musulmane (www.austria.com). Selon des témoignages contradictoires, il pourrait également s’agir “d’un couple”.


02/04/2014 – VIENNE (NOVOpress) – Quatre églises catholiques ont été vandalisées le weekend dernier dans la capitale autrichienne : la Cathédrale Saint-Étienne de Vienne (Stephansdom), l’église St-Lazare (Lazaristenkirche), l’église paroissiale de Breitenfeld, l’église paroissiale de Neu-Ottakring. Le principal suspect a avoué avoir profané deux autres édifices catholiques au début du mois de février, l’église St. Othmar et une église à Uhlplatz, toujours à Vienne.

Autriche : un musulman demandeur d'asile profane 4 églises

En plus d’une attaque à une statue de St. Jude Thaddeus dans la Cathédrale Saint-Étienne qui a eu lieu le samedi après-midi, il y avait, le même week-end, de graves dommages à des statues et objets religieux dans trois autres églises de Vienne. Comme l’archidiocèse de Vienne l’a annoncé dimanche, l’église St-Lazare (Lazaristenkirche, 7ème district de Vienne), l’église paroissiale de Breitenfeld (8ème district de Vienne) et l’église paroissiale de Neu-Ottakring (16ème district de Vienne) ont été également vandalisées.

À Breitenfeld, quatre statues ont été renversées et le couvercle des fonds baptismaux brisé. À St-Lazare, toutes les statues de l’église ont été endommagées, certaines d’entre elles complètement détruites. En outre, le corps en bois d’un crucifix a été démoli et les bras coupés. Une statue de Saint-Vincent, en pierre, a vu ses doigts cassés. Mais la profanation la plus grave pour sa portée symbolique, non mentionnée par la presse autrichienne, a été la destruction d’un grand crucifix à New Ottakring.

L’auteur de ces profanations est un seul homme. Il s’agit d’un musulman ghanéen de 37 ans, demandeur d’asile. À cette heure, on ignore encore s’il a été aidé et hébergé par la Caritas catholique. Arrêté, il a avoué deux autres profanations début février, à l’église St. Othmar à Kolonitzplatz (3ème district de Vienne) le 7 Février et dans une église à Uhlplatz (8ème district de Vienne). Il prétend avoir agi sur instruction d’Allah…

Selon le porte-parole de la police viennoise, Roman Hahslinger, une plainte pénale a été déposée, mais le délinquant a été libéré parce que « les autorités d’application de la loi n’ont vu aucun motif de détention qui aurait justifié le maintien en détention de l’homme ». Amen !

Sources en allemand

La profanation de la basilique de Montmartre suscite de nombreuses réactions

La profanation de la basilique de Montmartre suscite de nombreuses réactions

20/03/2014 – PARIS (Bulletin de réinformation) – L’information a été révélée mardi par Daniel Hamiche sur l’Observatoire de la Christianophobie : dans la nuit de lundi à mardi, l’entrée de la basilique du Sacré‑Cœur à Montmartre a été couverte de grandes inscriptions à la peinture rouge : « Ni Dieu ni maître ni Etat », « A bas toute autorité », « Feu aux chapelles ». Les tags font aussi référence à deux anarchistes actuellement en détention provisoire sous haute sécurité en Espagne ; ils sont suspectés d’avoir déposé une bombe dans la basilique de Saragosse en octobre.

Rappelons que la basilique de Montmartre, qui fait l’objet de dégradations récurrentes, est un monument mondialement connu, l’un des plus visités de Paris ; et comme l’a rappelé Jean‑Frédéric Poisson, « s’attaquer au Sacré Cœur de Montmartre, c’est s’attaquer à la France. Érigée à l’issue de la guerre de 1870, plus que toute autre église, cette basilique incarne l’unité de notre nation ».

Quelles ont été les réactions dans les médias et parmi les politiques ?

Dans la journée d’hier, une fois n’est pas coutume, les médias parisiens puis les quotidiens nationaux, les hebdomadaires et les radios ont quasiment tous réagi. A quelques jours des municipales, les politiques ont même multiplié les déclarations. Le maire socialiste de Paris Bertrand Delanoë a réagi officiellement et a fait nettoyer les tags dans la journée. A droite, mis à part des réactions molles, seuls Rachida Dati, plusieurs candidats FN ou encore le catholique Charles Beigbeder ont plus vigoureusement fait le rapprochement avec les attaques des Femen et ont réclamé une condamnation officielle du gouvernement.

Le gouvernement s’est‑il exprimé ?

Manuel Valls, pour une fois, s’est finalement fendu d’un communiqué condamnant « une offense aux fidèles catholiques » et assurant que « tout est mis en œuvre pour identifier et interpeller les auteurs de ces actes ». Le député Jacques Bompard n’a pas manqué de dénoncer « le deux poids deux mesures dont les chrétiens font l’objet ». Il rappelle qu’entre janvier et septembre 2013, il y a eu 70 actes de vandalisme contre des lieux de culte chrétiens, et qu’il n’y a généralement aucune condamnation de la part du gouvernement, contrairement à ce qu’il se passe en cas d’acte islamophobe…

Encore une église profanée à Orléans, et toujours dans l’indifférence générale

Encore une église profanée à Orléans, et toujours dans l’indifférence générale

26/02/2014 – ORLEANS (NOVOpress) – L’église Saint-Paterne, à Orléans, a été pillée dans la nuit du 11 au 12 février. Puis le vendredi 14 c’est la porte du tabernacle qui a été forcée, les hosties jetées au sol et le couvercle du ciboire volé, une œuvre de 1930 en plaqué argent sans aucune valeur marchande. Il y a 3 semaines c’était l’église Notre-Dame des Miracles, en plein centre-ville, qui avait été frappée et deux troncs forcés.

Toutes ces attaques restent dans une quasi indifférence générale, de la part des médias mais aussi des autorités religieuses et leur refus obstiné de faire des vagues. Les enquêtes ne donnent pas grand-chose : rien depuis un an sur le vol de l’église d’Ouzouer-sur-Loire. En attendant, en désespoir de cause, la paroisse s’apprête à changer certaines serrures mais non à fermer l’église,  les vols sont vécus comme une sorte de fatalité.

Crédit photo : dojoe via Flickr (cc)

L’église Sainte Odile profanée à Paris

L'église Sainte Odile profanée à Paris

05/01/2014 – 18h33
PARIS (NOVOpress) – Suite au saccage de l’église Sainte Odile, les Femen ont réagi aujourd’hui en refusant de condamner cet acte scandaleux. Mieux encore, les Femen semblent le cautionner en écrivant, sur leur compte Twitter, le slogan suivant : “Destroy churches, build democracy !”


04/01/2014 – 22h45
PARIS (NOVOpress) – L’église Sainte Odile, située dans le 17ème arrondissement de Paris, a été profanée aujourd’hui samedi en début d’après-midi. Sur Twitter, les internautes s’emballent. Brigitte Kuster, maire (UMP) du 17ème arrondissement « dénonce avec la plus grande fermeté une atteinte extrêmement grave perpétrée contre un lieu sacré ». Du côté du gouvernement par contre, ne s’agissant ni d’une mosquée ni d’une synagogue, silence radio.

https://twitter.com/arnoboutheon/statuses/419552608664428544

https://twitter.com/EdeMontgolfier/status/419579498083135488

Lire la suiteL’église Sainte Odile profanée à Paris

La police islandaise se désintéresse de la profanation de la future mosquée de Reykjavik

La police islandaise se désintéresse de la profanation de la future mosquée de Reykjavik

03/12/2013 – 11h45
REYKJAVIK (NOVOpress) –
Trois têtes de cochons et des pages de coran maculées de sang ont été dispersées sur un terrain devant accueillir la future mosquée de Reykjavik.

Ces éléments ont été en effet ramassés par les services de voirie et la police a indiqué qu’en l’absence d’évidences matérielles, il n’y aurait pas d’enquête.

De son côté, Björg Thorarensen, professeur de droit, avait réclamé une qualification de crime racial pour ces faits.

Lire la suiteLa police islandaise se désintéresse de la profanation de la future mosquée de Reykjavik

La Russie fait respecter l’honneur de son drapeau

La Russie fait respecter l’honneur de son drapeau

07/08/2013 – 17h00
MOSC
OU (NOVOpress) – Une enquête pour « profanation » d’un symbole de l’Etat a été ouverte en Russie contre le groupe de rock américain Bloodhound Gang (photo). Mercredi dernier, le bassiste du groupe, Jared Hasselhoff, a glissé le drapeau russe dans son pantalon lors d’un concert à Odessa, en Ukraine, avant de le jeter dans le public en s’exclamant : « Ne dites rien à Poutine ! ».

Lire la suiteLa Russie fait respecter l’honneur de son drapeau

Italie : Des maghrébins pillent un patronage et défèquent sur l’autel de l’église

Italie : Des maghrébins pillent un patronage et défèquent sur l’autel de l’église

25/07/2013 – 12h00
MANTOUE (NOVOpress) –
C’est un nouveau coup dur pour la paroisse. Libiola appartient à la ville de Serravalle a Po, dans le Mantouan, en Lombardie. Elle a été durement frappée par le tremblement de terre de mai 2012 et l’église baroque est toujours fermée pour travaux. On se souvient que le séisme qui avait ravagé le Nord-Est de l’Italie avait aussi eu pour effet de faire éclater les problèmes de cohabitation avec les immigrés musulmans. Un plat avec de la sauce bolognaise, servi par erreur à une jeune musulmane dans un camp pour réfugiés, avait ainsi déclenché une véritable émeute.

Lire la suiteItalie : Des maghrébins pillent un patronage et défèquent sur l’autel de l’église

Volgograd (Stalingrad) : un Egyptien profane la Flamme éternelle en urinant !

Volgograd (Stalingrad) : un Egyptien profane la Flamme éternelle en urinant !

27/03/2013 – 16h00
VOLGOGRAD (NOVOpress) – Un tribunal de Volgograd (ex-Stalingrad) a condamné vendredi le ressortissant égyptien Mohammed Montafer, à 18 mois de colonie pénitentiaire pour avoir profané la Flamme éternelle dans le centre-ville.

Lire la suiteVolgograd (Stalingrad) : un Egyptien profane la Flamme éternelle en urinant !

Profanation de deux cimetières en Provence

Profanation de deux cimetières en Provence

20/02/2013 – 18h00
VALREAS (NOVOPress via le Bulletin de réinformation) –
Les cimetières de Valréas et de Courthézon, dans le Vaucluse, ont tous deux été profanés dans la nuit de dimanche à lundi. A Valréas, une cinquantaine de plaques funéraires ont été vandalisées. Des plaques funéraires ont été arrachées de leur socle et des vases cassés. A Courthézon, les inscriptions en laiton ont été volées sur une douzaine de tombes.

Lire la suiteProfanation de deux cimetières en Provence

Paris : manifestation de protestation suite à la profanation d’un monument franco-russe

Paris : manifestation de protestation suite à la profanation d'un monument franco-russe

19/02/2013 – 16h00
PARIS (NOVOPress) –
Samedi 16 février, on pouvait voir un groupe de personnes devant le monument dédié aux soldats russes ayant combattu pour la France lors de la Première guerre mondiale (ci-dessus).

Une vingtaine de personnes portant des drapeaux russes et français s’y sont en effet rassemblées pour déposer des fleurs, observer une minute de silence et exprimer leur indignation face à l’acte de profanation du 7 février dernier, où des sympathisants du groupe Pussy Riot ont profané la statue parisienne du Corps expéditionnaire russe en le peignant de plusieurs couleurs et en y écrivant « Free Pussy Riot ».

Lire la suiteParis : manifestation de protestation suite à la profanation d’un monument franco-russe

[Exclusif] Les Pussy Riot ne seront pas citoyennes d’honneur de Paris

[Exclusif] Les Pussy Riot ne seront pas citoyennes d’honneur de Paris ?

16/02/2013 – 08h00
PARIS (NOVOpress) –
Sur proposition d’Europe Ecologie les Verts (EELV) le Conseil de Paris devait décider ou non de faire des trois membres les plus connues des Pussy Riot (Nadejda Tolokonnikova, Maria Alekhina, et Ekaterina Samoutsevitch) des citoyennes d’honneur de la Ville de Paris.

D’après une information exclusive que Novopress a eue d’une source habituellement bien informée, la proposition a été examinée le 13 et a été rejetée. Alors qu’un vœu de soutien aux Pussy Riot, avait déjà été voté par le Conseil de Paris en septembre à l’unanimité, sur proposition également des écologistes. Ce rejet est peut-être un dégât collatéral de la “manifestation de trop” des Femen, à Notre-Dame de Paris ?

Lire la suite[Exclusif] Les Pussy Riot ne seront pas citoyennes d’honneur de Paris

Profanation de Notre-Dame de Paris : le Parti socialiste complice ?

Profanation de Notre-Dame de Paris : le Parti socialiste complice ?

15/02/2013 – 14h00
PARIS (NOVOpress) — Certaines voix se sont étonnées du pesant silence du premier secrétaire du Parti socialiste, Harlem Desir, suite à la profanation de Notre-Dame de Paris par un groupe d’extrémistes Femen venues fêter à leur manière la renonciation de Benoît XVI. En effet, l’apparatchik socialiste nous avait habitué à davantage de réactivité et de fermeté lorsque les jeunes identitaires avaient occupé le toit du chantier de la future mosquée de Poitiers, dénonçant dans l’heure un « acte de haine commis par des fanatiques violents » et demandant la dissolution de Génération identitaire « ce groupuscule fanatique dont les agissements violents sont une menace pour l’ordre public, la sécurité des personnes et pour la cohésion républicaine ».

Lire la suiteProfanation de Notre-Dame de Paris : le Parti socialiste complice ?

La profanation de la chapelle de la base navale de Toulon n’émeut pas Jean-Yves Le Drian

Le Drian

14/12/2012 – 14h00
TOULON (NOVOpress Breizh) –
Samedi dernier, la chapelle de la base navale de Toulon avait été gravement profanée. « Peut-on espérer la venue de Jean-Yves Le Drian, ministre de la Défense, pour lui aussi condamner fermement cette action comme il le ferait très probablement pour d’autres religions ? » s’interrogeait le correspondant de NOVOpress qui relatait l’évènement. Bonne question. Une semaine plus tard, Jean-Yves Le Drian (photo), n’a non seulement pas trouvé le temps de se rendre sur place, mais sa réaction se fait toujours attendre.

Lire la suiteLa profanation de la chapelle de la base navale de Toulon n’émeut pas Jean-Yves Le Drian

Profanation de chapelle même dans la base navale de Toulon

Profanation de chapelle même dans la base navale de Toulon

10/12/2012 – 08h00
TOULON (NOVOpress) 
– Les attaques contre le christianisme se multiplient et atteignent des lieux que l’on pouvait penser protégés. Samedi c’est dans la base navale de Toulon (photo) dont les accès sont très contrôlés que la chapelle a été profanée. On y a renversé et détruit trois grands symboles de la foi catholique : le tabernacle, le baptistère, et l’ambon (pupitre où repose la Bible qui a été piétinée).

Un marin qui venait se recueillir dans la chapelle a découvert les faits. Une enquête a été ouverte par la gendarmerie maritime.

“L’intolérance pénètre maintenant à l’intérieur des enceintes militaires : il y a de quoi être vraiment très inquiets” indique Monseigneur Poinard, vicaire général du diocèse aux Armées françaises.

De son coté la Préfecture Maritime par la voix d’un porte-parole déclare condamner ces dégradations. Peut-on espérer la venue de Jean-Yves Le Drian, Ministre de la Défense, pour lui aussi condamner fermement cette action comme il le ferait très probablement pour d’autres religions ?

Crédit photo : Jesfr, via Wikipédia, (cc).

Profanations antichrétiennes en soutien des Pussy Riot en Russie

Profanations antichrétiennes en soutien des Pussy Riot en Russie

29/08/2012 – 16h30
SAINT-PETERSBOURG (NOVOpress) –
L’action des Pussy Riot, ce groupe de gauchistes russes qui avaient profané le 21 février dernier la cathédrale du Christ-Sauveur à Moscou, provoque d’autres attaques de ce genre contre les orthodoxes russes. Ainsi, des reliques de treize saints ont été volées dans l’église Sainte-Catherine du centre historique de Saint-Pétersbourg.

En fin de semaine dernière, plusieurs grandes croix en bois dans des lieux publics ont été découpées et saccagées par des inconnus dans la région d’Arkhangelsk (Nord) et de Tcheliabinsk (Oural), suivant l’exemple donné quelques jours auparavant par des militantes du groupe féministe ukrainien Femen à Kiev (Ukraine). Une membre des Femen aux seins nus (photo d’un mode d’action similaire à Paris) avait en effet abattu à la tronçonneuse une grande croix en bois en signe de soutien aux Pussy Riot.

Crédit photo : Joseph Paris via Flickr (cc)

Pussy Riot : « Ne pas tomber dans l’hystérie » [vidéos]

Pussy Riot : « Ne pas tomber dans l’hystérie »

23/07/2012 – 14h00
MOSCOU (NOVOpress) –  Sergueï Lavrov, le chef de la diplomatie russe, a demandé à ceux qui commentent la condamnation des trois membres russes du groupe gauchiste, Pussy Riot (Emeute du Vagin), à « ne pas tomber dans l’hystérie », alors que la gauche se mobilise en leur faveur à l’étranger. Les trois militantes ont été condamnées à deux ans de prison vendredi dernier.

Elles ont été déclarées coupables de « hooliganisme » et d’incitation à « la haine religieuse » après avoir profané (vidéo ci-dessous) le 21 février dernier la cathédrale moscovite du Christ-Sauveur, un des lieux les plus emblématiques à la fois de la mémoire historique russe et de la religion orthodoxe russe. Par ailleurs, le ministère russe des Affaires étrangères a dédramatisé l’affaire en rappelant que les lois des pays occidentaux prévoyaient aussi des sanctions pour les actes de hooliganisme dans les lieux de culte, comme en Allemagne où les peines peuvent aller jusqu’à trois ans de prison. Pour sa part, le porte-parole de Vladimir Poutine, Dmitri Peskov, a déclaré que « Poutine a déjà dit à plusieurs reprises aux journalistes qu’il n’avait pas le droit d’imposer son point de vue au tribunal ».

Lire la suitePussy Riot : « Ne pas tomber dans l’hystérie » [vidéos]

[Tribune libre] Un parti-pris médiatique exemplaire, par Georges Feltin-Tracol

[Tribune libre] Un parti-pris médiatique exemplaire, par Georges Feltin-Tracol

En cet été 2012, la grasse presse de l’Hexagone ne se contente plus de désinformer l’opinion française sur la Syrie, victime des violences terroristes djihadistes fomentées, soutenues et financées par l’axe Ankara – Riyad – Doha. Flairant une nouvelle occasion de calomnier la Russie de Vladimir Poutine, elle prend fait et cause pour les Pussy Riot de Moscou.

Le 21 février 2012, un trio cagoulé et costumé, composé de Maria Alekhina (24 ans), d’Ekaterina Samoutsevitch (29 ans) et de Nadejda Tolokonnikova (22 ans), chante (vidéo ci-dessous) sur un air de musique rock-punk contre Vladimir Poutine, alors Premier ministre, et contre l’Église orthodoxe, au cœur de la cathédrale du Christ-Sauveur à Moscou [sans y être bien sûr invité].

Lire la suite[Tribune libre] Un parti-pris médiatique exemplaire, par Georges Feltin-Tracol

85 % des lieux de culte profanés sont chrétiens

85 % des lieux de culte profanés sont chrétiens

01/12/2011 – 13h30
PARIS (NOVOpress via le Bulletin de réinformation) –
Le nombre de profanations de lieux de cultes et de cimetières est en forte progression depuis trois ans. Elles ont doublé en 2 ans, passant de 304 en 2008 à 621 en 2010. Selon un rapport officiel, publié mardi, on comptabilisait 509 affaires de ce type à la fin du mois d’octobre 2011. A l’inverse de ce que l’émotion médiatique laisse présager, en 2010, les profanations concernaient à 85 % des lieux chrétiens, avec 308 églises et 214 cimetières vandalisés !

Ces chiffres sont en augmentation de 33 % par rapport à 2009. Des lieux de culte musulmans et juifs sont aussi touchés, mais dans une bien moindre mesure, le nombre de profanations touchant les établissements juifs est même en baisse en 2010. Dans la plupart des cas, ces dégradations sont faites par des jeunes sous l’influence du satanisme.

[box class=”info”]Crédit photo : DR[/box]