Business antiraciste : 10.000 euros pour un contrôle

Business antiraciste : 10.000 euros pour un contrôle

02/03/2015 – PARIS (NOVOpress)
Pour la première fois en France, 13 hommes soutenus par le Défenseur des droits Jacques Toubon étaient en appel contre l’État mercredi 25 février. Ils étaient là pour faire condamner l’État français, s’estimant victimes de contrôle au faciès.

Ils entendent réclamer la coquette somme de 10 000 euros chacun pour faute lourde. Bien qu’aucun propos raciste ne fut tenu, qu’aucune violence ne soit à déplorer, ils s’estiment humiliés parce que parfois des palpations ou du tutoiement furent pratiqués devant des amis ou de la famille. Ils disent également avoir profondément eu peur, sans préciser de quoi et pourquoi. Selon Me Ben Achour, leur avocat, ils veulent démontrer ainsi que “non, nous ne vivons pas dans un régime d’apartheid” reprenant les termes employés par le Premier ministre Manuel Valls.

Nous saurons s’ils sont déboutés une seconde fois le 24 juin.


“On n’est pas couché” : Eric Zemmour seul face à la meute

On n'est pas couché : Eric Zemmour seul face à la meute

06/10/2014 – PARIS (NOVOpress)

Invité samedi dernier de l’émission On n’est pas couché pour présenter son dernier livre “Le suicide français”, Eric Zemmour a été soumis à un véritable procès stalinien. De la part bien entendu du prévisible et pathétique Aymeric Caron, mais également de Léa Salamé qui a pratiqué une ridicule et sidérante reductio ad hilerum contre Eric Zemmour.

Le journaliste-essayiste a dû subir les remarques pour le moins grotesques d’une certaine Anne Dorval, une actrice québécoise.

Enfin Eric Zemmour a eu un échange pour le moins particulièrement vif avec Daniel Cohn-Bendit.

Le SMS qui prouve que Clément Méric faisait le chouf

Le SMS qui prouve que Clément Méric faisait le chouf

19/07/2014 – PARIS (NOVOpress)
« Ils descendent ». Ce SMS envoyé par Clément Méric quelques minutes avant sa mort et révélé maladroitement au Parisien par les parents de la victime pourrait bien peser dans la balance lors du futur procès à venir. Décryptage.

Dans son édition du 18 juillet, un article du Parisien rédigé par la journaliste Elisabeth Fleury révèle le contenu des derniers SMS envoyés et reçus par Clément Méric l’après-midi de sa mort. L’objet de l’article : montrer que le jeune « antifa » était bien plus préoccupé par une soirée d’anniversaire que par les skinheads. Dans la liste des textos, on constate en effet que l’essentiel des messages figurant sur le portable de la victime portent sur l’anniversaire à venir dans la soirée du 5 juin 2013. Mais au milieu de ces messages anodins, un SMS envoyé par la future victime attire l’attention : « Ils descendent ».

L’article nous apprend que ce SMS, envoyé à 18H27, était destiné à l’un des antifas attendant dehors devant l’église de la rue Caumartin pour se battre avec Esteban Morillo et les personnes qui l’accompagnaient. Le Parisien nous apprend ensuite que, quelques minutes après ce SMS, « le jeune étudiant, qui a fait un tour à la vente de vêtements et a croisé les skins dans la cour, vient de rejoindre ses amis devant l’église ». Une poignée de minutes encore après, la bagarre commençait, avec l’issue fatale que l’on connaît.

Lire la suiteLe SMS qui prouve que Clément Méric faisait le chouf

Procès Bonnemaison : la Cour d’assises de Pau légalise l’empoisonnement des plus fragiles (Présent 8133)

Procès Bonnemaison : la Cour d’assises de Pau légalise l’empoisonnement des plus fragiles (Présent 8133)

26/06/2014 -PAU (NOVOpress)
Honte aux jurés de la cour d’assises de Pau qui ont acquitté mercredi Nicolas Bonnemaison, auteur de sept empoisonnements prémédités et officiellement revendiqués de malades âgés. Par ce jugement foulant aux pieds le fondement même de notre civilisation, c’est-à-dire le respect de la vie humaine, ils n’ont pas seulement blanchi un individu qui, au regard de la Loi divine comme de celle des hommes, reste un assassin. Ils ont aussi ouvert en grand la porte au n’importe-quoi euthanasique.

Hystérie médiatique

Les médias, bien sûr, sont aujourd’hui euphoriques : voilà des semaines qu’ils n’attendaient que cela. Qu’ils nous chantaient les louanges du gentil docteur Bonnemaison, si « soucieux de ses patients » qu’il ne les a pas empoisonnés mais a « abrégé leur vie ». Des semaines que l’on nous passait en boucle Patricia Dhooge, véritable “groupie” du sinistre docteur, et que l’on insistait lourdement sur « les nombreux soutiens » dont bénéficie Bonnemaison. Et dès ce jeudi matin, Le Parisien, histoire d’enfoncer le clou, nous balançait son dernier sondage BVA selon lequel « 89 % des Français » se diraient « favorables à une loi autorisant l’euthanasie » !

Une du numéro 8133 de "Présent"
Une du numéro 8133 de “Présent”
Dans leur empressement à voir demain adoptée une loi autorisant le premier médecin venu à piquer – comme on pique un chien malade – une personne fragile, dans le coma puis, pourquoi pas, les handicapés et, au final, tous ceux qu’ils jugeront inutiles à leur société barbare, ils en oublient qu’aux yeux de la loi Léonetti, aussi mauvaise soit-elle, Bonnemaison reste un criminel. D’abord parce qu’il a décidé seul et sans concertation aucune d’empoisonner ses victimes. Ensuite, parce qu’il leur a injecté des substances interdites par la cette loi. Ce qui veut dire qu’en votant mercredi l’acquittement, les jurés de la Cour d’assises de Pau ont rendu un verdict hors-la-loi.

En même temps, le Dr Patrick Bouet, président du Conseil national de l’Ordre des médecins, auquel on reproche maintenant d’avoir radié Bonnemaison, rappelait justement mercredi que la juridiction ordinale s’est prononcée sur les « règles déontologiques qui s’appliquent à l’ensemble des praticiens » et « que le Dr Bonnemaison ne les avait pas respectées ». Notamment l’article 37 du code prévoyant « l’application d’un ensemble de procédures qui protègent les personnes » et l’article 38 qui stipule qu’« un médecin ne peut pas donner délibérément la mort ». Une radiation de l’Ordre qui sera exécutoire le 1er juillet prochain, mais dont les avocats de Bonnemaison entendent bien obtenir l’annulation par le Conseil d’État saisi en dernier recours, afin que celui que l’AFP qualifie de « médecin compétent et compassionnel » puisse continuer à sévir. Et il y a fort à craindre que le Conseil d’État, qui a voté mardi (24/6) la mort de Vincent Lambert (Présent d’hier), leur donne satisfaction…

Lire la suiteProcès Bonnemaison : la Cour d’assises de Pau légalise l’empoisonnement des plus fragiles (Présent 8133)

Procès du comité d’entreprise d’EDF-GDF : entre emplois fictifs et financement du Parti communiste

Procès du comité d’entreprise d'EDF-GDF : entre emplois fictifs et financement du Parti communiste

07/06/2014 -PARIS (NOVOpress via le Bulletin de réinformation)
Alors qu’une procédure a été lancée, il y a 10 ans maintenant, ce n’est que cette semaine que s’est ouvert le procès autour du détournement de fonds du comité d’entreprise d’EDF.

Avec un budget annuel de 400 millions d’euros, le comité d’entreprise de la société semi-publique EDF, dénommé « Caisse centrale des activités sociales » (CCAS), est l’un des plus importants de France. La Cour des comptes avait alerté sur les pratiques dispendieuses de l’organisme. Les fonds de la structure auraient été utilisés pour financer des prestations de service au profit du Parti communiste français, ainsi que des emplois fictifs mis à disposition de la CGT et du même PCF. On relèvera notamment le financement de la traditionnelle fête de l’Huma entre 1997 et 2005 pour un coût avoisinant 1,2 million d’euros.

Qui trouve-t-on parmi les prévenus ?

Seize entités sont impliquées dans cette affaire, notamment la CGT, la société du journal L’Humanité, et la sénatrice communiste Brigitte Gonthier-Maurin. Cette dernière est soupçonnée d’avoir bénéficié d’un emploi à la CCAS alors qu’elle exerçait son activité au Parti communiste. Ce qu’elle nie, reconnaissant cependant « ne pas avoir beaucoup mis les pieds à la CCAS car j’étais sur le terrain, au parlement, à l’Unesco, dans des colloques, le but étant d’avoir toujours un coup d’avance ».

Lire la suiteProcès du comité d’entreprise d’EDF-GDF : entre emplois fictifs et financement du Parti communiste

La répression continue pour les anti-mariage homo ! “Solidarité pour tous”

La répression continue pour les anti-mariage homo ! "Solidarité pour tous"

La répression n’est pas terminée ! De nombreux procès sont encore en cours.

Face aux manifestations de masse du premier semestre 2013, le gouvernement socialiste a pris peur et a répondu par la violence. Tabassages de manifestants, privations de liberté et détentions arbitraires, les moyens n’ont pas manqué pour faire pression. Plus d’un millier de jeunes ont été victimes d’arrestations arbitraires. Trois jeunes gardés à vue, qui étaient parmi les fameux 67 (*), ont alors lancé Solidarité pour tous afin d’aider toutes les personnes victimes de persécutions policières et judiciaires.

Lire la suiteLa répression continue pour les anti-mariage homo ! “Solidarité pour tous”

Le multirécidiviste Amar Tabbakhe  est accusé du viol d’une enfant de 10 ans

Le multirécidiviste Amar Tabbakhe  est accusé du viol d’une enfant de 10 ans

01/07/2013 – 19h30
EVRY (NOVOpress) – Amar Tabbakhe (ci-dessus) est jugé jusqu’à vendredi par la cour d’assises de l’Essonne à Evry pour enlèvement, séquestration et viol sur mineur, en état de récidive. L’homme est accusé d’avoir violé en mai 2011 une fillette de 10 ans à Viry-Châtillon (Essonne). La petite victime avait été enlevée lors d’une kermesse alors qu’elle allait acheter un sandwich pour sa grande soeur.

Lire la suiteLe multirécidiviste Amar Tabbakhe  est accusé du viol d’une enfant de 10 ans

Manif pour tous : chronique d’un procès peu ordinaire

Manif pour tous : chronique d'un procès peu ordinaire

Deux avocats, par Daumier. Crédit : Wikipédia, domaine public.

30/05/2013 – 08h00
STOCKHOLM (NOVOpress via le Bulletin de réinformation) –
Mardi après‑midi a eu lieu la comparution immédiate de Nicolas, manifestant interpellé samedi 25 mai. Ce jeune, membre du Camping pour tous, conduisait une camionnette transportant du matériel sur les Champs‑Elysées pour installer un fortin, auquel se sont enchaînées d’autres personnes.

Lire la suiteManif pour tous : chronique d’un procès peu ordinaire

La banque JP Morgan a quelques soucis judiciaires

La banque JP Morgan a quelques soucis judiciaires

13/05/2013 – 16h00
SACRAMENTO (NOVOpress via le Bulletin de réinformation) –  Entre 2008 et 2011, la banque JP Morgan a déposé 100.000 plaintes contre des emprunteurs qui n’auraient, selon elle, pas payé leurs factures de cartes de crédit. Mais ces plaintes en nombre pharaonique auraient en réalité constitué une gigantesque arnaque.

Lire la suiteLa banque JP Morgan a quelques soucis judiciaires

Pour Le Monde diplo : “Même la justice condamne BHL…”

Pour Le Monde diplo : “Même la justice française condamne BHL…”

04/05/2013 – 11h00
PARIS (NOVOpress) – A la suite de la récente condamnation de Bernard-Henri Lévy et Le Point pour diffamation envers Bernard Cassen de l’organisation Attac, et envers le Bloc Idenitaire, Le Monde diplomatique a publié un article “Même la justice française condamne BHL…” sur ce pseudo philosophe-Botul, article que l’on peut qualifier de pour le moins peu flatteur !

“La liste des bourdes et des calomnies de notre intellectuel de parodie est longue et ancienne. Il a pour distinction de s’être à peu près trompé sur tout” nous dit cet article.

Lire la suitePour Le Monde diplo : “Même la justice condamne BHL…”

Poupoule se prendrait-elle pour Marie-Antoinette ? Trierweiler accusée de détournement de fonds publics

Poupoule se prendrait-elle pour Marie-Antoinette ? Trierweiler accusée de détournement de fonds publics

Photo ci-dessus : Madame Trierweiler à l’Élysée.

28/06/2013 – 12h00
PARIS (NOVOpress) – Xavier Kemlin n’est pas homme à lâcher facilement le morceau. Après avoir vu sa première plainte contre la compagne de Hollande classée sans suite, l’arrière-petit-fils de Geoffroy Guichard accuse la première maîtresse de France d’occuper des bureaux à l’Élysée et de bénéficier de personnels pour des fonctions “pas clairement définies“, alors qu’elle n’est dépositaire d’aucune autorité légale.

Lire la suitePoupoule se prendrait-elle pour Marie-Antoinette ? Trierweiler accusée de détournement de fonds publics

Vols de câbles dans le Morbihan : cinq “Roumains” condamnés

Vols de câbles dans le Morbihan : cinq "Roumains" condamnés

20/03/13 – 18h00
VANNES (NOVOpress Breizh) –
Cinq hommes de nationalité roumaine, appartenant à la communauté rom, ont été interpellés la semaine passée dans le Morbihan en flagrant délit de vol de câbles.  Jugés en procédure de comparution immédiate, ils ont été condamnés par le tribunal correctionnel de Vannes à un an de prison ferme pour vols en réunion.

Lire la suiteVols de câbles dans le Morbihan : cinq “Roumains” condamnés

Procès pour diffamation contre le Bloc Identitaire : l’avocat du mouvement confiant dans la condamnation de BHL

Procès pour diffamation contre le Bloc Identitaire : l'avocat du mouvement confiant dans la condamnation de BHL

14/03/2013 – 14h30
PARIS (NOVOpress) – Avant-hier, lors de l’audience à la XVIIème chambre du Tribunal de grande instance de Paris, BHL et Le Point étaient poursuivis pour diffamation contre le Bloc identitaire (BI). Et ce suite à une chronique de BHL sur les Assises contre l’islamisation où il affirmait que le BI était un groupuscule néo-nazi qui plus est  à l’origine de la tentative d’assassinat contre Jacques Chirac en 2002.

Lire la suiteProcès pour diffamation contre le Bloc Identitaire : l’avocat du mouvement confiant dans la condamnation de BHL

Demain 12 mars : procès de BHL, poursuivi pour diffamation contre le Bloc Identitaire

Demain 12 mars : procès de BHL, poursuivi pour diffamation contre le Bloc Identitaire

11/03/2013 – 16h50
PARIS (NOVOpress) –
Demain, mardi 12 mars à 13h30, journalistes et caméras seront présents pour BHL, mais non pour assumer une énième promotion du soi disant philosophe mais surtout apprenti sorcier va-t-en-guerre. En effet, BHL est poursuivi pour diffamation à l’égard du Bloc identitaire.

Lire la suiteDemain 12 mars : procès de BHL, poursuivi pour diffamation contre le Bloc Identitaire

PS des Bouches-du-Rhône et démocratie irréprochable : après Guérini, la députée Sylvie Andrieux jugée pour détournement de fonds publics

04/03/2013 – 14h30
MARSEILLE (NOVOpress) – L’élue socialiste des Bouches-du-Rhône Sylvie Andrieux comparaît depuis ce lundi 04 mars au matin. Elle aurait détourné 740.000 euros de subventions de la région !

Lire la suitePS des Bouches-du-Rhône et démocratie irréprochable : après Guérini, la députée Sylvie Andrieux jugée pour détournement de fonds publics

Grande-Bretagne : trois islamistes reconnus coupables d’avoir organisé des attentats

Grande-Bretagne : trois islamistes reconnus coupables d'avoir organisé des attentats

22/02/2013 – 14h00
BIRMINGHAM (NOVOpress) –
Originaires de Birmingham, trois « Britanniques » (ci-dessus), Irfan Naseer, Irfan Khalid, et Ashik Ali, agés de 27 à 31 ans, ont été reconnus coupables, jeudi 21 février, d’avoir planifié des attentats, comme nous l’explique BBC News.

Lire la suiteGrande-Bretagne : trois islamistes reconnus coupables d’avoir organisé des attentats

Esclavagisme : le lobby noir menace la France d’une « pluie de procès »

Esclavagisme : le lobby noir menace la France d’une « pluie de procès »

09/01/2013 – 08h00
BASSE-TERRE (NOVOpress) – Rosita Destival, une Guadeloupéenne, a décidé d’assigner en justice l’Etat français pour crime contre l’humanité, au nom de la traite négrière. Elle se fonde sur la loi Taubira de mai 2001, reconnaissant l’esclavage comme crime contre l’humanité. L’Antillaise est soutenue par le Conseil représentatif des associations noires de France (CRAN) qui menace la France d’une « pluie de procès ».

Lire la suiteEsclavagisme : le lobby noir menace la France d’une « pluie de procès »