L’article qui fait scandale : “Maligne comme un singe, Taubira retrouve la banane !”

L'article qui fait scandale : "Maligne comme un singe, Taubira retrouve la banane !"

13/11/2013 – 16h40
PARIS (NOVOpress) – Depuis hier, c’est la polémique, la Une qui met en danger la République et ses valeurs. L’Hebdomadaire Minute a osé s’attaquer à la nouvelle sainte laïque, Christiane Taubira. Qui plus est en ressortant la blague potache de la banane.  Participant à un enfumage qui permet au gouvernement de faire oublier tous ses échecs et ses lois néfastes, les autorités morales et les belles consciences crient au loup sans se soucier nullement du contenu de l’article. C’est la raison pour laquelle, par volonté de défendre la liberté d’expression et de réinformation, Novopress, avec l’accord de la rédaction de Minute vous propose l’article scandale, afin que vous puissiez juger sur pièces.

Lire la suite

Lorant #Deutsch : la polémique rebondit sur Twitter

Lorant #Deutsch : la polémique rebondit sur Twitter

25/10/2013 – 10h30
PARIS (NOVOpress) –
La polémique engendrée par la sortie d’Hexagone, le dernier livre d’histoire rédigé par Lorant Deutsch, a rebondi de manière inattendue. En effet, sur Twitter, suite à un échange sur l’émission consacrée à l’Histoire et animée par Christine Bravo, le rédacteur en chef de Numérama et le responsable de Wikipédia France ont échangé de manière assez vive. Extraits.

Lire la suite

Retour polémique de Bertrand Cantat

Mise à jour le 23 octobre 2013 à 21h30


Vidéo Europe1 du 22 octobre 2013

Jean-Louis Trintignant à propos de Bertrand… par Europe1fr


23/10/2013 – 12h45
PARIS (NOVOpress) –
Accordant un entretien aux Inrockuptibles, Bertrand Cantat revient sur la mort de Marie Trintignant. Et c’est peu dire que cet entretien crée la polémique.

Franz-Olivier Giesbert du Point estime que l’attitude de Bertrand Cantat est proprement indécente.

Pour certains, le très violent Bertrand Cantat est victime d’une diabolisation sans fin (sic).

Jean-Louis Trintignant reste meurtri par la mort de sa fille Marie, mort due aux coups de Bertrand Cantat.

Site internet à 400.000 euros : Carla Bruni veut défendre « son honneur »

Site internet à 400.000 euros : Carla Bruni veut défendre « son honneur »

30/07/2013 – 09h30
PARIS (NOVOpress) –
Carla Bruni (à gauche sur la photo) n’aime pas rendre des comptes. L’ancienne première dame, visée par une pétition en ligne exigeant qu’elle reverse de l’argent public dépensé pour réaliser un site internet à son nom, a menacé de porter plainte. L’affaire a démarré le 15 juillet dernier quand un rapport de la Cour des comptes a révélé que Carla Bruni-Sarkozy avait bénéficié d’« un site internet spécifique dédié » pour un coût à la charge de la présidence – et donc du contribuable – s’élevant à 410.000 euros sur la période janvier 2011-mai 2012.

Lire la suite

[Exclusif Novopress Breizh] Saint-Herblain : la mosquée qui dérange

[Exclusif Novopress Breizh] Saint-Herblain : la mosquée qui dérange

08/04/2013 – 17h45
SAINT-HERBLAIN (NOVOpress Breizh) –
Si la ville de Nantes compte désormais 3 grandes mosquées « cathédrale » grâce à l’appui de municipalité de Jean-Marc Ayrault, sa banlieue n’est pas en reste comme le montre le cas de Saint-Herblain. Là aussi le Grand Remplacement de la population européenne par une immigration de peuplement à majorité musulmane est largement visible. Outre une salle de prière dans le quartier du Sillon de Bretagne, la communauté musulmane dispose en effet d’une grande mosquée dans le quartier de Preux. L’histoire de celle-ci est édifiante.

Lire la suite

Affaire des bijoux « style esclave » : le Cran falsifie l’Histoire

Affaire des bijoux « style esclave » : le Cran falsifie l’Histoire

05/03/2013 – 12h00
PARIS (NOVOpress) –
Le Cran (Conseil représentatif des associations noires de France), a dénoncé hier la mise en vente par Mango d’une gamme de bijoux intitulée « style esclave » (ci-dessus). Le groupe de prêt-à-porter espagnol a expliqué que l’utilisation du terme « esclave » pour décrire des bijoux vendus sur son site Internet français était due à une erreur de traduction.

Dans un communiqué, le Cran « ne peut qu’exprimer son indignation face à cette série de bijoux, qui visent à donner une vision élégante et colonialiste à un phénomène qui a fait le malheur de dizaines de millions d’êtres humains pendant près de quatre siècles ». En faisant remonter l’esclavagisme à « quatre siècles » et au « colonialisme », ce groupuscule communautariste profite de l’affaire pour faire croire que les Européens sont responsables de l’esclavage des Africains. Alors que les traites intra-africaines et musulmanes ont déporté respectivement 14 et 17 millions bien avant l’expansion européenne vers le Nouveau Monde. Ainsi, la traite musulmane a débuté dès le VIIème siècle. Tandis que de nombreux pays musulmans sont toujours esclavagistes. Sans doute historiquement incorrect pour le Cran…

Crédit photo : Capture d’écran

[Exclusif] Interview de Laurent Obertone, auteur de “La France Orange mécanique”

[Exclusif] Interview de Laurent Obertone, auteur de “La France Orange mécanique”

02/03/2013 – 20h00
PARIS (NOVOpress) – Quand le livre La France Orange mécanique de Laurent Obertone est sorti le 17 janvier 2013 il y a eu d’abord une tentative d’occultation par beaucoup de médias. Puis devant le succès de ce livre il a bien fallu en parler et il déclenche la polémique, sans doute parce qu’il décrit la délinquance en France telle qu’elle est, et non pas telle que ces médias voudraient la faire apparaitre.

Le livre utilise le titre du célèbre film Orange mécanique de Stanley Kubrick. Quand ce film est sorti sur les écrans en 1971, ceux qui sont assez âgés pour l’avoir vu à l’époque, se rappellent sans doute qu’il a choqué par la violence de la délinquance qu’il décrit , mais maintenant en France la réalité rejoint la fiction…

Laurent Obertone nous en parlera ci-dessous dans l’interview qu’il a bien voulu accorder à Novopress :

Lire la suite

France, futur pays musulman ? Polémique entre Fabrice Robert et Marwan Muhammad du CCIF [MàJ]

France, futur pays musulman ? Polémique entre Fabrice Robert et Marwan Muhammad du CCIF

Capture d’écran ci-dessus : www.fdesouche.com

12/11/2012 — 11h15
ORLY (NOVOpress) — L’Observatoire de l’islamisation apporte plusieurs compléments sur ces musulmans présentés comme tolérants, ouverts et modernes. Ainsi : “Autre exemple, Nabil Ennasri, qui préside le Collectif des Musulmans de France, très proche de Marwan Muhammad qu’il acccompagne à chaque manifestation du CCIF comme à la gare Saint-Lazare, avait publié un texte enflammé sur Oumma.com, premier site musulman de France, dont voici la fin : ‘Qu’on ne s’étonne pas alors si une autre flambée de violences, plus dure et plus violente, risque d’embraser à nouveau les banlieues françaises. En tout cas, vous ne pourrez pas dire qu’on ne vous aura pas prévenu…’”

Lire la suite

“Novopress” et le FN font plier Benjamin Biolay

"Novopress" et le FN font plier Benjamin Biolay

 09/11/2012 – 15h00
DREUX (NOVOpress) – Selon Jean-Marc Morandini, Benjamin Biolay a décidé de stopper la promotion de son nouvel album, dans les bacs depuis lundi, suite à la polémique qui a éclaté hier avec le Front national. Ainsi, l’auteur de « A l’origine » ne devrait pas participer aux émissions suivantes :  « On n’est pas couché » (France 2), « Le Grand journal », « Salut les terriens » (Canal +), et « Le grand 8 » sur D8.

Lire la suite

Novopress à l’origine de la polémique FN/Biolay

Novopress à l’origine de la polémique FN/Biolay

08/11/2012 –  19h50
PARIS (NOVOpress) –
Quarante-huit heures après la sortie du nouvel album de Benjamin Biolay, Novopress donnait un coup de projecteur le 7 novembre sur l’un des passages de la chanson « Vengeance » où le chanteur s’amusait de la mort accidentelle de Jean-Pierre Stirbois, Secrétaire général du Front National de 1981 à 1988, décédé dans un accident de voiture en 1988 près de Dreux (Eure-et-Loir). Benjamin Biolay chante en effet : « La vengeance est un plat que certains mangent froid comme Stirbois s’est mangé son cèdre ». Dans cette chanson, Benjamin Biolay dérape aussi en parlant de « sous-hommes », terminologie typiquement nazie.

Lire la suite

Tours : querelle sur l’utilisation du nom de Jean Royer

Tours : querelle sur l'utilisation du nom de Jean Royer

13/09/2012 — 16h15
TOURS (NOVOpress) — La mémoire d’un homme politique défunt, qui a marqué l’histoire de France cet celle de sa ville, est-elle la propriété unique de sa famille et des amis ? Telle est la question que l’on peut se poser concernant Jean Royer, qui fut maire maire de Tours et une figure de la droite française. En effet, un Cercle Jean Royer vient d’être créé.

Lire la suite

Edimbourg : Une femme nue fait polémique

Edimbourg : Une femme nue fait polémique

12/08/2012 – 16h00
EDIMBOURG (NOVOpress Breizh) –
« Shocking! » Une femme nue a dérangé certains passagers de l’aéroport d’Edimbourg (photo-ci-dessus). La femme nue en question illustrait l’affiche d’une exposition consacrée à Picasso. La direction de l’aéroport a donc préféré l’occulter à l’aide d’un vinyle blanc. Avant de la faire réapparaitre, cette censure n’ayant pas été du goût de tout le monde.

Edimbourg : Une femme nue fait polémiqueL’affiche de l’exposition (ci-contre) « Picasso et l’art moderne britannique » qui se tient aux National Galleries of Scotland, à Edimbourg, du 4 août au 4 novembre,  a été retirée mardi dernier à l’aéroport d’Edimbourg, suite aux protestations de passagers mécontents. L’objet du litige représente une  « Femme nue dans un fauteuil rouge », un tableau réalisé par le peintre en 1932, dont le modèle fut sa compagne d’alors, Marie-Thérèse Walter.

John Leighton, le directeur général des National Galleries of Scotland  a manifesté son étonnement devant une telle mesure : « Cela semble évidemment curieux que toutes sortes d’images de femmes, plus ou moins vêtues, puissent être utilisées en publicité sans susciter de commentaires et que, pour une raison quelconque, un nu peint par l’un des artistes les plus célèbres au monde soit jugé dérangeant et doive être retiré », a-t-il déclaré dans un communiqué.

Face à l’ampleur des commentaires indignés suscités par cette censure jugée intempestive, la direction de l’aéroport est finalement revenue sur sa décision et a choisi de remettre en place l’affiche originale assurant qu’elle était « très heureuse de présenter cette image dans le terminal ». « Il y a deux choses que les Ecossais aiment nues. Le whisky en est une », affirme un dicton écossais…

Crédit photo Une : DR

[Màj] Paris Fierté soutient Lorànt Deutsch attaqué par les élus parisiens du Front de Gauche

Paris Fierté soutient Lorànt Deutsch attaqué par les élus parisiens du Front de Gauche

11/07/2012 — 11h00
PARIS (NOVOpress) — Contrairement à ce que nous avions écrit hier, le vœu du Front de Gauche a été présenté hier au Conseil de Paris. Et comme l’avoue Alexis Corbière, avec amertume, sur son blogue, le vœu a été rejeté à l’unanimité des élus moins ceux du Front de Gauche : « Le débat à propos de mon vœu sur le livre de Lorànt Deutsch a eu lieu cet après-midi au Conseil de Paris. Que les Fédérations FN, le Bloc Identitaire, les sites catholiques intégristes qui avaient pris publiquement la défense de M. Deutsch (certains même en proposant une pétition à signer !) et les quelques dingues qui m’envoient des messages menaçants via mon blog, se rassurent, mon vœu a été rejeté à la fois par les élus UMP, Nouveau Centre et Modem, mais aussi par les élus socialistes et Europe Ecologie – Les Verts. Tous unis contre les élus Front de Gauche en défense de M. Deutsch ! Bravo. »

10/07/2012 — 18h00
PARIS (NOVOpress) — C’est une publicité dont il aurait pu se passer, mais Lorànt Deutsch et son livre Métronome sont attaqués par les élus du Parti de Gauche (dirigé par Mélenchon) et communistes au Conseil de Paris, regroupés au sein du Front de Gauche. Plus exactement la promotion assurée de Métronome par la Ville de Paris, depuis que Bertrand Delanöe a remis la médaille de la ville à Lorànt Deutsch en 2010.

Deux ans après – c’est un peu long pour réagir… –, les élus du Front de Gauche ont décidé, lors de la séance du Conseil qui aura lieu demain mercredi 11 juillet, de faire voter un texte « appelant la Ville à cesser la promotion de l’ouvrage ».

Au premier rang de ces élus, Alexis Corbière, membre du Parti de Gauche et professeur d’histoire dans un lycée, qui indique, dans le Parisien, que « l’idée n’est pas de passer pour le grincheux de service. Seulement, depuis trois ans, à la Ville de Paris, on déroule le tapis rouge à Lorànt Deutsch et à son Métronome. On l’invite à donner des conférences dans les écoles. Le maire Bertrand Delanöe le décore en 2010 de la médaille de la Ville… alors que si l’on regarde de plus près, ce livre comporte de nombreuses erreurs. Et ne peut pas être considéré comme un vrai livre d’histoire. »

Amusant de voir un tel idéologue défendre à ce point l’impartialité de l’histoire… De plus, on peut également sourire lorsque l’on voit que l’un des historiens bataillant contre Métronome n’est autre que William Blanc, un thésard de 36 ans, et surtout issu des milieux CNT/SCALP, bien connus pour leur objectivité historique et leur sens de la concorde sociale…

Face à ces attaques qui révèlent en réalité une attaque contre tout ce qui promeut l’identité parisienne, l’association Paris Fierté vient de lancer une pétition de soutien à Lorànt Deutsch. Paris Fierté explique, dans un communiqué, qu’« en tant que défenseurs et promoteurs de l’identité parisienne, nous avions justement salué l’utilité de ce livre frais, intelligent et ludique. Notamment pour les plus jeunes afin qu’ils s’intéressent à l’histoire de leur cité et de leur pays à travers le nom des stations de métro qu’ils fréquentent tous les jours ! Est-ce peut-être justement cela, l’intérêt des plus jeunes pour notre identité, que veulent stopper ces élus en déclenchant une stupide polémique politique ?

Quoiqu’il en soit, le succès de ce livre, vendu à plus de 2 millions d’exemplaires et décliné en reportages TV, atteste de l’engouement qu’il a suscité auprès de Français qui se moquent éperdument des opinions politiques d’un auteur sympathique, dynamique et très attaché à Paris. »

Robert Ménard contre la pensée unique [audio]

Robert Ménard contre la pensée unique

05/09/2011 – 18h30
PARIS (NOVOpress) – Le samedi 15 octobre, Salle Dosne-Thiers dans le 9ème arrondissement à Paris, se tiendra la 4ème journée de réinformation organisée par la Fondation Polémia.

Parmi les ateliers et les intervenants à cette journée, Robert Ménard, qui interviendra sur le thème “Comment les blogs changent les médias dominants ?”. Il n’en fallait pas plus à toute une partie de la presse pour se laisser aller à de nouvelles attaques contre l’ancien président de Reporters sans frontières, accusé de glisser vers “l’extrême droite”, c’est-à-dire en réalité vers tout ce qui ne se conforme pas à la pensée dominante qui se voudrait unique.

De “Vive Le Pen” à “Ménard sans interdits”, de ses chroniques sur RTL (d’où il s’est fait viré) aux polémiques visant Sud-Radio, Robert Ménard n’a jamais cessé d’accepter le débat, refusant toute censure, toute “chape de plomb”, et cela sur tous les sujets et avec des intervenants de tous milieux. Qu’on l’aime ou qu’on le déteste, Robert Ménard incarne aujourd’hui parfaitement, dans le pays de Voltaire, ce qu’est le métier de journaliste.

Rencontre avec celui qu est également le directeur de rédaction du magazine Médias. Retour sur ces “polémiques”, sur l’état de la presse en France, ainsi que sur les menaces qui pèsent sur la liberté de ton et d’expression.

[box class=”info”]Crédit photo : DR[/box]

[MEDIA not found]

Pressions et intimidations contre les auteurs du « Vrai scandale des gaz de schiste »

Pressions et intimidations contre les auteurs du « Vrai scandale des gaz de schiste »

05/09/11 – 17h00
PARIS (NOVOpress)
– C’est à quelques heures de la parution du livre de Marine Jobert et François Veillerette sur les gaz de schiste ( « Le vrai scandale des gaz de schiste », Edition Les Liens qui Libèrent), le 31 août dernier, que l’avocat de Julien Balkany (ex Vice Président de la société Toreador et demi frère du fameux Patrick Balkany) a écrit à l’éditeur et aux auteurs du livre en les menaçant à mots à peine couverts de poursuites judiciaires.

La compagnie Toreador est la société qui, en 2009, s’est vu octroyer, dans la plus grande discrétion, un permis d’explorer les gisements d’hydrocarbures non-conventionnels, et plus particulièrement le pétrole de schiste. Cette autorisation concernait un territoire de près de 800 kilomètres carrés à cheval sur l’Aisne, la Seine et Marne et la Marne, dans le périmètre du permis dit “de Château Thierry”.

Pour l’avocat de Toreador , le livre comporterait des éléments diffamatoires qui pourraient entraîner des poursuites judiciaires. D’après les propres mots de l’avocat, le courrier est une « mise en garde » adressée aux auteurs et à l’éditeur.

“Ce procédé est insupportable ! Il vise à restreindre notre liberté d’expression et la liberté d’information !” a immédiatement déclaré François Veillerette, Porte Parole de Générations Futures, et co-auteur du livre, réaffirmant le droit pour les lecteurs d’être pleinement informés des tenants et aboutissants de ce dossier sensible.