La fin du dollar Roi ? – suite – la Chine crée son propre système électronique bancaire

19/06/2015 – MONDE (NOVOpress)
Le pétrodollar n’est pas le seul levier de la puissance américaine contesté par les BRICS. Le contrôle des flux financiers pourrait aussi échapper en partie à l’Oncle Sam, au profit de la Chine.

Si Vladimir Poutine peut sourire – personne ne l’a vu faire – il en aurait l’occasion avec les derniers développements financiers de la région. Après avoir mis en place un méga-contrat de fourniture énergétique avec la Chine en yuans, la Russie aura bientôt la possibilité de se faire payer via un système électronique indépendant des USA et donc du dollar.

La Chine vient en effet d’annoncer qu’elle testait sur 20 banques, dont 13 Chinoises, une nouvelle technologie de transmission bancaire appelée CIPS – Système de Paiements Internationaux Chinois.
SWIFT est l’actuel système de transactions financières interbancaires. C’est un standard de communication créé en 1973 et utilisé par 10.800 institutions financières et 215 pays. Il est indispensable pour recevoir vos relevés bancaires, mais aussi pour transférer des fonds partout dans le monde, donner des autorisations de signatures dans une entreprise ou faire fonctionner un cash-pool. Voilà pourquoi un blocage de SWIFT signifierait la mort de l’activité économique d’un pays ou d’une banque, un peu comme si on vous interdisait d’utiliser le langage informatique Java : fini les achats en ligne avec votre Visa, vos consultations de comptes, les réservations sur le web, et extinction des téléphones sous Androïd.
La dernière utilisation de cette arme de destructions massive financière a eu lieu en 2012. Les USA et leurs alliés ont poussé SWIFT à retirer de son réseau 30 institutions financières iraniennes (y compris la Banque centrale). Cette sanction visait à stopper des milliards de dollars d’exportations de pétrole et mettre les entreprises iraniennes à l’arrêt.
Il s’avère que beaucoup de banques iraniennes avaient déjà paré cette attaque d’une manière presque embarrassante. Au lieu d’utiliser le système SWIFT pour envoyer et recevoir leurs ordres de paiement, ils ont simplement décroché leur téléphone ou envoyé un courriel. Certes cela est moins efficace et prend un peu plus de temps, mais au final fonctionne tout aussi bien et il n’y a rien que SWIFT ou quelqu’un d’autre puisse faire pour empêcher les banques de communiquer directement entre elles.

Lire la suiteLa fin du dollar Roi ? – suite – la Chine crée son propre système électronique bancaire

L’Algérie est en état de pré-faillite

L’Algérie, ce pays cher à nos cœurs, et à nos bourses

18/06/2015 – MONDE ((NOVOpress avec le bulletin de réinformation)

Le dernier message sur le site de Bernard Lugan, africaniste réputé, est consacré à l’Algérie où François Hollande a effectué sa seconde visite lundi. Ce pays, avec qui la France entretient des relations d’ambivalence, est « En état de pré faillite ».
Le président Bouteflika est moribond et le pouvoir est quasi vacant depuis longtemps. Le pays est gouverné par l’équilibre entre plusieurs clans régionaux et politiques se partageant les deux piliers de l’État, l’armée et les services de renseignements.

Le pays serait dans une situation de crise économique
Il subit aussi de plein fouet une crise économique et sociale. L’accumulation de la corruption et des détournements de fonds alimentent des scandales à répétition au sein des élites du pays. Des élites politico affairistes qui achètent le silence d’une population de plus en plus jeune et de plus en plus instable. Il faut donc craindre le pire quant à l’infiltration des réseaux islamistes au sein de cette société dont l’équilibre est vital pour notre sécurité selon Lugan.

La chute des prix du pétrole a t elle déséquilibré l’économie ?
Le système, qui jusqu’alors était stabilisé, s’effondre progressivement avec la chute des prix des hydrocarbures. En effet, l’Algérie bénéficiait d’une rente gazière et pétrolière très importante avec un baril de brut à 110 $, ce qui était le prix d’équilibre budgétaire du pétrole, selon le FMI. Actuellement, son pétrole est passé à moins de 60 $ le baril.

Quelles sont les conséquences de cette crise ?
Face à la chute de sa rente pétrogazière, l’État providence algérien est condamné à prendre des mesures impopulaires comme l’abandon de projets sociaux et la construction d’infrastructures. Il est aussi condamné à importer des biens de consommation vitaux. Comme dans les années 80, la crise politique et sociale semble alors inéluctable.


La fin du dollar Roi ? La Chine paie du pétrole Russe en Yuan

17/06/2015 – MONDE (NOVOpress)
Les premières ventes de pétrole en Yuan entre la Russie et la Chine sont officielles : un tournant historique qui pourrait bien signer la fin de l’hégémonie du dollar US dans le monde.

Deux mastodontes de l’économie mondiale, la Chine et la Russie, qui se passent du dollar pour leurs transactions pétrolières, voilà qui est totalement inacceptable pour les Etats Unis d’Amérique confronté là à une question de vie ou de mort.
En 1971 Richard Nixon avait conclu un accord avec l’Arabie Saoudite puis avec l’Opec imposant le règlement de toute transaction pétrolière en USD. Le pétrodollar était né.
Cela impliquait que les produits non producteurs en pleine croissance, comme le Japon d’alors, devait d’abord gagner des dollars pour pouvoir acheter l’énergie dont ils avaient besoin. Donc vendre leur propre production de biens de consommation en USD. Et aux pays moins développés ne restait que la solution d’emprunter des USD sur les marchés financiers ou à la Banque mondiale, à moins qu’ils ne soient généreusement aidé par le Fonds Monétaire International, toujours en USD. Et de payer des intérêts en USD.

Les États-Unis de leur côté n’avaient qu’à imprimer plus de billets pour couvrir leurs besoins et répondre à cette demande massive de dollars. Ils peuvent donc importer ce qu’ils veulent sans avoir à se soucier de « gagner » l’argent qui servira à payer leurs fournisseurs. Ce qui se reflète par leur dette astronomique de 18 000 milliard d’USD dont une large partie est supportée par des investisseurs étrangers et des organismes financiers.
Si les 4/5ème des échanges mondiaux qui utilisent actuellement le dollar se faisant en une autre devise, alors la monnaie américaine n’aurait guère plus d’intérêt pour les investisseurs et s’effondrait. Ce qui rendrait du jour au lendemain les produits Apple et Nike hors de prix, où entrainerait une baisse de profit significative de ces sociétés stars qui seraient compensée par des « ajustements » de main d’œuvre et une explosion du chômage.
Pour résumer : un effondrement soudain du fameux modèle Américain.

Lire la suiteLa fin du dollar Roi ? La Chine paie du pétrole Russe en Yuan

Total se “torche” avec l’écologie

02/06/2015 – MONDE (NOVOpress)
« Engagé pour une énergie meilleure », Total ? Un rapport de l’organisation écologique Les Amis de la Terre montre le contraire. Le cas du torchage du gaz naturel au Nigéria est ainsi pointé du doigt, comme source de pollution, de troubles de santé publique graves et comme gâchis considérable.

Crédit photo : NOAA via WikiMedias (CC) = Vue Satellite des torchages au Nigéria, 2006
NOAA via WikiMedias (CC) : torchère sur un puits de pétrole via WikiMedias (CC)

Nigeria_flares Author=NOAA |Permission=Federal Office
En rouge, les torchages au Nigéria. Vue satellite prise en 2006.

 

 

La France achète-elle du pétrole à l’État islamique?

01/06/2015 – MONDE (NOVOpress)
Non seulement l’État islamique bénéficie-il de l’inaction -pour dire le moins- des USA et de l’Europe, mais il pourrait être financé par les achats de pétrole de ces mêmes pays. Après les déclarations de Mme Jana Hybaskova, ambassadrice de l’Union Européenne en Irak dans ce sens, le député UMP des Yvelines et président du Parti Chrétien Démocrate (PCD), Jean-Frédéric Poisson a demandé avec cinquante parlementaires l’ouverture d’une enquête parlementaire.

Crédit photo : Jacqueline Poggi via Flickr (CC) = S Fairfax Ave: Wilson Oil Field


Libye et chute de Kadhafi : les véritables causes de la guerre

Documentaire Guerre Contre la Libye

21/04/2015 – MONDE (NOVOpress)
L’équipe de NOVOpress est retombé sur ce documentaire consacré à la préparation de la guerre contre la Libye à l’occasion du fameux “printemps arabe”. Instructif et édifiant, notamment sur le rôle joué par le Qatar, le grand ami de Nicolas Sarkozy.

En 2011, une coalition armée emmenée par la France a attaqué la Libye du colonel Kadhafi. Officiellement, il s’agissait d’intervenir au nom des droits de l’Homme. Mais un document a circulé, stipulant que Total pourrait exploiter 35 % du pétrole libyen en cas de changement de régime. L’accès aux hydrocarbures était-il, au fond, la véritable raison de cette guerre ?

Une reportage à redécouvrir à un moment où l’actualité est dominée par la multiplication des naufrages d’immigrés en Méditerranée. En effet, l’intervention voulue par Nicolas Sarkozy pour mettre fin au régime de Kadhafi a profondément déstabilisé la région en provoquant un développement des départs pour l’Europe.


http://www.dailymotion.com/video/xwwhm3_gaz-et-petrole-guerres-secretes-special-investigation-comment-la-france-a-mene-une-guerre-contre-la_news

La chute des cours du pétrole a-t-elle une influence sur l’Arabie Saoudite et sur sa diplomatie ?

La chute des cours du pétrole a-t-elle une influence sur l’Arabie Saoudite et sur sa diplomatie ?

02/02/2015 – PARIS (NOVOPress)
En apparence, tout est stable, avec des coûts de production aux alentours de 10 US$ le baril, l’Arabie Saoudite peut encore tenir le coup, et le prince Salmane, qui vient d’accéder au trône, a tenu à rassurer les Saoudiens sur la solidité du régime.
Par Aymeric Chauprade (enregistré le 20/01/2015, publié le 31/01/2015).

Source : Realpolitik.tv.

Philippe Murer : la transition énergétique en question (première partie)

Realpolitik.tv : la transition énergétique en question (première partie)


La transition énergétique en question (première… par realpolitiktv

Source : Realpolitik.tv La transition énergétique ou passage des énergies anciennes aux énergies renouvelables est un débat crucial pour au moins trois raisons différentes : la rapide diminution des réserves de pétrole, le réchauffement climatique et le coût prohibitif des 65 milliards d’euros d’énergies fossiles importées chaque année. Le débat technique, scientifique a été amplement relayé, mais le débat sur la faisabilité économique de cette transition, la taille des investissements à réaliser, n’a pas eu lieu.

Les énergies renouvelables sont-elles, seront-elles moins chères ou plus chères que les énergies classiques ? Seront-elles suffisamment abondantes ? Peut-on les stocker ? Comment financer et réaliser concrètement ce programme ? Par Philippe Murer.

Philippe Murer est professeur de finance vacataire à la Sorbonne et membre du Forum démocratique.

Total crée un site permettant de saluer la mémoire de Christophe de Margerie

Total crée un site permettant de saluer la mémoire de Christophe de Margerie

31/10/2014 – PARIS (NOVOpress) – Lundi 20 octobre 2014, Christophe de Margerie, président-directeur général de Total, est décédé brutalement. Sa disparition a soulevé une vive émotion, en France et dans tous les pays où il était connu et apprécié. Le groupe pétrolier Total a créé un site qui permet à tous ceux qui le souhaitent de pouvoir saluer la mémoire de Christophe de Margerie : christophe-de-margerie.total.com

Crédit photo : worldeconomicforum via Flickr (cc)

Christophe de Margerie, le P-DG de Total, décède dans un accident d’avion à Moscou

Christophe de Margerie, le P-DG de Total, décède dans un accident d'avion à Moscou

21/10/2014 – MOSCOU (NOVOPress)
Christophe de Margerie (photo), président-directeur général du groupe pétrolier français Total, est décédé de manière tragique le 20 octobre 2014 peu après 22h (heure de Paris) dans un accident d’avion, à l’aéroport de Vnukovo de Moscou, à la suite d’une collision avec un engin de déneigement. Quatre personnes ont trouvé la mort dans cet accident dont trois membres d’équipage et Christophe de Margerie. “L’ensemble des salariés est très sensible aux très nombreux témoignages d’affection reçus de France et de tous les pays où Christophe de Margerie était connu et apprécié”, a déclaré Jean-Jacques Guilbaud, secrétaire général de Total.

Outrepassant les ordres des USA et de l’Union européenne qui ont décidé d’imposer des sanctions commerciales contre la Russie, Christophe de Margerie avait souhaité que la France maintienne de bonnes relations économiques avec le pays des Tsars, notamment dans le vital secteur énergétique.

Crédit photo : MEDEF via Wikipédia (cc).

« Everything Is Awesome », après YouTube, Vimeo censure Greenpeace

« Everything Is Awesome », après YouTube, Vimeo censure Greenpeace

12/07/2014 – via NUMERAMA YouTube puis Vimeo (pourtant réputée plus tolérante) ont supprimé une vidéo de Greenpeace, mise en ligne par l’association pour dénoncer les activités de Shell en Arctique, et pour inciter LEGO à ne plus travailler avec le pétrolier américain.

L’effet Streisand était-il recherché ? A priori non, puisque Greenpeace fait remarquer qu’il existait déjà plus de 700 vidéos reprenant le même thème, sans qu’elles soient censurées par YouTube. Mais comme il y a un an lorsque Greenpeace avait hacké un Grand Prix de Formule 1 pour faire entendre son opposition à la politique d’exploitation de gisements pétroliers en Arctique par la compagnie Shell, YouTube a censuré une nouvelle vidéo militante de l’association écologiste. Ce qui lui assure une visibilité plus forte encore.

Lire la suite« Everything Is Awesome », après YouTube, Vimeo censure Greenpeace

« Dé-dollarisation » : la Russie veut attaquer la toute puissance du pétrodollar

« Dé-dollarisation » : la Russie veut attaquer la toute puissance du pétrodollar

23/05/2014 – PARIS (NOVOpress) – Le monopole du pétrodollar est-il sur le point de voler en éclats ? Pendant des décennies, les États-Unis ont bénéficié d’un crédit gratuit de milliers de milliards de dollars en tant que monnaie de réserve mondiale et la quasi-totalité du pétrole et du gaz naturel dans le monde a été acheté et vendu en dollars US. Quand l’économie mondiale a tremblé devant la perspective d’un blocage monétaire des États-Unis, seulement évité lorsque Washington a conclu un accord pour relever le plafond de la dette, l’agence officielle chinoise Xinhua a appelé à un monde « des-américanisé ». Et lorsque le gouvernement américain a initié ses sanctions économiques contre la Russie, il n’a probablement jamais imaginé les graves conséquences que cela pourrait avoir pour les États-Unis. Désormais, les médias russes rapportent que le ministère russe des Finances s’apprête à lancer un plan de « dé-dollarisation ».


Au cours de ces dernières années, des pays tels comme la Chine ont ainsi évoqué la nécessité de passer à un nouveau système monétaire sans que personne n’ait vraiment eu une de raisons de bouleverser le statu quo. La Libye et l’Irak l’ont fait, en vendant leur pétrole en Euro pour des raisons politiques, avec les conséquences que nous connaissons, et les interventions militaires américaines visant à récupérer le contrôle des ventes de pétrole. Mais en dix ans, la donne a changé. La lutte pour l’Ukraine a incité la Russie à réévaluer complètement sa relation financière avec les États-Unis. Si la Russie négocie maintenant ses ventes de pétrole et de gaz naturel dans des monnaies autres que le dollar américain, ce sera un coup de massue pour le pétrodollar, et cela pourrait finir par changer radicalement le paysage économique mondial.

Lire la suite« Dé-dollarisation » : la Russie veut attaquer la toute puissance du pétrodollar

La Chine marcherait vers une nouvelle révolution ?

La Chine marcherait vers une nouvelle révolution ?

Paysannes du Yunnan (Chine) repiquant du riz.

26/11/2013 -10h30
PEKIN (NOVOpress via le Bulletin de réinformation) –
On assiste depuis quelque temps à une révolution silencieuse en Chine : le rapport de l’empire du milieu à l’or a beaucoup évolué. Ses réserves actuelles sont telles que la Chine pourrait se détacher de la dépendance au dollar américain, et, c’est là le plus incroyable, acheter le pétrole directement en yuan.

Mais la réforme, qui apparaît comme plus importante, et qui fut quasiment passée sous silence par les médias français, est celle qui concerne le rapport des citoyens chinois à la terre, et notamment à la possession agricole.

Lire la suiteLa Chine marcherait vers une nouvelle révolution ?

Le Qatar va s’offrir le groupe Printemps

Le Qatar va s’offrir le groupe Printemps

21/02/2013 –  08h00
PARIS (NOVOpress) – Détenant déjà 30 % du Printemps, Borletti en veut plus. Pour cela, le groupe italien s’est associé à des investisseurs non identifiés du Qatar dans son projet de reprise. Selon certaines sources, le Qatar serait même en négociation avec Borletti pour lui racheter sa part et détenir ainsi la totalité du capital du Printemps. Si l’opération est menée à son terme, le Qatar prendrait possession d’un nouveau symbole de la vie parisienne.

Lire la suiteLe Qatar va s’offrir le groupe Printemps

Crise du Mali, réalités géopolitiques (3eme partie) : intérêts pétroliers et autres intérêts – Par Aymeric Chauprade

Crise du Mali, réalités géopolitiques (3eme partie) : intérêts pétroliers et autres intérêts - Par Aymeric Chauprade

La première partie est ici, la deuxième est là.

Les intérêts pétroliers

Le Mali possède 5 bassins sédimentaires dont le potentiel pétrolifère est avéré :

Lire la suiteCrise du Mali, réalités géopolitiques (3eme partie) : intérêts pétroliers et autres intérêts – Par Aymeric Chauprade

Crise du Mali, réalités géopolitiques (2eme partie) : Les intérêts de la France – Par Aymeric Chauprade

Cliquer sur la carte pour l'agrandir.

La première partie est ici.

Au regard des intérêts de la France en Afrique, la décision d’intervention militaire française apparaîtra, je le crois, comme une bonne décision.

Pour en juger, et comme toujours si nous voulons être fidèles à notre ligne réaliste, il faut être capable de s’élever au-dessus des partis pris politiques et idéologiques des uns et des autres. Chacun sait en effet que je me situe, sur le plan des idées, à des années-lumières des gouvernements qui se sont succédés en France ces trente dernières années, et que j’exècre, peut-être plus que tous ceux qui l’ont précédé, ce gouvernement qui mine les fondements de notre civilisation, accélère l’invasion migratoire, achève notre économie, et pousse à l’exil, par son fanatisme de l’Égalité, ce qu’il reste de créatif en France.

Lire la suiteCrise du Mali, réalités géopolitiques (2eme partie) : Les intérêts de la France – Par Aymeric Chauprade

Aymeric Chauprade : “Où vont la Syrie et le Moyen-Orient ?”

Aymeric Chauprade : “Où vont la Syrie et le Moyen-Orient ?”

Conférence donnée par Aymeric Chauprade à Funglode, Saint Domingue, le 27 novembre 2012. Texte intégral.

Comprendre la géopolitique du Moyen-Orient c’est comprendre la combinaison de multiples forces.

Nous allons voir qu’il faut faut envisager au moins la combinaison de 3 logiques :

les forces intérieures qui s’affrontent à l’intérieur d’un même État, comme la Syrie, l’Irak ou la Libye. Des conflits ethniques (Kurdes et Arabes), ou confessionnels anciens (chiites, sunnites, Alaouites, chrétiens…).

les logiques d’influence des grands acteurs de puissance régionaux (l’Iran, l’Arabie Saoudite, le Qatar, Israël, la Turquie, l’Égypte…) et la façon dont ces acteurs utilisent les logiques communautaires dans les États où ils essaient d’imposer leur influence (Liban, Syrie, Irak)

le jeu des grandes puissances (États-Unis, Russie, Chine, France, UK…) et en particulier la géopolitique du pétrole et du gaz.

Lire la suiteAymeric Chauprade : “Où vont la Syrie et le Moyen-Orient ?”