Un référendum pour sortir de Schengen, signez la pétition du SIEL

15/09/2015 – POLITIQUE (NOVOpress)
Le SIEL, mouvement souverainiste associé au Rassemblement Bleu Marine, lance une pétition pour appeler le gouvernement à organiser un référendum sur la sortie de l’espace Schengen. La question en serait : Voulez-vous ou non sortir de l’espace Schengen pour rétablir rapidement les frontières territoriales de la France ?. Face à l’ampleur de la crise migratoire que nous traversons, tous les moyens sont bons pour faire entendre la voix de Français qui refusent le Grand Remplacement favorisé par les instances européennes et facilité par l’espace Schengen. Ci-dessous, quelques extraits de la lettre ouverte au Président de la République appelant à ce référendum.

Monsieur le Président de la République,

Des centaines de milliers de “migrants” clandestins, venus d’Afrique ou du Moyen-Orient, submergeront cette année le sol européen, avec la complicité objective des autorités de Bruxelles dont la politique migratoire suicidaire agit comme un formidable appel d’air pour tous les parias de la Terre.
[…]
tous les Etats de l’Union européenne, y compris les plus récalcitrants, se verront imposer bientôt l’obligation de recevoir sur leur sol des quotas permanents de ‘‘migrants’’, au risque de déstabiliser progressivement l’identité des sociétés d’accueil. Anticipant ces choix politiques inavoués, votre gouvernement s’est organisé discrètement depuis plusieurs mois pour répartir partout en France le flot incessant de ‘‘migrants’’, assurer méthodiquement leur hébergement et garantir leur prise en charge par la collectivité, aux dépens du contribuable français.
[…]
Cet exode migratoire n’aurait pas prospéré à ce point s’il n’avait pas été facilité par l’espace Schengen, cet écosystème institutionnel ultra-libéral qui a dépouillé les Etats européens de la maîtrise de leurs frontières territoriales au bénéfice d’une technocratie européenne autoritaire.
[…]
Nous refusons d’accepter votre fuite en avant migratoire qui traumatise notre société, paupérise notre économie et cautionne la politique néo-libérale de Bruxelles, sans pouvoir nous exprimer démocratiquement à son sujet. C’est pourquoi nous vous demandons solennellement d’en appeler au peuple français, dans la clarté, en organisant au plus vite un référendum par lequel nos compatriotes seront amenés à se prononcer sur la seule question qui vaille : Voulez-vous ou non sortir de l’espace Schengen pour rétablir rapidement les frontières territoriales de la France ?


 

Le dhimmi du jour est… Bruno Le Maire, qui refuse de défendre les églises contre leur transformation en mosquée

Bruno Le Maire : "Vladimir Poutine n'est plus le bienvenu le 6 juin" (vidéo)

15/07/2015 – POLITIQUE (NOVOpress)
Bruno Le Maire explique à qui veut l’entendre qu’on lui a demandé 10 fois de signer la pétition « Touche pas à mon église » et qu’il a toujours refusé.

Certes, on les défendra mieux en les remplissant qu’en signant des pétitions, mais celle lancée par Valeurs actuelles le 9 juillet intitulée « Touche pas à mon église » a le mérite d’exister.
Signée entre autres par Nicolas Sarkozy ou Éric Zemmour, elle entreprend de « sauver les églises de France » et fait suite au ballon d’essai lancé trois semaines plus tôt par le recteur de la Grande mosquée de Paris, Dalil Boubakeur, qui avait évoqué sur Europe 1 la possibilité de transformer les églises désaffectées en mosquées.

Mais elle ne plaît pas à tout le monde chez Les Républicains. selon le Canard enchaîné de ce 15 juillet, Bruno Le Maire, le quasi-candidat, a fermement refusé d’y apposer son paraphe :

Moi, on m’a demandé dix fois de signer cette pétition avec Zemmour, et j’ai refusé. Car c’est une pétition contre le vivre-Ensemble, de nature à opposer les communautés les unes contre les autres et à alimenter l’islamophobie.

Donc pour M. Le Maire, défendre les églises de France, c’est mettre en cause le vivre ensemble avec des communautés qui ne veulent par ailleurs pas s’intégrer ?


Malgré le soutien du maire, les habitants de Blaye (Gironde) ne veulent pas de mosquée

Malgré le soutien du maire, les habitants de Blaye (Gironde) ne veulent pas de mosquée

30/01/2015 – BORDEAUX (NOVOpress via Infos Bordeaux)
Le 8 janvier dernier, à l’occasion du rassemblement en souvenir des victimes de Charlie Hebdo, Denis Baldès, le maire de Blaye (commune de Gironde située à 60 kilomètres de Bordeaux), avait annoncé son soutien « au projet de mosquée ».

L’ancien communiste reconnaissait pourtant dans la foulée « le rapport difficile que les musulmans peuvent vivre avec leurs voisins ». Le journal Sud-Ouest apporte hier matin quelques précisions : « C’est la troisième fois que l’association des musulmans de Blaye tentent d’acheter un terrain pour construire une nouvelle mosquée. Et à chaque fois, c’est le même scénario. Le voisinage fait pression sur les propriétaires pour faire capoter la vente ».

En effet, les musulmans de Blaye souhaitaient acheter un terrain rue Taillasson, mais les riverains ont immédiatement lancé une pétition qui a fait échouer le projet.

Cette commune de près de 5000 habitants est devenue une place forte du Front national. Aux dernières élections européennes, Louis Aliot terminait en tête, plus de 7 points devant le candidat socialiste. Aux élections départementales, le parti de Marine Le Pen sera représenté par Pierre Dinet, candidat sur le canton depuis 1999 et par ailleurs à la tête du « Comité Anti-Mosquée de Blaye ».


Crédit photo : DR.

Pétition d’un collectif de “sans-dents” : Hollande démission

Pétition d'un collectif de "sans-dents" : Hollande démission

06/09/2014 – PARIS (NOVOpress) – A la suite de la publication jeudi du livre Merci pour ce moment de Valérie Trierweiler dans lequel elle indique que le Président emploie en privé l’expression “les sans-dents” pour désigner les pauvres, un collectif d’édentés a lancé une pétition adressée à François Hollande pour demander sa démission :


Pétition à l’attention du Président de la République

Allons #sansdents de la Patrie, le jour de gloire est arrivé

Monsieur le Prési…dent,

Nous venons vous demander de partir car le moment est maintenant venu.

C’est avec la plus grande consternation que nous découvrons à la lecture du livre de votre ex-concubine le cynisme avec lequel vous méprisez aussi les plus faibles d’entre les Français.

En qualifiant les pauvres de « sans-dents », vous révélez un peu plus votre vrai visage, celui d’un homme qui se joue de nous, qui se joue de tout.

Les petits, les obscurs, les sans-grades, comme le reste des Français, ceux qui ont cru en vous, comme les autres, sont lassés de vous.

D’après Madame Trierweiler, vous portez beaucoup d’attention à votre popularité qui est pourtant au plus bas.

De plus en plus de Français réclament votre démission. Et vous, comme sourd, sans oreilles, vous vous enfermez dans les ors des palais, dans votre tour d’ivoire. Vous ignorez nos gémissements, nos cris, notre dégoût. “Qu’ils mangent de la brioche…”

En quelques mois, vous avez mis la France à genoux, faisant de plus en plus d’édentés.

Vous avez affaibli la France et les français quels qu’ils soient.

Lire la suitePétition d’un collectif de “sans-dents” : Hollande démission

Une pétition d’artistes d’Hollywood en faveur de la paix au Proche-Orient condamne fermement le Hamas

Une pétition d’artistes d’Hollywood en faveur de la paix au Proche-Orient condamne fermement le Hamas

27/08/2014 – PARIS (NOVOpress)
200 membres de l’industrie du spectacle des Etats-Unis, dont Sylvester Stallone et Arnold Schwarzenegger, ont lancé une pétition en faveur de la paix en Israël en demandant au Hamas de cesser sa politique de haine :

Nous, signataires de cette pétition, sommes attristés par les vies perdues et les dévastations supportées par les Israéliens et les Palestiniens à Gaza. Nous sommes peinés par les souffrances subies des deux côtés du conflit et gardons l’espoir en une solution de paix pour la région.

Mais dans notre engagement pour la paix et la justice, nous devons également rester fermes contre les idéologies de haine et de génocide présentent dans Charte du Hamas dont L’article 7 indique : “Il y a un juif se caché derrière moi, viens et tue-le”.

Le Hamas ne doit pas faire tomber une pluie de roquettes sur les villes israéliennes, ni être autorisée à détenir des otages.

Les hôpitaux sont pour les malades, pas pour cacher des armes. Les écoles sont pour l’enseignement, pas pour les rampes de lancement de missiles. Les enfants sont notre espoir, pas nos boucliers humains.
Nous nous unissons ainsi tous pour soutenir les valeurs démocratiques que nous chérissons et dans l’espoir les arts pourront être utilisés pour construire des ponts de paix.

Crédit photo : Sörn via Wikipédia (cc)

Yann Moix exige une “Marianne métisse”

Yann Moix exige une "Marianne métisse"

16/11/2013 – 23h00
PARIS (NOVOpress) – Titulaire du prix Renaudot 2013, l’écrivain Yann Moix d’est lancé dans une offensive remplaciste et pro-métissage. Il vient de lance une pétition, via “la Règle du Jeu” (la revue de Bernard-Henri Lévy), pour une Marianne métisse, représentant la France d’aujourd’hui. Cette pétition fait suite à sa lettre ouverte à Christiane Taubira, “victime d’injures racistes”.

Dans le texte présentant cette pétition, Yann Moix indique :

J’appelle à une Marianne dont le buste ne serait plus blanchie au harnais, qui ne serait plus éclaboussée de blancheur mais au contraire totalement métissée. Je voudrais une Marianne qui soit arabe, africaine, asiatique, blanche aussi et indienne.

Crédit photo : Talita1 via Wikipédia

Site internet à 400.000 euros : Carla Bruni veut défendre « son honneur »

Site internet à 400.000 euros : Carla Bruni veut défendre « son honneur »

30/07/2013 – 09h30
PARIS (NOVOpress) –
Carla Bruni (à gauche sur la photo) n’aime pas rendre des comptes. L’ancienne première dame, visée par une pétition en ligne exigeant qu’elle reverse de l’argent public dépensé pour réaliser un site internet à son nom, a menacé de porter plainte. L’affaire a démarré le 15 juillet dernier quand un rapport de la Cour des comptes a révélé que Carla Bruni-Sarkozy avait bénéficié d’« un site internet spécifique dédié » pour un coût à la charge de la présidence – et donc du contribuable – s’élevant à 410.000 euros sur la période janvier 2011-mai 2012.

Lire la suiteSite internet à 400.000 euros : Carla Bruni veut défendre « son honneur »

Déni de démocratie : le CESE refuse de débattre du mariage homo

Déni de démocratie : le CESE refuse de débattre du mariage homo

28/02/2013 – 14h30
PARIS (NOVOPress) – Notre Constitution prévoit que les Français puissent s’adresser au Premier ministre via une pétition signée par 500.000 personnes, chiffre largement dépassé par la pétition du collectif «  La Manif pour tous » demandant le retrait de loi sur le mariage homo. En effet, près de 700.000 Français ont signé la pétition. Jamais un tel recours n’avait connu tel succès ! Bref, un bel épisode de démocratie « participative » chère au PS.

Lire la suiteDéni de démocratie : le CESE refuse de débattre du mariage homo

Une étrange tribune en faveur de l’Ayraultport

Une étrange tribune en faveur de l’Ayraultport

20/12/2012 – 14h00
NANTES (NOVopress Breizh) — 
Dans la grande tradition des pétitions prétendument « apolitiques » où figurent soigneusement mélangés militants, obligés et idiots utiles, des proches de Jean-Marc Ayrault viennent de rédiger une tribune libre en défense du projet d’aéroport à Notre-Dame-des-Landes (plan ci-dessus). Une initiative peut-être pas très habile car révélatrice du réseau local mis en place par l’ancien maire de Nantes.

Lire la suiteUne étrange tribune en faveur de l’Ayraultport

[Exclusivité Novopress] Pétition “devoir d’insolence”, le CCIF botte en touche quant à la signature de Marwan Muhamad

[Exclusivité Novopress] Pétition “devoir d'insolence”, le CCIF botte en touche quant à la signature de Marwan Muhamad

05/12/2012 — 15h45
PARIS (NOVOpress) — L’hebdomadaire gaucho-culturel les Inrocks, dont le propriétaire est Mathieu Pigasse de la banque Lazard – qui vient d’obtenir plusieurs contrats avec l’Etat–  et dirigée par Audey Pulvar, vient de se signaler par une pétition de soutien aux deux Saïd (Saïdou du groupe Zep et Saïd Bouamama, “sociologue”). En effet, ces deux derniers ont été condamnés, suite à une action en justice de l’Agrif, suite à la parution du livre « Nique la France, devoir d’insolence ».

Lire la suite[Exclusivité Novopress] Pétition “devoir d’insolence”, le CCIF botte en touche quant à la signature de Marwan Muhamad

Grande pétition de Paris-Fierté contre le changement de nom du Parc des Princes

Grande pétition de Paris-Fierté contre le changement de nom du Parc des Princes
Pierre Larty, porte-parole de Paris-Fierté ©DR
Pierre Larty, porte-parole de Paris-Fierté ©DR

21/11/2012 — 21h15
PARIS (NOVOpress) — S’il est bien un qualificatif qui risque de ne plus être accolé au PSG c’est celui de football populaire. En effet, cédant la financiarisation et à la marchandisation de ce sport, les propriétaires qataris de l’équipe de football de la capitale souhaiterait renommer l’actuel stade du Parc des Princes (photo ci-dessus), pour lui adjoindre, telle une nouvelle victime du “naming”, la marque Qatar National Bank (d’après une information donnée par le Figaro). “Naming” reconnu et admis par Jean Vuillermoz, l’adjoint communiste au maire de Paris chargé des sports…

Un changement de nom qui n’est pas du goût de l’association culturelle Paris-Fierté, qui lance une grande pétition contre ce projet. Nous avons donc posé quelques questions à Pierre Larty, porte-parole de Paris-Fierté, au sujet de ce changement de nom, de cette pétition et des autres actions de l’association.

Lire la suiteGrande pétition de Paris-Fierté contre le changement de nom du Parc des Princes

Mariage homosexuel : une clause de conscience pour les maires ?

Mariage homosexuel : une clause de conscience pour les maires ?

11/10/2012 –12h00
PARIS (NOVOpress) –
A trois semaines de la présentation en Conseil des ministres du texte ouvrant aux homosexuels le droit au mariage, Le Collectif des maires pour l’enfance a annoncé mercredi avoir écrit aux « 155 000 maires et adjoints aux maires pour les inviter à signer l’appel des maires pour l’enfance ». « Nous leur demandons s’ils sont intéressés par une consultation des maires avant toute réforme sur la famille, s’ils sont pour ou contre le mariage homosexuel et s’ils sont demandeurs d’une clause de conscience qui leur permette de ne pas célébrer ces mariages », a expliqué le député-maire UMP de la Manche Philippe Gosselin.

Lire la suiteMariage homosexuel : une clause de conscience pour les maires ?

[Màj] Paris Fierté soutient Lorànt Deutsch attaqué par les élus parisiens du Front de Gauche

Paris Fierté soutient Lorànt Deutsch attaqué par les élus parisiens du Front de Gauche

11/07/2012 — 11h00
PARIS (NOVOpress) — Contrairement à ce que nous avions écrit hier, le vœu du Front de Gauche a été présenté hier au Conseil de Paris. Et comme l’avoue Alexis Corbière, avec amertume, sur son blogue, le vœu a été rejeté à l’unanimité des élus moins ceux du Front de Gauche : « Le débat à propos de mon vœu sur le livre de Lorànt Deutsch a eu lieu cet après-midi au Conseil de Paris. Que les Fédérations FN, le Bloc Identitaire, les sites catholiques intégristes qui avaient pris publiquement la défense de M. Deutsch (certains même en proposant une pétition à signer !) et les quelques dingues qui m’envoient des messages menaçants via mon blog, se rassurent, mon vœu a été rejeté à la fois par les élus UMP, Nouveau Centre et Modem, mais aussi par les élus socialistes et Europe Ecologie – Les Verts. Tous unis contre les élus Front de Gauche en défense de M. Deutsch ! Bravo. »

10/07/2012 — 18h00
PARIS (NOVOpress) — C’est une publicité dont il aurait pu se passer, mais Lorànt Deutsch et son livre Métronome sont attaqués par les élus du Parti de Gauche (dirigé par Mélenchon) et communistes au Conseil de Paris, regroupés au sein du Front de Gauche. Plus exactement la promotion assurée de Métronome par la Ville de Paris, depuis que Bertrand Delanöe a remis la médaille de la ville à Lorànt Deutsch en 2010.

Deux ans après – c’est un peu long pour réagir… –, les élus du Front de Gauche ont décidé, lors de la séance du Conseil qui aura lieu demain mercredi 11 juillet, de faire voter un texte « appelant la Ville à cesser la promotion de l’ouvrage ».

Au premier rang de ces élus, Alexis Corbière, membre du Parti de Gauche et professeur d’histoire dans un lycée, qui indique, dans le Parisien, que « l’idée n’est pas de passer pour le grincheux de service. Seulement, depuis trois ans, à la Ville de Paris, on déroule le tapis rouge à Lorànt Deutsch et à son Métronome. On l’invite à donner des conférences dans les écoles. Le maire Bertrand Delanöe le décore en 2010 de la médaille de la Ville… alors que si l’on regarde de plus près, ce livre comporte de nombreuses erreurs. Et ne peut pas être considéré comme un vrai livre d’histoire. »

Amusant de voir un tel idéologue défendre à ce point l’impartialité de l’histoire… De plus, on peut également sourire lorsque l’on voit que l’un des historiens bataillant contre Métronome n’est autre que William Blanc, un thésard de 36 ans, et surtout issu des milieux CNT/SCALP, bien connus pour leur objectivité historique et leur sens de la concorde sociale…

Face à ces attaques qui révèlent en réalité une attaque contre tout ce qui promeut l’identité parisienne, l’association Paris Fierté vient de lancer une pétition de soutien à Lorànt Deutsch. Paris Fierté explique, dans un communiqué, qu’« en tant que défenseurs et promoteurs de l’identité parisienne, nous avions justement salué l’utilité de ce livre frais, intelligent et ludique. Notamment pour les plus jeunes afin qu’ils s’intéressent à l’histoire de leur cité et de leur pays à travers le nom des stations de métro qu’ils fréquentent tous les jours ! Est-ce peut-être justement cela, l’intérêt des plus jeunes pour notre identité, que veulent stopper ces élus en déclenchant une stupide polémique politique ?

Quoiqu’il en soit, le succès de ce livre, vendu à plus de 2 millions d’exemplaires et décliné en reportages TV, atteste de l’engouement qu’il a suscité auprès de Français qui se moquent éperdument des opinions politiques d’un auteur sympathique, dynamique et très attaché à Paris. »

Entretien avec Catherine Blein, porte parole du collectif “citoyens contre le droit de vote des étrangers” [audio]

Entretien avec Catherine Blein, porte parole du collectif "citoyens contre le droit de vote des étrangers" [audio]

21/11/2011 – 12h10
PARIS (NOVOpress) —
Début Décembre, au sénat, il se pourrait que l’on assiste à une petite “révolution”. En effet, depuis que la gauche a remporté les élections sénatoriales, une proposition de loi sur le droit de vote accordé aux étrangers lors des élections locales a été ressortie des cartons par le parti socialiste.

Cette proposition de loi avait déjà été adopté par l’assemblée nationale lorsque la gauche y était majoritaire. La validation par le Sénat de cette proposition signifierait donc l’obligation pour le président de la République de soumettre cette proposition ou bien au peuple, par référendum, ou bien à l’ensemble des députés et sénateurs réunis en assemblée extraordinaire.

La droite, majoritairement hostile à cette loi, n’a jamais fait spécialement preuve de virulence pour la faire rejeter, laissant ainsi de nombreux citoyens “orphelins”, s’estimant non défendus par la représentation politique. C’est en ce sens qu’a été crée le collectif “citoyens contre le droit de vote des étrangers”, à l’origine d’une pétition en ligne qui devrait être remise avant le vote au Sénat au premier ministre ainsi qu’au président de la République.

Qui est derrière ce collectif ? Quel message ces citoyens veulent ils faire passer ? Le débat sur le droit de vote des étrangers doit-il s’élargir à un débat sur la refonte du code de la nationalité ?

Pour répondre à ces questions, Catherine Blein, électrice française et porte parole du collectif, a accepté de nous répondre.

Propos recueillis par Yann Vallerie pour Novopress France

[MEDIA not found]

[box class=warning]Liens : Accéder à la pétition en ligne / Accéder à la page Facebook[/box]

Pétitions contre le droit de vote des étrangers

Pétitions contre le droit de vote des étrangers

21/10/2011 – 23h45
PARIS (NOVOpress) –
Mercredi, Novopress a informé de l’ouverture de la pétition du collectif « Citoyens contre le droit de vote aux étrangers » qui s’oppose à l’instauration du droit de vote des étrangers en France : “Contre le droit de vote des étrangers, Défendons notre identité – Défendons notre nationalité”.

Nous avions déjà évoqué mardi, le lancement d’une pétition analogue –Non au droit de vote des étrangers– de la Droite populaire (aile droite de l’UMP) en publiant en avant-première un article et la Une de l’hebdomadaire Minute qui en parlait. Cette pétition de la Droite Populaire a été très relayée dans les grands médias et l’on a eu la surprise de voir par exemple avant-hier la télévision Canal+ présenter (voir images) la Une de Minute qui annonce cette pétition, à la fois dans son Grand Journal (partie Le Grand Oral) et dans son Petit Journal de Yann Barthès. Chose étonnante pour les grands médias qui en général font comme si l’hebdomadaire Minute n’existait pas, politiquement incorrect !

Où en sont maintenant les deux pétitions ? Malgré l’absence d’écho dans les grands médias de la pétition du collectif « Citoyens contre le droit de vote aux étrangers », à l’heure où nous publions elle arrive à presque la moitié (4778) du nombre de signataires de celle de la Droite Populaire (10884). S’y maintiendra-t-elle ou rattrapera-t-elle ?

De toutes les façons il est encourageant de voir qu’a peine entamées ces pétitions reçoivent un important soutien populaire.

Grand Journal de Canal+ : les 2 photos ci-dessous.
Pétitions contre le droit de vote des étrangers

Pétitions contre le droit de vote des étrangers

Petit Journal de Canal+ : la photo ci-dessous.
Pétitions contre le droit de vote des étrangers

Une pétition “Contre le droit de vote des étrangers – Défendons notre identité – Défendons notre nationalité”

Une pétition “Contre le droit de vote des étrangers – Défendons notre identité – Défendons notre nationalité”

19/10/11 – 13h50
PARIS (NOVOpress) –
Le collectif « Citoyens contre le droit de vote aux étrangers » a lancé hier une pétition pour s’opposer à l’instauration du droit de vote des étrangers en France.

Les auteurs de la pétition rappellent que :

“Le droit de vote est la manifestation politique la plus importante de l’appartenance d’une personne à sa collectivité nationale.
Comme citoyens français, nous pouvons voter aux élections locales, régionales et nationales.
Comme citoyens européens, depuis le traité de Maastricht de 1992, nous pouvons voter aux élections locales et aux élections au parlement européen quel que soit notre pays de résidence.
Par ces gestes citoyens nous donnons une réalité à notre triple espace d’appartenance, la région, le pays et l’Europe.”

Le collectif appelle à se mobiliser d’urgence pour éviter que la “Gauche xénophile” “avec l’aide de centristes, régularise massivement les clandestins et les pseudo-réfugiés, et fasse adopter le droit de vote aux étrangers comme préambule au grand remplacement dont rêvent les idéologues du Parti socialiste ou leurs alliés de SOS Racisme : comme le peuple ne vote plus à gauche, changeons le peuple.
Ce ne sont pas des mots en l’air, Martine Aubry a déclaré publiquement que c’était un objectif prioritaire du Parti socialiste si la gauche reprend le pouvoir en 2012.

Le collectif souhaite que la pétition soit signée “pour démontrer qu’au-delà des appartenances partisanes et des divergences idéologiques” le peuple français “ne veut pas se voir diluer dans un magma multiculturel ou la nationalité française ne serait plus qu’une qualité administrative lorsque l’on voyage, ou un titre honorifique.”

Le texte complet de la pétition est lisible ici.