Tag Archives: pédophilie

Un ex-conseiller de Montebourg condamné pour pédophilie : la faute à la « fachosphère » !

Source : OJIM – “Un ex-conseiller de Montebourg condamné pour pédophilie : la faute à la « fachosphère » !”

Condamné en décembre 2016 par la justice anglaise, Christophe Bejach, membre fondateur de Terra Nova et ex-conseiller d’Arnaud Montebourg, alors ministre du redressement productif, aura écopé d’un double sursis : celui de la prison, et celui des médias.

En effet, il aura fallu atteindre le 3 janvier 2017 pour que le Daily Mail en parle, et le 5 janvier pour que la presse française daigne rapporter (timidement et tardivement) l’affaire… grâce à la pression des sites de réinformation et des réseaux sociaux. Pour dire un mot de la condamnation, l’homme d’affaires a écopé de 9 mois de prison avec sursis et de 117 2010 euros d’amende pour avoir fait, sur internet, des propositions indécentes à une mère de famille, qui était en fait un policier.

Christophe Bejach voulait organiser des séances photos érotiques avec des fillettes de 8, 10 et 12 ans et avoir une relation sexuelle avec l’aînée. À cette occasion, il avait d’ailleurs acheté de la lingerie fine de petite taille… Par ailleurs, la police a retrouvé à son domicile une soixantaine d’images pédopornographiques, dont certaines classées en catégorie A (comportant des scènes de pénétration sur des enfants abusés sexuellement).

En France, il aura fallu atteindre que le site Fdesouche fasse remonter l’affaire, ensuite relayée par un bon nombre de sites de réinformation, pour que le public en soit informé. Mis face à leur silence accablant, certains médias français se sont vus contrains d’évoquer la question, parfois assez timidement, sous la pression des réseaux sociaux.

Pour prendre l’exemple du Parisien, le quotidien évoque dans son titre la condamnation d’un « homme d’affaires français », alors que même la presse anglo-saxonne mentionnait, dès le titre, sa qualité d’ancien conseiller d’un ministre. Partout ailleurs on le présente surtout comme l’un des fondateurs de Terra Nova, ce think thank socialiste, et comme un homme d’affaires, directeur général pour l’Europe du groupe d’investissement américain Monument Capital Group. Histoire de ne pas perturber la primaire socialiste ?

Lire la suite

Le fondateur de Terra Nova tombe pour pédophilie, la presse française muette

Source : Boulevard Voltaire – “Le fondateur de Terra Nova tombe pour pédophilie, la presse française muette”

Pourquoi ce silence ? Est-ce pour ne pas ternir par ricochet le soleil d’Arnaud Montebourg ?

On enterre, aujourd’hui, François Chérèque, ex-patron de la CFDT et président de la « fondation progressiste » Terra Nova. Coïncidence de l’actualité, Christophe Bejach, l’un des fondateurs et ancien vice-président de cette boîte à idées du Parti socialiste, vient de tomber, à Londres, pour pédophilie. Faut-il, alors, imaginer que c’est pour ne pas troubler ce moment de deuil et de recueillement que tous les médias officiels français n’en ont touché mot ?

Christophe Bejach, 53 ans, est ce que l’on appelle une pointure (et peut-être, aussi, un « pointeur », comme on dit dans certains quartiers de Fresnes et d’ailleurs). Sa bio sur Terra Nova nous explique, en effet, que ce brillant « ingénieur et titulaire d’un MBA du Groupe HEC (ISA) a effectué une carrière orientée vers l’investissement dans des entreprises cotées ou non cotées, en France, aux USA et en Asie ». En 2012, il rejoignait l’équipe d’Arnaud Montebourg, devenu ministre du Redressement productif, en tant que conseiller sur l’Aérospatial, la Défense et l’Énergie. Mais surtout productif pour lui-même, Christophe Bejach s’est essentiellement fait connaître comme créateur de la société L’Avion, revendue à British Airways pour 68 millions d’euros.

Ce strauss-kahnien « historique » ne partageait pas, avec son mentor, que des idées. Il semblerait qu’ils avaient aussi en commun quelques connections obsessionnelles entre le cerveau et le pantalon, mais si Strauss-Kahn s’en prenait à des femmes adultes, M. Bejach montrerait quant à lui une nette préférence pour les fillettes.

En témoigne sa condamnation, le 14 décembre dernier, par un tribunal britannique à « 9 mois de prison avec sursis pendant deux ans pour un premier chef d’accusation d’offense sexuelle sur enfant mineure et trois autres chefs d’accusation pour possession de photographies d’enfants indécentes ».

Christophe Bejach s’est fait pincer par un agent de police en civil, Sadie, qui s’est fait passer pour la mère de trois fillettes de 8, 10 et 12 ans sur lesquelles il avait jeté son dévolu. Ayant acheté sur Amazon « un stock de petites lingeries pour faire des photos de nus érotiques », Bejach a « décrit ses fantasmes sexuels à Sadie, la présumée mère des filles, qui malheureusement pour lui était en fait officier de police travaillant à la surveillance de la cyber-pédophilie ». Interrogé par le tribunal pour savoir « s’il avait eu quelques intentions d’avoir des rapports sexuels avec les filles avant le rendez-vous de l’hôtel Cumberland, Bejach a répondu “Avant d’avoir eu ces pensées : oui” », rapportent le Daily Mail et l’Evening Standard. Outre ces faits, on a également trouvé dans l’ordinateur de ce brillant homme d’affaires des dizaines de photos à caractère pédophile, dont certaines de catégorie A, c’est-à-dire « dépeignant l’activité sexuelle pénétrante ».

Lire la suite

Affaire Barbarin : « Chacun jette son fagot dans le bûcher médiatique », constate Zemmour

20/03/2016 – SOCIÉTÉ (NOVOpress)
Le cardinal Philippe Barbarin nie « avec force » avoir couvert « le moindre acte de pédophilie » dans son diocèse de Lyon. Manuel Valls l’a appelé à « prendre ses responsabilités », mardi 15 mars. « Il ne manquait plus que lui. Il ne pouvait pas rater ça », tacle Zemmour. « Il n’y a pas de fumée sans feu, et le feu prend bien », poursuit le polémiste. « Le bûcher médiatique a été dressé à la hâte, et chacun y jette son fagot ». Il cible ceux qui, « confondant perversion et frustration, incriminent le célibat des prêtres. Comme s’il n’y avait pas de pédophiles mariés, comme si les prêtres étaient les seuls coupables ».

Publié le

I-Média : hallali médiatique contre le cardinal Barbarin

19/03/2016 – MÉDIAS (NOVOpress)
Séquence de décryptage des médias dont le dossier central est consacré à l’affaire Barbarin. Jean-Yves Le Gallou pointe du doigt le paradoxe des médias criant à l’hallali contre celui qui aurait couvert des prêtres supposément pédophiles tandis qu’ils font un pont d’or à Daniel Cohn-Bendit, pédophile avéré.

1:29 Hallali médiatique contre le cardinal Barbarin
Montage politico-judiciaire et informations à sens unique contre le Cardinal Barbarin, accusé d’avoir manqué de vigilance sur la pédophilie. I-média décrypte et ré-informe
15 h 32 Zapping d’I-média
22:42 Point Godwin pour la victoire du parti anti-immigration en Allemagne
Élections régionales dans 3 länders allemand, retour du point Godwin pour la percée du parti anti immigration.
27:11 Les tweets d’I-média
32:21 Identitaires à Calais les médias porte-voix de la préfecture
Les communiqués de la préfecture : information unique dans les médias pour la manifestation des identitaires à Calais.
36:16 Le bobard d’I-Média

Curée médiatique contre monseigneur Barbarin

16/03/2016 – FRANCE (NOVOpress)

Hier, on apprenait qu’une plainte avait été déposée contre le cardinal Barbarin, archevêque de Lyon pour « mise en danger de la vie d’autrui et provocation au suicide ». Hier, même Manuel Valls s’est mêlé à la cohue appelant le cardinal « À prendre ses responsabilités ». Un haut fonctionnaire du ministère de l’Intérieur, chargé du suivi des affaires religieuses, serait à l’origine de la plainte.
« D’autres affaires du même type vont être révélées dans les tous prochains jours », a affirmé mardi à l’AFP un membre de La parole libérée, précisant qu’elles n’émaneraient pas de l’association qui s’est constituée pour dénoncer un prêtre qui a longtemps dirigé une troupe scoute indépendante.

Quels sont les faits reprochés à l’archevêque de Lyon ?
Derrière les grands mots, il s’agirait de plusieurs imprudences. Il aurait conservé en paroisse donc avec des possibilités d’être au contact d’enfants ou d’adolescents des prêtres mis en cause pour pédophilie ou pour homosexualité dans le passé.

Pourquoi le battage médiatique fait autour de ces accusations peut-il susciter un certain malaise ?
L’innocence détruite par une personne engagée au service de tous à la suite de Jésus est un crime odieux et une très grande douleur. Il est donc juste que des questions soient posées pour savoir si la gouvernance de l’évêque a été suffisamment prudente après des dénonciations faites contre tel ou tel.

La sortie progressive de faits et de nouvelles visant un seul homme peut cependant rappeler des campagnes médiatiques faites pour forcer une personne à la démission.
La panique morale qui se lève fait oublier la patience d’attendre les résultats d’enquêtes précises.
Il y a aussi un déséquilibre médiatique. L’écho médiatique a été moins fort après la révélation récente du fait que le ministère de l’Éducation nationale avait laissé un enseignant en fonction en dépit d’une première condamnation en Angleterre, dont il avait connaissance. On pourrait voir les parents retirant leurs enfants de l’école, si l’on remettait en cause l’institution gouvernementale de l’Éducation nationale, à cause des crimes de ses employés reconduits dans leur poste d’enseignant.

Monseigneur Barbarin représente, d’autre part, une cible, car il use aisément des moyens de communication pour prendre la défense de ce qu’il est du bon ton médiatique de critiquer ou de détruire : la vie naissante, le mariage, la défense des chrétiens d’Orient.

Dans les années 30, le journal du chef nazi Goebbels était rempli de considérations sur l’utilisation possible de procès orchestré contre les vices du clergé. Il s’en était servi pour tenter de le déconsidérer et pour détourner l’attention des actes du parti nazi au pouvoir.

Jean-Pierre Sauvage, candidat du Front de Gauche – EELV – PCF dans l’Essonne, a-t-il été condamné pour pédophilie ?

Jean-Pierre Sauvage, (ex)candidat FDG – Écologistes indignés – PCF dans l’Essonne, condamné pour pédophilie

[MàJ le 20/03/2015 à 21h15] – Sur sa page Facebook, le Bloc identitaire revendique être à l’origine de l’information communiquée au journal Le Parisien. Voir aussi : frontnational91.over-blog.com : Un pédophile candidat du PCF/FDG sur le canton de Draveil / [MàJ le 20/03/2015 à 19h35] – Dans son communiqué publié en début de soirée, Audrey Guibert, Secrétaire Départementale du Front National de l’Essonne, enfonce le clou :

Le PCF, éternel donneur de leçon de la politique française et qui s’indigne en permanence des soi-disant dérapages des candidats du Front National a donc permis à un pédophile de pouvoir se présenter aux élections départementales 2015. Ce parti est la honte de la vie politique française et est désormais disqualifié pour donner quelque leçon de morale que se soit.

Une fois de plus, le département de l’Essonne, via sa classe politique sclérosée fait la Une des quotidiens. Entre l’UMP / UDI représentée par des politiciens condamnés pour abus de confiance, détournement de fonds publics, falsification de documents administratifs et prise illégale d’intérêt (Xavier Dugoin), ou mis en examen pour viols (Georges Tron), pour achat de votes, complicité de financement illicite de campagne électorale et financement de campagne électorale (Serge Dassault), et désormais le PCF allié au Parti Socialiste, qui présente un candidat condamné pour pédophilie, il est temps pour les essonniens de tourner la page en votant massivement pour les candidats du Front National.(…)

Il est évident qu’à 48 heures du premier tour des élections départementales, ce scandale tombe à pic pour un Front National en phase ascensionnelle, et émousse durablement la crédibilité du Front de Gauche et de ses alliés.


20/03/2015 – PARIS (NOVOpress)
Départementales 2015 : jusqu’à ce matin, Jean-Pierre Sauvage, éducateur, était candidat du Front de Gauche – Écologistes indignés – PCF dans l’Essonne (canton de Draveil). Il vient d’être “débarqué” pour avoir été condamné pour pédophilie il y a tout juste un an.

Dans son édition du 8 mars 2014, le journal Ouest-France relatait la condamnation d’un éducateur spécialisé, Jean-Pierre Sauvage, par le tribunal correctionnel d’Alençon à deux ans de prison, assortis d’un suivi socio-judiciaire d’une durée de cinq ans, d’une obligation de soins et de trois ans de prison en cas de non-respect de ce suivi.

L'éducateur s'en prenait à de jeunes garçonsIl est inscrit au fichier des délinquants sexuels et il lui est interdit de travailler avec des mineurs ou des personnes vulnérables : « vous allez devoir changer de métier ! » lui a intimé la présidente du tribunal. Il a également dû verser des dommages et intérêts aux victimes, qui s’étaient portées partie civile.

Les faits reprochés et avoués sont particulièrement abjects et d’une gravité inouïe, il agissait sur des garçons âgés de 11 à 15 ans avec « caresses au moment du coucher ou sous la douche, des masturbations et des fellations réciproques et même l’application d’une pommade au niveau du bas-ventre censée faire pousser les poils…»

Jean-Pierre Sauvage, candidat du Front de Gauche – EELV – PCF dans l’Essonne, a-t-il été condamné pour pédophilie ?

Cliquez pour zoomer

L’intéressé reconnaîtra tous ces faits et son comportement déviant : Je culpabilisais, mais je ne pouvais pas m’empêcher de recommencer, dira-t-il au juge d’instruction.

Lors de la perquisition effectuée à son domicile, les enquêteurs découvriront aussi dans son ordinateur des images pédo-pornographiques.

Après huit mois de détention, il sera placé sous contrôle judiciaire et ira s’installer en région parisienne où il a retrouvé un travail d’éducateur dans un milieu d’adultes.

Un an plus tard, un certain Jean-Pierre Sauvage, éducateur à Vigneux, en région parisienne, est candidat sous l’étiquette Front De Gauche, Écologistes indignés, PCF aux départementales sur le canton de Draveil, dans l’Essonne. Une coïncidence qui n’a pas échappé aux militants patriotes du département. C’est en effet eux – de source sûre – qui ont informé le journal Le Parisien de cette homonymie pour le moins troublante.


Belgique : le gouvernement souhaite abaisser la majorité sexuelle à 14 ans

Belgique : le gouvernement souhaite abaisser la majorité sexuelle à 14 ans

20/10/2014- BRUXELLES (NOVOpress via le Bulletin de réinformation)
Actuellement, la majorité sexuelle est fixée à 16 ans en Belgique. Selon le Conseil de la jeunesse flamande et le Commissariat aux droits de l’enfant de la Communauté flamande, c’est trop vieux. Leur revendication n’est pas tombée dans l’oreille d’un sourd. En effet, le nouveau gouvernement fédéral mène actuellement une réflexion pour établir la majorité sexuelle à… 14 ans.

Pour Jean-Marie Gauthier, pédopsychiatre de profession, c’est beaucoup trop tôt car les adolescents manquent de maturité à cet âge-là. Par ailleurs, ce dernier s’inquiète de ce qu’« actuellement, sur Internet (…) il y a toute une série de jeunes filles qui se font agresser sexuellement par des hommes beaucoup plus âgés qui leur racontent des tas de choses et elles sont très naïves. Elles ne sont pas encore au courant du monde et des choses qui les entourent ».

Mais ce gouvernement, qualifié de droite, n’en a cure et s’apprête à faciliter la tâche des pédophiles…

Photo Une : Maggie De Block, ministre belge des Affaires sociales et de la Santé publique. Crédit : Tim Lambrechts (Quasium) via Wikipédia (cc)

Vu sur Twitter

États-Unis : le nouvel ordre sexuel est en marche

Publié le
Le premier marié gay de l’Oise arrêté pour pédophilie

Le premier marié gay de l’Oise arrêté pour pédophilie

02/05/2014 – COMPIÈGNE (Bulletin de réinformation) – Cette arrestation fait la une de l’hebdomadaire local Oise Hebdo, en date du mercredi 30 avril dernier. Daniel Thibault, un homme de 64 ans, qui avait épousé Raymond Lebée en juillet dernier, a été mis en examen pour des faits de pédophilie suite à des plaintes de familles. Signalons que les Archives of Sexual Behavior évaluent la prévalence de la pédophilie chez les homosexuels entre 30 et 40 %. Ces Archives sont publiées par The International Academy of Sex Research, une société scientifique qui regroupe de nombreux chercheurs, essentiellement anglo‑saxons.

La petite blague pédophile de Nicolas Bedos et Frédéric Mitterand (vidéo)

01/04/2014 – PARIS (NOVOpress)
Interviewés par Canal+ au dernier Salon du livre le 25 mars, Frédéric Mitterrand – ancien ministre de la Culture de Nicolas Sarkozy – et Nicolas Bedos se sont fendus d’une blague sur la pédophilie.

En 2005 Frédéric Mitterrand avait fait l’apologie du tourisme sexuel dans son livre La mauvaise vie. Il avait été accusé de pédophilie car il y parle de ses relations sexuelles avec des “garçons”, des “gosses”, en Thaïlande.

Publié le

« La Suède ne va pas bien » proclame un délinquant sexuel

30/01/2014 – 08h30
STOCKHOLM (NOVOpress) – Un immigrant Érythréen de 29 ans a été reconnu coupable d’agressions sexuelles sur plus d’une douzaine d’enfants dans Bromley et Kristianstad. Il devra aussi répondre sur d’autres cas similaires. Il prétend que ces actes sont parfaitement normaux dans sa culture et qu’il est raciste de le poursuivre pour cela.

Cet immigrant est arrivé en Suède dans le cadre d’une prise en charge de réfugiés demandée par les Nations unies. Puis il a sexuellement terrorisé son voisinage, harassant aussi bien petits garçons que petites filles. Ses victimes n’avaient parfois que six ans. Plusieurs agressions ont été commises dans des lieux publics. Et c’est la troisième fois en moins de six mois qu’il se retrouve devant le tribunal.

Lire la suite

Cohn-Bendit et le lobby pédophile vert humiliés par la télé Russe

22/01/2014 – 10h30
PARIS (NOVOpress) – VIDÉO –
Reportage de la télévision russe sur la mouvance pédophile en Allemagne, étroitement liée aux Verts. Le reportage revient notamment sur les propos que Daniel Cohn-Bendit avait tenu en 1982 dans l’émission Apostrophes face à Paul Guth. Pour le journaliste russe : « Il est absolument incompréhensible, après de tells paroles, que cet homme soit en liberté et fasse de la politique ». Si Daniel Cohn-Bendit s’est toujours défendu d’avoir été pédophile, expliquant ses propos par la volonté de « choquer le bourgeois des années 1970 », il est directement accusé (ainsi que d’autres membres fondateurs des Verts) par Eckhard Stratmann-Mertens, cofondateur du parti Vert allemand et ancien député au Bundestag, dans une interview accordée à Die Welt en juillet 2013.

Publié le
Vu sur Facebook

Espagne : un professeur d’université et un éducateur «mariés» (ensemble) accusés de relations sexuelles sadomasochistes avec plusieurs garçons mineurs

Publié le