Tag Archives: Pascal Praud

I-Média JeuxVideo.com

Le forum de JeuxVideo.com : méga-trolls ou catharsis ?, par Jean-Yves Le Gallou

11/11/2017 – FRANCE (NOVOpress) : Le site JeuxVideo.com est victime de l’acharnement de journalistes pour avoir osé s’attaquer à la journaliste Nadia Daam. C’est tout une caste, estime Jean-Yves Le Gallou dans I-Média sur TV Libertés, qui, prenant pour cible JeuxVideo.com, défend son pré-carré : le pouvoir de dénigrer sans en payer les conséquences.

Egalement au sommaire de ce numéro :

Le zapping d’I-Média

Le journaliste Samuel Laurent appelle à la fermeture de comptes Twitter pour « trolling ». Invité dans l’émission C à vous sur France 5, le journaliste des Décodeurs a qualifié Sébastien Jallamion de « troll d’extrême droite ». Réaction d’Anne Elisabeth Lemoine animatrice principale de l’émission : « On ne peut pas fermer leur compte ? »

Saint-Laurent et Bergé, « deux être malades sexuellement ».

I-Média 167 parlait de l’hommage mitigé rendu à Pierre Bergé lors de sa mort. Une modération étonnante qui s’explique après les révélations fracassantes de son ancien chauffeur Fabrice Thomas dans son ouvrage Saint-Laurent et moi : une histoire intime.

Trump 1 an après : les médias en lutte

Les médias toujours en guerre contre Donald Trump. Belliqueux, raciste, gamin, retour sur 1 an de couverture sur le président américain toujours détesté par la presse mondiale.

Les tweets d’I-Média

La meilleure garantie pour remporter un prix littéraire, serait de parler des nazis. L’idée a été relevée par le Huffington Post : depuis vingt ans, un quart des ouvrages primés par les quatre principaux prix littéraires ont trait à la Deuxième Guerre mondiale.

Paradise Paper, touchez pas au patron

Dans le cadre des nouvelles révélations sur l’évasion fiscale, les journalistes ciblent particulièrement certaines personnalités. La Une du Monde du 9 novembre évoque Bernard Arnault, Julien Clerc, etc. Xavier Niel (propriétaire du Monde) est évoqué, mais dans un petit encart au milieu du journal.

Pascal Praud, buzzer sans se laisser intimider

Bad Buzz en enfilade pour Pascal Praud. L’animateur star de C-News fait l’objet de toutes les critiques pour avoir osé s’opposer à l’antiracisme béat. La presse dénonce un dérapage et même une agression.

Marine Le Pen Frexit

Hier soir sur TF1, Marine Le Pen a effectué « le Frexit en direct »

19/04/2017 – FRANCE (NOVOpress) : Invitée hier soir de TF1, Marine Le Pen, partisan du Frexit – la sortie de la France de l’Union européenne – a exigé, et obtenu, d’apparaître sans que le drapeau européen soit placé derrière elle. Ce matin sur RTL, Pascal Praud a expliqué que cette demande était à la fois symbolique et justifiée.

Symbolique, car elle a opéré « le Frexit en direct, le Frexit avant l’heure ! »

Justifiée, parce que « le pavoisement des édifices publics – c’est le terme administratif – fait l’objet de textes précis : le drapeau tricolore français est le seul emblème qu’il convient d’arborer sur les bâtiments publics. Toutefois, le pavoisement des édifices aux couleurs de l’Europe est possible. Je ne dis pas que TF1 est un monument public, mais le drapeau européen n’a pas d’obligation juridique à être présent. Sur les portraits officiels des présidents, il n’apparaît qu’avec Nicolas Sarkozy. Constitutionnellement, l’étendard bleu-blanc-rouge est l’emblème de la nation. »

Pascal Praud a enchaîné :

« Si un candidat avait exigé le contraire – retrait du drapeau français au profit des seules couleurs européennes –, là ce n’était pas possible. Est-ce que Philippe Poutou peut imposer la faucille et le marteau ? Non, ce n’est pas constitutionnel. »

Et de conclure ainsi :

« Résumons-nous : Marine Le Pen refuse l’Europe fédérale, elle est souverainiste. Hier sur TF1, elle a joint l’image à la parole, ni plus ni moins. »

Hollande renonce : “La France aime les perdants”, lance Pascal Praud

02/12/2016 – FRANCE (NOVOpress)
Le renouvellement, c’est maintenant !“, lance Pascal Praud. “Quelle affaire ! Tout doit disparaître; comme aux Galeries Lafayette”, constate-t-il. “Sarko, bing ! Juppé, bing ! Hollande, bing ! Et chacun observe qu’ils n’ont jamais été aussi bons, aussi émouvants, aussi touchants que dans la défaite. Quelle élégance, quel panache !“, raille le journaliste.

Je pense surtout qu’ils n’avaient pas trop le choix. Mais bon, panache !“, admet Pascal Praud. “Figurez-vous que c’est le dernier mot de Cyrano de Bergerac : ‘Mon panache'”, rappelle-t-il. “Or Cyrano, c’est notre héros par excellence. Vous savez pourquoi ? C’est un perdant, c’est le loser absolu : il meurt ruiné, il n’a jamais eu Roxane, c’est le Poulidor de l’amour. Mais il garde son panache“, analyse-t-il.

Sarkozy, Juppé et Hollande, on les aime aujourd’hui parce qu’ils s’en vont, parce qu’ils touchent un genou à terre“, affirme le journaliste. “C’est pas joli, joli l’esprit français ! Du coup, je vais faire pareil : je suis venu te dire que je m’en vais, au revoir“, conclut-il en référence à la chanson de Gainsbourg et aux adieux de Valéry Giscard d’Estaing.


Pascal Praud : “Macron, un révolutionnaire en papier glacé”

25/11/2016 – FRANCE (NOVOpress)
“Révolutions : c’est le nom du livre d’Emmanuel Macron”, rappelle Pascal Praud. “Révolution, précise le Robert, c’est un changement brutal. La ‘une’ de Paris Match, c’est populaire, c’est classique, c’est glamour si on veut, mais ce n’est pas vraiment un changement brutal“, ironise le journaliste.

Pascal Praud rappelle qu’Emmanuel Macron n’est qu’un révolutionnaire en papier glacé :

Finalement Macron c’est Paris Match, un révolutionnaire en papier glacé, un rebelle en Weston. Macron avance, le QI de 130 en bandoulière. Une stratégie : la solitude. Une tactique : la trahison. Une ambition : le pouvoir.


Nouveaux mots du dictionnaire : “Un jeunisme de contrebande”, dénonce Pascal Praud

19/05/2015 – FRANCE (NOVOpress)
“Comment ça, je suis crudivore ? Et toi t’est un bolos, un naïf si tu préfères. T’es dans la lose, mon copain !”, s’amuse Pascal Praud.

“T’as le look mémérisé, tu pars en cacahuète et t’es tendu comme un string. Alors arrête de chouiner, ou je t’envoie des scuds ou j’appelle Bernard Henri-Lévy, et crois-moi tu vas prendre cher ! Le Bernard Henry, c’est pas un baltringue. Glamourisé, le garçon”, poursuit-il.

Vous l’aurez compris, voici le Petit Robert Illustré, mâtiné de Petit Larousse. Il y a parfois quelque chose de pathétique à épouser l’ère du temps. Ce jeunisme de contrebande n’apporte pas grand chose à la langue française.


Pascal Praud : “Mourez tranquille, Chrétiens d’Orient. La RATP s’en lave les mains”

06/04/2015 – FRANCE (NOVOpress)
Le journaliste revient sur la polémique entourant le refus de la RATP d’apposer la mention “au bénéfice des chrétiens d’Orient” sur une affiche de promotion d’un concert du groupe Les Prêtres.

Pascal Praud pointe du doigt la scandaleuse décision de la RATP :

La RATP, c’est Ponce Pilate. Mourez tranquille, Chrétiens d’Orient. La RATP s’en lave les mains. Les Chrétiens d’Orient sont massacrés par l’État islamique en Syrie et en Irak. Les Chrétiens d’Orient ont bâti les premières églises avant celles de Rome. Faut-il que la bêtise et l’indifférence régnent jusque dans les sous-sols de nos villes pour que la RATP refuse de mentionner que le groupe Les Prêtres chantera au bénéfice des martyrs catholiques ?