Tag Archives: parrainages présidentielle

Parrainages

Marine Le Pen n’a toujours que 84 parrainages !

03/03/2017 – FRANCE (NOVOpress) : Mais que se passe-t-il au Front national ? Dans les parrainages reçus et validés par le Conseil constitutionnel, le décompte de ce matin fait apparaître que Marine Le Pen ne dispose à cette heure que de 84 parrainages sur les 500 requis pour être candidat à l’élection présidentielle. Alors que le FN avait fait élire, en décembre 2015, 353 conseillers régionaux et, quelques mois plus tôt, une soixantaine de conseillers départementaux.

A titre de comparaison, Jacques Cheminade, qui ne dispose d’aucun élu, enregistre déjà 163 parrainages ! Et Nathalie Arthaud, de Lutte ouvrière, en compte 314 ! 60 parrainages ont également été enregistrés par le Conseil constitutionnel au profit de François Asselineau, et 70 pour Jean Lassalle.

Le seul à être certain, non plus d’être candidat mais de pouvoir l’être, est François Fillon, qui totalise 1 155 parrainages, tandis que l’affaire est en bonne voie pour Emmanuel Macron, qui en compte 464, et pour Benoît Hamon, qui en a 334. Les carottes semblent cuites en revanche pour Philippe Poutou, du NPA, qui stagne à 36 parrainages.

Fillon 500 parrainages

Pour François Fillon, les 500 parrainages, c’est fait ! Pas pour Marine Le Pen…

02/03/2017 – FRANCE (NOVOpress) : François Fillon est le seul des candidats déclarés à la présidence de la République à avoir déjà recueilli les 500 parrainages d’élus exigés pour se lancer dans la course à l’Elysée. Selon le premier pointage du Conseil constitutionnel, François Fillon disposait, à la date d’hier, de 738 parrainages validés. Un souci en moins pour le candidat qui, par ailleurs, les accumule…

Aucun des autres candidats n’avait encore atteint le seuil fatidique, à commencer par Marine Le Pen, qui ne disposait encore, hier mercredi, que de 25 parrainages, la majorité d’entre eux émanant de maires non estampillés FN.

La présidente du Front national en avait donc moins que Philippe Poutou, le candidat du Nouveau Parti anticapitaliste, qui en affichait 35, et beaucoup moins que Nathalie Arthaud, la discrète candidate de Lutte ouvrière, qui pouvait se flatter d’en avoir déjà 201 !

Parmi les « petits candidats », François Asselineau, de l’Union populaire républicaine, en affichait 60, et Jacques Cheminade, déjà candidat en 1995 et en 2012, en arborait 61, contre quatre pour le général Didier Tauzin, le même nombre que l’oubliée Michèle Alliot-Marie.

Le Conseil constitutionnel publiera deux fois par semaine la liste des parrainages qui lui sont parvenus et qu’il aura validés, la date limite de leur réception étant fixée au vendredi 17 mars à 18 heures.

Parrainages Fillon Marine 1 Mars