22/08/2011 16h30 PALERME (NOVOpress) - Comme si l’Italie ne recevait déjà pas assez de « réfugiés », venus tout spécialement du Ghana ou du Congo pour « fuir la guerre en Libye », le gouvernement a décidé de soigner les blessés des troupes anti-khadafistes. Dix-huit...