Avec ce président de la République, Dieu sait qu'on est invité à les revisiter, les pages sombres de notre Histoire ! Le 16 octobre, il a reconnu "les crimes du 17 octobre 1961". Il évoque "des responsabilités" lors des violences policières contre les manifestants...