24/07/2011 - 23h00 MADRID (NOVOpress) — Le mouvement de protestation qui a de nouveau secoué l'Espagne ces dernières 48 heures a critiqué à la fois le Parti socialiste (PSOE) et l'opposition conservatrice (PP), les accusant de laisser saigner la population sur l'autel...