Tag Archives: ordre des médecins

L’Ordre des Médecins favorable à l’extension de la PMA

20/09/2018 – FRANCE (NOVOpress)
Le journal La Croix révèle que l’Ordre des Médecins devrait se positionner en faveur de l’extension de la PMA aux couples de femmes et aux femmes seules, dans une audition à l’Assemblée nationale.

Selon Jean-Marie Faroudja, président de la section éthique et déontologique, « cette demande est essentiellement sociétale ».

Par ailleurs, il refuse de « hiérarchiser » les demandeurs en fonction de l’orientation sexuelle des couples hétérosexuels, homosexuels, ou femmes seules. Toujours selon lui, « le rôle des médecins est d’apaiser les souffrances […], or le désir d’enfant est une souffrance, et le médecin est là pour l’entendre ». Ces derniers propos révèlent le caractère individualiste du « droit à l’enfant », et permet de justifier toutes les pratiques médicales moralement condamnable..


La délation progresse : les médecins peuvent signaler des patients radicalisés

21/12/2015 – SOCIÉTÉ (NOVOpress)
L’ordre des médecins autorise les praticiens à « signaler » aux autorités des patients radicalisés « au cas par cas ». Derrière les bonnes intentions, c’est la délation qui progresse.

Le Conseil national de l’ordre des médecins autorise les praticiens à s’affranchir du secret médical pour signaler certains patients radicalisés. La note indique aux professionnels la marche à suivre en cas de patient en voie de radicalisation ou déjà radicalisé.
La bonne intention est évidente : éviter des attentats ou des départs de jeunes embrigadés vers les terres de djihad. Pour autant, on ne peut s’empêcher de s’inquiéter de la progression continue de la délation en France, qui instaure un climat des plus malsains.
Dernièrement, Bercy a remis sur le tapis la rémunération de ses « indics ». on a déjà un site qui permet de dénoncer les contenus non conformes sur le web. Les familles peuvent aussi signaler leurs membres en voie de radicalisation sans grand succès pour le moment.
Mais dans le contexte de l’état d’urgence permanent, de la lutte d’un pouvoir aux abois contre tous les opposants – notamment patriotes — de telles mesures a de quoi inquiéter. Certes il faut prendre des mesures énergiques contre le fléau islamiste, mais rappelons-nous que dans l’esprit de ceux qui nous gouvernent, il n’y a qu’un pas entre FN et Daesh. Aujourd’hui, on est invité à « signaler » (dénoncer) les barbus, demain les blonds aux cheveux courts ?

C.D.


Publié le