Campagne #SiJetaisNazi sur Twitter : de « l’humour » musulman ?

Campagne #SiJetaisNazi sur Twitter : de « l’humour » musulman ?

09/01/2013 – 19h00
PARIS (NOVOpress) –
Depuis plusieurs semaines, des messages antisémites déferlent sur le réseau social Twitter. Un internaute, baptisé Sipak, aurait donné le coup d’envoi en proposant notamment de « trancher la gorge avec [son] glaive à une demi-douzaine de juifs pendant le ramadan ». Notre confrère du Parisien l’a contacté hier. L’intéressé, qui se présente de « confession musulmane », assure vouloir faire de « l’humour noir » via cette campagne.

Lire la suiteCampagne #SiJetaisNazi sur Twitter : de « l’humour » musulman ?

Madonna : Obama est un « musulman noir »

Madonna : Obama est un « musulman noir »

27/09/2012 – 10h00
WASHINGTON (NOVOpress) –
  En plein concert à Washington, lundi dernier, Madonna a appelé à voter pour Barack Obama « le musulman noir ». Habituée désormais à d’indigestes digressions politiques lors de ses shows, la chanteuse a ajouté : « Maintenant, c’est génial et incroyable d’avoir un afro-Américain à la Maison Blanche. Vous avez plutôt intérêt à voter pour Obama ! On a un musulman noir à la Maison Blanche. C’est un putain de truc. Un putain de truc de fou ! Ca veut dire qu’il y a de l’espoir dans ce pays » (voir vidéo), s’est réjouie l’interprète de Like a Virgin, copieusement insultée à Paris en juillet dernier.

Lire la suiteMadonna : Obama est un « musulman noir »

[Tribune libre] Compassion à 2 vitesses et propagande : Toulouse, Montauban… et Bouguenais ? Et Ris-Orangis ? par Yann Vallerie

[Tribune libre] Compassion à 2 vitesses et propagande : Toulouse, Montauban… et Bouguenais ? Et Ris-Orangis ? par Yann Vallerie

Avant-propos et mise en garde de l’auteur :

La tribune libre qui va suivre ne cherche pas à remettre en cause les souffrances réelles endurées par les familles des victimes de la folie furieuse d’un homme cette semaine, dans le sud-ouest de la France. Elle n’évoque d’ailleurs qu’à peine les faits. J’ai simplement la volonté d’exprimer un point de vue différent de celui qui est jeté en pâture depuis deux jours aux Françaises et aux Français. En ces heures de recueillement pour chaque famille touchée, c’est vers la classe dirigeante qu’il s’agit de diriger sa colère et son dégoût devant la récupération qui est faite de ces drames.

 La France n’a rien à envier à l’Union soviétique et les Français semblent être des veaux ! C’est ce qui pourrait ressortir, à chaud, des évènements meurtriers survenus dans le sud-ouest.

Au-delà des larmes et de la tristesse, de la compassion qu’ont pu entraîner ces assassinats, que ce soit à Toulouse ou à Montauban, il semblerait qu’il y ait, aujourd’hui en France, une hiérarchie dans les crimes et surtout, une volonté politique de récupérer un drame pour distiller une propagande insupportable.

 En effet, à l’heure où un homme abattait des enfants à Toulouse, une semaine après avoir fusillé des militaires à Montauban, un autre homme, Angolais, condamné en 2010 à 5 années de prison, mais libéré (avec bracelet électronique) en 2011, massacrait une jeune femme, en Bretagne, à Vertou, et blessait grièvement deux autres hommes à coup de couteau.

Pendant ce temps, Marcel, retraité de 81 ans, était abattu froidement d’une balle dans la tête à Ris-Orangis par un inconnu.

 Mais pour Marcel, tout comme pour les victimes bretonnes, aucun déplacement présidentiel, aucune conclusion hâtive sur les origines des assassins, aucune condamnation et à peine quelques lignes seulement dans les journaux.

Étonnant non ? Y aurait-il une hiérarchie des victimes ? Il semblerait, si on suit l’écho donné à ces évènements, qu’un enfant  assassiné à Toulouse ou qu’un militaire abattu à Montauban soit plus important pour la République française et ses représentants qu’une jeune femme exécutée en Bretagne un qu’un retraité fusillé en Région parisienne. La médiatisation et le traitement des affaires serait elle différente en fonction des origines et de la religion des victimes ?  Cela n’est pas tolérable. La hiérarchie de la souffrance n’est pas tolérable. Et pourtant, elle est fabriquée de toute pièce, ce qui équivaut à dégoupiller une grenade en ces temps de tensions communautaires exacerbées.

Cette conclusion n’est pas réfutable : c’est le constat de deux journées faites de centaines, de milliers d’articles de presse et de commentaires, d’interventions politiques, de prises de position d’associations.

 Avez-vous entendu Dominique Sopo dénoncer la criminalité chez les Africains suite au meurtre de Bouguenais ? Pourtant, il ne s’est pas gêné pour s’ériger en juge antiraciste, avant même qu’un suspect ait été arrêté dans l’affaire de Montauban.

Avez-vous écouté Nicolas Sarkozy réclamer une minute de silence dans tous les villages de France, suite aux meurtres odieux de Bouguenais et de Ris-Orangis ? Pourtant, c’est ce qu’il a imposé, avec Luc Châtel, dans toutes les écoles de France mardi matin, en mémoire des 4 victimes de Toulouse (et étrangement d’ailleurs, pas un mot non plus, ce matin sur les trois militaires abattus. Cette hiérarchie de la souffrance est vraiment étonnante…)

Avez-vous vu des candidats aux élections présidentielles exiger l’ouverture immédiate du débat sur l’immigration, sur la double peine, sur l’expulsion des délinquants étrangers, suite au meurtre de la banlieue nantaise ?

 La réponse est non. C’est un non dur, un non grave. Un non qui signifie qu’aujourd’hui en France, certaines communautés ont plus d’importance que d’autres. Cela signifie qu’aujourd’hui, certaines communautés sont plus protégées que d’autres également quand on voit les moyens policiers, militaires et civils impressionnants (et rassurants) déployés pour retrouver un assassin. Cela signifie que la jeune Marion, retrouvée dans des toilettes publiques le corps lardé de coups de couteau, ne mérite visiblement pas autant d’hommage que les victimes de Toulouse.

Marion, désolé, mais le président de la République française n’a pas jugé bon de déclarer que « la France entière est touchée par cet acte de barbarie ».

Derrière ces politiciens, toujours à la recherche du paraître et des appels du pied non dissimulés en période électorale, il y a aussi les médias, la quasi-totalité des médias qui depuis deux jours, reprennent les mêmes dépêches, les mêmes rumeurs, portent les mêmes suspicions.

Ces mêmes médias qui, à l’heure où le journalisme d’enquête, de terrain semble disparaître, intentent des procès sans être au courant, sans avoir étudié, sans avoir cherché à élucider, se contentant simplement de reprendre ce que le collègue d’école de journalisme a lui-même repris via les agences de presse.

 Mais les dindons de la farce, ce sont bien les Français. Ces « veaux » comme dirait le Général de Gaulle. Les audiences des journaux TV sont montées en flèche ces deux derniers jours, les mobilisations citoyennes « contre le racisme » se préparent dans toute la France (manipulées par les professionnels de l’antiracisme, subventionnés par les collectivités publiques et donc par les contribuables) et dans tous les foyers, on se laisse prendre au jeu de la recherche d’un assassin dont tout le monde se laisse à penser qu’il serait néonazi ou islamiste, les Français voulant bien se laisser influencer par les discours ambiants et conformistes qui sont diffusés sur toutes les ondes, sur toutes les télévisions, sur une grosse partie de la toile Internet.

 Quelle aubaine à un mois des élections présidentielles de réussir à réconcilier le peuple avec le système au complet, de droite ou de gauche, de toutes confessions, qui est uni (ils ont même mis l’élection entre parenthèses le temps de deux journées) dans la douleur.

Quelle aubaine de pouvoir, par des grands écarts nauséabonds, essayer d’écarter les questions qui fâchent du débat présidentiel, réclamant que chacun « pèse ses mots », et « ne parle plus de ce qui divise les Français »

Traduction : « débattons du sexe des anges, bien que la barbarie soit à nos portes et allons inventer une bête immonde là où rien ne laisse à penser qu’elle soit »

 Certains y verront sans doute une simple coïncidence. D’autres un complot. Quoi qu’il en soit, mieux vaut douter en permanence que d’être spectateur abruti d’une société française, politique et médiatique, qui se plaît à vouloir imposer une pensée unique, un message unique et au final, un pouvoir absolu.

 Une minute de silence sincère hier matin aurait été faite en hommage à toutes les victimes de la folie meurtrière qui a frappé cette semaine en France.

Et elle n’aurait pas été imposée dans les écoles comme s’il y avait une volonté d’embrigader encore et toujours les enfants (le propre des dictatures d’ailleurs).

 Cela n’a pas été fait. Rien n’a été fait. Il s’agit désormais d’en tirer les conséquences et vite ! Pendant ce temps, deux assassins courent toujours !

Gageons que cette histoire permettra au moins de relancer le débat sur la peine de mort pour ces crimes odieux …

 « C’est l’histoire d’un homme qui tombe d’un immeuble de cinquante étages. Le mec au fur et à mesure de sa chute se répète sans cesse pour se rassurer : jusqu’ici tout va bien, jusqu’ici tout va bien, jusqu’ici tout va bien.

Mais l’important c’est pas la chute, c’est l’atterrissage. »

M.Kassovitz – La Haine

Yann Vallerie

Allemagne : une musulmane enceinte consulte un médecin homme. Le mari tue le bébé à coups de poing

19/01/2012 – 16h00
BERLIN (NOVOpress) – La semaine dernière, en Allemagne, un homme de confession musulmane a frappé plusieurs fois sa femme dans le ventre parce qu’elle avait consulté un médecin homme. Les coups de poing ont provoqué une hémorragie cérébrale du bébé. La mère en était à 7 mois de grossesse. Malgré un accouchement en urgence, le bébé est mort peu après.

L’enfant n’étant pas encore né, l’homme ne sera pas inculpé pour meurtre mais pour « avortement ».

Source allemande

Mariage avec un musulman : “un tas d’ennuis” selon le cardinal de Lisbonne

13/01/2012 – 12h00
LISBONNE (NOVOpress) –
Mgr José Policarpo, cardinal de Lisbonne et chef de l’Eglise catholique portugaise, a conseillé aux Portugaises de “réfléchir à deux fois” avant d’épouser un musulman, car selon lui, les mariages entre communautés catholiques et musulmanes seraient ‘source d’ennuis”

“Nous savons ce à quoi est soumise une jeune Européenne chrétienne la première fois qu’elle va dans leur pays, quand elle est soumise au régime des femmes musulmanes”, a-t-il dit.

“Attention aux amours. Réfléchissez-y à deux fois avant d’épouser un musulman, pensez-y sérieusement car c’est s’attirer un tas d’ennuis qu’Allah ne sait pas où ils finiront”, a déclaré Mgr José Policarpo lors d’un débat public à Figueira da Foz.

“Il n’est possible de dialoguer qu’avec qui veut dialoguer. Avec nos frères musulmans, par exemple, le dialogue est très difficile”, a déclaré le cardinal patriarche. “Nous en sommes aux premiers pas, mais c’est très difficile car, pour eux, leur vérité est la seule”, a-t-il affirmé.

Les responsables de la communauté musulmane portugaise n’ont pas réagit pour le moment à ces propos. Cette communauté compte environ 40000 fidèles.

Il est impensable qu’en France les cardinaux haut placés tiennent le même genre de discours,  englués qu’ils sont dans le droit de l’hommisme et le politiquement correct.

Un musulman menace de mort une employé de la CAF

30/12/2011 – 20h00 PARIS (NOVOpress) –Décidément, les cas de violences ou de “grabuge” provoqués par des fondamentalistes musulmans se multiplient en France. Après l’histoire de la femme arrêtée en Burka au volant à Saint Brieuc ou encore de l’hôpital à Marseille la semaine dernière, c’est cette fois ci dans le 19ème arrondissement parisien qu’un incident s’est produit : Un musulman et sa femme de 23 ans, intégralement voilée; ont pénétré dans le CAF (caisse d’allocation familiale) et ont immédiatement refusé que cette dernière enlève son voile pour entrer dans les locaux. La responsable de l’agence a alors été jusqu’à négocier pour que la fondamentalise ne montre son visage qu’au guichet.  Le couple a tout d’abord refusé d’optempérer, puis le mari a insulté l’employé, avant de la menacer de mort tout en récitant des versets du Coran.

Suite à la plainte déposée par l’employée, une enquête de police a été ouverte et l’homme de 25 ans, se sachant recherché, s’est rendu de lui même au commissariat de police de l’arrondissement concerné, où il a été placé en garde à vue. L’enquête a révélé que l’homme était fiché par la DCRI (direction centrale du renseignement intérieur) en tant que membre de la mouvance islamiste radicale.

Dans les hôpitaux, comme dans les administrations ou dans les écoles, les employés risquent d’avoir de plus en plus de soucis à se faire. A moins que des nouvelles mesures “d’exception” soient prises en faveur de certaines communautés. Ou a moins, plus logiquement, que les politiques mettent tous les moyens en œuvre pour faire respecter l’État républicain .

Vivre ensemble à Marseille : 6 mois ferme pour un musulman agresseur d’une sage-femme

Vivre ensemble à Marseille : 6 mois ferme pour un musulman agresseur d'une sage-femme

22/12/2011 – 15h00
MARSEILLE (NOVOpress) –
La scène pourrait être amené à se répéter de plus en plus souvent : une jeune femme musulmane arrive à l’hôpital lundi matin, à Marseille, pour des contractions. Son mari, Nassim Mimoune, refuse qu’on lui fasse le traditionnel toucher vaginal, estimant que c’est à un viol que se livre la sage-femme et menaçant de divorcer d’avec sa compagne. Premier  scandale.

La jeune femme est ensuite amené au bloc opératoire afin d’y subir une césarienne, opération lourde qui nécessite notamment de se vêtir d’une tenue appropriée, donc d’enlever le voile. Là encore, Nassim Mimoune devient fou, bouscule la sage-femme (2 jours d’ITT) et casse la porte du bloc afin d’aller remettre son voile à la maman. Deuxième scandale.

Rappelant hier que les faits sont « inadmissibles car révélateurs d’un individu qui n’a pas opté pour les règles de la société et considère que son dogme est supérieur aux lois de la République », le procureur Jérôme Bourbier a qualifié Nassim Mimoune de « tyran domestique ». Ce dernier a été condamné en comparution immédiate à 6 mois de prison ferme avec mandat de dépôt.

La maman ainsi que le bébé se portent bien, même si tout laisse à penser que ce bébé est loin de naître dans les conditions qui permettront son intégration rapide à la communauté française.

Crédit photo : DR

Scandale « islamophobe » en Suède : une contrôleuse demande son billet de train à un musulman

Scandale « islamophobe » en Suède : une contrôleuse demande son billet de train à un musulman

09/11/11 – 08h00
STOCKHOLM (NOVOpress) –
La dernière abomination islamophobe a eu lieu en Suède et a bouleversé les musulmans dans toute l’Europe. Des sites comme « Islamophobia Watch »  et « Islam in Europe. The premier source for news about the Muslim community in Europe »  s’en sont immédiatement fait l’écho, sous le titre terrifiant « Un musulman jeté hors d’un train pour avoir prié ».

Figurez-vous qu’un « pieux musulman » qui retournait en train de Stockholm jusqu’à Flen (dans la banlieue de la capitale suédoise), où il réside, « a eu besoin d’accomplir certaines de ses prières quotidiennes. Pour ne pas déranger ses compagnons de voyage, il s’est rendu dans un compartiment calme et isolé, comme il l’avait déjà fait plusieurs fois dans le passé ».

C’est alors que l’horreur a commencé. Comme l’a raconté notre dévot au site d’information suédois Nyheter24, « J’ai commencé à prier mais la contrôleuse est arrivée et m’a poussé trois fois dans le dos. Elle a failli me culbuter. Puis elle m’a dit : “Montrez-moi votre billet !” ». Le musulman a refusé de montrer son titre de transport « car il estimait qu’il ne pouvait pas interrompre ses prières une fois qu’il les avait commencées ».

On l’a alors averti qu’il aurait à descendre du train à la station suivante et, comme il refusait, les contrôleurs ont appelé la police. Le musulman a finalement dû retourner à Stockholm et « pour ne pas être contraint d’errer dans les rues de la capitale, il s’est rendu dans une mosquée où il a passé la nuit ».

Le musulman s’est plaint auprès du service clientèle des Chemins de fer suédois, qui lui ont envoyé en dédommagement un bon de transport de 1.000 couronnes (environ 100 euros). Il n’entend pourtant pas en rester là et a dénoncé les Chemins de fer à l’équivalent suédois de la Halde, les Diskrimineringsombudsmannen, une agence gouvernementale qui emploie 90 personnes pour lutter contre toutes les formes de discrimination.

La ville de Flen comprend une importante communauté musulmane, qui a récemment pu transformer en mosquée une ancienne église chrétienne (pentecôtiste), les pentecôtistes ayant voulu ainsi « montrer leur amour chrétien vis-à-vis des musulmans ». Une vidéo en arabe montre la transformation et souligne, sur fond de prière du muezzin, la disparition de la croix qui ornait auparavant la façade (à partir de 03:50 et particulièrement à partir de 04:35).

Photo : train en Suède. Crédit photo : Floflo, licence CC.

Encore un assassinat de chrétien au Kosovo !

Encore un assassinat de chrétien au Kosovo !

21/10/2011 – 17h40
KOSOVSKA MITROVICA (NOVOpress) –
Un assassinat a encore eu lieu hier, jeudi 21 octobre, dans une enclave près de Pec au Kosovo. Un Serbe a été abattu et deux autres ont été blessés  par un musulman albanais qui souhaitait prendre possession de leur maison. Les blessés ont été transportés à l’hôpital serbe de Kosovska Mitrovica où ils doivent être opérés dans la journée. Le message que souhaite faire passer le meurtrier est très clair : soit les chrétiens vendent leurs biens et fuient, soit ils doivent mourir. Cette technique destinée à terrifier la population est mise en application depuis plus de dix ans au Kosovo. Cela a provoqué le départ forcé de 250 000 chrétiens qui ont dû trouver refuge en Serbie centrale.

La répression et les agressions contre les Serbes allant en s’accentuant depuis plusieurs mois, la situation humanitaire  s’en trouve grandement aggravée. Les pillages de maisons chrétiennes s’intensifient, la pression sur les écoles et les universités serbes s’accroît, les violences physiques contre la population continuent. Face à cela, l’association « Solidarité Kosovo » a décidé de ne pas baisser les bras, bien au contraire.

Pour répondre efficacement aux besoins des familles les plus démunies « Solidarité Kosovo » a mobilisé ses bénévoles pour la préparation du traditionnel convoi de Noël. « C’est probablement le plus attendu de tous nos convois de l’année, notamment par les enfants » nous dit Marion Chevtzoff, présidente de l’association. « Les bénévoles qui nous accompagnerons dans quelques semaines au Kosovo ont reçu leurs premières consignes : vérifier la validité de leurs passeports, noter les dates des rendez-vous d’organisation, transmettre les informations nécessaires à la souscription d’une assurance… Tout doit être en ordre avant de partir ! » poursuit-elle.

Une autre équipe volontaire de l’association s’efforce depuis  le mois de septembre de démarcher des entreprises donatrices, puis de réceptionner le matériel humanitaire et de le trier. Afin d’être le plus efficace possible « Solidarité Kosovo » loue depuis peu un nouvel entrepôt d’une capacité de stockage d’environ 130m3. Cette phase préparatoire est très importante.

C’est en donnant de leur temps que ces courageux bénévoles essayent de combler à leur niveau l’injustice que subissent les familles serbes du Kosovo. Cependant leurs actions ne seraient être possibles sans l’aide financière de généreux donateurs choqués par le sort réservé aux dernières populations serbes chrétiennes du Kosovo. La complémentarité des Hommes et des fonctions est l’élément fondamental d’une association humanitaire. « Solidarité Kosovo » en donne un bel exemple.

Si vous souhaitez soutenir l’association « Solidarité Kosovo » vous pouvez faire un don via Paypal ou bien par chèque.

Avec son fils, « Le glaive de l’Islam », Ribéry croise de nouveau le fer avec les Français

24/09/2011 – 13h30
MUNICH (NOVOpress) –
Franck Ribéry vient d’avoir un fils. Le joueur du Bayern Munich a décidé de l’appeler Seif el Islam, prénom qui signifie « Le glaive de l’islam » en arabe. C’est aussi le même nom que l’un des fils de Mouammar Kadhafi.

L’ex-petit ami de Zahia, la prostituée de luxe au cœur d’un énorme scandale chez les Bleus en 2010, a été islamisé en 2006, après s’être marié quatre ans plus tôt avec son actuelle femme Wahiba. L’appellation islamique du joueur de football est d’ailleurs Bilal Yusuf Mohammed.

Alors que son épouse était enceinte, Franck Ribéry avait déjà annoncé sa volonté de donner un prénom musulman à son fils. Ses deux autres enfants portent également des prénoms étrangers à l’histoire de la France : Hiziya et Shahinez. On imagine les remous si une star du ballon rond tricolore osait appeler son fils : « Le glaive du christianisme »… En tout cas, pas sûr que l’initiative guerrière de Ribéry le rapproche du cœur des Français après ses multiples frasques de l’année dernière.