Mur anti-immigration : Donald Trump s’est rendu à la frontière mexicaine

14/03/2018 – ÉTATS-UNIS (NOVOpress)
Donald Trump s’est rendu, mardi soir, à la frontière mexicaine, à Otay Mesa, sur le site où se dressent huit prototypes de l’immense barrière physique qu’il entend dresser entre les deux pays. Alignés les uns à côtés des autres sur un vaste terrain désaffecté, au pied des collines mexicaines, ils sont en béton ou en acier, et mesurent près de 9 mètres de haut.

Certains Californiens sont contre cette idée et le font savoir.

Pas de quoi déstabiliser Donald Trump. « si vous n’avez pas de mur, vous ne pouvez pas avoir de pays. Il y a beaucoup de problèmes au Mexique, et sans mur, il y aura du grabuge!« , a lancé le chef de l’Etat américain.


À Washington, des militants réclament la construction du mur anti-immigration

04/12/2017 – ÉTATS-UNIS (NOVOpress)
Alt-Right contre Antifas … Devant la Maison Blanche, à Washington, des militants du groupe Alt-Right manifestaient pour réclamer la construction du mur anti-immigration à la frontière mexicaine alors qu’un groupe antifa scandait « les nazis dehors ! » (sic).

Les membres du groupe Alt-Right brandissaient des pancartes avec le slogan suivant : « Build Kates Wall ».

Les deux manifestations étaient très encadrées, aucun dérapage n’a eu lieu.

Les forces de sécurité ont escorté les quelques dizaines de membres du groupe Alt-Right vers une station de métro pour éviter tout affrontement.