Le quartier berlinois de Friedrichshain-Kreuzberg interdit les fêtes de Noël sur les places publiques ou dans les rues

Le quartier berlinois de Friedrichshain-Kreuzberg interdit les fêtes de Noël sur les places publiques ou dans les rues

Le Berliner Zeitung a titré à ce sujet : “Les politiciens de quartier ont bu trop de vin chaud de la Noël. Le Kreuzberg interdit la Noël.”

03/09/2013 – 17h20
BERLIN (via le site de Lionel Baland) –
Le Conseil de quartier de Berlin Friedrichshain-Kreuzberg (quartier multiculturel peuplé de nombreux Turcs) a interdit les fêtes de Noël sur les places publiques ou dans les rues. Seul un sapin de Noël pourra être dressé sur une place du quartier déterminée par les autorités. Cette décision a été prise par les écologistes, les pirates et les post-communistes de die Linke.

Sur 51 élus au sein du Conseil de quartier de Berlin Friedrichshain-Kreuzberg figurent 4 élus chrétiens-démocrates de la CDU. Tous les autres élus de cette assemblée émanent de partis de gauche.

Malmö, symbole de l’échec du multiculturalisme à la suédoise

Malmö, symbole de l'échec du multiculturalisme à la suédoise

Le château de Malmö, édifié au XVème siècle.

21/01/2013 – 20h00
MALMÖ (NOVOpress) – Malmö, cité côtière post-industrielle du sud de la Suède, fait partie de ces villes qui, à la manière de Marseille, nous démontrent dès à présent ce que sera « l’Europe d’après », Europe qui aurait définitivement cédé aux sirènes du « Grand remplacement » décrit par Renaud Camus. Tels d’effrayants laboratoires ethnosociologiques, ces villes prouvent, à qui veut l’entendre, l’échec évident et systématique du « vivre-ensemble », concept sacré de la bien-pensance ambiante.

Lire la suiteMalmö, symbole de l’échec du multiculturalisme à la suédoise

Manchester, ville d’Europe à la plus grande diversité ethnique

Manchester, ville d’Europe à la plus grande diversité ethnique

23/12/2012 — 17h00
MANCHESTER (NOVOpress) —
On a les motifs de fierté nationale qu’on peut. La presse britannique, de « gauche » (The Observer) comme de « droite » (The Daily Mail), triomphe du « nouveau titre de gloire de Manchester. La ville peut se targuer d’être celle qui a la plus grande diversité ethnique en Europe », surtout compte tenu de sa taille. « Seuls New York et Paris peuvent rivaliser avec elle en fait de mélange ethnique et linguistique ».

Une équipe de linguistes de l’Université de Manchester, sous la direction du Professeur Yaron Matras, a établi que les 500.000 habitants de la ville parlaient au moins 153 langues différentes. « La diversité linguistique de Manchester, explique Matras, est supérieure à celle de nombreux pays. Elle est très probablement la plus importante d’Europe. Comme l’immigration et l’afflux d’étudiants étrangers continuent dans la ville, il est raisonnable de dire que cette liste déjà longue est appelée à s’accroître encore».

Lire la suiteManchester, ville d’Europe à la plus grande diversité ethnique

“Joies” du multiculturalisme : le père Noël interdit un moment d’école maternelle à Montargis

“Joies” du multiculturalisme : le père Noël interdit un moment d’école maternelle à Montargis

05/12/2012 — 19h30
MONTARGIS (NOVOpress) — Pour ceux qui en douteraient encore, la présence d’une immigration massive extra-européenne change profondément notre pays. Dernière preuve en date, cette incroyable histoire de l’interdiction de la venue du père Noël dans une école maternelle de Montargis (Loiret).

Le 26 octobre dernier, le conseil de l’école, prétextant des raisons économiques et l’on va dire une version radicale de la laïcité, décidait d’annuler la visite du père Noël.

Lire la suite“Joies” du multiculturalisme : le père Noël interdit un moment d’école maternelle à Montargis

Action des Identitaires berlinois : « Les victimes sont allemandes, les auteurs des faits, étrangers »

Action des Identitaires berlinois : « Les victimes sont allemandes, les auteurs des faits étrangers »

27/11/2012 — 14h00
BERLIN (via le site de Lionel Baland) — Les Identitaires locaux ont rendu hommage à 5 victimes de la violence qui ne disposent pas de « lobby » pour les défendre. Ces dernières ont été victimes d’agression conduisant au coma, de viol ou ont été simplement écrasées. Les Identitaires ont cherché l’endroit où les faits se sont déroulés et les ont marqués à l’aide d’une craie.

Lire la suiteAction des Identitaires berlinois : « Les victimes sont allemandes, les auteurs des faits, étrangers »

“Neukölln est partout” : le racisme cordial n’existe pas

Neukölln est partout : le racisme cordial n'existe pas

18/10/2012 – 12h00
BERLIN (NOVOpress) — “Il vous faut une solide culture scout pour découvrir le long d’une rue commerçante longue de plusieurs kilomètres, un seul snack proposant des produits à base de porc… Cela fait disparaître le sentiment d’être chez soi”. C’est avec des observations comme celle-ci que Heinz Buschkowsky, auteur de Neukölln est partout, donne des réactions épidermiques aux Berlinois épris de politiquement correct. Dire que les pauvres se sont déjà interrogés cet hiver pour savoir si faire jouer dans un théâtre, quand la pièce l’exigeait, des acteurs européens grimés en noir plutôt que de vrais noirs n’était pas une conduite odieusement raciste, après avoir dû avaler précédemment le très critique L’Allemagne court à sa perte de Thilo Sarrazin !

Lire la suite“Neukölln est partout” : le racisme cordial n’existe pas

L’Histoire de France à la sauce du vivre-ensemble

L’Histoire de France à la sauce du vivre-ensemble

29/09/2012 – 17h00
PARIS (NOVOpress)
– « Les débuts de l’islam », « L’Empire Monomotapa », « La puissance des empires africains », « L’exemple de Kanga Moussa »… Le programme d’Histoire des collégiens du Mali s’annonce chargé cette année. Problème, l’étude de ces chapitres n’est pas destinée à de jeunes africains, mais à des collégiens français de 5ème depuis 2010 ! L’Histoire, qui est l’ADN de la culture française, est menacée selon l’enquête de Dimitri Casali, publiée chez JC Lattès sous le titre : « L’Histoire de France interdite, pourquoi nous ne sommes plus fiers de notre histoire ? ».

Lire la suiteL’Histoire de France à la sauce du vivre-ensemble

Pays-Bas : un candidat réalise une vidéo en turc pour les élections législatives [vidéo]

Pays-Bas : un candidat réalise une vidéo en turc pour les élections législatives [vidéo]

11/09/2012 — 08h00
AMSTERDAM (NOVOpress via Lionel Baland) — Aux Pays-Bas, un candidat du PvdA, le parti travailliste (l’équivalent du Parti socialiste français), a réalisé une vidéo en turc pour les élections législatives de septembre 2012. La preuve en images.

Anders Breivik est le fruit du multiculturalisme selon Richard Millet

Anders Breivik est le fruit du multiculturalisme selon Richard Millet

01/09/2012 – 08h00
PARIS (NOVOpress) –  L’auteur et éditeur modèle chez Gallimard, Richard Millet, vient de publier aux éditions Pierre-Guillaume de Roux, un texte de 18 pages où l’écrivain voit en Anders Breivik responsable de l’assassinat de 77 personnes à Oslo et Utoya (Norvège), en juillet 2011, « un enfant de la ruine familiale autant que de la fracture idéologico-raciale que l’immigration extra-européenne a introduite en Europe ».

Dans cette Eloge littéraire d’Anders Breivik, Richard Millet estime que « Breivik est sans doute ce que méritait la Norvège », soulignant tout de même qu’il est « un monstre », malgré la « beauté fascinante du Mal » dans cette tuerie. L’écrivain se défend d’être raciste. C’est l’idée d’un « immense village global » qu’il regrette, a-t-il déclaré mardi sur iTélé.

Auteur d’une cinquantaine de livres, membre du comité de lecture de Gallimard, Richard Millet, 59 ans, a été l’éditeur de Jonathan Littell, Goncourt 2006, et d’Alexis Jenni, Goncourt 2011. Le PDG des éditions Gallimard, Antoine Gallimard, « choqué » par le pamphlet, « réitère toutefois la confiance que son activité d’éditeur m’inspire ».

Crédit photo : ssoosay/Flickr (cc)

[Kiosque étranger] Britannique, une identité en voie de disparition ?

[Kiosque étranger] Britannique, une identité envoie de disparition ?

13/10/2011 – 13h30
LONDRES (NOVOpress) – Dans un article publié par le quotidien de gauche anglais The Guardian, le journaliste Severin Carrell rend compte d’une enquête auprès des lecteurs sur la notion d’identité nationale à laquelle ils se rattachent.

Le résultat est sans appel, la majorité des habitants du Royaume Uni rejette l’appellation « Britannique » au profit d’une identité plus enracinée, moins associée avec le multiculturalisme. Privilégiant de se considérer comme Écossais, Anglais, Gallois ou Nord-Irlandais.

Violences confessionnelles en Egypte

Violences confessionnelles en Egypte

11/10/2011 – 10h00
LE CAIRE (NOVOpress) –
Au moins 24 chrétiens égyptiens ont été tués dimanche au soir, lors de la dispersion d’une manifestation de la communauté copte pour protester contre les violences dont elle fait l’objet depuis la fin de la révolution. Partie du quartier de Choubra, foyer cairote de la communauté, la marche avait pourtant débuté pacifiquement. Mais touchant à sa fin, elle a été brutalement interrompue par les militaires.

Des coups de feu à l’origine indéterminée se sont alors faits entendre et se sont intensifiés, l’armée a immédiatement réagi en lançant ses blindés sur la foule, ce qui a provoqué un véritable carnage. Selon des témoins sur place, on a ramassé plusieurs corps décapités ou écrasés sous le poids des blindés. Des perturbateurs auraient également infiltré le cortège, semant le trouble et accélérant l’éclatement des violences.

Les affrontements se sont poursuivis dans la plus grande confusion sans que l’on ne parvienne vraiment à identifier les protagonistes, de nombreux riverains y ayant pris part dans un camp ou dans l’autre. Le bilan de 24 morts pourrait être largement sous-évalué, l’armée a annoncé que 3 conscrits avaient perdu la vie. On dénombre également 200 blessées environ.

La communauté internationale, par la voie du secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-Moon, a immédiatement fait part de sa vive inquiétude et a appelé « les autorités de transition à garantir la protection des droits de l’homme et des libertés civiles pour les Egyptiens de toutes confessions ». Mais les pieuses incantations des dirigeants occidentaux, qui analysent ces révolutions arabes sous un angle un peu trop romantique, infléchissent mal les réalités du monde arabo-musulman, encore travaillé par l’intégrisme religieux et/ou les clivages tribaux.

Et l’approche des premières élections supposées libres dans ces pays peu accoutumés à la démocratie risquent fort d’aggraver les tensions. Ainsi, en Tunisie, des islamistes ont tenté ce même dimanche d’incendier le siège d’une chaîne de télévision privée après la diffusion du film Persépolis, lui reprochant de faire figurer une représentation de Dieu, ce qui est formellement proscrit par l’Islam.

Si les peuples arabes ont bien revendiqué davantage de liberté lors de ces révolutions, ils n’ont certainement pas plébiscité un modèle à l’occidental, empreint de laïcité et de multiculturalisme. Et si l’Egypte et la Tunisie, pays arabes relativement homogènes et occidentalisés, sont secoués par de tels troubles, on voit mal comment la Libye (et la Syrie ou le Yémen?), mosaïque de tribus pétries de traditionalisme, pourrait y échapper lors de sa transition démocratique. En Libye, les exactions perpétrées par les rebelles contre les populations noires ne sont sans doute qu’un début.

[box class=”info”] Photo : Église copte Saint Georges, Le Caire. Crédit Berthold Werner, licence CC. [/box]

« Dead island » : du paradis à l’enfer ? [vidéo]

« Dead island » : du paradis à l’enfer ? [vidéo]

14/09/2011  14h00
PARIS (NOVOpress) –
Depuis sa sortie, début septembre, « Dead island » serait le jeu vidéo « le plus apprécié du moment », selon le site Référencement Internet Web. Le scénario ? Une île paradisiaque sombre dans le chaos après une invasion de zombies. L’histoire est en effet calibrée pour le succès commercial : le joueur a le choix d’incarner l’un des quatre personnages, deux hommes, deux femmes, parité oblige : Logan, un ancien joueur de football américain ; Sam B, un rappeur ; Purna, une ancienne policière de Sydney, et enfin, Xian, une Chinoise. Un quatuor politiquement correct dont la mission est simple : découper du zombie. L’écran se teinte en rouge en cas de blessure, le sang gicle des membres sectionnés… le jeu, interdit aux moins de 18 ans, surfe sur les clichés des films d’horreur grand public.

Mais, « Dead island », c’est aussi l’apocalypse d’un monde sans identité, artificiel, plongé dans la terreur. L’île « sea, sex and sun », aux corps bronzés, aux discothèques branchées et à ses plages de sable fin pour touristes fatigués, se transforme rapidement en un univers métissé qui vire à l’horreur. Zombies et survivants partagent un point commun : ils viennent des quatre coins de la Terre. « Dead island » véhiculerait-il un message subliminal : Le tourisme de masse est désespérant et la société multiculturelle cauchemardesque ?


Trailer Dead Island par Gameinvaders

Norvège : les femmes, premières victimes du multiculturalisme [vidéo]

Norvège : les femmes, premières victimes du multiculturalisme [vidéo]

08/09/2011 – 14h30
OSLO (NOVOpress) – Après les attentats terroristes commis en Norvège cet été par un marginal néoconservateur, la gauche nordique s’est mobilisée comme un seul homme pour assurer que les motivations d’Anders Behring Breivik ne reposaient que sur des fantasmes et que l’intégration des musulmans au pays des fjords se faisait sans heurts ni problèmes majeurs.

Cette ligne de défense de l’establishment xénophile a heurté de plein fouet un puissant lobby, celui des féministes. Très marquées à gauche, les idéologues de la condition féminine dans ces pays sont confrontées à une situation de crise à laquelle elles ne savent pas comment répondre.

Pour synthétiser, une grande majorité des viols commis dans les grandes agglomérations des pays nordiques, principalement en Norvège et en Suède, seraient commis par des étrangers d’origine extra-européenne et de culture musulmane.

À titre d’exemple, à Oslo, les statistiques de la police révèlent que 100 % des agressions sexuelles et des viols sont commis par des immigrés non européens et que 9 victimes sur 10 sont des femmes norvégiennes.

La situation est telle qu’il a été indiqué que nombre de jeunes femmes blondes se teignent les cheveux en brun. Dans certains quartiers, les femmes européennes ne se déplacent qu’en groupe.

Les féministes de gauche ne savent comment faire face à cette situation qui fait exploser leurs grilles d’analyse politique. Comment défendre des femmes norvégiennes sans mettre en cause l’immigration de peuplement dont font l’objet les pays nordiques ? Comment défendre les femmes norvégiennes sans dénoncer le consensus xénophile des classes possédantes et dirigeantes ?

En attendant que les féministes aient enfin le courage de protéger leurs concitoyennes et que les politiques admettent que leur idéologie multiculturaliste est la recette d’un désastre annoncé, les femmes norvégiennes vont continuer à payer le prix d’une idéologie devenue folle.

Crédit photo : Nicola Romagna via Flickr. Licence CC.