Tag Archives: mort

"Hommage à Dominique Venner" sur Radio Courtoisie l'après-midi même de sa disparition [audio]

“Hommage à Dominique Venner” sur Radio Courtoisie l’après-midi même de sa disparition [audio]

23/05/2013 – 14h00
PARIS (NOVOpress) –
Cette émission est particulièrement émouvante car elle a eu lieu mardi à 18h, alors que Philippe Conrad, Jean-Yves Le Gallou et Bernard Lugan réunis à l’antenne pour une émission programmée sur un autre sujet, venaient à l’instant d’apprendre que Dominique Venner s’était donné la mort dans l’après-midi, et qu’ils avaient mangé avec lui à midi.

Nos lecteurs ont probablement lu en écrit le message d’adieu de Dominique Venner et son dernier article publié le matin même de sa mort, mais en début d’émission la lecture à l’antenne avec émotion de ces deux textes par Bernard Lugan et Jean-Yves Le Gallou donne un relief particulier au sens de ces documents.

Lire la suite

Mort d'Hugo Chavez, quelques réalités derrière la légende

Mort d’Hugo Chavez, quelques réalités derrière la légende

07/03/2013 – 16h00
CARACAS (NOVOPress) – Hugo Chavez vient de mourir. Les chefs d’Etat ainsi que les politiques semblent unanimes pour rendre hommage au « grand homme » et au « grand révolutionnaire ». Les hommages rendus traversent les clivages de l’extrême gauche (Jean-Luc Mélenchon : « Ce qu’il est ne meurt jamais ») à la droite nationale (Florian Philippot : « Chavez, c’était d’abord une volonté, un courage, à l’intérieur comme à l’extérieur de son pays »).

Mais derrière la légende et l’hagiographie, nous avons voulu en savoir un peu plus sur la réalité de la situation politique et économique du Vénézuela en posant quelques questions à Michaël Rabier, journaliste, correspondant en Colombie et au Venezuela. Chercheur à l’Institut Hannah-Arendt de l’université de Paris-Est Marne-La-Vallée. Avec Stephen Launay, il est l’auteur de « La révolution sans la révolution, Hugo Chávez et le socialisme du XXIème siècle », à paraître aux éditions Vendémiaire.

Lire la suite

Policiers tués sur le périphérique parisien : le chauffard aurait déjà été condamné six fois

Policiers tués sur le périphérique parisien : le chauffard aurait déjà été condamné six fois

21/02/2013 – 23h30
PARIS (NOVOpress) – Nouveau drame de la société multiculturelle. Deux policiers de la BAC (Brigade anti-criminalité) engagés dans une course poursuite ont trouvé la mort jeudi matin au nord de Paris dans un accident de la circulation. Un troisième policier est dans le coma. Selon les premiers éléments de l’enquête, leur véhicule a été percuté par l’arrière.

Lire la suite

Un prédicateur saoudien assassin et pédophile vient d'être libéré

Un prédicateur saoudien assassin et pédophile vient d’être libéré

20/02/2013 – 14h00
RIYAD (NOVOpress) – Fayhan al-Ghamdi (ci-desssus), un prédicateur saoudien célèbre dans son pays pour ses interventions télévisées avait été emprisonné pour le viol et le meurtre de sa fille de 5 ans, Lama, en octobre 2012. Comme nous l’apprend The Independent, il vient d’être libéré après avoir payé le « prix du sang », pratique courante en ce pays et consistant à verser une compensation financière à la mère de l’enfant.

Lire la suite

Anniversaire de la mort de Louis XVI : le Parti de gauche mange sa tête de veau

Anniversaire de la mort de Louis XVI : le Parti de gauche mange sa tête de veau

Louis XVI recevant le dernier sacrement de l’abbé Edgeworth.

21/01/2013 – 14h00
PARIS (NOVOpress) – À force de haine anticatholique et antifrançaise, Alexis Corbière, « secrétaire national du Parti de gauche (PG) en charge notamment de la lutte contre l’extrême droite », a fini par se faire un petit nom. Son zèle inquisitorial poursuit à la fois les vivants et les morts, avec jusqu’à présent, semble-t-il, plus de succès contre ces derniers : s’il est parvenu à faire débaptiser le collège Vincent d’Indy, il n’a pu faire interdire les Assises contre l’islamisation, et les socialistes parisiens eux-mêmes ont résisté à sa campagne haineuse et jalouse contre le Métronome de Lorànt Deutsch.

Lire la suite

[Exclusivité Novopress] Christophe Stirbois répond à Benjamin Biolay

[Exclusivité Novopress] Christophe Stirbois répond à Benjamin Biolay

Christophe Stirbois, fils de Jean-Pierre Stirbois, répond à Benjamin Biolay (NOVOpress).

Bonjour Christophe et merci d’avoir accepté de répondre à NOVOpress. Par une phrase très déplacée dans son dernier album (« La vengeance est un plat que certains mangent froid comme Stirbois s’est mangé son cèdre »), le chanteur bobo Benjamin Biolay vient de réveiller chez vous un souvenir douloureux. Comment expliquez-vous que votre père soit encore ainsi traîné dans la boue par les gardiens du temple du politiquement correct, près de 25 ans après sa tragique disparition ?

Il a été une figure emblématique du combat national notamment à travers le fameux “tonnerre de Dreux”. Il fit alors réellement entrer le FN dans la vie politique nationale, faisant alliance avec le RPR de l’époque pour battre le Parti socialiste. Cet événement est resté en mémoire, et nombreux sont encore ceux qui font référence à son engagement, sa façon de travailler, son dévouement. Il était au contact de ses compatriotes et de leurs préoccupations, toujours disponible pour les militants et ses proches. J’ai du mal à comprendre que 24 ans après son décès un chanteur bobo décide de salir le nom des Stirbois pour faire un bon mot… Peut-être veut-il faire parler de lui, créer le “buzz” ? C’est simplement pathétique.
Lire la suite

Benjamin Biolay tourne en dérision la mort de Jean-Pierre Stirbois

Benjamin Biolay tourne en dérision la mort de Jean-Pierre Stirbois

07/11/2012 – 10h00
PARIS (NOVOpress) – « Vengeance », le nouvel album de Benjamin Biolay (photo) est en vente depuis lundi. Sur le titre éponyme de cet album, l’ex-Lyonnais, aujourd’hui installé à Paris, ironise sur la fin accidentelle de Jean-Pierre Stirbois, l’ex-membre du Bureau politique du Front national, mort d’un accident de voiture le 5 novembre 1988. Au début de cette chanson, Benjamin Biolay chante : « La vengeance est un plat que certains mangent froid comme Stirbois s’est mangé son cèdre ». Une ironie pas très classe qui ne lui vaudra certainement pas les foudres du politiquement correct.

Lire la suite

Turin : L’enfant mort, le père grièvement blessé… un ado leur vole leur iPhone

Turin : L’enfant mort, le père grièvement blessé… un ado leur vole leur iPhone

04/10/2012 — 12h00
TURIN (NOVOpress) — C’est un de ces faits divers qui révèlent la décomposition ordinaire d’une société. À Turin, le 3 décembre 2011, un papa et une maman emmènent leur petit garçon regarder des jouets avant Noël. À la sortie du magasin, ils s’engagent tous les trois sur un passage clouté. Ils sont fauchés par une voiture qui prend la fuite. La maman s’en tire avec une jambe cassée. Le papa, Calogero Sgrò, est grièvement blessé : traumatisme crânien et multiples fractures. Après plusieurs mois dans le coma, il est toujours hospitalisé dans un état grave. Alessandro, 7 ans, est tué sur le coup.

Lire la suite

Mort du résistant cubain Oswaldo Paya : la famille veut connaître la vérité

Mort du résistant cubain Oswaldo Paya : la famille veut connaître la vérité

26/07/2012 –  10h00
LA HAVANE (NOVOpress) –  La dictature communiste cubaine a profité des obsèques d’Oswaldo Paya à l’église du Divin Sauveur à La Havane pour arrêter, mardi, plusieurs dizaines d’opposants. Par ailleurs, les circonstances de la disparition du dissident politique restent obscures. La famille d’Oswaldo Paya  a réclamé l’ouverture d’une enquête, assurant que l’accident de voiture dont il a été victime avait été « provoqué » par un autre véhicule.
Lire la suite

Mort pour avoir défendu une jeune femme dans le métro

Mort pour avoir défendu une jeune femme dans le métro

01/10/11 – 18h30
PARIS (NOVOpress)
– Il ne fait pas bon tenter de s’opposer aux agissements de la racaille. En effet, hier, un jeune homme de 27ans, d’origine sri-lankaise, a perdu la vie à la suite d’une chute mortelle sur la voie du métro après avoir pris la défense d’une passagère lourdement importunée par un homme d’origine nord-africaine.

Le drame s’est joué sur la ligne 7 en direction de la Courneuve. C’est en début de soirée que l’agresseur monte dans la rame où il aborde une jeune femme blonde. La jeune femme se met alors en retrait mais l’homme insiste, devient agressif et menaçant.

C’est alors qu’un voyageur d’origine sri-lankaise, décide d’intervenir pour défendre la jeune femme, une attitude suffisamment rare de nos jours pour être saluée à sa juste valeur.

Descendu sur le quai pour s’expliquer, les deux hommes en viennent rapidement aux mains et le courageux jeune sri-lankais fait alors une chute mortelle sur les voies électrifiées, sans doute poussé par son agresseur.

Malgré les images de la vidéosurveillance et les dépositions de divers témoins dont des amis de la victime, l’agresseur n’a pas pour le moment été arrêté.

Crédit photo : Guirec Lefort via Flickr, image sous licence CC

Les algues vertes à l'origine de la mort de sangliers ?©CristinaBarroca

Les algues vertes à l’origine de la mort de sangliers ?

25/07/2011
13h30 MORIEUX (NOVOpress Breizh)
– Quand deux marcassins étaient morts sur une plage de Morieux début juillet, la préfecture avait affirmé que les algues vertes n’y étaient pour rien. La mort de huit sangliers supplémentaires au même endroit ce dimanche impose des contre-analyses, et une remise en cause du projet de décret autorisant un accroissement des épandages de lisier.

Encore huit cadavres de sangliers retrouvés sur la plage de Morieux ! On s’en souvient, deux marcassins étaient déjà morts au même endroit le 7 juillet. Dès le lendemain, le maire de Morieux avait fermé la plage pour cause d’émanations d’hydrogène sulfureux dues aux algues vertes en décomposition.

Le préfet des Côtes-d’Armor s’était alors empressé d’affirmer que les deux jeunes sangliers étaient morts étouffés par de la vase. Quand un cheval était mort à Saint-Michel-en-grève, l’an dernier, la préfecture avait pareillement soutenu que c’était à cause de la vase. L’autopsie de l’animal réclamée par le cavalier – qui avait aussi failli laisser la vie sur la plage – avait révélé la cause réelle de sa mort : l’hydrogène sulfureux.

Beaucoup de commentateurs avaient fait un rapport entre la position de la préfecture des Côtes-d’Armor et la visite de Nicolas Sarkozy en presqu’île de Crozon, où il devait relativiser les dangers des algues vertes, quelques jours plus tard. De plus, un projet de décret dénoncé par Eaux et rivières de Bretagne prévoit de relever d’environ 25 % en moyenne les quantités d’azote autorisées sur les champs d’épandage !

Les trois laies et les cinq marcassins morts hier sur la plage Saint-Maurice rappellent brutalement l’État aux réalités.

La préfecture indique que les huit cadavres seront autopsiés par le laboratoire de développement et d’analyses des Côtes-d’Armor, celui-là même qui avait conclu que les deux précédents marcassins s’étaient étouffés dans la vase. Pour lever les doutes, une contre-analyse effectuée par un second laboratoire paraît indispensable.

Amy Winhouse est morte

Amy Winehouse est morte

L’information a été donnée par la police britannique, la chanteuse Amy Winehouse (âgée de 27 ans) aurait été retrouvée morte dans son appartement de Camden Square (Londres) dans la nuit de vendredi à samedi.

Selon les premières informations, Amy Winehouse aurait succombé à une overdose d’alcool et de drogue.

Lors du concert du 19 juin dernier à Belgrade, sous l’emprise de l’alcool, elle n’avait pas été capable d’achever son concert. La réaction du public, qui avait payé 45 euros la place, fut particulièrement vindicative. Sur sa page Facebook, le ministre serbe de la Défense, Dragan Sutanovac, avait écrit  : “Le concert d’Amy a été une honte et une grande déception”.

Selon certaines sources, c’est le choc psychologique subi lors de ce concert qui serait à l’origine de ce drame. Des instructions avaient pourtant été données pour cette tournée afin que dans aucun hôtel Amy Winehous ne puisse avoir accès à de l’alcool. Les causes de son ébriété à Belgadre demeurent un mystère.

Fabien – Mort pour un regard

Montarnaud (Hérault) : son château, son « campanile », son église, sa cave coopérative, sa fête de village et depuis celle de 2009, la rue Fabien Vigne… Lorsque vous vous attardez dans ce petit village typique des communes rurales et viticoles des terres languedociennes, vous ne pouvez pas passer à coté de la tragédie du 17 août 2009 qui est encore sur toutes les langues et gravée profondément dans le cœur de tous les Montarnéens. C’est ici que la banale expression « Mort pour un regard » révèle tout son sens et sa triste réalité.

Dernier jour de la fête du village… 4 racailles de Clermont-l’Hérault… et… Fabien… RIP. Antoine* se souvient de la chasse que les jeunes du village ont donné pour attraper les coupables «  …on les a poursuivis jusqu’au stade, ils étaient protégés par les gendarmes heureusement pour eux ! ». Des propos suivis par d’autres plus amers, Stéphane* cette fois-ci « …de toute façon, les flics servent à rien. Ils arrivent toujours trop tard et te gâchent la fête en te faisant souffler dans le ballon ». Un 3ème : « …tu vois, je suis pas raciste, mais y a pas intérêt à ce qu’ « ils » se pointent cette année sinon on les massacre ! »
Des paroles cathartiques ?

Fréquentez les fêtes de village de chez nous et vous les entendrez partout. D’ailleurs, dans le flot de la discussion, des noms malheureusement trop connus par ici surnagent de temps en temps : Romain, Gaston, Pierre**… La liste est malheureusement non exhaustive.

L’émotion a été forte car Fabien était « le meilleur d’entre nous » comme on dit. Major de promo pour ses épreuves du baccalauréat, très impliqué dans la vie associative de son village, il allait intégrer le Bataillon des Marins Pompiers de Marseille. Un garçon comme on aimerait en connaître plus. Les parents de Fabien ont décidé de créer une association afin de faire prendre conscience que la fête n’est pas un exutoire à la rancœur de certains. Un groupe Facebook est aussi disponible. Et vous pouvez également porter le bracelet que les jeunes de la région portent tous : « JE FAIS LA FETE / • / SANS ARME ». Comme un petit air de brojanista…

Venez participer à la fête de Montarnaud cet été, ce sera l’occasion de faire honneur à Fabien ! Vous pourrez jeter un œil à cette insolite paire de baskets accrochée à la fontaine. Celles de Fabien évidemment… Les beaux jours sont là, les touristes aussi, les fêtes commencent… Combien de Fabien aurons-nous cet été ?

Le Simbèu pour Novopress France

* Les prénoms ont été changés

** – Romain Benavent tué devant sa petite amie d’un coup de hache dans la tête sur la Bartelasse
– Gaston Malafosse de Bessan suicidé en prison après avoir réagi contre la racaille de son village
– Pierre Hibon de Frohen mort pour avoir voulu défendre son père blessé d’un coup de couteau à la gorge par une racaille du Petit Bard (réfugiée en Algérie).