Marion Maréchal-Le Pen face à Jean-Jacques Bourdin

09/07/2015 – POLITIQUE (NOVOpress)
Marion Maréchal-Le Pen revient sur le différend entre Jean-Marie le Pen et le FN, la situation en Grèce, l’Europe, sa candidature à la région PACA. Elle tacle Sarkozy et assume le Grand Remplacement.

Lire la suiteMarion Maréchal-Le Pen face à Jean-Jacques Bourdin

Marion Maréchal-Le Pen ne veut pas d’une région “black-blanc-beur”

Marion Maréchal-Le Pen au sujet des djihadistes français : "Dix ans de prison, c'est autre chose qu'un accompagnement socio-éducatif"

06/07/2015 – FRANCE (NOVOpress)
Tête de liste FN pour les régionales en PACA, Marion Maréchal-Le Pen a a lancé sa campagne au Pontet, le dimanche 5 juillet.

Près de 2 500 personnes étaient présentes pour écouter un discours offensif de la tête de liste qui a notamment déclaré qu’elle ne voulait pas d’une région “black-blanc-beur” mais “bleu-blanc-rouge”.

Faisant allusion au Grand remplacement en cours, Marion Maréchal-Le Pen a fustigé :

le remplacement continu d’une population par une autre, qui apporte avec elle sa culture, ses valeurs et sa religion. Avec femmes qui se voilent, qui se cachent pour mieux nous cracher au visage.


Lire la suiteMarion Maréchal-Le Pen ne veut pas d’une région “black-blanc-beur”

10 ans après, pour les Français, ce serait toujours Non à la constitution européenne !

29/05/2015 – EUROPE (NOVOpress)
10 ans après le référendum sur la constitution européenne, et alors même que le texte est repassé en force quelques temps plus tard (traité de Lisbonne), les Français voteraient encore plus massivement “non” contre ce texte. L’anniversaire est l’occasion de faire le point sur cette question

Lire la suite10 ans après, pour les Français, ce serait toujours Non à la constitution européenne !

Marion Maréchal-Le Pen est “la seule et unique solution” pour le FN en PACA

Marion Maréchal-Le Pen reconnaît le phénomène du Grand Remplacement

18/04/2015 – FRANCE (NOVOpress)
Le bureau politique du Front national a officialisé, vendredi 17 avril, l’investiture de Marion Maréchal-Le Pen comme tête de liste du parti pour les élections régionales de décembre en Provence-Alpes-Côte d’Azur.

Pour Dominique Tenza, journaliste au service politique de RTL, Marion Maréchal-Le Pen est “la seule et unique solution” pour le FN dans cette région.

En cas d’élection, elle deviendrait la plus jeune présidente de région. Elle pulvériserait de loin tous les records.


Intervention de Marion Maréchal-Le Pen à propos de la loi sur le Renseignement

Intervention de Marion Maréchal-Le Pen à propos de la loi sur le Renseignement

14/04/2014 – PARIS (NOVOpress)
Marion Maréchal-Le Pen a pris la parole à l’Assemblée nationale pour faire un inventaire complet de la loi sur le renseignement et dénoncer la mise en place d’une surveillance de masse de la population française.

Marion Maréchal-Le Pen a également fait référence aux propos de Bernard Cazeneuve sur la mouvance identitaire, mais aussi aux saillies verbales outrageantes, hors réalité et répétées du Premier ministre à l’encontre du Front national en France comme à l’étranger.



Le courage de Marion (Présent 8313)

Le courage de Marion (Présent 8313)

13/03/2015 – FRANCE (NOVOpress)

Courageuse Marion Maréchal-Le Pen, plus jeune députée de France, qui s’est mesurée frontalement au chef du gouvernement trépignant de rage, devant toute l’Assemblée nationale saisie par la scène (enregistrement vidéo ci-dessous et des copies d’écran en Une).

Le courage de Marion (Présent 8313)« A mesure que la date des élections départementales approche, vos prises de parole obsessionnelles et celles de vos amis du PS se font de plus en plus injurieuses à l’égard des électeurs du Front national et de leurs candidats », a-t-elle commencé. « Quelle image de votre fonction pensez-vous donner, vous qui êtes censé être le Premier ministre de tous les Français et qui allez soutenir les candidats PS aux frais de la princesse ? (…) Vous qui étalez votre angoisse de perdre votre mandat alors que vous devriez vous soucier de l’angoisse de nos agriculteurs, de nos artisans, commerçants, retraités, de l’angoisse de nos cinq millions de chômeurs, gardez donc votre mépris crétin ! »

Puis Marion Maréchal-Le Pen s’en est pris aux différents glorieux représentants du Parti socialiste « qui en trois ans a oscillé entre phobie administrative et faux diplômes ». « Sans doute Cambadélis a-t-il trouvé le sien au fond de sa poubelle», a-t-elle asséné.

Avant la fin de l’envoi qui touche : « Quand comptez-vous vous occuper du sort des Français plutôt que de votre parti qui je l’espère se fracassera sur les urnes à la fin du mois ? »

Rouge et tremblant, devant ses ministres inquiets et livides, le petit monarque de Matignon est apparu au bord du spasme du sanglot qui caractérise les enfants colériques et peut même les faire entrer en syncope :
« Si en deux minutes il fallait résumer l’outrance, la démagogie et le vrai visage de l’extrême droite, vous venez de le démontrer parfaitement. (C’est juste, quel abominable visage !)
« Vous trompez les petites gens, vous trompez les ouvriers, vous trompez les agriculteurs, vous trompez ceux qui souffrent alors il est temps que dans ce pays il y ait un débat, qu’on déchire le voile, la mascarade qui est la vôtre. »

Merci pour les petites gens ! Décidément le Grand d’Espagne a un problème avec ça comme Hollande avec les sans-dents. C’est leur vraie nature qui parle là.

Lire la suiteLe courage de Marion (Présent 8313)

Marion Maréchal Le Pen a fait trembler Manuel Valls

11/03/2015 – PARIS (NOVOpress)
Lors d’une question au Premier ministre à l’assemblée nationale, la députée du Vaucluse Marion Maréchal Le Pen (Front National) a évoqué les scandales judiciaires impliquant le Parti Socialiste depuis l’investiture de François Hollande. Elle a aussi vivement critiqué son combat obsessionnel contre le FN.

La réponse de Manuel Valls n’a en rien varié de son habituelle outrance, de ses antiennes républicaines. Ce qu’il n’a pas dit s’est vu, par contre, en s’énonçant par de violents tremblements qu’il ne pouvait réprimer.



Marion Maréchal-Le Pen prend la défense du président du CRIF

Marion Le Pen : pour une immunité diplomatique réservée aux seuls diplomates

24/02/2015 – FRANCE (NOVOpress)
Ce mardi sur France 2, la députée du Vaucluse Marion Maréchal-Le Pen a pris la défense de Roger Cukierman, le président du Conseil représentatif des institutions juives de France (CRIF), dont les propos – tenus hier sur Europe 1 – ont provoqué la polémique.

Pour Marion Maréchal-Le Pen :

Le fait que Marine [Le Pen] soit irréprochable sur la question de l’antisémitisme est un état de fait. Elle n’a jamais été condamnée, le CRIF est assez sourcilleux sur la question. [Le fait] que la majorité des actes antisémites en France sont le fait de musulmans est une réalité et il a été immédiatement obligé de revenir sur ses propos.


Marion Maréchal-Le Pen et Aymeric Chauprade s’adressent aux pays arabes

Marion Maréchal-Le Pen reconnaît le phénomène du Grand Remplacement

05/01/2014 – PARIS (NOVOpress)
Marion Maréchal-Le Pen et Aymeric Chauprade ont décidé de s’adresser au monde arabe à travers une tribune qui sera publiée, mardi 6 janvier, dans le quotidien égyptien Al Akhbar Al Yawm (Les Nouvelles d’Aujourd’hui).

Dans ce texte que s’est procuré Le Figaro, les élus patriotes expliquent que l’arrivée au pouvoir du FN « marquera une véritable rupture avec la politique étrangère menée depuis plusieurs décennies par les gouvernements français ».

Marion Maréchal-Le Pen et Aymeric Chauprade affirment que le FN a, « depuis toujours », dénoncé l’alignement « systématique » de la France sur les États-Unis et s’est opposé aux « ingérences illégitimes» en Irak, en Afghanistan, en Syrie et en Libye. Ils se positionnent aussi comme les partisans du «respect des souverainetés nationales » et de « l’équilibre » dans un monde multipolaire.

Ils évoquent la reconnaissance, par Israël, d’un droit palestinien à disposer d’un état « territorialement cohérent ». De leur côté, les Palestiniens devraient « éliminer les forces bellicistes et terroristes comme le Hamas ».

Marion Maréchal-Le Pen reconnaît le phénomène du Grand Remplacement

Marion Maréchal-Le Pen reconnaît le phénomène du Grand Remplacement

04/12/2014 – PARIS (NOVOpress)
Lundi dans l’émission Mots croisés de France 2, Marion Maréchal-Le Pen participait à une discussion sur Le Grand remplacement.
Elle y a reconnu son existence : “Sur certains territoires de France, les Français de souche sont remplacés par une population récemment immigrée, c’est une réalité, c’est un fait”.

Etonnant qu’il faille encore discuter de la présence du Grand remplacement, alors qu’il suffit d’ouvrir les yeux pour le constater. Décidément l’homme ne change pas et la phrase de la Bible (Jérémie 5:21) “Ils ont des yeux et ne voient point” reste d’actualité. Mais sans doute certains font-il exprès de ne pas voir !

Congrès du Front national : cap sur l’Elysée (Présent 8242)

Congrès du Front national : cap sur l’Elysée (Présent 8242)

01/12/2014 – LYON (NOVOpress)
Elle n’a pas pris la parole devant les congressistes mais ils ne parlaient que d’elle. La plus jeune députée de France est arrivée en tête du scrutin du Comité central. La plus discrète possible (peine perdue) cachée derrière un rideau de cheveux blonds, Marion Maréchal-Le Pen a distancé nettement Florian Philippot (arrivé 4ème juste devant Bruno Gollinisch et derrière Louis Aliot et Steeve Briois). Marine Le Pen a été réélue pour sa part présidente du Front national (FN) avec un score à faire pâlir d’envie Nicolas Sarkozy.


Paris, Gare de Lyon, samedi, 8 heures du matin : pas de Présent au Relay de la gare de Lyon et Jacques Attali tout desséché qui achète L’Ob’s. Ça commence bien… Pourvu que je ne l’aie pas en vis à vis dans le train, ça va me saper le moral.

Une du numéro 8242 de "Présent"
Une du numéro 8242 de “Présent”

Dès 10 heures au Palais des Congrès de Lyon, la nouvelle qui a fuité dans Le Figaro se répand dans la salle de presse : Marion est plébiscitée par la base. Philippot, pourtant omniprésent dans les médias n’est que 44ème. Ce qui ne changera rien pour Marion Maréchal dans l’immédiat puisqu’elle a refusé d’entrer dans l’exécutif du mouvement mais qui lui donne incontestablement du poids et nous dit quelque chose des préoccupations de la base. La ravissante Marion qui a rattrapé plus d’une fois en matière de questions sociétales les dérapages de Florian Philippot et a fini par incarner un courant plus traditionnel-conservateur, a fait un tabac.

Elle a pris la tête des cortèges des Manifs pour tous où elle était régulièrement acclamée. Elle est présentée par les médias comme celle qui remet en cause le remboursement de l’avortement. Elle a répondu à ce sujet très clairement à nos questions.

Jean-Marie forever

A midi dans la salle plénière, l’arrivée de Jean-Marie Le Pen soulève une véritable ovation. Il rappellera les slogans historiques qui ont jalonné l’histoire du FN : « Unis les Français sont invincibles », « Non à l’islamisme », « Tête haute, mains propres », « Avec nous avant qu’il ne soit trop tard »… Avant de conclure, grave : « Entre nous et le désastre, il n’y a plus aujourd’hui que le Front national et les patriotes qui le suivent. » De longues minutes d’applaudissements debout. Son apparition a été précédée d’un très bon clip retraçant les points forts de sa carrière (coups de gueule à l’Assemblée, minute de silence aux victimes du Goulag, défense de l’Indochine et de l’Algérie) mais aussi le montrant en train de boxer, courir, danser, faire le coup de poing ! Le tout sur une adaptation musicale soul-funk de « Sunny » très enlevée. La foule conquise, est émue et ravie.

Lire la suiteCongrès du Front national : cap sur l’Elysée (Présent 8242)

Marion Maréchal-Le Pen au sujet des djihadistes français : “Dix ans de prison, c’est autre chose qu’un accompagnement socio-éducatif”

Marion Maréchal-Le Pen au sujet des djihadistes français : "Dix ans de prison, c'est autre chose qu'un accompagnement socio-éducatif"

18/11/2014 – PARIS (via BFMTV)
Invitée ce matin de Jean-jacques Bourdin, Marion Maréchal-Le Pen (photo), député de Vaucluse, est revenue sur l’actualité internationale, où eelle a indiqué qu’elel voterait la reconnaissance d’Un Etat palestinien. Interrogée sur les djihadistes “français”, Marion Maréchal-Le Pen a indiqué : “Dix ans de prison, c’est autre chose qu’un accompagnement socio-éducatif”. Elle a précisé que le Front national voulait étendre les possibilités de déchéance de nationalié notamment pour les bi-nationaux. Elle souhaite également que la France sorte de l’OTAN. Revenant sur le cas de Maxence Buttey, Marion Maréchal-Le Pen a affirmé qu’elle était favorable à sa suspension, estimant que Maxence Buttey s’était moqué du Front national. Enfin, s’agissant de la loi Taubira, Marion Maréchal-Le Pen a réaffirmé que le FN et Marine Le Pen étaient pour son abrogation, et s’est moqué de l’attitude de Nicolas Sarkozy.

Crédit photo : Gauthier Bouchet via Wikipédia (cc).

Marion Maréchal-le Pen veut “la dissolution des groupuscules d’extrême gauche”

Marion Maréchal-le Pen veut "la dissolution des groupuscules d'extrême gauche"

05/11/2014 – PARIS (NOVOpress)
La députée Front national de Vaucluse était lundi l’invitée de France Info.

A propos du barrage de Sivens elle a déclaré “cette affaire est triste, mais il aurait fallu dissoudre les groupuscules d’extrême gauche”.

Sur François Hollande : “chaque fois qu’il prend la parole c’est pour dire qu’il ne tiendra pas compte de ce que les Français lui disent”. “Nous constatons tous que le président agit plus comme un préfet de l’UE que comme un président”.

Marion Maréchal-Le Pen : “Nous avons gagné la bataille des idées”

Marion Maréchal-Le Pen : "On a gagné la bataille des idées"

23/10/2014 – PARIS (NOVOpress)
“Même si nous n’avons pas encore gagné la bataille des partis pour des raisons largement liées au mode de scrutin, nous avons gagné la bataille des idées” a déclaré (à 3min10) la  jeune député Front national de Vaucluse, Marion Maréchal-Le Pen, sur France Inter, en réponse à la journaliste Léa Salamé.