Tag Archives: Marine 2017

Marine Le Pen Hillary Clinton 1

Révélation : Hillary Clinton a été réquisitionnée pour Marine Le Pen !

17/05/2017 – FRANCE (NOVOpress) : Dans son numéro paru ce matin, l’hebdomadaire Minute révèle qu’à deux jours du premier tour de l’élection présidentielle, Hillary Clinton a été réquisitionnée pour un clip de dernière heure de Marine Le Pen ! Voici l’article de Minute.

Marine Le Pen Hillary Clinton 1Vendredi 21 avril 2017, avant-veille du premier tour de l’élection présidentielle, peu avant minuit, heure limite autorisée pour la propagande électorale, une vidéo de 45 secondes est diffusée. Sobre mais très efficace. Ambiance angoissante garantie. Tandis que des images d’enfants endormis, se tenant la main, défilent à l’écran, une voix off féminine récite :

« Il est trois heures du matin. Vos enfants sont en sécurité et endormis. Le téléphone sonne à l’Elysée. Un danger grave et imminent menace la France. Qui voulez-vous voir répondre au téléphone ? Une personne forte, indépendante, qui combattra le terrorisme islamiste sans faiblesse, protègera les Français et défendra l’intérêt de la France par-dessus tout ? »

Une voix masculine rend le relais :

« Il est trois heures du matin. Vos enfants sont en sécurité et endormis. Le téléphone sonne à l’Elysée. Un danger grave et imminent menace la France. C’est votre vote qui décidera qui doit répondre au téléphone. »

Sur l’écran apparaît un bulletin de vote, et sur celui-ci c’est le nom de Marine Le Pen qui est inscrit.

Cette vidéo a beaucoup circulé et elle aurait pu « buzzer » bien plus si elle avait été repérée pour ce qu’elle était : un plagiat, totalement assumé, totalement volontaire, d’une vidéo réalisée neuf ans plus tôt pour… Hillary Clinton !

Marine Le Pen Hillary Clinton 2A la veille de la primaire démocrate de 2008 dans le Texas, Hillary Clinton, sénateur de New York et épouse de l’ancien président Bill Clinton, avait en effet fait diffuser un spot destiné à faire ressortir l’inexpérience de son rival, un certain… Barack Obama.

Sur des images d’enfants endormis, une voix off disait :

« Il est trois heures du matin, vos enfants sont endormis, un téléphone sonne à la Maison Blanche. Quelque chose se passe dans le monde. Votre vote décidera de qui répondra à cet appel. Quelqu’un qui connaît déjà les leaders mondiaux, les forces militaires du pays, quelqu’un de rompu, prêt à gouverner dans un monde dangereux. Qui voudriez-vous voir répondre à cet appel ? »

Marine Le Pen Hillary Clinton 3Puis apparaissait Hillary Clinton, répondant au téléphone avec sérénité…

A notre connaissance, nul n’a relevé la quasi parfaite similitude des deux vidéos, qui était destinée à être remarquée. Peut-être avait-t-elle été mise en ligne trop tard. Voici une omission en tout cas réparée.

Surtout que deux semaines plus tard, c’est Barack Obama, par une vidéo de soutien à Emmanuel Macron, qui venait se mêler des affaires intérieures françaises. Mais, là, ce n’était que pure ingérence.

Présidentielle : la profession de foi de Marine Le Pen pour le second tour

28/04/2017 – FRANCE (NOVOpress) : Elle n’a pas encore distribuée aux électeurs : voici la profession de Marine Le Pen pour le second tour de l’élection présidentielle. Elle comprend notamment ce texte de Marine Le Pen :

« Nous ne pouvons pas continuer à mener la même politique que celle du quinquennat Hollande où la France s’est effondrée dans tous les domaines. C’est pourtant ce que veut mon adversaire, soutenu par toutes les anciennes figures du système dont François Hollande, et déterminé à aller plus loin dans le saccage de la France, de notre protection sociale et de notre identité nationale.

Je vous propose à l’inverse de choisir la France.

Choisir la France, c’est retrouver notre indépendance, c’est protéger notre mode de vie, préserver notre pays de l’immigration massive et du communautarisme. C’est permettre le respect d’une laïcité ferme, protéger les droits des femmes. C’est aussi mener une lutte implacable contre le terrorisme islamiste et l’insécurité chronique qui empoisonnent la vie de millions d’entre vous.

Choisir la France, c’est faire en sorte que les emplois soient créés sur notre territoire, au bénéfice des Français, c’est lutter contre la concurrence internationale déloyale et renforcer le pouvoir d’achat de nos compatriotes, c’est rendre à la France la possibilité de faire du patriotisme économique et de se protéger dans la mondialisation sauvage.

Ne renoncez pas, soyez fiers d’être Français. Vous n’avez que la France pour vous défendre, la France n’a que vous pour la défendre. »

Profession de foi Marine Le Pen 1

 

Profession de foi Marine Le Pen 2

Profession de foi Marine Le Pen 3

Profession de foi Marine Le Pen 4

Macron vallée larmes

Pour Macron, la France, avant l’UE, n’était « qu’une vallée de larmes »

20/04/2017 – FRANCE (NOVOpress) : En meeting hier soir à Nantes, Emmanuel Macron a prétendu que la France, « avant ce drapeau » de l’Union européenne qu’il a brandi en réponse à Marine Le Pen qui l’avait fait enlever du plateau de TF1, n’était « qu’une vallée de larmes » ! Des propos tenus en présence de Daniel Cohn-Bendit et de Jean-Yves Le Drian, le ministre de la Défense, qui n’a rien trouvé à redire à cette énième insulte à la France du candidat qui montre chaque jour que, pour lui, la culture française n’existe effectivement pas.

Dans la grande déconnade qu’est cette campagne de l’ancien ministre de l’Economie, notons aussi cette assurance donnée à son auditoire quant à l’éradication du terrorisme islamique :

« Avec moi vous serez protégés puisque je dénonce cela (sic) »

suivi de :

« Notre réponse, nous la portons en nous, simplement sachons en retrouver le sens […], c’est la laïcité. »

On nous fait part d’un immense éclat de rire en provenance de l’état-major comme des troupes de l’Etat islamique. Avant que ne survienne, pour de vrai, une « vallée de larmes » si par malheur cet abruti venait à être élu.

Profession de foi Marine Le Pen

Bientôt dans votre boîte aux lettres : la profession de foi de Marine Le Pen

15/04/2017 – FRANCE (NOVOpress) : La profession de foi de Marine Le Pen, pas plus que celles des dix autres candidats à l’élection présidentielle, ne vous est pas encore parvenue ? Pas grave : la voici ! Pour la lire tranquillement durant ce week-end de Pâques, pour pouvoir en parler en famille et pour pouvoir aussi l’adresser à toutes vos connaissances qui hésitent encore.

Profession de foi MLP 1

Profession de foi MLP-2

Profession de foi MLP-3

Profession de foi MLP-4

Whirlpool

Whirlpool Amiens ne fermera pas, par Marine Le Pen

L’usine Whirlpool d’Amiens doit être délocalisée dans quelques mois en Pologne, jetant dans l’incertitude la plus totale ses 295 salariés, mais aussi les intérimaires employés sur le site et les dizaines de sous-traitants.

Cette délocalisation est insupportable. Elle permet à la maison mère d’être gagnante sur deux tableaux en même temps : en baissant ses coûts de production pour augmenter ses marges, tout en conservant un accès libre au juteux marché français, le premier marché de Whirlpool en Europe, le quatrième dans le monde.

C’est trop facile.

Je répète l’engagement qui est celui de mon projet présidentiel : chaque produit qui sortira d’une usine délocalisée afin d’être revendu sur le marché français sera taxé à hauteur de 35 %.

Cette taxe sur les délocalisations sera une juste réponse à des choix financiers inacceptables. Mais elle sera aussi une arme de dissuasion : la délocalisation ne peut pas être du 100 % gagnant pour les multinationales ; il faut qu’elles en paient aussi le prix, pour y réfléchir à deux fois avant d’agir.

Bien sûr cette taxe sur les délocalisations nécessitera pour être mise en œuvre qu’on se libère des interdits de l’Union Européenne : mon projet l’a prévu.

Une délégation de Whirlpool est reçue ce jour à Matignon au sujet de l’avenir du site. Je veux dire aux salariés de l’entreprise, à ceux qui travaillent au quotidien avec eux, à leurs familles, que présidente de la République je ne laisserai pas faire. Whirlpool Amiens n’a aucune raison de fermer, le savoir-faire est présent, il est reconnu. Et Whirlpool Amiens ne fermera pas.

On fera le bras de fer avec le groupe pour le dissuader de fermer ce site.

Et si le groupe prend malgré tout la folle décision de fermer, on cherchera des repreneurs industriels sérieux et responsables. Et l’Etat lui-même via la Caisse des Dépôts et Consignations interviendra directement tant qu’un repreneur privé n’aura pas été retrouvé.

Mais Whirlpool Amiens ne fermera pas. J’en prends l’engagement.

Marine Le Pen

Texte repris du blog de Marine Le Pen

Macron Valls

Docteur Macron et Mister Système, par Marine Le Pen

Manuel Valls a donc rallié Emmanuel Macron. La réalité de la candidature Macron apparaît dès lors au grand jour : c’est une vaste entreprise de recyclage des sortants du système.

Manuel Valls dit ne pas accepter « la marginalisation de la gauche de gouvernement ». On entend plutôt qu’il n’accepte pas « la marginalisation du gouvernement de gauche » qu’il a dirigé avec Hollande.

L’arrivée de Manuel Valls confirme qu’Emmanuel Macron est devenu un simple rouage dans ce grand plan de sauvetage de la Hollandie. Sa candidature est manifestement sous la tutelle des sortants, sous la tutelle du système qui veut se recaser à tout prix.

Il a beau se démener à nous faire croire le contraire, s’il était élu en mai prochain, il est évident qu’Emmanuel Macron aurait à s’appuyer à l’Assemblée nationale sur une majorité de sortants. Il est aussi évident qu’il continuerait sans en changer une virgule la politique désastreuse menée ces dix dernières années, application stricte de la feuille de route de Bruxelles.

On savait que la candidature d’Emmanuel Macron était la candidature du vide, on sait désormais qu’elle n’est que le paravent du système.

Je suis frappée par l’indécence du comportement de la classe politique française vis-à-vis de la démocratie. D’un côté ou d’un autre s’affiche le mépris pour le résultat des primaires pourtant présentées à l’époque comme le summum de la vie démocratique. A droite, la candidature de François Fillon a failli être remplacée par celle du perdant et elle reste aujourd’hui contestée de toute part. A gauche, le perdant de la primaire, Manuel Valls, qui s’était pourtant engagé à soutenir le gagnant, s’assoit désormais sur sa promesse et rejoint toute honte bue Emmanuel Macron.

On voit bien que pour le système, c’est toute la vie démocratique qui est sous tutelle : le seul objectif, en permanence, est de recaser les sortants, de garder les postes et les places. Du peuple on ne fait jamais aucun cas.

Tout cela est pitoyable et montre à quel point il est temps de tourner la page de la vieille politique. Dans toute cette agitation politicienne, rien n’est sain, rien n’est sincère. Les Français rejetteront dans les semaines qui viennent ces tentatives désespérées d’un système aux abois. Ils se tourneront vers la seule candidature sincère dans cette élection, la seule qui s’appuie sur une vision et un projet clairs, c’est-à-dire ma candidature, celle que je porte au nom du peuple.

Marine Le Pen

Texte repris du blog de Marine Le Pen, Mes carnets d’espérance

Manuel Valls Macron

Manuel Valls votera pour Emmanuel Macron car « Marine Le Pen peut l’emporter »

29/03/2017 – FRANCE (NOVOpress) : « Je voterai pour Emmanuel Macron », a annoncé ce matin Manuel Valls et il le fera pour deux raisons : la volonté que la « famille progressiste » soit « toujours représentée » et l’impérieuse nécessité de faire barrage « au danger que représente le populisme », « au danger que représente l’extrême droite », car « Marine Le Pen peut l’emporter » :

« Je ne veux pas que nous nous retrouvions au soir du premier tour face au choix entre François Fillon et Marine Le Pen », cas de figure dans lequel, a-t-il concédé, il « prendrait ses responsabilités ».

« Je suis convaincu, a ajouté l’ancien premier ministre socialiste, que le Front national est beaucoup plus haut que ce que nous disent les sondages. »

Le vaincu de la primaire de la gauche, qui s’exprimait face à Jean-Jacques Bourdin sur BFM TV et RMC, lâche donc Benoît Hamon, qu’il s’était pourtant engagé à soutenir, ce qui devrait accélérer sa « marginalisation », selon le terme utilisé par Valls pour justifier un peu plus qu’il ne le soutienne pas.

Marion Maréchal-Le Pen

Marion Maréchal-Le Pen : « Marine Le Pen a un projet conservateur »

25/03/2017 – FRANCE (NOVOpress) Benjamine de l’Assemblée nationale, Marion Maréchal-Le Pen est souvent considérée comme l’incarnation du courant conservateur du Front national. A 30 jours du premier tour de l’élection présidentielle, le député du Vaucluse a accepté de répondre aux questions de TVLibertés

Interrogée par Elise Blaise et Martial Bild, elle revient sur son engagement total dans la campagne de Marine Le Pen et évoque son avenir en cas de possible victoire du FN en mai prochain.

Marion Maréchal-Le Pen répond aussi sur ses relations avec Florian Philippot et sur les accusations de Christian Estrosi sur ses sympathies pour le mouvement identitaire et sur sa prétendue attitude « non-républicaine ».

Marion Maréchal Le Pen consacre une grande partie de l’entretien, d’une durée totale de quarante-cinq minutes, à l’évocation de  trois grands thèmes de la campagne de Marine Le Pen : les réformes institutionnelles et sociétales, les réformes économiques et la très controversée politique de sortie de l’euro, les questions essentielles de politique internationale.

La nièce de Marine Le Pen nous livre également ses impressions et ses attentes dans cette campagne troublée par les accointances politico-judiciaires. Elle se tient prête à occuper la place où elle sera jugée la plus utile. Un entretien en totale liberté avec celle qui inspire désormais une grande partie de la jeunesse patriote.

Marine Le Pen

Décodons les décodeurs, par Marine Le Pen

Selon les journalistes des Décodeurs du Monde, j’aurais procédé à des « manipulations graphiques » au sujet de l’euro. Ils m’accusent d’utiliser une base 100 en 2001 pour montrer que l’euro a eu un impact significatif sur les productions industrielles des Etats membres.

MLP Décodeurs Euro 1

« Base 100 », cela signifie qu’on met les compteurs de la production industrielle de tous les pays à 100 pour l’année souhaitée. On compare donc ensuite la variation par rapport à cette date. Par exemple ici, l’Allemagne est à 100 en 2001 et à 123,5 en 2015. Cela revient à dire que sa production industrielle a augmenté de 23,5 % dans l’intervalle.

Tout économiste honnête ne peut me faire le reproche de calibrer ce graphique au moment du passage à l’euro justement pour étudier l’impact sur les productions industrielle … du passage à l’euro.

Pour abonder leurs propos, les journalistes des Décodeurs présentent le graphique en base 100 en 2010 et poussent même la malhonnêteté jusqu’à dire que la production industrielle en France, de 2001 à 2007, « commence à croître rapidement ». Quelle croissance en effet puisqu’elle fut de 0 % dans cet intervalle. Durant la même période, la production industrielle allemande a augmenté de plus de 20 % ! Et même en base 100 en 2010, les choses sont flagrantes (cf graphique ci-dessous).

MLP Décodeurs Euro 2

Mais le plus intéressant à relever reste que les productions industrielles avançaient à la même allure avant l’introduction de l’euro : la croissance annuelle moyenne de 1974 à 2001 est de 1,2 % pour la France contre 1,4 % en Allemagne. Or, de 2001 à 2007, elle est de 0 % pour la France et de 3 % l’an pour l’Allemagne !

A trop vouloir contrer toute idée patriote, le système se prend les pieds dans le tapis.

Marine Le Pen

Texte repris du blog de Marine Le Pen, Mes Carnets d’espérance 

Jean-Yves Le Gallou anti-FN

Comment les médias effectuent un conditionnement anti-FN

19/03/2017 – FRANCE (NOVOpress) : On sait que la campagne présidentielle est lancée quand mensonge et diabolisation se conjuguent pour faire barrage à Marine Le Pen. C’est donc parti ! Jean-Yves Le Gallou en fait le décryptage dans le n° 143 de son émission I-Média, sur TV Libertés.

01:39 Conditionnement anti-FN dans les médias

Le Front national fait les frais d’une campagne de dénigrement, une de plus. En 2017 comme à chaque fois, les médias s’appliquent à conditionner les électeurs. Pour l’information objective, on repassera ! Quandle scrutin sera terminée…

14:59 Le Zapping d’I-Média

Le journaliste Franz-Olivier Giesbert qualifie le quotidien Le Monde de journal incompréhensible. Il est tiraillé entre la ligne Macron, définie par les propriétaires (Xavier Niel, Pierre Berger) et une rédaction qui roule pour Benoît Hamon.

Quant à France info, la radio d’information en continu du service public, elle diffuse une séquence… d’astrologie sur le candidat des Républicains François Fillon !

25:05 Caricature de Macron, circulez y’a pas de banquier

Caricature de Macron en banquier : la sanction médiatique est unanime. Le dessin est antisémite et fait référence aux « heures les plus sombres de notre histoire ». Mieux, dans le Huffington Post, Fabrice d’Almeida ira jusqu’à affirmer que cette caricature vient sûrement des plus zélés du camp Fillon, c’est-à-dire de la Manif Pour Tous. C’est le point Godwin de la semaine.

33:15 Les tweets de la semaine

Sondage sur le site du Figaro ; quand les internautes répondent « oui » à la question : Etes-vous favorable à la sortie de l’euro ?, le Figaro modifie sa question en « Craignez-vous les conséquences d’une sortie de l’euro », et tant pis pour ceux qui se sont exprimés.

Novlangue dans l’Obs à propos des « soutiens sulfureux » de François Fillon. Charlotte d’Ornellas propose une autre définition du mot « sulfureux » : « De droite, régulièrement en désaccord avec la rédaction du Nouvel Obs ».

37:05 Sevran : décryptage de la contre-enquête du Bondy Blog.

Femmes interdites dans un bar PMU à Sevran, le Bondy Blog publie une contre-enquête. Pour le journal des banlieues, il n’y pas de ségrégation. En fait, la contre-enquête est biaisée et incomplète.

Marine Le Pen

La Commission européenne parie sur la défaite de Marine Le Pen à l’élection présidentielle

10/03/2017 – EUROPE (NOVOpress avec le bulletin de réinformation de Radio Courtoisie) :
En cas de victoire de Marine Le Pen à l’élection présidentielle, la Commission européenne n’a pas de plan B. Pierre Moscovici, commissaire européen a en effet déclaré :

« Je fais de la politique depuis plusieurs années et mon expérience politique me dit : il ne faut pas préparer de plan B. Si vous le faites, c’est que vous ne croyez plus au plan A. Notre plan A est qu’elle perdra. Et j’espère qu’elle perdra à grand fracas. Ceci serait un signe important que les Français ne l’ont pas laissée les séduire. »

La sortie de la zone euro que propose le FN engendrerait-elle un scénario noir pour la France ? C’est en tout cas ce qu’affirment les médias dominants, sans plus d’arguments. Le Brexit pourrait même selon eux détruire l’Union européenne et créer en France une crise financière et bancaire sans précédent. Crise prédite aussi en cas de victoire de Trump que l’on attend toujours aux Etats-Unis. Une chose est à peu près sûre, la victoire de Marine Le Pen serait « la fin de l’Europe que nous connaissons », comme le dit Pierre Moscovici.

Pourquoi ce commissaire européen tient il tant à l’Union européenne ?
L’Union européenne permet de mieux s’opposer aux Russes et aux Américains selon Pierre Moscovici. Ainsi, donc, selon lui Marine Le Pen sert les intérêts des Russes et des Américains. Elle leur permettrait de ne plus s’opposer à un bloc d’Etats, mais à 27 Etats dispersés lors des négociations.

Chard Marine Le Pen immunité

Marine Le Pen va-t-elle être poursuivie pour apologie du terrorisme islamiste ?

Marine Le Pen va-t-elle être poursuivie pour apologie du terrorisme islamiste ? Ça n’aurait rien d’absurde quand son immunité parlementaire est levée à la demande du pouvoir socialiste pour la poursuivre parce qu’elle a diffusé sur son compte Twitter des photos des atrocités de Daech.

En décembre 2015, Marine Le Pen avait posté trois photos dont celles de l’exécution du journaliste américain James Foley, avec le texte : « Daech, c’est ça ! » En marque de protestation contre le parallèle ignoble fait par Jean-Jacques Bourdin entre l’Etat islamique et le Front national sur RMC-BFM. Lors d’une interview de Gilles Kepel, Bourdin avait déclaré : « Je voudrais revenir sur les liens… euh… entre Daech et le Front… enfin les liens, pas les liens directs, entre Daech et le Front national, mais ce repli identitaire, qui finalement est une communauté d’esprit, parce que l’idée pour Daech c’est de pousser la société française au repli identitaire. »

Le parquet de Nanterre (Hauts-de-Seine) a ouvert une information judiciaire à l’encontre de la présidente du Front national pour « diffusion d’images violentes ». Pendant ce temps, personne n’inquiète Macron sur les 120 000 euros détournés de son ministère de Bercy pour le lancement d’En Marche !, ni sur les trois millions touchés chez Rothschild (il ne paie pas l’ISF) ni sur la sous-estimation de son patrimoine.

La levée d’immunité parlementaire de Marine Le Pen, votée à main levée au Parlement européen, a été dirigée par le député grec d’extrême gauche, Dimitrios Papadimoulis.

« Je suis député, je suis dans mon rôle quand je dénonce Daech », a déclaré la candidate jeudi, dénonçant « une enquête politique ». « Les députés européens qui ont voté la levée de l’immunité parlementaire de Marine Le Pen admettent donc qu’ils sont des godillots qui n’ont pour rôle que d’entériner les décisions des instances européennes antinationales et qui jouent le jeu des islamistes en cachant leurs monstruosités », a réagi le directeur de campagne David Rachline.

Ils n’ont trouvé que ça ? Parce qu’ils n’ont rien d’autre. Et en plus ils sont nuls. Ces poursuites contre Marine, parce qu’elle a dénoncé la barbarie des égorgeurs islamistes, vont évidemment lui attirer un immense courant de sympathie.

Caroline Parmentier

Article et dessin de Chard parus
dans Présent daté du 4 mars 2017

Parrainages

Marine Le Pen n’a toujours que 84 parrainages !

03/03/2017 – FRANCE (NOVOpress) : Mais que se passe-t-il au Front national ? Dans les parrainages reçus et validés par le Conseil constitutionnel, le décompte de ce matin fait apparaître que Marine Le Pen ne dispose à cette heure que de 84 parrainages sur les 500 requis pour être candidat à l’élection présidentielle. Alors que le FN avait fait élire, en décembre 2015, 353 conseillers régionaux et, quelques mois plus tôt, une soixantaine de conseillers départementaux.

A titre de comparaison, Jacques Cheminade, qui ne dispose d’aucun élu, enregistre déjà 163 parrainages ! Et Nathalie Arthaud, de Lutte ouvrière, en compte 314 ! 60 parrainages ont également été enregistrés par le Conseil constitutionnel au profit de François Asselineau, et 70 pour Jean Lassalle.

Le seul à être certain, non plus d’être candidat mais de pouvoir l’être, est François Fillon, qui totalise 1 155 parrainages, tandis que l’affaire est en bonne voie pour Emmanuel Macron, qui en compte 464, et pour Benoît Hamon, qui en a 334. Les carottes semblent cuites en revanche pour Philippe Poutou, du NPA, qui stagne à 36 parrainages.

Valeurs Actuelles Marine Le Pen

Marine Le Pen en couverture de Valeurs actuelles : « Ses secrets pour gagner »

01/03/2017 – FRANCE (NOVOpress) : Marine Le Pen fait la couverture du numéro de Valeurs actuelles qui paraîtra demain avec ce titre : « Ses secrets pour gagner », et pour sous-titres accrocheurs : « Sa stratégie, ses confidences : pourquoi Marine Le Pen y croit. » Le numéro de l’hebdomadaire n’est pas un panégyrique puisqu’on y trouve aussi un article ce qu’il considère comme le « boulet » le candidate : le retour au franc.

Quant à Marion Maréchal-Le Pen, député de Vaucluse et présidente du groupe FN au conseil régional de Paca, elle représentera « la candidate Marine Le Pen » lors d’un dîner-débat organisé par Valeurs actuelles le 22 mars prochain.

Marion Maréchal Valeurs actuelles

Valeurs MLP

eric-zemmour

Eric Zemmour : « Le Pen et Macron rêvent de s’affronter au second tour »

28/02/2017 – FRANCE (NOVOpress) : « Ils s’y voient déjà. Ils en rêvent tous deux. Emmanuel Macron, parce qu’il est sûr de gagner ; Marine Le Pen, parce qu’elle voit en lui l’incarnation absolue de tout ce qu’elle combat », affirmait ce matin Eric Zemmour sur RTL : « Elle dira que c’est patriotes contre mondialistes. Il dira que c’est France ouverte contre France du repli. »

« Emmanuel Macron comme Marine Le Pen, poursuit l’éditorialiste, sont adversaires irréductibles et alliés objectifs : chacun a intérêt à avoir l’autre en face de lui pour mieux dépouiller leurs concurrents au nom du vote utile. »

D’ailleurs, « chacun s’y emploie désormais avec entrain. Le programme économique de Macron est dans la continuité de la politique de Hollande, mais aussi des recommandations de la Commission de Bruxelles. Le ralliement de Bayrou a été suivi de celui de Cohn-Bendit. Les deux hommes incarnent ces grandes coalitions à l’allemande, qui rassemblent centre-droit et centre-gauche autour d’un projet libéral et européiste. C’était déjà la stratégie de rassemblement qui devait être mise en œuvre si Alain Juppé avait gagné la primaire de la droite. »

« Macron, c’est Juppé en jeune », synthétise Eric Zemmour, qui raille les déclarations de Macron sur la culture française qui n’existe pas et sur la colonisation, qui « valent bien les sorties du maire de Bordeaux vantant l’identité heureuse et les accommodements raisonnables avec l’islam ».

« L’objectif électoral, analyse Eric Zemmour, est bien sûr de rallier les jeunes de banlieues et les bobos selon une stratégie mise au point naguère par le cercle socialiste de Terra Nova. »

Du côté de Marine Le Pen, l’évolution est parallèle : « Plus la campagne avance et plus elle droitise son discours. Moins de retraite à 60 ans et plus de racines chrétiennes de la France. Le rétablissement de la souveraineté, oui, mais pour sauvegarder l’identité menacée par les deux mondialisations, libérale et islamique. »

« La cible privilégiée [de Marine Le Pen] est bien sûr l’électorat catholique de Fillon. Si le candidat des Républicains n’est plus en course pour le second tour, son électorat va se scinder en deux. Les gens aisés iront vers Macron pour sauver l’euro et leurs économies. Les plus modestes n’hésiteront pas à crier eux aussi : “On est chez nous !“ »

Et Zemmour de prédire que « cette coupure en annonce une autre : le soir même où l’hypothèque Fillon aura été levée, l’unité du groupe Les Républicains explosera. Le gros de la troupe appellera à voter Macron au nom du Front républicain […] Mais il y en aura d’autres qui feront sécession. Une poignée peut-être, le dernier carré d’une droite souverainiste, héritière des combats de Charles Pasqua et de Philippe de Villiers. Ceux-là pourraient rejoindre Marine Le Pen ».

Le débat télévisé du 20 mars peut encore changer la donne. « Sinon ce sera Macron contre Marine Le Pen, et pour une fois, les sondages ne se seront pas trompés. »

Marine Le Pen Mont Saint-Michel

Au Mont Saint-Michel, Marine Le Pen en appelle au « génie du renouveau »

28/02/2017 – FRANCE (NOVOpress) : Du Mont Saint-Michel, Marine Le Pen en a appelé, hier, au « génie du renouveau », lançant notamment :

« Nous sommes les héritiers d’une grande civilisation. Nous devons redevenir une nation de sentiments, une nation de cœur, une communauté de destin : nous avons la fierté d’être français et le désir de le rester ! »

 

Besoin de Marine

Le nouveau clip de Marine Le Pen : et vous, avez-vous « besoin de Marine » ?

27/02/2017 – FRANCE (NOVOpress) : « J’ai besoin de Marine. » Tel est le leitmotiv du deuxième clip de campagne de Marine Le Pen, dont le nom de famille n’est jamais prononcé. Durant deux minutes et demie défilent à l’écran des Français, qui, tous, répètent : « J’ai besoin de Marine », et expliquent pourquoi.

Il y a le marin pêcheur, qui « ne veut plus crouler sous les contraintes, les quotas et les normes » ; la retraitée, qui ne veut plus « d’une monnaie qui affaiblit mon pouvoir d’achat » ; la jeune fille qui ne veut plus « avoir peur » quand elle traverse « certaines rues, certains quartiers, ou dans les transports en commun » ; la mère de famille qui veut voir ses enfants grandir dans une France respectée, « sûre de ses valeurs » ; le chef d’entreprise qui ne veut pas « d’un Etat qui m’étouffe sous les impôts » mais d’un Etat qui lui « permet de travailler, d’embaucher », et « qui protège » notre économie, « mon entreprise et mes salariés ».

Il y a l’enseignant qui veut « retrouver la fierté » de sa mission et « transmettre le savoir » ; l’agriculteur qui veut pouvoir vivre de son métier « dans la dignité » ; celui qui veut « un gouvernement qui se préoccupe de l’emploi des Français plutôt que des migrants » ; le policier qui réclame « réellement le soutien de l’Etat » ; l’étudiante (ci-dessus) qui ne veut pas avoir le choix, à la fin de ses études, entre « travailler pour un salaire de misère ou partir à l’étranger », etc.

A la fin, Marine Le Pen, que l’on voit derrière son bureau mais qui s’exprime en voix off, lance : « Pour remettre la France en ordre, j’ai besoin de vous. » Très fort.

Nigel Farage

Nigel Farage : « L’UE n’a plus aucun avenir dans sa forme actuelle »

21/02/2017 – BRUXELLES (NOVOpress) : Nigel Farage s’est livré à une charge violente comme il les affectionne contre l’Union européenne, et cela la semaine dernière, dans l’enceinte même du Parlement européen qui débattait du traité de libre échange avec le Canada, le CETA. « J’ai l’impression d’assister à la réunion d’une secte religieuse », a d’abord ironisé le député (et ancien patron) de l’UKIP, qui fut le principal artisan du Brexit et apporta également son concours à Donald Trump durant sa campagne électorale.

« C’est comme si l’élection de Donald Trump, le Brexit, ou encore le référendum italien vous étaient complètement passés au-dessus », a t-il poursuivi à l’adresse de la majorité des autres élus.

Nigel Farage le leur a dit sans détours : « Le fait est que l’Union européenne n’a pas d’avenir dans sa forme actuelle. » Avant de conclure en ces termes :

« Je pense que vous allez avoir en 2017 des chocs encore plus importants qu’en 2016. »