Mgr Ricard : « comme il n’est pas discriminant qu’il n’y ait pas de mariage entre frère et sœur »

Mgr Ricard : “comme il n’est pas discriminant qu’il n’y ait pas de mariage entre frère et sœur”

28/10/2102 — 12h00
BORDEAUX (via Infos-Bordeaux) — Dans le dernier numéro du journal diocésain, le Cardinal Jean-Pierre Ricard, archevêque de Bordeaux, signe un éditorial assez offensif sur la question du mariage, en rapport avec le projet de loi du gouvernement socialiste.

Lire la suite

Un enfant a-t-il le droit d’avoir un père ET une mère ? Un happening posait la question hier à Nantes

Un enfant a-t-il le droit d’avoir un père ET une mère ? Un happening posait la question hier à Nantes

26/10/2012 – 21h00
NANTES (NOVOpress Breizh) – Un enfant a-t-il le droit d’avoir un père ET une mère ? La question était posée par l’alliance VITA, qui organisait hier  midi dans le centre de Nantes (comme dans 74 autres villes entre le 23 et le 27 octobre) un happening sur le thème de la protection de l’enfance. Un thème jugé semble-t-il hautement subversif par certains, qui s’inscrit dans le débat autour du projet de loi socialiste sur le mariage homosexuel.

Selon un code couleur proposé par les organisateurs – les femmes étaient habillées de blanc et les hommes de noir – les 500 participants, réunis place Royale au cœur de la cité des ducs de Bretagne, formaient l’encadrement d’un ballet qui avait pour thème que tout enfant a « le droit d’avoir un papa et une maman ».

Lire la suite

Mariage homosexuel : Alliance Vita mobilise contre le projet du gouvernement

Mariage homosexuel : Alliance Vita mobilise contre le projet du gouvernement

18/10/2012 –18h00
BORDEAUX (NOVOpress via Infos Bordeaux) –
L’association pro-vie Alliance Vita a annoncé son intention de manifester le mardi 23 octobre dans 75 villes de France contre le projet de loi ouvrant aux homosexuels le droit au mariage et à l’adoption.

Selon l’association, « des voix plus en plus nombreuses s’élèvent contre ce projet de loi : Maires, professionnels de l’enfance, pédopsychiatres, associations de personnes adoptées, juristes… Le véritable débat démocratique consiste à les consulter, ainsi qu’à écouter les Français avant d’engager ce que Monsieur Ayrault présente comme “une évolution majeure de notre code civil” ayant pour conséquence une transformation radicale du droit de la famille et de la filiation ».

Lire la suite

Mariage homosexuel : une clause de conscience pour les maires ?

Mariage homosexuel : une clause de conscience pour les maires ?

11/10/2012 –12h00
PARIS (NOVOpress) –
A trois semaines de la présentation en Conseil des ministres du texte ouvrant aux homosexuels le droit au mariage, Le Collectif des maires pour l’enfance a annoncé mercredi avoir écrit aux « 155 000 maires et adjoints aux maires pour les inviter à signer l’appel des maires pour l’enfance ». « Nous leur demandons s’ils sont intéressés par une consultation des maires avant toute réforme sur la famille, s’ils sont pour ou contre le mariage homosexuel et s’ils sont demandeurs d’une clause de conscience qui leur permette de ne pas célébrer ces mariages », a expliqué le député-maire UMP de la Manche Philippe Gosselin.

Lire la suite

[Lu sur le net] Notes sur le processus de décivilisation (2)

[Lu sur le net] Notes sur le processus de décivilisation (2)

Texte de Vincent Vauclin initialement publié le 28/09/2012 sur la-dissidence.org. Crédit photo : Philippe Leroyer via Flcikr (cc)

Comme nous le disions, et malgré les mensonges du gouvernement ou de la « communauté LGTB », le « mariage gay » n ’est pas une simple extension du droit au mariage pour les homosexuels (puisque ces derniers ont toujours pu se marier, tant que c’était dans le cadre normal et naturel du mariage) mais bien un changement en profondeur du statut de cette institution fondamentale, et donc de ce qu’elle implique.

En effet, le projet de loi du gouvernement reprend celui de la sénatrice Esther Benbassa qui préconise un vaste changement des terminologies utilisées dans le Droit Français : « père » et « mère » seront remplacés par « parents », « mari » et « femme » seront remplacés par « époux », « congé de paternité » deviendra « congé de parentalité », le « père » devenant ici « second parent »…

Un changement radical de son statut, faisant passer le mariage d’un cadre symbolique et filiatoire, permettant la fondation d’une famille reconnue par la communauté, à un simple contrat entre personnes partageant une pratique sexuelle commune, en l’occurrence une pratique déviante.

Lire la suite sur la-dissidence.org

Mariage homosexuel : les pétitions commencent à circuler

Mariage homosexuel : les pétitions commencent à circuler

29/09/2012 – 10h00
PARIS (NOVOpress) — Jacques Bompard, maire d’Orange (84100), a écrit à tous les maires de France le 20 septembre dernier au sujet du projet du gouvernement d’ouvrir le mariage aux personnes de même sexe. Un grand nombre de maires lui ont répondu positivement et lui ont demandé de lancer une pétition. Jacques Bompard leur propose de coordonner leur action d’élus locaux enracinés dans leurs territoires, en dehors de l’action des partis politiques. Son action vise à défendre le bien commun et le droit de chaque enfant à avoir un père et une mère. Pour cela, Jacques Bompard a adressé à tous les maires de France une pétition contre le mariage entre deux personnes, pour l’organisation d’un référendum sur ce sujet et, au cas où cette loi serait adoptée, pour l’insertion d’une clause de conscience pour les élus.

« Tous pour le mariage », la réaction des évêques

De leur côté, les évêques ont également réagi avec une pétition « Tous pour le mariage » qui a déjà recueilli plus de 25000 signatures. Monseigneur Dominique Rey, évêque de Fréjus-Toulon, qui compte parmi les parrains de cette action, avait notamment déclaré à Nouvelles de France le 15 septembre dernier : « Je pense la refonte structurelle du mariage conduit à une sorte de mutation anthropologique. Le mariage est essentiellement fondé sur l’altérité et aujourd’hui on cherche à remettre en cause ce qui fait l’essence de cette institution. Plus grave encore, on pratique une discrimination à l’égard de l’enfant qui n’a pas plus le droit d’avoir un père et une mère. »

Théorie du genre, mariage gay : le pape demande aux évêques français de se mouiller

Théorie du genre, mariage gay : le pape demande aux évêques français de se mouiller

23/09/2012 – 10h30
CASTEL GONDOLFO (NOVOpress) – Benoît XVI a reçu vendredi, dans sa résidence de vacances à Castel Gondolfo (Italie), un groupe d’évêques français. S’exprimant sur la théorie gauchiste du genre, selon laquelle un homme ou une femme ne l’est pas de nature, mais le devient, le pape a estimé que la famille en France est « menacée » par « une conception de la nature humaine qui se révèle défectueuse ». Histoire de rappeler que les corps de l’homme et de la femme, données biologiques objectives, ne peuvent être une simple invention de l’esprit.

Lire la suite

Le mariage gay favoriserait l’inceste et la polygamie

Le mariage gay favoriserait l’inceste et la polygamie

15/09/2012 – 10h00
PARIS
(NOVOpress) — Le projet de loi sur le mariage et l’adoption homosexuels sera présenté le 24 octobre au conseil des ministres. Le contenu du texte est toujours en cours d’élaboration. « Le gouvernement veut aller vite sur le sujet », assure Nicolas Gougain, porte-parole de l’Interassociative-lesbienne, gay, bi et trans (Inter-LGBT).

Lire la suite

Bernard Poignant : ce proche de François Hollande n’est pas favorable au mariage gay

Bernard Poignant : ce proche de François Hollande n’est pas favorable au mariage gay

14/09/2012 – 18h00
QUIMPER (NOVOpress Breizh) – Alors que Christiane Taubira a annoncé mardi les grandes lignes du projet de loi relatif au mariage homosexuel, certaines voix discordantes se font entendre à gauche. Notamment celle du maire PS de Quimper – et conseiller de François Hollande – Bernard Poignant (photo). Ou encore celle du communiste André Gérin, ancien député-maire de Vénissieux.

Lire la suite

Un boycott fait par le lobby du mariage gay tourne en faveur du boycotté, aux Etats-Unis

Un boycott fait par le lobby du mariage gay tourne en faveur du boycotté, aux Etats-Unis

05/08/2012 — 14h00
WASHINGTON (NOVOpress via Le Salon Beige) — Une des chaînes de restauration rapide les plus en vogue ces dernières années aux Etats-Unis, Chick-Fil-A (spécialisée dans les sandwiches à base de poulet), a la particularité d’être marquée par la foi chrétienne de ses fondateurs. Ses 1600 franchisés sont par exemple tenus de rester fermés le dimanche.

La semaine dernière, la chaîne est soudain devenue la cible du lobby pro mariage gay, à la suite de déclarations pourtant très anodines de son dirigeant en faveur du mariage traditionnel. Avec le soutien des grands médias, un boycott de la chaîne a été lancé ; les producteurs des « Muppets », qui fournissaient des jouets pour ses menus enfants, ont rompu sur-le-champ toute relation ; et les maires Démocrates de Chicago, Boston ou San Francisco ont déclaré que les restaurants Chick-Fil-A n’étaient pas les bienvenus dans leur ville – voire se verraient refuser tout nouveau permis de construire.

Lire la suite

Le mariage gay expliqué à vos enfants

Le mariage gay expliqué à vos enfants

«Mon quotidien » est un journal d’actualité pour les 10- 14 ans qui, depuis le rétablissement de la lumière à l’Elysée, se pique de donner son avis sur les « questions sociétales », comme on dit chez les grands. Edité depuis 1995 par le groupe Play Bac Presse – qui publie, dans la même veine, « Le Petit Quotidien » (pour les 6-10 ans) et « L’Actu » (à partir de 14 ans), déclinant ainsi dans toutes les tranches d’âge le concept de quotidien d’information pour enfants – le petit canard remporte un vrai succès d’audience. De nombreuses écoles, publiques ou privées, y sont abonnées. En classe de CM1 et CM2, « Mon quotidien » a même bien souvent statut d’outil pédagogique sur lequel s’appuient chaque matin les institutrices.

Sur la dernière page, on y trouve toujours la réponse simple mais détaillée à une question que se posent les écoliers, symboliquement représentés par l’un d’entre eux, sacré « rédacteur en chef du jour » (photo poupine dans un petit encadré).

Ces interrogations sont habituellement assez enfantines: « Pourquoi les lettres du clavier de l’ordinateur ne sont-elles pas dans l’ordre alphabétique? », « Quel était le plus grand des dinosaures? », « Comment font les imitateurs pour changer de voix? ».

Mais récemment, on est un peu sorti du registre Flipper le dauphin ou le nouvel I-phone. La question – essentielle, on en conviendra pour les 10-14 ans – était en effet: « Les homosexuels peuvent-ils se marier en France? ». Pour répondre à cette question cruciale, « Mon quotidien » a choisi de donner la parole à Caroline Mécary, sobrement présentée comme une avocate ayant « défendu des homosexuels qui voulaient se marier ». Une notice un peu succincte pour cette marraine de la Marche des fiertés, conseillère régionale écolo d’Ile-de- France que d’aucuns surnomment « la Gisèle Halimi des homos ». Il est vrai que c’est une cause qui lui tient particulièrement à cœur, puis qu’elle a confié récemment au quotidien « Libération » être elle- même pacsée avec une certaine « Fleur ».

Mécary, un interlocuteur neutre et parfaitement objectif

SOS-homophobie lui a du reste décerné le 13 novembre 2010, à Madrid, le « Tolerantia Preis », prix européen de la tolérance qui distingue chaque année une personnalité s’illustrant « dans la défense des droits lesbiens, gay, bi et transexuels ». Une récompense bien méritée eu égard aux combats menés par cette adepte du gazon maudit en faveur de l’autorisation pour les homosexuels de se marier, d’adopter et même de donner leur sang.

Le mariage gay expliqué à vos enfantsCaroline Mécary était donc vraiment l’interlocuteur neutre et parfaitement objectif pour répondre à la question posée par « Mon quotidien » via sa rédactrice en chef d’un jour, la petite Léonie, 9 ans et demi, élève de CM2. Laquelle devait se sentir, comme on s’en doute, vachement « concernée » par les problèmes de lesbiennes et de travelos en goguette.

Pour illustrer son propos, « Mon quotidien » a choisi une jolie photo: l’échange des alliances d’un couple d’homosexuels américains souriants et endimanchés, spécialement venus au Canada pour se marier. Un trajet que les amis de la jaquette pourraient bien finir par s’épargner puisque, comme le précise « Mon quotidien » en guise de préambule, « le Président des Etats- Unis vient de dire qu’il était pour l’autorisation du mariage entre deux personnes du même sexe ». Et Caroline Mécary de conclure l’entretien en précisant que le nouveau président François Hollande veut lui aussi autoriser le mariage homosexuel. Alors n’est-ce pas, si tous les gens bien sont d’accord… Papa et maman ont intérêt à numéroter leurs abattis s’il leur prenait l’idée saugrenue de ne pas être assez ouverts. D’esprit, s’entend.

Gabrielle Cluzel

[box class= »info »] Article de l’hebdomadaire “Minute” du 11 juillet 2012 reproduit avec son aimable autorisation. En kiosque ou sur Internet.[/box]

Le mariage gay expliqué à vos enfants

Le PS et l’UMP soutiennent le mariage gay

Le PS et l’UMP soutiennent le mariage gay

29/06/2012 –  08h00
PARIS (NOVOpress) –
Une loi autorisant le mariage et l’adoption pour les couples d’homosexuels et de lesbiennes, promise par François Hollande pendant sa campagne présidentielle, sera votée d’ici le premier semestre de 2013, vient de confirmer Dominique Bertinotti, la ministre déléguée à la famille.

Une offensive contre la famille alors que seulement 32 % des Français en âge de voter ont fait le choix Hollande à l’élection présidentielle. Mais pas de nostalgie à avoir de l’ère Sarkozy puisque comme l’a souligné Rachida Dati vendredi matin sur Europe 1, l’UMP « n’a jamais dit non au mariage homosexuel ». « C’est une évidence que les couples homosexuels aient les mêmes droits aujourd’hui », a ajouté l’ancienne garde des Sceaux.

Une enquête de Mark Regnerus, professeur associé de sociologie à l’Université du Texas d’Austin (Etats-Unis), a démontré que les enfants de mères lesbiennes sont significativement différents une fois jeunes adultes dans 25 des 40 facteurs mesurés dans l’étude en comparaison avec ceux qui ont passé toute leur enfance avec leurs deux parents biologiques mariés. Ces analyses constatent chez ces enfants des différences de revenus significativement plus bas, une moins bonne santé physique et mentale et de plus mauvaises relations avec leur partenaire.

Crédit photo : M.V. Jantzen via Flickr, licence CC.

Gironde : Les jeunes socialistes voient l’avenir en rose !

Gironde : Les jeunes socialistes voient l’avenir en rose !

25/06/2012 — 14h45
BORDEAUX (NOVOPress via Infos Bordeaux) —
Après la très large défaite de la droite dans le département, les jeunes socialistes de Gironde (MJS) sont gais. En effet, les candidats de la gauche sortent vainqueurs dans toutes les circonscriptions, à l’exception d’Arcachon, où l’UMP Yves Foulon ne l’emporte que d’un cheveu (51,10%), malgré un redécoupage tout à fait favorable.

Dirigés par Laura Slimani (à gauche sur la photo), ces derniers ont publié sur leur site une analyse de la dernière campagne des législatives, et pointent notamment les priorités du nouveau gouvernement. Aucune des priorités fréquemment évoquées par les français n’y apparait. Pas un mot sur le pouvoir d’achat, le terme « chômage » n’étant pas même évoqué. Bien entendu le concept de « dette publique » leur est étranger, et l’on n’y parle pas de « santé », « d’insécurité » ou de « croissance économique ».

Pour ces jeunes de gauche, bien éloignés des préoccupations des plus faibles, le gouvernement doit « sans relâche s’attaquer aux inégalités salariales, à ceux qui diffusent la haine de l’Islam et la xénophobie et à ceux qui cautionnent l’homophobie. Le temps est maintenant venu de s’attaquer fermement aux idées nauséabondes du Front National et de l’extrême droite en déconstruisant une à une leurs propositions moyenâgeuses et en faisant en sorte que leur bail à l’Assemblée nationale soit le plus court possible ».

Très impliqués dans la lutte contre « l’extrême-droite » et pour que le « mariage et l’adoption » soient ouverts aux homosexuels, les jeunes socialistes ont oublié les revendications du peuple. Nulle doute que si les priorités du gouvernement sont les mêmes que celles des amis de Matthieu Rouveyre, la popularité de François Hollande a déjà atteint son plafond.

Enfin, le meilleur pour finir : « C’est la victoire des forces du progrès, du renouvellement et du non-cumul des mandats ». Nous rappelons seulement à nos lecteurs le pedigree de certain des nouveaux élus socialistes, et notamment celui du cumulard de la onzième circonscription de Gironde, Philippe Plisson : Député, maire de Saint-Caprais-de-Blaye, président de la communauté de commune de l’estuaire, conseiller général et vice-président du Smiddest !

« Mariage homosexuel » : Les militants socialistes jouent la provocation

« Mariage homosexuel » : Les militants socialistes jouent la provocation

18/04/12 – 19h00
BORDEAUX (NOVOpress via Infos Bordeaux) – Les militants socialistes de Bordeaux veulent « provoquer le débat ». C’est pourquoi le conseiller municipal bordelais Matthieu Rouveyre a procédé hier, devant la mairie de Bordeaux, à un simulacre de « mariage homosexuel ».

L’ancien président de la « Lesbian and Gay pride » a lu les articles du code civil avant de déclarer unis deux « couples homosexuels » formés de deux hommes et deux femmes, tous membres du MJS (mouvement des jeunes socialistes) !

« C’est une proposition juste qui va dans le sens de la lutte contre les discriminations » afin « de bousculer le conservatisme ambiant », a indiqué à l’AFP M. Rouveyre, pour lequel « c’est moins la société française que la classe politique qui a du mal à épouser les aspirations sociétales ».

« La droite refuse d’évoluer avec son temps, refuse de voir comment la société fonctionne et elle est pour le coup conservatrice et réactionnaire », a déclaré Laura Slimani, animatrice fédérale du MJS en Gironde, qui confirme la volonté du candidat socialiste d’ouvrir le mariage et l’adoption aux homosexuels malgré l’opposition de spécialistes, jugeant cette proposition « dangereuse pour l’équilibre des enfants ».

Propagande homosexuelle : la famille « homoparentale » désormais étudiée en terminale

Propagande homosexuelle : la famille « homoparentale » désormais étudiée en terminale

01/11/11 – 10h00
PARIS (NOVOpess)
– Chacun appréciera l’importance et l’urgence de la réforme : les lycéens de terminale littéraire étudieront désormais la famille « homosexuelle » comme modèle familial au même titre que la famille traditionnelle, monoparentale ou recomposée, et ce dans le cadre de la spécialité « Droit et grands enjeux du monde contemporain » (DGEMC).

C’est le Bulletin officiel spécial du ministère de l’Education nationale qui nous apprend cette nouveauté qui entrera en application à la rentrée scolaire 2012-2013.

Une disposition bien entendu saluée comme une victoire par toutes les associations activistes homosexuelles, arguant même qu’elles veilleront « à ce que le thème de l’homoparentalité soit traité de manière correcte et approfondie dans les manuels de DGEMC à paraître pour la rentrée 2012« .

Une « étude approfondie » dont on ne précise pas si elle sera accompagnée de travaux pratiques et dont l’intérêt primordial ne manquera pas de sauter aux yeux de tous les parents d’élèves à l’ère de l’explosion de l’illettrisme et de l’inculture galopante.

Crédit Photo : Ramon Stoppelenburg via Flickr (cc)

Vers une reconnaissance judiciaire du mariage homosexuel ?

Vers une reconnaissance judiciaire du mariage homosexuel ?

30/10/2011 – 08h30
BREST (NOVOpress Breizh) – Jeudi dernier, un transsexuel a demandé au tribunal de grande instance de Brest son changement d’état-civil. Problème, il est marié et père de famille…

Wilfrid Avrillon, 41 ans, marié depuis 14 ans et père de trois enfants, a changé de sexe. Il a donc demandé au tribunal le changement de son état civil pour devenir officiellement «Chloé Avrillon». Si le tribunal fait droit à sa demande, deux femmes seront donc légalement mariées. Il s’agirait du premier cas d’homoparentalité reconnu judiciairement.

Le droit français ne reconnaissant pas le mariage homosexuel, dans des cas similaires les tribunaux demandent aux couples de divorcer pour que la reconnaissance du changement d’état civil soit possible. Un divorce dont ne veulent pas entendre parler les deux conjoints, qui entendent vivre leur homosexualité dans le cadre du mariage.

Vice-président de l’association Rainbow Brest, qui défend les homosexuels et les « transidentitaires », Wilfrid/Chloé Avrillon entend faire de son cas une affaire exemplaire. Cette question typiquement « sociétale » – plus facile à régler il est vrai que les problèmes économiques et sociaux liés à la mondialisation – a reçu le soutien de la gauche et d’une partie de l’UMP.

Contrairement à toute attente, lors de l’audience qui s’est tenue à huis-clos, le représentant du parquet ne s’est pas opposé à cette demande. Le jugement a été mis en délibéré au 15 décembre.

Marine Le Pen ne reviendra pas sur le « Pacs »

Marine Le Pen ne reviendra pas sur le « Pacs »

24/10/11 – 17h15
PARIS (NOVOpress)
– Nouvelle étape dans la campagne de « dédiabolisation » et de tentative de « séduction » des minorités et notamment d’une communauté « gay » de plus en plus inquiète de la progression de l’Islam, Marine Le Pen a accordé un entretien au magazine militant et porno-chic homosexuel « Têtu ».

Dans cette entrevue, la présidente du Front National et candidate à la présidentielle de 2012, affirme être favorable au Pacs, même pour les homosexuels, et affirme qu’en cas de victoire elle ne reviendra pas sur ce droit.

Par ailleurs, Marine Le Pen persiste dans son opposition au mariage gay et à la Gay Pride, considéré comme l’expression d’un communautarisme divisant la nation.

Crédit photo : manu_le_manu. Licence CC.

Bordeaux : des étudiants s’opposent à la remise de diplôme de Judith Butler

Bordeaux : des étudiants s’opposent à la remise de diplôme de Judith Butler

06/10/2011 – 10h15
BORDEAUX (via Info Bordeaux) — Hier soir avait lieu à la faculté de Bordeaux III la remise des insignes docteur Honoris Causa à la très polémique philosophe américaine, Judith Butler. Cette distinction délivrée par Patrice Brun, président de la faculté, est une preuve de plus de la complaisance de l’université française pour la théorie du Genre.

Féministe homosexuelle, celle-ci a élaboré une théorie sur le genre à partir des années 70 et son livre « Trouble dans le genre. Pour un féminisme de la subversion » (publié en France en 2005). La diffusion de cette idéologie subversive au sein des lycées et des universités fait l’objet d’une réaction sans précédent de la part des parents d’élèves et de près de 200 parlementaires (les personnes ne seraient plus définies comme hommes et femmes, mais comme pratiquants de certaines formes de sexualités : homosexuels, hétérosexuels, bisexuels, transsexuel !).

Hier, une dizaine d’étudiants bordelais ont donc tenu à manifester leur désapprobation en lançant des slogans hostiles à Judith Butler et en agitant des pancartes.

[box class= »info »]Source : info-bordeaux.fr[/box]