Manifestation contre l’islamisme à Paris

Manifestation contre l'islamisme à Paris

09/11/2012 — 16h00
PARIS (NOVOpress) — Présents lors de la Convention identitaire, Pierre Cassen et Christine Tasin, avec les associations Riposte laïque et Résistance républicaine, coorganisent demain une manifestation contre l’islamisme à Paris. Rendez-vous à partir de 14 heures place Denfert-Rochereau dans le 14ème arrondissement. Direction place d’Italie. Egalement intervenant lors de la Convention, Renaud Camus prendra la parole à la fin de cette manifestation.

Bas les masques !

Bas les masques !

07/11/2012 — 12h30
OTTAWA (NOVOpress) — Que les porteurs de masques de cochon hâtent leurs pas, en espérant que cette nouvelle législation canadienne n’inspire pas notre ministre de la Justice en France !
En effet, le parlement canadien vient d’adopter une loi menaçant de dix ans de prison quiconque portera un masque lors d’une manifestation.

Lire la suiteBas les masques !

En direct de la Convention Identitaire 2012 : premières images

En direct de la Convention Identitaire 2012 : premières images

03/11/2012 – 15h00
ORANGE (NOVOpress) –
Ce matin s’est ouverte, au Palais des Princes d’Orange, la Convention Identitaire 2012.

Cette “Convention des 10 ans” du mouvement identitaire, qui durera encore demain, s’annonce déjà comme un grand succès avec une affluence encore plus importante que pour les Conventions précédentes.

Lire la suiteEn direct de la Convention Identitaire 2012 : premières images

Manifestation “du 3ème âge” contre la Convention identitaire à Orange

L'extrême gauche manifeste contre la Convention identitaire à Orange

30/10/21012 — 18h00
ORANGE (NOVOpress) — Même l’extrême gauche respecte ses traditions. Pour preuve, hier, 20 associations ont organisé une manifestation contre la tenue de la Convention identitaire à Orange, réunissant, fidèle en cela à ce que l’extrême gauche peut faire, 200 militants… soit 10 participants par association.

Lire la suiteManifestation “du 3ème âge” contre la Convention identitaire à Orange

Un enfant a-t-il le droit d’avoir un père ET une mère ? Un happening posait la question hier à Nantes

Un enfant a-t-il le droit d’avoir un père ET une mère ? Un happening posait la question hier à Nantes

26/10/2012 – 21h00
NANTES (NOVOpress Breizh) – Un enfant a-t-il le droit d’avoir un père ET une mère ? La question était posée par l’alliance VITA, qui organisait hier  midi dans le centre de Nantes (comme dans 74 autres villes entre le 23 et le 27 octobre) un happening sur le thème de la protection de l’enfance. Un thème jugé semble-t-il hautement subversif par certains, qui s’inscrit dans le débat autour du projet de loi socialiste sur le mariage homosexuel.

Selon un code couleur proposé par les organisateurs – les femmes étaient habillées de blanc et les hommes de noir – les 500 participants, réunis place Royale au cœur de la cité des ducs de Bretagne, formaient l’encadrement d’un ballet qui avait pour thème que tout enfant a « le droit d’avoir un papa et une maman ».

Lire la suiteUn enfant a-t-il le droit d’avoir un père ET une mère ? Un happening posait la question hier à Nantes

Pussy Riot : une profanation « juste » pour Katia Samoutsevich

Pussy Riot : une profanation « juste » pour Katia Samoutsevich

26/10/2012 – 12h00
MOSCOU — Katia Samoutsevich, l’une des membres des Pussy Riot, libérée en appel le 10 octobre dernier, a accordé une interview à L’Express, diffusée le 25 octobre sur le site internet du magazine.  Dans cet entretien, la militante gauchiste ayant profané l’intérieur de la cathédrale Saint-Sauveur à Moscou, le 21 février dernier, rappelle que cette action visait les « hiérarques de l’église orthodoxe russe » et le gouvernement. Plus particulièrement, le patriarche Cyrille qui aurait soutenu le parti Russie Unie et Vladimir Poutine.

Lire la suitePussy Riot : une profanation « juste » pour Katia Samoutsevich

Dans les coulisses de l’opération des identitaires à la mosquée de Poitiers en chantier

Dans les coulisses de l'opération des identitaires à la mosquée de Poitiers en chantier

Ces “coulisses” sont rapportées par l’hebdomadaire Minute du 24 octobre.
Samedi dernier avant l’aube et jusqu’à l’après-midi, des militants de Génération identitaire ont occupé le chantier de la future « mosquée cathédrale » de Poitiers. Emoi national  ! Jusqu’au premier ministre, tout le monde y est allé de sa condamnation ! Essai de retour à la raison et révélations sur les coulisses de ce joli coup.

L’opération de Poitiers avait été minutieusement préparée, et cela dans le plus grand secret. Même le président du Bloc identitaire, Fabrice Robert, n’était pas dans la confidence. Il savait que quelque chose d’important était dans les tuyaux, avait été réveillé samedi sur le coup de six heures du matin (par le téléphone, pas encore par la maréchaussée…), mais il ignorait quel objectif avait été choisi par les jeunes militants. Et c’est normal: le fonctionnement de la mouvance identitaire est ainsi fait qu’il n’est pas pyramidal.

L’église de Vierzon prise comme leurre pour les journalistes qui accompagnaient l’opération

Lire la suiteDans les coulisses de l’opération des identitaires à la mosquée de Poitiers en chantier

Irlande du Nord : 30.000 loyalistes ont défilé dans le calme à Belfast samedi dernier

Irlande du Nord : 30.000 loyalistes ont défilé dans le calme à Belfast samedi dernier

02/10/2012 – 12h00
BELFAST (NOVOpress Breizh) –
Près de 30.000 personnes ont défilé le 29 septembre dernier dans les rues de Belfast, en Irlande du nord, pour commémorer la signature de l’Ulster Covenant (« Pacte d’Ulster »), signé en 1912 par plus de 500 000 protestants qui s’opposaient au projet d’autonomie de l’Irlande (« Home Rule »). La manifestation qui était sous haute surveillance policière, s’est déroulée sans incident.

Lire la suiteIrlande du Nord : 30.000 loyalistes ont défilé dans le calme à Belfast samedi dernier

Nombreuses arrestations après une manifestation de musulmans devant l’ambassade des Etats‑Unis

Nombreuses arrestations après une manifestation de musulmans devant l’ambassade des Etats‑Unis

17/09/2012 — 15h45
PARIS (NOVOpress via le Bulletin de réinformation) —
Une prière publique musulmane presque devant l’Elysée tel était le spectacle que les touristes pouvaient contempler samedi à Paris. Plus de cent cinquante personnes proches de milieux salafistes ont été interpellées samedi. Elles ont pris part à une manifestation (vidéo ci-dessous) non déclarée près de l’ambassade américaine et du ministère de l’Intérieur. Quatre policiers ont été blessés au cours de la manifestation.

Lire la suiteNombreuses arrestations après une manifestation de musulmans devant l’ambassade des Etats‑Unis

[Lu sur le Net] Roms : rassemblement contre un camp

[Lu sur le Net] Roms: rassemblement contre un camp

08/09/2012 — 16h00
CYSOING (via le Figaro.fr) — Quelque 300 personnes se sont rassemblées aujourd’hui devant la préfecture du Nord pour protester contre l’éventuelle implantation sur la commune de Cysoing d’un campement de Roms évacués en août de la banlieue lilloise.

Élus et riverains de cette commune de 4.500 habitants et de villes alentours se sont regroupés derrière une banderole proclamant “Non à l’installation de Roms à Cysoing” et ont brandi des pancartes disant “Non aux camps de nomades à la campagne”.

[…]

“Je veux la paix sociale dans ma commune”, a expliqué Benjamin Dumortier, maire sans étiquette de Cysoing, qui craint “des troubles à l’ordre public s’il y a une arrivée massive de Roms”.

Crédit photo : DR

Tonnerres de Brest 2012 : la grande fête européenne de la mer

Tonnerres de Brest 2012 : la grande fête européenne de la mer

14/07/2012 – 12h00
BREST (NOVOpress Breizh) –
Tous les quatre ans depuis deux décennies, Brest est le cadre d’une fête navale traditionnelle hors normes. L’édition 2012, désormais baptisée « Tonnerres de Brest », s’annonce comme l’une des plus importantes du genre dans le monde.

Les grandes fêtes populaires bretonnes ne détestent pas la pluie. Comme le Festival Interceltique 2011, les Tonnerres de Brest 2012 sont copieusement arrosés. Ce qui ne devrait pas dissuader des centaines de milliers de participants de converger vers les quais du port jusqu’au 19 juillet. D’autant plus que la manifestation fête ses années ses 20 ans : c’est en 1992 que Le Chasse-Marée (dont on ne soulignera jamais assez le rôle qu’il a joué dans le réveil de la culture maritime en Bretagne) a pour la première fois organisé à Brest un rassemblement de bateaux traditionnels.

Les Tonnerres de Brest 2012 entendent respecter les principes de ses fondateurs : c’est avant tout une fête de marins ouverte aux terriens. Brest veut s’imposer comme la capitale européenne de la mer et des activités nautiques ; le succès médiatique et populaire de cette manifestation hors pair y contribue assurément. Deux mille bateaux de tous types – goélettes, cotres, lougres, etc. – seront présents. Ainsi que le président de la République, apparemment séduit par sa récente croisière à bord du SNLE Le Terrible.

Tonnerres de Brest 2012 : la grande fête européenne de la mer
Cliquer sur la photo pour l’agrandir

La Hollande, l’autre pays du canotage, sera là en force, mais les nations invitées sont cette année au nombre de cinq : Mexique, Russie, Norvège, Maroc, Indonésie. L’immense Russie est spécialement bien représentés avec les quatre-mâts barques Sedov et Kruzenshtern (photo), plus grands voiliers du monde, un destroyer et le formidable brise-glace Sankt Peterburg.

Tous les renseignements sur Les Tonnerres de Brest 2012 sont disponibles sur le site web très complet mis en place par l’organisation.

Crédit photo : Żeglarz, domaine public.

Le rassemblement “Hollande n’est pas mon président” du 7 juin à Paris, en vidéo

Le rassemblement "Hollande n'est pas mon président" du 7 juin à Paris, en vidéo

Nous avons déjà relaté le succès de ce rassemblement du 7 juin à Paris et montré des photos. Le voici maintenant en vidéo.

La dissidence est allé crier haut et fort “François Hollande n’est pas mon président !”, rue de Solférino, devant le siège du Parti Socialiste.

Ce rassemblement s’inscrit dans le cadre de la campagne “Hollande n’est pas mon président” des identitaires qui avait déjà fait l’objet d’affichages (un exemple ici) ou de manifestations dans de nombreuses régions de France.

Un site internet est dédié à cette campagne, où d’autres renseignements peuvent être trouvés et où l’on peut commander affiches et autocollants.

Le lieu de RdV précis du rassemblement du jeudi 7 juin 19h30 “Hollande n’est pas mon président” à Paris

Hollande n'est pas mon président

06/06/2012 – 14h10
PARIS (NOVOpress) — Ce rassemblement unitaire “Hollande n’est pas mon président” est maintenu malgré les grotesques pressions du MRAP qui lui ont fait de la publicité. Il aura lieu place Jacques Bainville, à la sortie du métro Solférino, dans le 7e arrondissement.

Dan un communiqué les organisateurs invitent tous ceux qui soutiennent la dissidence et ne se reconnaissent pas dans le programme de François Hollande à y venir  pour faire entendre la voix de la majorité silencieuse :

Le lieu de RdV précis du rassemblement du jeudi 7 juin 19h30 “Hollande n’est pas mon président” à Paris
La colonne au centre de la place de la Bastille le 6 mai 2012 au soir pendant la fête organisée par le Parti Socialiste. Légendes sur la photo originale. Cliquer sur l'image pour l'agrandir.

Contre le droit de vote des étrangers, contre le mariage et l’adoption par les couples homosexuels, contre la régularisation des clandestins et l’accroissement de l’immigration, contre les officines de la bien-pensance qui se sentent pousser des ailes depuis l’élection de François Hollande, contre les nombreux drapeaux étrangers brandis avec arrogance et défi lors des célébrations de son élection…
venez nombreux clamer avec les Identitaires que François Hollande n’est pas votre président !

Plus de renseignements :
– 06 78 79 31 81
Projet Apache

[audio] Le rassemblement “Hollande n’est pas mon président” du 7 juin à Paris, sur Radio Courtoisie

[audio] Le rassemblement “Hollande n’est pas mon président” du 7 juin à Paris, était reçu sur Radio Courtoisie samedi

	<audio id="wp_mep_2"      controls="controls" preload="none"  >
		
		
		
		
		
		
		
	</audio>
<script type="text/javascript">
jQuery(document).ready(function($) {
	$('#wp_mep_2').mediaelementplayer({
		m:1
		
		,features: ['playpause','current','progress','duration','volume','tracks','fullscreen']
		,audioWidth:223,audioHeight:30
	});
});
</script>
 Le rassemblement “Hollande n’est pas mon président” du 7 juin à Paris, était reçu sur Radio Courtoisie samedi Sur Radio Courtoisie le samedi 2 juin, le Libre Journal des Lycéens de Romain Lecap a reçu Simon Charles, organisateur de la manifestation “Hollande n’est pas mon président” du 7 juin à Paris.

Simon Charles, qui est par ailleurs un responsable du Bloc Identitaire Paris Ile-de-France, y a expliqué les raisons de la campagne “Hollande n’est pas mon président” des identitaires. Il y a indiqué le site Internet de cette campagne où d’autres renseignements peuvent être trouvés.

Le rassemblement aura lieu à 19h30 devant le siège du Parti socialiste, 10 Rue de Solférino, Paris 7ème. Tous ceux qui comme Simon Charles ressentent que Hollande n’est pas leur président sont invités à y participer au-delà des clivages et attaches partisanes.

[MEDIA not found]

Si vous désirez écouter les autres sujets traités dans ce Libre Journal des Lycéens, l’enregistrement intégral (1h30) se trouve ici.

	<audio id="wp_mep_4"      controls="controls" preload="none"  >
		
		
		
		
		
		
		
	</audio>
<script type="text/javascript">
jQuery(document).ready(function($) {
	$('#wp_mep_4').mediaelementplayer({
		m:1
		
		,features: ['playpause','current','progress','duration','volume','tracks','fullscreen']
		,audioWidth:223,audioHeight:30
	});
});
</script>
 Le rassemblement “Hollande n’est pas mon président” du 7 juin à Paris, était reçu sur Radio Courtoisie samedi

Plusieurs centaines de policiers en colère manifestent à Bordeaux aussi

Plusieurs centaines de policiers en colère manifestent à Bordeaux aussi

06/05/2012 – 08h30
BORDEAUX (NOVOpress via Infos Bordeaux) –
A Bordeaux comme à Paris, Bobigny, Nantes et bien d’autres villes (voir Novopress ici), plus de trois cent fonctionnaires de police, se sont rassemblés, jeudi pendant près d’une heure sur le parvis du commissariat central de Bordeaux, derrière une unique banderole : « Policiers en colère ». « Nous sommes là en soutien à notre collègue mis en examen à Noisy-le-Sec et pour demander que la loi sur la présomption de légitime défense soit revue et intègre les policiers », a expliqué Olivier Hourcau, représentant du syndicat Alliance pour le Sud-Ouest, insistant sur le caractère « spontané » du rassemblement initié par des fonctionnaires de terrain.

« Il y a un ras-le-bol aujourd’hui dans la police, un mal-être qui vient du manque de reconnaissance de la hiérarchie et notamment de la justice, et aussi des mauvaises conditions de travail », a-t-il ajouté.

La grogne monte depuis plusieurs jours dans les rangs de la police après la mise en examen d’un policier de 33 ans pour « homicide volontaire », suite au décès du délinquant multirécidiviste, Amine Bentounsi, le 21 avril dernier. De nombreux policiers reprochent à la justice son acharnement contre les forces de l’ordre. Il est vrai que le syndicat de la magistrature n’est pas réputé pour ses accointances avec les policiers, comme en témoigne ce livre édité en 2004 par ce syndicat, qui appelle à voter François Hollande.

Bordeaux

Gros malaise chez les policiers, en Bretagne aussi

Gros malaise chez les policiers, en Bretagne aussi

01/05/2012 – 08h30
NANTES (NOVOpress Breizh) – Du jamais vu depuis bien longtemps. Le 27 avril dernier à midi, deux cents policiers se sont réunis devant le commissariat central de Nantes, pendant que d’autres parcouraient les rues du centre-ville à bord de leurs véhicules de fonction toutes sirènes hurlantes. A Rennes, ce sont soixante fonctionnaires de police qui ont manifesté spontanément pendant une demi-heure devant l’hôtel de police de Rennes. Comme dans les manifestations à Paris, Bobigny et d’autres villes, tous entendaient apporter leur soutien à leur collègue de Seine-Saint-Denis, mis en examen deux jours plus tôt pour « homicide volontaire », alors qu’il procédait à l’interpellation d’un dangereux multirécidiviste.

L’individu en question, un dénommé Amine Bentounsi, âgé de 29 ans, était activement recherché par la police. Repéré près d’un bar, l’homme avait pris la fuite et lâché une grenade. Retranché entre deux voitures, il avait braqué un revolver à 6 coups de calibre 35 en direction du policier à pied qui tentait de l’interpeller. Se sentant directement menacé, ce dernier a fait usage de son arme à quatre reprises, s’estimant en situation de légitime défense. L’arme du délinquant a été retrouvée avec le barillet plein.

Incarcéré dès l’âge de 13 ans pour un incendie criminel de bien public perpétré à Meaux – ce qui lui avait valu à l’époque le titre de « plus jeune incarcéré de France » – puis à 16 ans, en 1998, après un vol avec violences, Amine Bentounsi est titulaire d’un casier judiciaire comportant onze condamnations, notamment criminelles pour des faits de vols avec arme. Une nouvelle fois condamné en 2007 à 10 ans de réclusion pour braquage, il n’avait pas regagné la prison de Châteaudun (Eure-et-Loir) après une permission de sortie en juin 2010. D’où la tentative d’interpellation du 21 avril dernier.

« Mon frère, ce n’était pas Mesrine. S’il a déjà été condamné pour des vols ou des cambriolages, Amine n’était pas quelqu’un de violent (sic). Il n’a jamais tué personne. Nous voulons connaître la vérité. On n’a pas de haine. On veut la justice » a cru bon de déclarer au Point le frère aîné du repris de justice.

Manifestement Saïd Bentounsi a été entendu par les magistrats du tribunal de Bobigny, qui n’ont pas hésité à mettre en examen le policier pour « homicide volontaire ». Plus surprenant, le parquet n’a pas souhaité faire appel de la décision.

Suite à cette affaire, Nicolas Sarkozy a proposé d’instituer pour les policiers une « présomption de légitime défense », une mesure prônée par Marine Le Pen. « Dans un Etat de droit, on ne peut pas mettre sur le même plan un policier dans l’exercice de ses fonctions et le délinquant dans l’exercice de ses fonctions à lui », a-t-il déclaré à Raincy, tout en se défendant de vouloir donner « un permis de tuer à un gendarme ou à un policier ». François Hollande, pour qui la sécurité des policiers n’est semble-t-il pas une priorité, a réfuté ce concept, se prononçant toutefois pour un maintien du salaire tant qu’un policier « n’est pas jugé ». Selon l’Institut pour la Justice, en 2011, 14 policiers et gendarmes sont morts dans l’exercice de leurs fonctions. Dans le même temps, plus de 10.000 ont été blessés.

Soirée des amis de Fdesouche.com – Paris le 21 mars

Soirée des amis de Fdesouche.com - Paris le 21 mars

Une grande soirée en l’honneur de Tilak Raj et en soutien à Fdesouche.com et à Pierre Sautarel se déroulera le mercredi 21 mars à Paris.

Le nombre de place étant limité il est conseillé de réserver. Par ailleurs, en réservant, vous aiderez les organisateurs à planifier la soirée : de 19h à 21h, vous pourrez profiter d’un savoureux buffet de produits de nos terroirs. A 21h les tables seront retirées et commencera la soirée proprement dite. La réservation peut se faire soit pour le buffet + la soirée, soit pour la soirée seule.

Les organisateurs n’appartiennent à aucun parti et aucun mouvement.

Plus de renseignements : ici et ici.

Soirée des amis de Fdesouche.com - Paris le 21 mars

Budapest : démonstration massive de soutien à Viktor Orban [vidéos]

Budapest : démonstration massive de soutien à Viktor Orban

23/01/2012 – 18h00
BUDAPEST (NOVOpress) –
Dans certains pays d’Europe, les peuples soutiennent leurs gouvernants surtout lorsqu’il s’agit d’affirmer le sentiment d’appartenance nationale, d’inscrire les racines chrétiennes au sein de la constitution et de s’opposer au diktat des Eurocrates.

Exemple, avec cette manifestation de soutien au premier ministre hongrois Viktor Orban malmené par les Torquemada de Bruxelles, manifestation qui a été couronnée de succès en attirant des centaines de milliers de personnes à Budapest ce week-end. Une manifestation monstre qui n’a bénéficié pratiquement d’aucun écho médiatique en France tant il est vrai que les prises de position subversive d’Orban hérissent le poil des médias du système ayant en horreur les politiques insoumis et fiers de leurs racines.

La manifestation a été organisée par des proches du parti Fidesz de Viktor Orban pour montrer à l’Union Européenne que la Hongrie ne se laissera pas intimider par les technocrates de Bruxelles et qu’elle est capable de rassembler en masse dans les rues de Budapest. Cette manifestation fait suite à celle ayant réunit difficilement 70.000 personnes qui désapprouvaient l’entrée en vigueur de la nouvelle constitution hongroise. A la suite de cette mobilisation, le ministre des Affaires étrangères Janos Martonyi avait déclaré que le gouvernement pouvait « faire sortir dix fois plus de personnes dans les rues ». Et les faits lui ont donné en partie raison.

Ces très nombreux sympathisants du gouvernement Orban se sont rassemblés dans la capitale hongroise et se sont déplacés en silence de la Place des Héros au Parlement sur la place Kossuth. Dans le cortège fleurissaient de nombreux messages d’admiration au premier Ministre et d’amour de la Hongrie. Chose impensable en France !

Budapest : démonstration massive de soutien à Viktor Orban

Budapest : démonstration massive de soutien à Viktor Orban

Budapest : démonstration massive de soutien à Viktor Orban

Plusieurs grandes vues panoramiques sont visibles ici.