Frédéric Pichon : “Les thématiques de l’identité, de la souveraineté et de l’écologie humaine sont indissociables”

Frédéric Pichon : "Les thématiques de l’identité, de la souveraineté et de l’écologie humaine sont indissociables"

30/10/2014 – PARIS (NOVOpress)
Foi, engagement, Front national, SIEL, Printemps français, Manif pour tous, Europe…. Novopress est allé à la rencontre d’une figure militante infatigable, l’avocat Frédéric Pichon (photo).

Propos recueillis par Maxence Tesner


Pouvez-vous retracer votre itinéraire politique et métapolitique pour les lecteurs de Novopress ?

Je me suis engagé très tôt, à partir de l’âge de 15 ans, avant tout par anticommunisme. C’était en 1985 au FNJ, à l’époque de Martial Bild, Eric Iorio et Catherine Salagnac. Mais en ce temps-là, le Front était sur une ligne ultra-libérale sur le plan économique et atlantiste sur le plan géopolitique. J’ai donc rejoint la mouvance solidariste qui m’avait séduit par son positionnement géopolitique, la fameuse troisième Voie et les réflexions économiques alternatives à la fois au marxisme collectiviste et capitalisme financier. En 1992, cette mouvance a connu plusieurs scissions entre ceux, dont je faisais partie, qui voulaient se rapprocher du Front – également les plus jeunes du Renouveau Etudiant – en raison notamment de son évolution suite à la première guerre du Golfe, et ceux qui prétendaient défendre la ligne de l’orthodoxie idéologique. A la même époque, je suis parti m’engager dans les rangs de la Garde nationale Croate à Osijek puis en Herzegovine à côté de Ravno. A mon retour, je ne peux passer sous silence un retour profond à la foi chrétienne, ce qui a décontenancé certains de mes camarades séduits à la fois par le paganisme et tentés par un activisme désordonné à mon sens, et une violence souvent recherchée pour elle-même ou pour les émotions qu’elle suscitait. Sans compter sur le racisme biologique qui me semblait incompatible avec ma foi. J’ai pris mes distances à cette époque, passé mon concours d’avocat tout en assurant certains travaux avec l’association catholique Ichtus. A partir des années 2000, j’ai fondé avec des amis italiens et allemands un think tank de réflexion qui s’appelait Europae gentes et qui était destiné à réfléchir sur la construction européenne. Il s’agissait d’une synthèse originale entre certaines réflexions de la Nouvelle droite et une dimension chrétienne assumée. Pour ne pas sombrer dans l’intellectualisme, nous organisions également de nombreuses manifestations notamment contre l’entrée de la Turquie dans l’Europe ou par la défense des chrétiens persécutés. En 2009 nous avons publié un ouvrage collectif, Les Alter-européens – Cette autre Europe de Paris à Moscou via Berlin, synthétisant l’essentiel de nos travaux. Enfin, j’ai été engagé l’année dernière dans le combat contre la loi Taubira en tant qu’avocat mais aussi en tant qu’animateur de la mouvance du Printemps français.

A partir des années 2000, j’ai fondé avec des amis italiens et allemands un think tank de réflexion qui s’appelait Europae gentes et qui était destiné à réfléchir sur la construction européenne. Il s’agissait d’une synthèse originale entre certaines réflexions de la Nouvelle droite et une dimension chrétienne assumée.

Lire la suiteFrédéric Pichon : “Les thématiques de l’identité, de la souveraineté et de l’écologie humaine sont indissociables”

Éric Zemmour : “La Manif pour tous, un drame pour l’UMP”

Éric Zemmour : "La Manif pour tous, un drame pour l'UMP"

08/10/2014 – PARIS (NOVOpress)
Lors de sa chronique pour RTL où il revient sur la dernière manifestation organisée par la Manif pour tous contre notamment la PMA et la GPA, Eric Zemmour tacle fortement l’UMP. Le journaliste politiquement non correct explique que la Manif pour tous est un drame pour l’UMP, car cette dernière, refusant de mener la guerre culturelle et la bataille des idées, ne veut pas s’opposer aux délires sociétaux et anthropologiques de la gauche. Rapellons que l’UMP n’a jamais abrogé le PACS…

Eric Zemmour précise ensuite que l’UMP ne reviendra pas sur le mariage pour tous car elle rejoint la gauche dans l’idéologie libérale-libertaire, expliquant que la PMA et la GPA peuvent être des marchés très rentables…

L’UMP semble vouloir donner raison à Eric Zemmour. Ainsi, interrogé ce matin sur RMC, la très sarkozyste Nadine Morano a indiqué que  la droite n’abrogerait pas le mariage pour tous. Mais le comble a été atteint par les sénateurs UMP qui ont élu à la présidence de la commission des Affaires sociales de la Haute Assemblée un membre de l’UMP, Alain Milon – élu du Vaucluse -,partisan de la PMA et de la GPA. Ce sénateur ose ainsi affirmé que la GPA n’est pas le sigen de la “marchandisation des corps”, mais un “don” (sic). Il est vrai que lorsqu’elle était ministre de la Famille Nadine Morano avait claironné qu’elle pourrait pratiquer la GPA au bénéfice de sa fille en cas d’infertilité de cette dernière… Alain Milon s’est fait précédemment remarquer en 2011, car il souhaitait encadrer la “kafala”, adoption selon une règle spécifique au droit musulman, jugeant “inadmissible pour les enfants” la non-reconnaissance de cette procédure.

Une réalité que devrait prendre en compte une bonne fois pour toutes la Manif pour tous qui semble servir de manière pathétique la soupe à l’UMP, allant jusqu’à ostraciser le Front national, le seul parti qui a indiqué clairement qu’il abrogera la loi Taubira…

 

Des journalistes couvrent la manif pour tous… avec des gardes du corps !

Des journalistes couvrent la manif pour tous… avec des gardes du corps !

Source : www.ojim.fr – À force d’être régulièrement pris à partie, les journalistes travaillent-ils désormais avec des gardes du corps ? C’est ce que semblent indiquer plusieurs témoignages de manifestants ayant défilé hier à Paris à l’appel de la « Manif pour tous ».

Les voitures de presse avaient toutes été rassemblées à l’avant du cortège, séparées des manifestants par un cordon de sécurité. Certains journalistes étaient équipés de casques ; d’autres, donc, de gardes du corps… L’un d’eux a pris ces photos étonnantes (publiées par l’Ojim).

Des journalistes couvrent la manif pour tous… avec des gardes du corps !
Des journalistes couvrent la manif pour tous… avec des gardes du corps ! (1/2)
Des journalistes couvrent la manif pour tous… avec des gardes du corps !
Des journalistes couvrent la manif pour tous… avec des gardes du corps ! (2/2)

L’Ojim avait déjà recueilli des témoignages de cette curieuse pratique lors des manifestations pro-palestinienne de cet été. Apparemment, la pratique se généralise.

Il est vrai que depuis quelques années, les journalistes ne peuvent plus exercer leur travail sans un certain risque. Dès qu’ils apparaissent dans un lieu où s’exprime une colère, ils sont systématiquement insultés, moqués, voire molestés, que ce soit par des militants UMP, par des militants du Front de Gauche, par les « Bonnets Rouges », par la « Manif pour tous », par les manifestants de « Jour de Colère », par des chauffeurs de taxi en grève ou par les manifestants du port de Rouen (liste non exhaustive).

Des gardes du corps sont certes aptes à assurer la sécurité physique des journalistes mais ils ne résoudront pas un problème sur lequel ces derniers ne semblent pas vouloir se pencher : pourquoi ce divorce et cette hostilité ? Pourquoi les journalistes sont-ils mis dans le même sac que les politiques ? Pourquoi sont-ils soupçonnés de présenter l’information de manière partisane ? Pourquoi sont-ils accusés de relayer les intérêts et les points de vue des pouvoirs en place ? Pourquoi ce qu’ils écrivent ou filment provoque-t-il autant de colère ? Autant de questions que les gardes du corps, aussi efficaces soient-ils, ne résoudront malheureusement pas… En attendant, le symbole est éloquent de cette rupture totale entre eux et le « peuple ».

Crédit photo : Ojim (cc)

Marion Maréchal-Le Pen sur la GPA: “Je n’ai aucune confiance en Manuel Valls”

Marion Maréchal-Le Pen sur la GPA: "Je n'ai aucune confiance en Manuel Valls"

07/10/2014 – PARIS (via BFMTV)
Marion Maréchal-Le Pen a réagi dimanche au micro de BFMTV à la prise de position de Manuel Valls contre la GPA. La députée FN du Vaucluse a assuré, alors qu’elle défilait aux côtés de la Manif pour tous, qu’elle ne faisait pas “confiance” au Premier ministre. Par ailleurs, il n’y aura selon elle “pas de nouveau mariage homosexuel” si le Front national accède au pouvoir.

[Lu sur le Net] La victoire de la France invisible – par Ivan Rioufol

[Lu sur le Net] La victoire de la France invisible - par Ivan Rioufol

07/10/2014 – PARIS (via le blog d’Ivan Rioufol)
Suite à la dernière Manif pour tous, l’éditorialiste Ivan Rioufol revient sur les raison du succès de ce Mai-8 de droite :

La France invisible, celle que les politiques et les médias ignorent le plus souvent, est la France méprisée. Mais c’est elle qui, grâce aux réseaux sociaux qui contournent les interdits et les censures, s’impose comme nouvelle force politique. La société civile victorieuse est décidée à faire obstacle aux “évolutions de la société” qui ne prennent pas en compte la réalité de la révolution conservatrice.

La dynamique est avec cette France d’en bas, parisienne ou provinciale, polie, bon enfant, qui a pris goût aux démonstrations de force. Seules quelques centaines de personnes ont répondu à la contre manifestation organisée dimanche matin, place de la République. Ce lundi, dans Libération, Laurent Joffrin parle d’une “procession anti-gay” et d’un “catholicisme politique” comparable à l’islam politique. Mais l’outrance, si elle dévoile le désarroi de la gauche devant une insurrection populaire qui lui échappe, ne correspond à rien.

(…)

Les politiques, à droite comme à gauche, vont devoir entendre cette France invisible qui, à l’évidence, n’entend plus le rester. Les minorités, qui imposent depuis des décennies des réformes contestables, ont négligé l’intérêt commun, jusqu’à l’affaiblir gravement. Pourquoi pas un référendum, pour vérifier l’adhésion des citoyens sur les essentiels qui constituent la nation d’un côté, la famille de l’autre ?

Pour lire le texte en entier

Manif pour tous : quand est-ce qu’on passe la seconde ? (Présent 8203)

Manif pour tous : quand est-ce qu’on passe la seconde ? (Présent 8203)

06/03/2014 – PARIS (NOVOpress)
D’une certaine façon ce fut le plus beau parcours de tous. Parce qu’il était jalonné d’un affichage massif de Présent. Présent mis en avant comme jamais, en 32 ans d’existence. Grâce à LMPT ? Pas précisément. Après le refus de la Manif pour tous de la distribution de notre hors-série et notre absence criante sur leur site à la rubrique « La Presse en parle », nous avons décidé de contourner la difficulté avec nos moyens à nous.

Une du numéro 8203 de "Présent"
Une du numéro 8203 de “Présent”

Et nous avons marché. Avec nos enfants. Pour la énième fois. Comment ne pas y être ? Aux côtés de ces familles, dans ce tsunami français dont le nombre de participants et la mobilisation ne se démentent pas deux ans après. (Le même nombre qu’en février dernier, le même décalage entre les chiffres de la police et ceux des organisateurs). La présence massive était là. Pour dire non au changement de civilisation, au monde de science-fiction d’épouvante qu’il nous prépare. Mais sincèrement, j’aurais voulu un cortège moins plan-plan. Avec des « fascistes en loden » ?

J’ai regretté que la reconduction de Taubira au gouvernement et l’insupportable nomination de l’ayatollah Belkacem à l’Education de nos enfants ne nous fassent pas passer automatiquement sur un mode plus revendicatif.

Peut-être parce que ça doit être la sixième ou septième fois que je défile sur ce tempo rose dragée et techno, j’ai regretté l’absence de slogans plus radicaux et le manque d’agressivité politique de ces braves gens que le gouvernement continue de mépriser, de laminer, de saigner financièrement alors que dans le même temps il ne touche jamais à ses vaches sacrées. Tous les jours en ce moment, les familles trinquent. Et le changement de civilisation est bien en route. On va se faire avoir comme ça jusqu’à quand ? Jusqu’où ? On n’impose pas une réforme quand on a un million de personnes dans la rue. Mitterrand l’avait compris. Hollande non.

Lire la suiteManif pour tous : quand est-ce qu’on passe la seconde ? (Présent 8203)

La Manif pour tous du 5 octobre fait le plein [MàJ]

La Manif pour tous du 5 octobre fait le plein

06/10/2014 – PARIS (NOVOpress)
La « Manif pour tous » a, une nouvelle fois, très bien mobilisé ce 5 octobre. Ils étaient 500.000 à Paris selon les organisateurs, 70.000 selon la police (sic).

Deux ans après avoir émergé, la « Manif pour tous » s’installe comme un mouvement à la fois récurrent et inclassable. Si la loi Taubira a été votée, des voix continuent à s’élever pour en réclamer l’abrogation pure et simple. Mais ceux qui manifestaient dimanche voulaient faire entendre la voix de ceux qui ne lâchent rien face à la familiophobie du gouvernement socialiste : Rejet de la PMA et de la GPA, dénonciation des mesures visant à réduire le congé parental et la prime de naissance… Les combats ne manquent pas et, une fois encore, les défenseurs de la famille, dont les militants identitaires (vidéo ci-dessous), ont fait entendre leur voix !


Lire la suiteLa Manif pour tous du 5 octobre fait le plein [MàJ]

Les 4 et 5 octobre prochains, les Identitaires sur tous les fronts

Les 4 et 5 octobre prochains, les Identitaires sur tous les fronts

30/09/2014 – PARIS (NOVOpress)
Fidèles au principe qui veut que la rue appartient à celui qui y descend, les militants identitaires seront largement présents les 4 et 5 octobre prochains à Paris. Tout d’abord, rendez-vous samedi 4 octobre pour le meeting de Génération identitaire de 16 heures à 18 heures, pour présenter la nouvelle campagne de GI : “Nous sommes la première ligne”. Première ligne face à la racaille, première ligne pour défendre la famille, première ligne face à l’immigration-islamisation, première ligne face au pouvoir socialiste.

Les militants identitaires seront également présents le dimanche 5 octobre lors de la Manif pour tous. Car comme le rappelle dans un communique le Bloc identitaire “la famille c’est notre identité”.

Animé par la haine de la France, la haine de nos traditions et la haine de la famille comme socle identitaire fondamental, « Valls 2 » ne reculera devant aucune attaque. Après le mariage gay et malgré les reculades imposées par la colère populaire, il apparaît évident que le gouvernement va tenter de permettre par la techno-science (GPA et PMA) ce que la nature empêchera toujours : l’accès à la parentalité pour des couples homosexuels.

Voilà pourquoi il est fondamental que la France Normale se mobilise à nouveau face aux apprentis-sorciers qui sapent méticuleusement un par un les piliers de notre identité. C’est parce que la famille – un père et une mère ! – en constitue la cellule de base que le Bloc Identitaire, comme il l’a fait à chaque Manif Pour Tous, appelle ses membres et ses sympathisants à se mobiliser massivement le 5 octobre à Paris et à Bordeaux.

Nicolas Sarkozy méprise ouvertement la Manif pour tous en parlant de “fascisme en loden”

Nicolas Sarkozy méprise ouvertement la Manif pour tous en parlant de "fascisme en loden"

11/09/2014 – PARIS (NOVOpress)
Tout ça pour ça ? Tous ces élans de modération, de refus de radicalité, toutes ces oeillades à l’UMP, toute cette façon de mettre en scène Sens Commun lors des Manifs pour tous de l’an dernier pour se faire mépriser à ce point ?

Alors que les Manif pour tous ont, sans que personne ne puisse le prévoir, montré que les droites étaient capables de mobiliser les foules pour défendre la famille et lutter contre les involutions anthropologiques voulues par les socialistes, le “champion” de cette droite de valeurs vient de leur envoyer un camouflet et non des moindres. En effet, selon Le Nouvel Obs, Nicolas Sarkozy qualifie la Manif pour tous de “fascisme en loden” (sic !), des termes que l’on attend plutôt dans la bouche d’un militant socialiste (propos que son entourage dément)…

De plus, pour Nicolas Sarkoy, il n’est pas possible de revenir sur la loi Taubira, ajoutant qu’il s’en “fout” du mariage dit pour tous. Pas sûr que les centaines de milliers de Français qui ont défilé l’an dernier contre cette loi apprécient ces propos, y compris lors de la prochaine grand manifestation du 5 octobre prochain…

Crédit photo : domaine public


Lire la suiteNicolas Sarkozy méprise ouvertement la Manif pour tous en parlant de “fascisme en loden”

Une nouvelle Manif pour tous en octobre prochain

Une nouvelle Manif pour tous en octobre prochain

27/06/2014 – PARIS (NOVOpress via le Bulletin de réinformation)
Le projet de loi sur la famille, qui avait été retiré par le gouvernement suite à la mobilisation de la Manif pour tous du 2 février dernier, va finalement faire son retour demain à l’Assemblée.

Avec la généralisation de l’ABCD de l’égalité et de l’enseignement du genre à l’école, la tolérance à l’égard de la PMA pour les couples de femmes, la légalisation de la GPA (« mères porteuses ») via la circulaire Taubira, mais aussi la fiscalité anti‑famille, il ne manquait plus que ce passage en force de la loi famille pour faire sortir de ses gonds la Manif pour tous. Des manifestations pourront donc être organisées « si le gouvernement persiste dans sa politique familiphobe. Nous invitons d’ores et déjà nos sympathisants à réserver le week-end des 4 et 5 octobre 2014 dans leur agenda ».

Photo : domaine public.

Union des croyants : le débat Philippe Vardon – Christine Boutin

Union des croyants : le débat Philippe Vardon - Christine Boutin

https://www.youtube.com/watch?v=2Hh5wUNf9ro

12/06/2014 – PARIS (NOVOpress)
Mardi 10 juin, dans le cadre du Libre Journal des débats sur Radio Courtoisie, Benjamin Blanchard a reçu Philippe Vardon et Christine Bouton. Thème du débat : “L’union des croyants ?”, à savoir catholiques et musulmans unis contre les involutions anthropologiques ?

Laurence Rossignol à la Famille : une provocation de plus

Laurence Rossignol à la Famille : une provocation de plus

11/04/2014 – PARIS (NOVOpress)
Ils ont « entendu » les Français mais une chose est sûre : ils ne les ont pas écoutés. Personne ne s’attendait à ce que le remaniement sauve la France mais certains espéraient moins de provocation : le maintien de Christiane Taubira à la justice en est une, la nomination de Laurence Rossignol (photo) au poste de secrétaire d’Etat à la Famille une autre.

Ce sénateur de l’Oise avait fait couler de l’encre pour ce qu’elle n’avait pas dit. C’est vrai, elle s’était contenté de dire que « les enfants n’appartiennent pas à leurs parents » sans ajouter qu’« ils appartiennent à l’Etat ». Il est parfaitement exact qu’étant des personnes, les enfants n’appartiennent pas à leurs parents, mais il faut également revenir dans le contexte. On parle d’éducation, de laïcité, de crèche et d’école, et le député cale cette phrase pour mieux défendre la primauté de l’école républicaine dans l’apport des « valeurs ». C’est assez clair pour être déjà largement contestable.

Laurence Rossignol est surtout inconséquente dans sa manière de traiter l’immense mouvement de la Manif pour Tous. Sur Twitter, elle condamne ses opposants en lisant dans leur pensées : « Dans les cerveaux de ceux qui ne veulent pas que les enfants voient Tomboy, je vois des choses très laides et pas claires »… Sans compter ses piques anti-catholiques lorsqu’elle tweete : « On ne vous a pas prévenu ? Noël est annulé, Joseph a avoué »… En matière d’apaisement et de dialogue, on a vu nettement plus prometteur.

Lire la suiteLaurence Rossignol à la Famille : une provocation de plus

Veilleurs (Manif pour tous) : des actions simultanées dans toute la France mardi 8 avril

Veilleurs (Manif pour tous) : des actions simultanées dans toute la France mardi 8 avril

05/04/2014 – PARIS (NOVOpress) – Les Veilleurs, l’une des multiples émanations de la Manif pour tous avec le Printemps français, annoncent sur leur page Facebook des actions simultanées à travers toute la France mardi 8 avril 2014, avec des “unions de veillées” dans près de 70 villes. Caractérisés par leur non violence, à la manière de Gandhi, les Veilleurs se rassemblent régulièrement dans des lieux publics au grand dam du gouvernement, qui ne sait pas comment réagir autrement qu’en envoyant des CRS pour les chasser ou les arrêter. Leur page Facebook officielle : facebook.com/LesVeilleursOfficiel

Crédit photo : © Les Veilleurs

Béatrice Bourges violemment prise à partie à la Queer Week de Sciences Po

Béatrice Bourges violemment prise à partie à la Queer Week de Science Po

31/03/2014 – PARIS (NOVOpress) – Le 28 mars dernier se tenait à Sciences Po le dernier jour de la Queer Week. À Sciences Po, la « Queer week », c’est la diffusion de films pornographiques « queer », des ateliers de travestissement dans les salles de classes, des photos de partouzes dans les halls d’entrée et de nombreuses conférences de militants LGBTIQ extrémistes.

À cette occasion, Béatrice Bourges, porte-parole du Printemps français, était invitée à Sciences Po par un groupe d’étudiants choqués par les dérives des gender studies dans le milieu universitaire, afin de participer au colloque « Alliances émancipatrices : au-delà du Queer »

En effet, selon les mots de l’équipe organisatrice, « tout le monde est invité à participer, tous les événements sont gratuits et ouverts à tous ». En pratique, Béatrice Bourges, bien que simple spectatrice de la conférence, a été attaquée par des participants : une partie de l’audience et un(e) des intervenants du colloque se sont précipités sur elle et l’ont violemment bousculée au point de la faire tomber au sol. Vous croyez encore que la théorie du Genre n’est qu’une rumeur ?