Catholique converti à l’islam, Maître Gims demande qu’on ne lui souhaite pas une bonne année: « Ce n’est pas musulman ! Restons forts sur nos valeurs ! »