I-Média – « Wokipédia » : l’Enfer d’extrême-gauche !

Wokipédia

28/02/2022 – FRANCE (NOVOpress)
Les obsèques du célèbre chercheur et prix Nobel de médecine, Luc Montagnier, se sont déroulées sans la présence des médias ou de représentant du gouvernement. Une omerta difficilement explicable, tant les travaux du chercheur ont fait avancer la science.

« Wokipédia » : l’Enfer d’extrême-gauche Une affaire récente de bannissement de contributeurs francophones de l’encyclopédie Wikipedia nous ont poussé à enquêter sur le fonctionnement de la fameuse encyclopédie participative. Loin d’être neutre, elle est au contraire administrée et régentée par des nervis d’extrême-gauche « woke » et censeurs. Sujet réalisé avec l’aide de Jean-Luc Coronel de Boissezon et de Samuel Lafont.

La Russie passe à l’attaque La Russie a commencé à envahir l’Ukraine et frapper ses points stratégiques. Jean-Yves Le Gallou analyse les raisons pour lesquelles ce conflit n’a pas été compris en France.


Professeur Luc Montagnier : le dernier hommage

Luc Montagnier

23/02/2022 – FRANCE (NOVOpress)
Ce mardi 22 février, le Professeur Luc Montagnier était inhumé au cimetière du Père Lachaise à Paris. A défaut d’hommage national pour ce grand prix Nobel de médecine, un hommage populaire lui a été rendu par ses plus fervents soutiens.

L’occasion pour notre reporter Geoffroy Antoine d’aller sonder les âmes et recueillir quelques témoignages…


Coronavirus : le sida aurait-il un lien avec l’origine du virus ?

20/04/2020 – INTERNATIONAL (NOVOpress avec le bulletin de réinformation de Radio Courtoisie) :
Alors que la pandémie provoquée par le Covid-19 continue, avec plus de 160 000 décès dans le monde, le professeur Luc Montagnier, prix Nobel de médecine en 2008 pour sa codécouverte du sida, nous apporte une information intéressante : selon lui le virus responsable de la crise sanitaire proviendrait d’une manipulation humaine et serait sorti par erreur. En effet des analyses auraient montré la présence de séquences du VIH dans le Covid-19.

Vendredi dernier dans l’émission de Pascal Praud sur CNews, le professeur s’est expliqué : « il y a un modèle qui est le virus classique, venant surtout de la chauve-souris, mais auquel on a ajouté par-dessus des séquences du VIH. » Selon lui « Ce n’est pas naturel, c’est un travail de professionnel, de biologiste moléculaire, d’horloger des séquences. » Les doutes se portent sur le laboratoire de Wuhan, ville où ont été enregistrés les premiers cas porteurs du virus.

Les conclusions du professeur se basent sur l’étude du mathématicien Jean-Claude Perez, ancien pionnier de la neuro-informatique. Des chercheurs de l’Indian Institute of Technology de New-Delhi ont également procédé à des analyses et ont découvert une « similarité étrange » dans les séquences d’acides aminés d’une protéine du Covid-19 et du VIH.

La communauté scientifique ne se montre cependant pas convaincue par la thèse du professeur Montagnier, déclarant que les séquences d’acides aminés sont présentes dans de nombreuses souches. Cette théorie, bien que peu appréciée par les médias qui tentent vivement de décrédibiliser le prix Nobel au profit de l’origine naturelle, expliquerait pourquoi certains laboratoires avaient l’intention de réutiliser leur recherches et produits conçus pour le VIH.