« La France n’oublie pas les victimes ». Silencieux sur le meurtre, le viol et la torture de Lola, Emmanuel Macron tweet sur Octobre 61

Lola

Alors que l’horreur, la colère, la tristesse parcourt le pays suite à l’assassinat, à la torture, et au viol de la petite Lola, 12 ans, Emmanuel Macron, silencieux comme toute la classe politique dirigeante au sujet de ce meurtre, conséquence possible une nouvelle fois d’une immigration folle, n’a rien trouvé de mieux à faire que de tweeter…sur la répression de la manifestation des Algériens à Paris, en Octobre 1961.

Pour rappel, Dahbia B., Amine K., Friha B. et Rachid N., ce sont les noms des quatre suspects algériens dans l’affaire du meurtre de celle qui aurait pu être une petite soeur, une fille, une petite-fille, pour chacun d’entre nous.

A ce niveau d’indécence et de priorités, les lecteurs jugeront…

Un tweet qui n’a pas manqué, et qui ne manque pas, de susciter une vague de réactions.

Texte repris du site breizh-info.com