Tag Archives: Le Pen

I-Media, arme anti-propagande, fait sa rentrée

29/08/2015 – MÉDIAS (NOVOpress)
Analyse toujours pertinente de la désinformation massive que nous subissons de la part des médias officiels. Au programme, l’attentat du Thalys et l’opération de diversion de diversion « le bon fils », l’exclusion de Jean-Marie Le Pen avec les médias qui demandent d’autres têtes et un hommage à Emmanuel ratier, récemment décédé. À noter, un zapping percutant avec l’analyse du mot « migrant », qui démontre la pertinence de la guerre des mots.

Marion Maréchal-Le Pen sur France Info

22/07/2015 – POLITIQUE (NOVOpress)
Le député FN était l’invitée de France Info mardi matin. Elle est revenue sur la mobilisation des éleveurs, le projet de loi sur le droit des étrangers et la possible candidature de Jean-Marie Le Pen contre elle en PACA pour les régionales. Elle préconise aussi l’arrêt des négociations sur le TAFTA.


Marion Maréchal-Le Pen : « Je comprends que les… par FranceInfo


J-M Le Pen évoque un « dérapage esthétique » envers Taubira.PNG

Jean-Marie Le Pen évoque un « dérapage esthétique » envers Taubira

source : Boulevard Voltaire – « J-M Le Pen évoque un [dérapage esthétique] envers Taubira »
Par « esthétique », le président d’honneur du FN faisait référence aux propos d’une ex-tête de liste du parti aux élections municipales de 2014, à Rethel (Ardennes), qui avait comparé la ministre de la Justice à un singe.

Saisi par le mouvement guyanais Walwari, cofondé en 1992 par Christiane Taubira, le tribunal correctionnel de Cayenne a condamné en juillet dernier Anne-Sophie Leclère, exclue depuis du FN, à neuf mois de prison ferme, cinq ans d’inéligibilité et 50.000 euros d’amende. Le Front national a été condamné à 30.000 euros d’amende. Tous deux ont fait appel. Le procès aura lieu à la mi-avril en Guyane, la Cour de cassation ayant refusé son dépaysement.

« La conception que Mme Taubira a de la justice, telle qu’elle l’a démontrée par exemple dans le procès d’Anne Sophie-Leclère, en intervenant dans la procédure, ne montre pas un sens très aigu de l’équité », a commenté sur France Inter Jean-Marie Le Pen, qui était interrogé sur les « dérapages » de candidats FN aux élections départementales. « Quels que soient les reproches qu’on puisse lui faire (à Anne-Sophie Leclère), ça n’est pas de bonne justice », a-t-il estimé.

Pour Jean-Marie Le Pen, « il y a une différence de traitement entre les militants violents dans un certain nombre de cas de l’extrême gauche et les dérapages, si on peut dire, politiques ou esthétiques d’une candidate du Front national ».

Le fondateur du FN a assuré que les écarts racistes ou homophobes, sur les réseaux sociaux notamment, de ses candidats étaient systématiquement sanctionnés.

« Quand nous pensons qu’un certain nombre de nos candidats ne se sont pas conduits conformément aux engagements qu’ils ont pris à l’égard du Front national, nous les traduisons devant nos instances disciplinaires », a-t-il dit.

Prié de dire s’ils seraient exclus, Jean-Marie Le Pen a répondu : « Ça dépend des cas. Chacun est différent, ne faisons pas de justice globale, n’établissons pas une règle générale quand celle-ci serait dictée par la pensée unique ».

Dans un message publié dimanche sur son compte Facebook, à une semaine du premier tour des départementales pour lequel le FN est donné en tête des intentions de vote, Christiane Taubira a mis en garde contre « les ennemis intimes de la République, de la démocratie, de la laïcité ».

« Non, ceux qui dérapent ne dérapent pas, ils avouent », écrit-elle.

crédit photo : Rémi Noyon via Flickr, (cc) .

Sophie Louet

Livre : Pierre-André Taguieff s'attaque à "l'antilepénisme ordinaire"

Livre : Pierre-André Taguieff s’attaque à “l’antilepénisme ordinaire”

PARIS (NOVOpress) – Les éditions du CNRS publient aujourd’hui « Du diable en politique », le nouvel ouvrage du sociologue et politologue Pierre-André Taguieff, connu notamment pour ses travaux sur le racisme, la judéophobie et le courant dit de la « Nouvelle Droite ». Dans ce livre, qui s’annonce fort peu « politiquement correct », l’auteur s’attaque au traitement politico-médiatique du Front national et de ses dirigeants, le qualifiant de « phénomène de diabolisation où l’anathème et la condamnation morale ont remplacé toute tentative de débat d’idées et de combat politique ».

Constatant l’échec total de ce discours convenu et moralisateur, devenu une sorte de « catéchisme » systématique et sans portée, Pierre-André Taguieff s’interroge sur la persistance de celui-ci malgré son incapacité complète à endiguer la montée du parti lepéniste.

Le sociologue se penche aussi sur la troublante indulgence dont bénéficie « l’extrême gauche » par rapport à tout ce qui touche ou est qualifié « d’extrême droite » ainsi que sur l’opposition des « trois France » (« La France d’en bas », « La France des élites », « La France des périphéries et de l’immigration ») qui morcelle la nation.

Peu soupçonnable de sympathie pour le parti nationaliste, Pierre-André Taguieff a au moins le mérite de vouloir comprendre et analyser ce qu’il combat et n’hésite pas pour ce faire à bousculer le conformisme et la paresse idéologique qui entourent « la question Le Pen » depuis de trop nombreuses années.

« Du diable en politique – Réflexions sur l’antilepénisme ordinaire », de Pierre-André Taguieff, Editions du CNRS, 400p., 29 euros.

Tollé à l'Assemblée après les applaudissements de l'UMP pour Marion Maréchal-Le Pen

Tollé à l’Assemblée après les applaudissements de l’UMP pour Marion Maréchal-Le Pen

22/03/2013 – 08h00
PARIS (NOVOpress via le Bulletin de réinformation) –
Mardi dernier, des députés UMP ont applaudi Marion Maréchal‑Le Pen. Lors de la séance de questions au gouvernement à l’Assemblée nationale, la députée interpellait Manuel Valls dans le dossier des Roms. Un communiqué de plusieurs députés de gauche (le groupe de la gauche forte) affirme que “la question de Marion Maréchal‑Le Pen n’a pourtant suscité ni l’indignation, ni même un silence, mais au contraire des applaudissements des députés des bancs de la droite”.

Crédit photo : Remi Noyon via Flickr (cc).

Profanation de deux cimetières en Provence

Profanation de deux cimetières en Provence

20/02/2013 – 18h00
VALREAS (NOVOPress via le Bulletin de réinformation) –
Les cimetières de Valréas et de Courthézon, dans le Vaucluse, ont tous deux été profanés dans la nuit de dimanche à lundi. A Valréas, une cinquantaine de plaques funéraires ont été vandalisées. Des plaques funéraires ont été arrachées de leur socle et des vases cassés. A Courthézon, les inscriptions en laiton ont été volées sur une douzaine de tombes.

Lire la suite

Après Nicolas Sarkozy et Marine Le Pen, Nicolas Dupont-Aignan se rallie à l’opposition au droit de vote des étrangers.

Après Nicolas Sarkozy et Marine Le Pen, Nicolas Dupont-Aignan se rallie à l’opposition au droit de vote des étrangers.

[box class=warning] L’association Nationalité Citoyenneté Identité nous communique : [/box]
Après Nicolas Sarkozy et Marine Le Pen, Nicolas Dupont-Aignan se rallie à l’opposition au droit de vote des étrangers.

Dans un courriel daté du 1er mars et adressé à l’association Nationalité Citoyenneté Identité (voir ci-dessous), Nicolas Dupont-Aignan, candidat à l’élection présidentielle, exprime sa solidarité avec le combat contre le droit de vote des étrangers, mené depuis maintenant plusieurs mois par Catherine Blein et l’association Nationalité Citoyenneté Identité.

Après Nicolas Sarkozy et l’UMP, après Marine Le Pen et le Front national, il s’agit du troisième candidat à la présidentielle à se rallier à l’initiative populaire émanant des comités contre le droit de vote des étrangers et visant à empêcher que des étrangers extra-européens décident de la vie politique française.

L’association Nationalité Citoyenneté Identité remercie Nicolas Dupont Aignan pour son soutien et invite tous les patriotes et les électeurs conscients de la menace qui pèse actuellement sur la France à participer aux assises «La France en danger» qui auront lieu à Paris, le samedi 10 mars, à l’Espace Charenton, de 9h à 19h.

[box class=info] Les orateurs suivants prendront la parole :

– Jean Paul Gourevitch (sociologue)
– Fabrice Robert (Bloc Identitaire)
– Omar Ba (écrivain)
– Yvan Blot (démocratie directe)
– Javier Portella (El Manifiesto)
– Jared Taylor (American Renaissance)
– Filip Dewinter (Vlaams Belang)
– Pierre Cassen (Riposte Laique)
– Yves Laulan (démographe)
– Marc Rousset (écrivain)
– Philippe Conrad (historien)
– Henry De Lesquen (club de l’horloge)
– Jean Yves Le Gallou (fondation Polémia)
– Guillaume Thieulloy (les 4 vérités)
– Jean Paul Bourre (journaliste)
– Jean Raspail (écrivain)
– Gerard Dussouy (politologue)
– Guy Rachet (écrivain)
– Pierre Milloz (écrivain)  [/box]
Informations pratiques :

Prix d’entrée : 10 euros (billetterie ouverte de 9h à 18h)

Espace Charenton – 327 rue de Charenton – 75012 PARIS

Métro : Porte de Charenton (ligne 8, Balard-Créteil)

Stands dédicaces, restauration et buvette.
Contact : nationalite.nci@gmail.com

Site Internet : http://www.nationalite-citoyennete-identite.com 

Suivez-nous sur Facebook : http://fr-fr.facebook.com/pages/La-France-en-danger/250091775063932

Les journalistes souhaitant couvrir l’événement doivent obligatoirement demander une accréditation presse à nationalite.nci@gmail.com

PLAN D’ACCÈS

METRO : ligne 8 direction Balard/Creteil Station « Porte de Charenton » sortie Espace Charenton (à 180 m.).
ou ligne 6 direction Nation/Charles de Gaulle -Etoile. Station « Dugommier » ( à 10 mn à pied de L’Espace Charenton)
BUS: PC 2 et BUS 111.arret « Porte de Charenton » (à 250 m de l’Espace )
ou BUS 87 . arret « Les Jardiniers » ( à 50 m.)
VOITURE: Périphérique extérieur, sortie « Porte de Charenton » ( à 2mn)
ou Périphérique intérieur, sortie » Porte Dorée » ( à 3mn)
ou Autoroute A 4, sortie « Bercy » ( à 3 mn)
PARKINGS: 57 Bd Poniatowski (à 250m)
ou Place Lachambaudie ( à 600 m)
GARES: Gare de Lyon, Gare de Bercy et Gare d’Austerlitz à proximité
Depuis Gare de Lyon, prendre le Bus 87 (10 mn trajet pour arret Les Jardiniers)
Depuis Gare Montparnasse, prendre metro Direction » Nation », descendre à station » Dugommier » (15 mn trajet puis 5mn à pied)
N’oubliez pas de signer la pétition contre le droit de vote des étrangers

[box class=”success”]”Lettre de Nicolas Dupont Aignan
Madame la Présidente,

Au cas où mon emploi du temps ne me permettrait pas d’assister aux Assises que vous organisez le 10 mars prochain à Charenton, je tiens, par le présent courriel, à vous faire savoir que je suis opposé au droit de vote des étrangers non communautaires, aux élections locales.

La contrepartie de l’impôt payé par les étrangers résidant sur notre territoire est le droit à bénéficier des services publics (école, santé, voirie, transports,…) ; en revanche, nationalité et citoyenneté sont indissociables et les étrangers qui souhaitent participer à la vie politique française peuvent tout à fait demander leur naturalisation.

Veuillez agréer, Madame la Présidente, l’expression de mes respectueux hommages.

Nicolas DUPONT-AIGNAN”[/box]

Fin du cordon sanitaire à l’endroit du Front National ?

Fin du cordon sanitaire à l’endroit du Front National ?

11/09/2011 – 08h00
PARIS (NOVOpress) —
 Le cordon sanitaire à l’encontre de Marine Le Pen et plus généralement du Front National tend à se rompre. De nombreuses personnalités du monde politico-médiatique (Christian Vanneste, Robert Ménard) ou judiciaire (Maître Collard) se détachent du politiquement correct en adoptant une attitude de tolérance légitime à l’endroit d’un parti républicain ou en signifiant tout simplement leur accord avec les thèses défendues par le FN. C’est désormais au tour de l’ancien patron des Renseignements généraux de briser ce fameux tabou de mise en quarantaine du parti de la Droite Nationale.

Sur le site causeur.fr, Yves Bertrand confie que la droite doit « en finir avec la diabolisation de Marine Le Pen et conclure aux législatives des accords avec le FN pour éviter des triangulaires ». Il ajoute que
« Marine Le Pen est quelqu’un de respectable et elle devrait pouvoir participer pleinement au débat politique. Elle est victime d’une diabolisation injuste et absurde à cause de son nom. Elle est née en 1968. Qu’a-t-elle à voir avec la Seconde guerre mondiale ou la guerre d’Algérie ? Elle a exclu des gens qui tenaient des propos antisémites et elle a eu raison ».

Et pour enfoncer le clou, Yves Bertrand se déclare favorable à l’introduction de la proportionnelle jugée plus représentative de l’opinion des Français. Des propos qui tranchent avec l’attitude des caciques de l’UMP qui n’ont eu de cesse d’écarter le FN de la vie politique française par le biais d’un mode de scrutin inique et par des compromissions avec la gauche. Reste à savoir si le FN longtemps ostracisé acceptera une hypothétique main tendue de la Droite affairiste ?

Crédit photo : staffpresi esj via Flickr (cc)