Pierre Bergé désavoué par les siens

Pierre Bergé désavoué par les siens

05/07/2013 – 18h00
PARIS (NOVOpress via le Bulletin de réinformation) –
Immensément riche, homme d’affaires, homme de gauche, copropriétaire du Monde avec le banquier Matthieu Pigasse et l’industriel Xavier Niel, fondateur du journal homosexualiste Têtu et lui‑même homosexualiste militant — il fut compagnon d’Yves Saint‑Laurent — président d’honneur de l’opéra de Paris, mécène de Ségolène Royal, président du Sidaction, premier producteur de caviar en France, Pierre Bergé (ci-dessus) est cet ultralibéral pour qui « louer son ventre pour faire un enfant ou louer ses bras pour travailler à l’usine, quelle différence ? » et qui se permet de relayer sur son compte Twitter un appel au meurtre sans être autrement inquiété par le ministère public.

Lire la suite

Boston : coup de massue de la réalité sur l’idéologie ambiante… Par Aymeric Chauprade

Boston : coup de massue de la réalité sur l’idéologie ambiante… Par Aymeric Chauprade

Cette analyse date du 19 avril mais n’a rien perdu de sa pertinence au vu des données plus récentes.

Une nouvelle atroce vient de frapper le paysage médiatique français : les terroristes de Boston ne sont pas d’extrême-droite ! Dommage pour le journal Le Monde qui titrait il y a quelques jours « Pourvu qu’ils ne soient pas musulmans ! »

Décidément le monde réel n’est pas tendre avec notre magnifique système de désinformation ! Quoi les méchants terroristes ne sont pas des Blancs d’extrême-droite ? Quel désarroi !

Lire la suite

Aides publiques à la presse écrite : 45.000 € par journaliste et par an

Aides publiques à la presse écrite : 45.000 € par journaliste et par an

06/03/2013 – 08h00
PARIS (NOVOpress via Bulletin de réinformation) – Cinq milliard d’euros, c’est le montant total des soutiens publics à la presse écrite sur trois ans. C’est le chiffre donné par le rapport de la Cour des comptes sur ce sujet. Rapport aux conclusions sans appel.

Lire la suite

Un journaliste breton sélectionné pour les Bobards d’Or 2013

04/03/2013 – 20h30
RENNES (NOVOpress Breizh) –
Pour la quatrième année consécutive, Polémia, le think-tank dirigé par Jean-Yves Le Gallou, organise les Bobards d’Or le mardi 19 mars 2013. Cette cérémonie satirique, qui récompense les journalistes les plus habiles à désinformer pour servir le Système – chiffres arrangés, photos mal légendées, phrases tronquées, sources uniques etc. – a sélectionné cette année un bobard dû à l’imagination débordante d’un correspondant du Monde, par ailleurs journaliste à Ouest-France, qui avait transformé « Suleymane » en « Vladimir » . Arrêt sur une des nombreuses ficelles de ce totalitarisme doux, dont les mensonges répétés finissent par s’imposer dans les esprits et dictent les politiques de droite, comme de gauche.

Lire la suite

Islam, démocratie, mondialisation : plus que jamais les Identitaires sont au plus près des préoccupations de nos compatriotes

Islam, démocratie, mondialisation : plus que jamais les Identitaires sont au plus près des préoccupations de nos compatriotes

 Crédit infographie : Le Monde

25/01/2013 – 17h00
PARIS (NOVOpress) – Les résultats du dernier sondage (ci-dessus) effectué par Ipsos pour Le Monde sont non seulement stupéfiants mais surtout particulièrement édifiants.

Lire la suite

Un nouveau sondage montre l’écart entre les souhaits des Français et l’oligarchie qui nous gouverne

Un nouveau sondage montre l'écart entre les souhaits des Français et l'oligarchie qui nous gouverne

16/01/2013 -18h15
PARIS (NOVOpress) – L’on comprend mieux pourquoi les Socialistes ne veulent pas user du référendum et faire appel au peuple quant au mariage civil pour les homosexuels. En effet, un sondage réalisé par le Cevipof et publié sous forme d’infographie par le quotidien Le Monde (ci-dessus) montre que les souhaits des Français sont bien loin de ce que l’oligarchie qui nous dirige veut nous imposer.

Lire la suite

Les médias du Système n’arrivent plus à cacher la réalité dramatique des sociétés multiculturelles

Les médias du Système n’arrivent plus à cacher la réalité dramatique des sociétés multiculturelles

24/11/2012 — 14h00
PARIS (NOVOpress) — Ces derniers jours, les médias du Système semblent agir de manière plus qu’étonnante. A commencer par l’émission Complément d’enquête sur France 2.

Lire la suite

Journaliste de l’AFP privé de convention identitaire : précisions de Fabrice Robert et Philippe Vardon

Journaliste de l’AFP privé de convention identitaire : précisions de Fabrice Robert et Philippe Vardon

04/11/2012 – 15h50
ORANGE (NOVOpress) — Fabrice Robert, interrogé par Novopress à propos du refus d’accueillir le journaliste de l’AFP Andrea Bambino à la deuxième journée de la Convention identitaire qui s’est clôturée ce jour à Orange : « Que l’AFP et le journal Le Monde nous envoient des journalistes et pas des militants ! »

Lire la suite

Meurtre de Kilian: sur Le Monde, Souleymane devient Vladimir

Meurtre de Kilian: sur Le Monde, Souleymane devient Vladimir

26/06/2012 — 07h00
PARIS (NOVOpress via Polémia) –
Le Monde, candidat aux Bobards d’Or 2013 :

« Kylian avait 13 ans. Vladimir (le prénom a été changé), 16 ans. »
Pourquoi diable changer le prénom de Souleymane ? Sinon pour cacher qu’il est musulman et tchétchène ?

Sinon pour tenter de camoufler que ce qu’on appelle la violence scolaire, en tout cas l’ultra-violence scolaire, est liée aux quartiers de l’immigration ?

Pourquoi choisir Vladimir comme prénom de substitution ? Sinon pour donner à ce beau prénom russe une image négative et noircir au passage celui du président Poutine ?

Meurtre de Kilian: sur Le Monde, Souleymane devient Vladimir
Cliquer sur l’image pour l’agrandir

Ainsi en trois lignes Le Monde fait d’une pierre deux coups et satisfait ses deux principaux propriétaires : le mondialiste Matthieu Pigasse, de la banque Lazard, et Pierre Bergé, co-fondateur de SOS-Racisme.

Au passage on découvre que beaucoup de « Russes » qui figurent dans les statistiques de l’immigration et de l’administration pénitentiaire viennent en fait des républiques caucasiennes.

Le Monde nous dit, parlant de la victime et de son meurtrier, que « leurs regards se sont croisés ». Bel exercice de Novlangue !

C’est parce que le Breton Killian (13 ans) n’a pas baissé le regard devant le Tchétchène Souleymane (16 ans) que ce dernier l’a assassiné.

Il ne s’agit pas de violences scolaires : Kilian est mort en Résistant.

Le Monde ou le Maccarthysme journalistique français, par Bernard Lugan

Le Monde ou le Maccarthysme journalistique français, par Bernard Lugan

[box class=info]L’Africaniste français Bernard Lugan s’insurge, dans un article du 28 janvier dernier, des méthodes journalistiques d’un « grand quotidien du soir ». Novopress reproduit cette charge de cavalerie en règle d’un grand historien connu pour ses prises de position courageuses, et à contre-courant. [note de Novopress][/box]

Bernard Lugan
Bernard Lugan

Dans un article d’une rare partialité que Le Monde en date du 27 janvier 2012 consacre au Rwanda, MM. Christophe Ayad et Philippe Bernard me citent de la manière suivante :

« En 2004 il (Jean-Pierre Chrétien) a participé à une commission d’enquête citoyenne, mise en place par l’association Survie, pour dénoncer le rôle de la France. Cela a valu à Jean-Pierre Chrétien de virulentes attaques de l’historien Bernard Lugan, ancien maître de conférences à l’université Lyon-III, proche de l’extrême droite. Ce dernier a écrit plusieurs ouvrages pour innocenter François Mitterrand, l’armée française et l’Église catholique au Rwanda (François Mitterrand, l’armée française et le Rwanda, éditions du Rocher, 2005). Il a témoigné en faveur de génocidaires hutu poursuivis devant le TPIR ».

Le lecteur du Monde aura retenu trois choses :

1) Je serais « proche de l’extrême droite », jugement de valeur permettant de sous-entendre que je ne suis pas crédible et donc par avance disqualifié.

2) J’aurais écrit « plusieurs ouvrages pour innocenter François Mitterrand, l’armée française et l’Église catholique au Rwanda ». L’emploi du mot « innocenter » a son importance car il signifie que pour MM. Ayad et Bernard, le président François Mitterrand, l’armée française et l’Église catholique seraient coupables ou pour le moins complices de ce génocide…

Est cité à l’appui de cette affirmation un livre datant de 2005 dans lequel je défends très exactement le contraire de ce que prétendent me faire dire les journalistes du Monde. J’y reprends en effet en la développant l’idée centrale d’un précédent livre [1] qui est que les conditions du génocide résultent de l’engagement pro Hutu de l’Eglise catholique en 1959, puis de l’obligation démocratique imposée par François Mitterrand au président Habyarimana à partir de 1990… L’on chercherait en vain dans cette problématique une tentative visant à « innocenter » le président Mitterrand et l’Église catholique. Quant à l’armée française comme elle a quitté le Rwanda fin 1993, soit plus de six mois avant le début de ce génocide, elle n’a effectivement aucune responsabilité dans ce drame contrairement à ce que certains obligés de Kigali cherchent à faire croire.

Les journalistes du Monde sont donc pris en défaut de « bidonnage » car :

  • ils n’ont manifestement pas lu mon livre ;
  • ils tirent directement leurs « informations » de sites informatiques spécialisés dans les dénonciations de basse police ;
  • ils omettent en revanche de mentionner un ouvrage plus récent dans lequel je fais le bilan de la question, notamment à travers les travaux du TPIR [2].

3) J’aurais « témoigné en faveur de génocidaires hutu poursuivis devant le TPIR », ce qui serait la suite logique des points 1 et 2. En effet, qu’attendre d’autre d’un « proche de l’extrême droite » qui a osé écrire « plusieurs ouvrages pour innocenter François Mitterrand, l’armée française et l’Église catholique au Rwanda » ?

Le problème est que je n’ai jamais « témoigné en faveur de génocidaires hutu poursuivis devant le TPIR ». A quel titre d’ailleurs aurais-je pu le faire puisque je n’étais pas au Rwanda au moment du génocide et que je n’ai donc pas été le « témoin » des faits qui leur sont reprochés ? En revanche, connaissant intimement le Rwanda où j’ai enseigné et mené des recherches archéologiques durant plus de dix années, pays auquel j’ai consacré deux thèses dont un Doctorat d’État en six tomes, j’ai, pour ces raisons académiques, été six fois assermenté comme Expert par la Cour à laquelle j’ai remis des rapports totalisant près de 2000 pages [3]. Le document joint en annexe et qui émane du Greffe du TPIR permet de mettre en évidence la grave faute déontologique commise par les deux journalistes du Monde.

A leur décharge, il est utile de préciser qu’ils ignorent peut-être que le TPIR étant régi par les règles juridiques anglo-saxonnes, il n’y existe pas d’Experts de la Cour comme en France et que les Experts cités y sont proposés aux Chambres par les parties (Accusation et Défense). Pour chaque affaire, ces experts doivent renouveler leur accréditation, processus long et fastidieux au terme duquel ils sont soit récusés, soit acceptés et dans ce dernier cas, ce n’est qu’après avoir prêté solennellement serment qu’ils deviennent selon le terme anglo-saxon « Witness Expert ».

Le contre-sens fait par les journalistes du Monde pourrait donc s’expliquer soit par une désolante mauvaise foi, soit par une maîtrise incertaine de la langue anglaise ajoutée à des connaissances fragmentaires concernant la Common Law.

La « morale » de cette affaire est claire et elle tient en deux points principaux :

1) Nous avons ici la parfaite illustration du naufrage de la presse française qui a perdu une grande partie de sa crédibilité en raison de son Maccarthysme, du formatage et des insuffisances de ses journalistes. Cette presse militante et moribonde qui ne survit que par les aides de l’État et les abonnements institutionnels n’a d’ailleurs plus aucune influence à l’extérieur de sa niche écologique parisiano-conformiste.

2) Je ne ferai pas de droit de réponse et cela pour deux raisons : la première est qu’il serait caviardé et la seconde parce que je touche beaucoup plus de lecteurs et plus rapidement, avec un simple communiqué diffusé par internet. D’autant plus que nombre des visiteurs de mon blog font suivre mes communiqués à leurs réseaux, ce qui en démultiplie les effets.

Bernard Lugan, le 28/01/12
L’Afrique Réelle : www.bernard-lugan.com


[1] Rwanda: le génocide, l’Église et la démocratie. 234 pages, 22 cartes, Le Rocher, 2004

[2] Rwanda. Contre-enquête sur le génocide. 330 pages, 10 cartes, Privat, février 2007.

[3] Expert assermenté par la Cour dans les affaires Emmanuel Ndindabahizi (TPIR-2001-71-T), Théoneste Bagosora (TPIR-98-41-T), Tharcisse Renzaho (TPIR-97-31-I), Protais Zigiranyirazo (TPIR-2001-73-T), Innocent Sagahutu (TPIR-2000-56-T), Augustin Bizimungu (TPIR- 2000-56-T). Commissionné dans les affaires Edouard Karemera (TPIR-98-44 I) et J.C Bicamumpaka. (TPIR-99-50-T). La synthèse de ces rapports a été faite dans Rwanda : Contre-enquête sur le génocide. Privat. Bernard Lugan (2007)

Linkfluence établit pour Le Monde une nouvelle cartographie de la blogosphère politique

Linkfluence établit pour Le Monde une nouvelle cartographie de la blogosphère politique

Lemonde.fr vient de publier une étude réalisée pour lui par la société Linkfluence (carte ci-contre). Et cette étude revient notamment sur l’évolution de ce que Le Monde appelle « l’extrême droite ».

Extraits :

“Un homme a théorisé l’utilisation politique du Net. Il a rédigé une sorte d’art de la guerre virtuel à l’intention de sa famille politique : Jean-Yves Le Gallou, qui fut l’un des cofondateurs du Club de l’Horloge (…) [Il] préside aujourd’hui la Fondation Polémia. Il est l’auteur des « Douze thèses pour un gramscisme technologique » – en référence au communiste italien Antonio Gramsci pour qui il n’y a pas de victoire politique possible sans hégémonie culturelle.”

“Ce message, deux sites Internet l’ont très bien compris : François Desouche et Novopress.” “Novopress (…) prend la forme d’une agence de presse qui relaye les informations mais surtout le discours des Identitaires. Ces derniers se sont fait une spécialité de la présence sur le Net.”