Un combattant de l’État islamique qui se filme jusqu’à sa mort

27/06/2015 – MONDE (NOVOpress)
Ce combattant de l’Etat islamique s’est filmé en plein action, une caméra GoPro fixée sur lui. Attention, les images que vous verrez sont montées et servent de film de propagande pour l’EI, qui récupère les codes du jeu vidéo (Call of Duty et autres jeu de tir à la première personne- pour séduire les jeunes.

Nouvelle attaque de l’État islamique contre les Kurdes à Kobané

26/06/2015 – MONDE (NOVOpress avec le bulletin de réinformation)

L’État islamique a lancé hier une attaque suicide contre la ville syrienne de Kobané, toute proche de la Turquie, et réalisé une percée dans Hassaké. Ces villes, convoitées depuis des mois, étaient devenues symboles de la résistance. C’est là que l’État islamique avait été stoppé, il y a quatre mois. Des djihadistes sont entrés par ruse, revêtant l’uniforme des Unités de protection du peuple kurde, la principale milice kurde syrienne. Une demi heure plus tard, un kamikaze se faisait sauter au volant d’une première voiture piégée. D’autres suivront. Les djihadistes ont commis ensuite massacre sur massacre. L’État islamique a donc lourdement fait payer sa défaite de janvier dernier, comme il l’avait juré.

Des questions demeurent, d’où venait l’attaque ? De Turquie ? Les autorités turques ont démenti, affirmant avoir des preuves que les assaillants venaient de Jarablus, en Syrie.

Crédit photo : Tan Khaerr via WikiMedias (CC) = YPG pendant la bataille de Kobané, vers fin janvier ou début février 2015.


État islamique : l’impuissance occidentale de plus en plus criante

24/06/2015 – MONDE (NOVOpress avec le bulletin de réinformation)

L’État islamique continue son entreprise de terreur. Ses partisans ont diffusé depuis hier une vidéo montrant l’exécution de 16 hommes dans des conditions atroces. Cinq d’entre eux sont morts noyés dans une cage plongée dans une piscine, alors que quatre autres ont été enfermés dans une voiture détruite par un tir de lance roquette. Enfin les sept autres ont été décapités par l’explosion d’un câble qui reliait leurs têtes.

Sur le plan militaire, l’État islamique progresse t il ?
Enraciné en Irak et en Syrie, il recule face aux Kurdes au nord de la Syrie. Les forces kurdes ont en effet repris une large part de la zone frontalière avec la Turquie, poussant hier en direction de la base militaire de Ayn Issa. (La source de Jésus).
Ailleurs, l’État islamique reste en place et reçoit l’allégeance de groupes d’autres pays, en Libye, mais aussi en Afghanistan ou à Gaza.

Certains djihadistes avaient explicitement menacé d’envoyer leurs partisans en Europe via des embarcations de clandestins. Comment l’UE réagit elle ?
Une mission navale de l’Union européenne vient d’être lancée avec comme objectif de détruire les embarcations utilisées par les trafiquants. Mais le gouvernement libyen a déclaré que tout bateau européen qui pénétrerait sans permission dans ses eaux territoriales sera bombardé sans ménagement.

Le chaos progresse donc au Moyen-Orient ?
En effet, des Druzes israéliens ont lynché des djihadistes syriens blessés dans l’ambulance qui les transportait vers un hôpital israélien. Les Druzes de l’État hébreu craignent que l’insurrection syrienne ne massacre leurs frères de Syrie.

Crédit photo : Capture d’écran des images de combats entre kurdes et djihadistes de l’Etat islamique autour de Tal Abyad. Images ANHA diffusées par lemonde.fr le 16 juin 2015


Syrie : victoire des Kurdes contre l’EI à Tal Abyad, la Turquie refoule les réfugiés

16/06/2015 – MONDE (NOVOpress)
Alors que les forces kurdes marquent des points contre l’État islamique en Syrie, la Turquie dévoile son double jeu, ne laissant passer les réfugiés fuyant les combats que quand ceux-ci peuvent couvrir la fuite des terroristes de l’EI.

Les Unités de Protection du Peuple Kurde, forces kurdes de Syrie, ont encerclé et pris la ville de Tal Abyad tenue par les terroristes de l’État islamique, soutenus dans leur offensive par des raids aériens américains. Proche de la frontière turque, Tal Abyad se trouve dans la province de Raqa, bastion de l’État islamique et constitue un point de passage important pour ses combattants.
Des milliers d’habitants tentent désespérément d’échapper aux combats, fuyant vers les zones contrôlées par les Kurdes et surtout tentant de franchir la frontière turque.


Pendant plusieurs jours, les observateurs étrangers ont voir des milliers de civils bloqués derrière les barbelés qui séparent la Turquie de la Syrie. Malgré les pleurs et le désespoir de familles entières, souvent accompagnés de jeunes enfants, les militaires turcs n’ont pas fait le moindre geste pour les secourir. Bien au contraire les rares civils parvenant à se faufiler ont été repoussés par des canons à eau et des gaz lacrymogènes.

Lire la suiteSyrie : victoire des Kurdes contre l’EI à Tal Abyad, la Turquie refoule les réfugiés

Une télévision kurde parodie les djihadistes de l’État islamique

26/10/2014 – IRAK (NOVOpress)
KurdSat TV, une chaîne de télévision du Kurdistan irakien a récemment diffusé une parodie des djihadistes d’Isis.

“Nous sommes barbus, sales et obscènes. Nous sommes sans cervelle et n’avons rien dans la tête”. Voici comment débute cette petite vidéo qui met en scène cinq hommes, déguisés en combattants de l’État islamique.

Immigration-invasion et islamo-terrorisme : le conflit syrien s’exporte en Allemagne (Présent 8206)

Immigration-invasion et islamo-terrorisme : le conflit syrien s’exporte en Allemagne (Présent 8206)

09/10/2014- HAMBOURG (NOVOpress)
Annoncée depuis longtemps déjà par tous les observateurs lucides et hautement redoutée par les chefs d’Etats européens, l’exportation du conflit syro-irakien dans une Europe submergée par l’immigration, en voie d’islamisation et minée par le communautarisme, a commencé cette semaine en Allemagne, où plus d’une vingtaine de personnes ont été blessées lors de heurts très violents entre Kurdes et musulmans. Des affrontements qui, selon toute logique, pourraient bien se produire également dans notre pays prochainement, malgré le discours lénifiant tenu par les autorités françaises.

Bombe à retardement

Une du numéro 8206 de "Présent"
Une du numéro 8206 de “Présent”

Entre ses 2,5 millions de musulmans, pour la plupart d’origine turque, son million de Kurdes, ses 3.000 mosquées, ses quelque 400 djihadistes, sa « police de la charia » arpentant les rues de Wuppertal ou encore son imam de Berlin appelant publiquement à « exterminer les Juifs sionistes jusqu’au dernier », l’Allemagne, véritable bombe à retardement, ne pouvait bien sûr échapper à cette contamination, dont nous avions eu un avant-goût lors des violentes manifestations pro-palestiniennes du mois de juillet.

Aussi personne ne s’étonnera que, dans la nuit de mardi à mercredi, des affrontements aient eu lieu à Hambourg ou encore à Celle. Dans la grande ville portuaire du nord, qui compte des quartiers entièrement islamisés mais où vivent aussi quelque 35.000 Kurdes, les heurts se sont produits après une manifestation organisée contre les massacres perpétrés par l’EI dans la ville syrienne de Kobané et ont opposé plusieurs centaines de manifestants kurdes et de militants islamistes, armés de bâtons, d’armes blanches de toutes sortes et même, selon un témoin, d’une « broche de kebab » ! Des affrontements qui ont fait près d’une quinzaine de blessés, dont quatre grièvement, et causé d’énormes dégâts matériels.

A Celle, au nord-est de Hanovre, ce sont des prédicateurs musulmans qui ont carrément appelé, via les réseaux sociaux, leurs coreligionnaires à descendre dans la rue pour en découdre avec les membres de la communauté yazidi, très présente dans cette région, et s’en prendre par la même occasion à la police locale. Des heurts qui ont fait une dizaine de blessés, dont quatre au sein des forces de l’ordre.

Lire la suiteImmigration-invasion et islamo-terrorisme : le conflit syrien s’exporte en Allemagne (Présent 8206)

La Turquie veut rétablir la peine de mort et se met à dos l’Union européenne

La Turquie veut rétablir la peine de mort et se met à dos l’Union européenne

14/11/2012 – 16h30
ANKARA (NOVOpress) –
Leurre ou nouveau signe d’un refroidissement des relations entre la Turquie et l’Union européenne (UE) ? Le premier ministre turc, Recep Tayyip Erdogan (photo), vient d’affirmer qu’Ankara allait réfléchir à la possibilité de rétablir la peine de mort pour les crimes relevant du terrorisme. « Aujourd’hui, de nombreuses personnes sont favorables à un rétablissement de la peine de mort, selon les sondages », a insisté Recep Tayyip Erdogan.

Lire la suiteLa Turquie veut rétablir la peine de mort et se met à dos l’Union européenne

Allemagne : un Kurde coupe sa femme en morceaux en criant « Allah Akbar »« il se prenait pour Jésus » !

Allemagne : un Kurde coupe sa femme en morceaux en criant « Allah Akbar »… « il se prenait pour Jésus » !

07/11/2012 — 16h00
BERLIN (NOVOpress) — Encore plus fort que Souleymane qui devient Vladimir !

En juin dernier, dans le quartier « multiculturel » de Kreuzberg, à Berlin, un Kurde de 32 ans, Orhan S (photo), avait coupé sa femme (photo dans l’encadré) en morceaux devant leurs six enfants, âgés d’un à treize ans. Après l’avoir décapitée, il avait jeté sa tête dans la cour de l’immeuble. Selon une voisine qui avait été témoin de la scène – la boucherie ayant été accomplie sur la terrasse de l’appartement –, le Kurde avait crié « Allah Akbar » pendant qu’il coupait la tête de sa femme avec deux couteaux.

Lire la suiteAllemagne : un Kurde coupe sa femme en morceaux en criant « Allah Akbar »« il se prenait pour Jésus » !

Allemagne : forte montée de la criminalité politique étrangère

Allemagne : forte montée de la criminalité politique étrangère

12/02/12 – 17h45
PARIS (NOVOpress) –
« Les étrangers radicaux toujours plus violents ! » C’est le titre du quotidien populaire allemand Bild (12 millions de lecteurs, le journal le plus diffusé dans le monde en dehors du Japon).

En 2011, d’après les informations recueillies par Bild auprès de sources policières, le nombre de crimes et délits politiques commis par des étrangers s’est élevé à 694, soit une augmentation de 30% (162 cas de plus) par rapport à 2010. Une proportion forte, mais non précisée, a été le fait du parti kurde PKK, qui a fait de l’Allemagne un de ses théâtres d’opérations contre le gouvernement turc : en septembre 2011, 30 militants du PKK avaient ainsi envahi le siège de la télévision RTL à Cologne, pour exiger que soit retransmis un appel à la libération de leur fondateur, Abdullah Öcalan, emprisonné en Turquie.

Dans 165 cas, il s’agissait de faits de violences, en augmentation de 54%. Le nombre des blessés dus à la criminalité étrangère à motivation politique est également en forte augmentation : 119 personnes, 40% de plus qu’en 2010.

Interrogé par Bild, Hans-Peter Uhl, responsable pour l’Intérieur de la CSU (la démocratie chrétienne bavaroise, la fraction la plus à droite de l’actuelle coalition d’Angela Merkel), a commenté: « Ces chiffres sont effrayants : des sociétés parallèles continuent à exister. L’intégration ne doit pas échouer ». Uhl réclame donc « plus d’efforts de part et d’autre pour mieux intégrer les immigrés dans la société allemande ». Des propos d’une puissante originalité comme d’un grand courage politique…

Image en Une : copie d’écran de Bild.

Après les Arméniens, la Turquie massacre encore les Kurdes

Après les Arméniens, la Turquie massacre encore les Kurdes

30/12/2011 – 12h00
ANKARA (NOVOpress) –
La Turquie n’aime décidément pas les peuples qui dérangent son impérialisme. Après les Arméniens il y a un siècle, Ankara continue la persécution des Kurdes. L’aviation turque a massacré, jeudi, 35 jeunes kurdes, âgés de 16 à 20 ans, réfugiés dans un village irakien situé à la lisière de la frontière turque. Après avoir affirmé qu’un groupe de « rebelles séparatistes » était visé,  le pouvoir islamique turc évoquait en fin de journée une possible erreur… Ce qu’affirmaient plusieurs médias locaux et élus kurdes.

Ces tueries de longue date n’ont pas empêché le pouvoir islamique turc de donner des leçons de démocratie à la Syrie, sommée en novembre dernier, « d’engager des réformes démocratiques et de mettre fin à la répression ». Le régime islamique du Parti de la justice et du développement (AKP) d’Erdogan, continuait dans la même veine un mois plus tard en accusant cette fois la France d’un pseudo génocide en Algérie. Pour Riposte laïque, « Erdogan dit également n’importe quoi », en expliquant que « l’Algérie comptait 7,5 millions de musulmans en 1948, 8,5 millions en 1954, et… 11,5 millions en 1966, selon les recensements officiels. Il s’agit donc d’une croissance démographique remarquable, qui s’est même accélérée pendant la guerre d’Algérie. Comme extermination, on fait mieux… ».

Immigrés Kurdes et Turcs s’affrontent à Paris [vidéo]

Kurdes et Turcs viennent s'affronter à Paris

30/10/2011 – 21h30
PARIS (NOVOpress) —
Des affrontements violents ont opposé des militants Kurdes et Turcs, place de la Bastille à Paris.

Environ 150 manifestants turcs étaient réunis contre «le terrorisme en Turquie» ce dimanche après-midi, lorsque plusieurs dizaines de partisans du PKK les ont assailli.

Selon un organisateur de la manifestation, Hakan Fakili, membre d’une association d’échanges culturels entre la France et la Turquie cité par l’AFP, «dix manifestants ont été blessés, lynchés par des terroristes du PKK venus du quartier de Strasbourg-Saint-Denis armés de projectiles et de battes de base-ball». Les policiers ont séparé les belligérants en jetant des grenades lacrymogènes et en formant par la suite un cordon de sécurité entre les deux parties.

Ces affrontements font craindre une escalade de la violence en Ile-de-France entre Turcs et Kurdes, l’attaque de cette après-midi ressemblant fortement à une déclaration de guerre.
Encore une fois, l’immigration que les gouvernants de l’Union Européenne et français laissent déferler aboutit à ce que la France en particulier soit de plus en plus le lieu de combat des différents peuples non-européens.

NB : Le titre qui apparait dans la vidéo ci-dessous n’est pas de Novopress.