Kiosque Courtois du samedi 26/11/2011 – L’actualité de la semaine en écrit

Radio Courtoisie - Kiosque Courtois - Logo

[box class=info]Le samedi, une sélection des principaux sujets de la semaine des biens connus “Bulletins de Réinformation” de Radio Courtoisie. Ce Kiosque est présenté cette semaine par Jean-Yves Le Gallou et Françoise Monestier.

Novopress a publié dès samedi matin, en différé, l’audio de ce Kiosque Courtois dans la fenêtre “Radio Courtoisie : le bulletin de réinfo” de sa colonne de droite. Pour ceux qui préfèrent lire qu’écouter, en voici le contenu sous forme de texte.[/box]

FRANCE

En fin de semaine dernière, Marine Le Pen a dressé les grandes lignes d’un véritable programme de gouvernement

Kiosque Courtois du samedi 26/11/2011 – L’actualité de la semaine en écrit Marine Le Pen promet de redonner la parole au peuple. Dès le début du quinquennat un référendum proposera aux Français de revenir au septennat non renouvelable. Le référendum d’initiative populaire sera déclenché à partir de 500.000 signatures. La peine de mort par exemple sera soumise à référendum.

Sur le plan économique, le maître mot de Marine Le Pen est : protéger. Protéger notre industrie par des quotas d’importation mais aussi par des droits de douane vis-à-vis des pays qui ne respectent pas les mêmes normes sociales et écologiques que l’Europe. Cette mesure serait accompagnée « D’une sortie progressive et groupée de la monnaie unique accompagnée d’une dévaluation compétitive de 20 à 25 %».

Pour la politique étrangère, la nouveauté la plus frappante est la création d’un ministère des Souverainetés nationale. Il sera chargé de coordonner la révision des traités européens. Tous les accords avec les pays d’Afrique et du Maghreb seront liés aux traités sur l’immigration. Je cite : « L’intérêt de la France est de cesser toute immigration et même de favoriser l’inversion des flux ».

Les montres reviennent à la mode dans la politique française

Kiosque Courtois du samedi 26/11/2011 – L’actualité de la semaine en écrit Chacun se souvient de l’amour immodéré de Julien Dray pour les montres de luxe. Cette fois, c’est Jean-François Copé qui reconnaît avoir reçu une Rolex de Ziad Takieddine inculpé dans l’affaire de Karachi.

Une montre qu’il dit avoir égarée.

Pas grave ! Ziad Takkiedine n’est pas rancunier. Pour l’affairiste libanais, « Si je n’ai qu’un seul ami c’est Jean-François Copé ». C’est beau l’amitié !

Pendant que PSA annonce des réductions d’effectifs, Volkswagen embauche

La semaine dernière, PSA Peugeot-Citroën a confirmé la suppression de 6.000 emplois en Europe en 2012. Des suppressions qui devraient concerner avant tout les activités de Recherche & Développement et de commercialisation.

La même semaine pourtant, d’autres constructeurs comme Jaguar/Land-Rover et Volkswagen ont annoncé des embauches.

Il est vrai qu’on prête à la Poste la volonté d’acheter des motocyclettes à Taïwan plutôt qu’à Peugeot. Une attitude impensable en Allemagne où le patriotisme économique joue à plein.

DSK s’est envolé pour Tel Aviv

Depuis plusieurs semaines, l’ex-patron du FMI est accusé d’avoir bénéficié d’un réseau lillois de proxénétisme organisé par des policiers et entreprises proches du Grand-Orient. Pour lever les soupçons DSK a demandé à être entendu dans cette affaire.

Mais sans attendre la convocation du juge, DSK a quitté Paris pour Tel Aviv avec la fidèle Anne Sinclair à ses côtés.

Agnès, martyr du politiquement correct

Kiosque Courtois du samedi 26/11/2011 – L’actualité de la semaine en écrit Le meurtre d’Agnès, une collégienne de treize ans, par l’un de ses condisciples a provoqué un emballement médiatique. Médias et politiques ont fait de la surenchère émotionnelle.

Une affaire malheureuse comme il en arrive une à deux fois par an quand une victime croise un pervers.

Une explication que refuse le père d’Agnès : « La mort de ma fille, ce n’est pas la faute à pas d’chance… » Il veut dire par là que ce drame affreux a d’autres causes qu’un hasard malheureux.

Le système judiciaire français protège davantage les criminels que leurs victimes potentielles. L’assassin d’Agnès était un violeur en – je cite – réinsertion. De surcroit dans l’établissement scolaire de Chambon-sur-Lignon qui se vante de sa pédagogie laxiste.

C’est  bien l’idéologie bisounours qui a tué Agnès.

Le chiffre du jour 6.000

Kiosque Courtois du samedi 26/11/2011 – L’actualité de la semaine en écrit C’est le nombre de médecins algériens installés en France.

L’ordre des médecins en Algérie s’alarme de l’exode des médecins algériens vers la France, où je cite : « 6.000 médecins toutes spécialités confondues exercent actuellement ».

De fait la France manque de médecins. Mais au lieu de remonter le numerus clausus trop limité des facultés de médecine, les gouvernants français préfèrent importer des travailleurs étrangers. En même temps que des malades étrangers d’ailleurs…

Droit de vote des étrangers hors Union européenne : la mémoire « hasardeuse » de Nicolas Sarkozy

Qui a dit mercredi dernier : « Je crois depuis longtemps que le droit de voter et le droit d’être élu dans nos territoires doit demeurer un droit attaché à la nationalité française »?
Nicolas Sarkozy !

Bonne pioche. Et maintenant qui a dit : « il ne serait pas anormal, qu’un étranger en situation régulière qui travaille, paie des impôts et réside depuis au moins 10 ans en France, puisse voter aux élections municipales ».
Toujours Nicolas Sarkozy !

Et oui en 2005 ! Ce qui a conduit Marine Le Pen à qualifier de « hasardeuse » la mémoire du président de la République ou ses convictions sur le sujet. Selon Marine Le Pen, « C’est toujours au gré des stratégies électorales et des sondages que Sarkozy se détermine ». Pour Marine Le Pen, la position exprimée par le chef de l’Etat devant les maires se résume ainsi « Si les étrangers veulent voter, ils n’ont qu’à devenir Français ! Et voilà comment en une phrase Sarkozy se montre plus laxiste encore que la gauche [et ne voit] dans la nationalité française qu’une simple formalité administrative ».

Eva Joly se soumet

Eva Joly, candidate écologiste, n’a pas aimé la dernière séquence politicienne PS/Verts. « Donnes moi des centrales nucléaires, je te donnerai des circonscriptions ». Mais après une semaine de bouderies, elle a fait allégeance à François Hollande.

Disparition de Christian Trédaniel, inventeur de l’étiopathie

Inventeur ou plutôt réinventeur de l’étiopathie, Christian Trédaniel s’est éteint le 13 novembre dernier.

Dissident de la médecine classique, Christian Trédaniel a mis toute son énergie à développer l’étiopathie. Une médecine naturelle, également dénommée chirurgie non instrumentale, basée sur les manipulations, un peu à la manière des rebouteux. L’étiopathie permet de soigner aussi bien des problèmes articulaires que des maladies de la sphère ORL ou de l’appareil respiratoire. Christian Trédaniel laisse derrière lui une faculté d’étiopathie et de très nombreux élèves et disciples.

 

MONDE

Élections en Espagne : jeu de bascule entre les socialistes et les centristes

Mariano RajoyFormalité électorale en Espagne dimanche dernier : débâcle socialiste ; majorité absolue au Parlement pour le Parti populaire. Le nouveau premier ministre, sera Mariano Rajoy (photo). Cet homme issu du sérail centriste est très politiquement correct. Il devra faire face à un chômage de 20% et à un important déficit budgétaire.

Menaces musulmanes sur les Serbes du Kosovo

En septembre 2011, les Kosovars albanais ont pris le contrôle de plusieurs postes douaniers situés dans les régions peuplées de Serbes. Les Kosovars musulmans sont aidés par la Mission policière de l’Union Européenne (Eulex) et la Force internationale de sécurité (KFOR) placée sous le commandement de l’Otan. L’objectif est d’isoler les Serbes du Kosovo de leurs frères.

Mais le ministre serbe de l’Intérieur, Ivica Dacic, a déclaré qu’une attaque contre les Serbes du Kosovo équivaudrait à une attaque contre Belgrade. Avant d’ajouter « La Serbie ne restera pas les bras croisés ». Cette déclaration était adressée clairement au premier ministre Kosovar, Hashim Thaçi.

La Russie soutient la Serbie. Une Serbie qui hésite entre défense de ses minorités et complaisance avec l’Union européenne.

Juppé fait un pas de plus vers l’intervention militaire en Syrie

Mercredi, Alain Juppé a rencontré l’un des principaux opposants au régime de Bachar El-Assad. Il a envisagé la création de « corridors humanitaires » en Syrie. Le patron du Quai d’Orsay a aussi déclaré  « le Conseil National Syrien est l’interlocuteur légitime avec lequel la France va continuer à travailler ».

Or ce Conseil National Syrien est né en Turquie et il est majoritairement composé de musulmans sunnites. Il rappelle étrangement le CNT libyen : il s’agit là aussi d’un mouvement à dominante religieuse islamiste, soutenue par l’Empire atlantiste, dans le but de renverser un État arabe laïc et non-aligné.

Le président turc Abdullah Gül a implicitement envisagé une intervention militaire chez son voisin syrien. Ce que la Russie ne voit pas d’un bon œil.

Les islamistes à la tête du futur gouvernement tunisien ont en tête un projet de califat

Dans un meeting populaire, le futur Premier ministre tunisien, Hamadi Jebali, a déclaré : « Mes frères, vous vous trouvez à un moment historique (…), dans un nouveau cycle de civilisation (…). Nous sommes dans le sixième califat, si Dieu le veut ! » Fin de citation. Un calife est un successeur reconnu de Mahomet pour prendre la direction des Musulmans.

Absence de procès pour les anciens partisans de Khadafi

Des organisations de défense des droits de l’homme ont demandé aux nouveaux dirigeants libyens de mettre fin aux arrestations arbitraires et aux mauvais traitements infligés aux prisonniers. En attendant la détention en prison, sans date de procès, se prolonge depuis plusieurs semaines pour les anciens partisans de Khadafi.

Mais deux procès sont en vue pour le fils Khadafi

Saif Al Islam, dont le nom signifie Glaive de l’Islam, vient d’être arrêté. Le Conseil National de Transition estime qu’il doit comparaître devant les tribunaux libyens. Mais il fait, depuis juin, l’objet d’un mandat d’arrêt de la Cour pénale internationale qui le réclame.

Reste désormais à savoir où il sera jugé.

Libye : BHL annonce s’être engagé « en tant que Juif »

Kiosque Courtois du samedi 26/11/2011 – L’actualité de la semaine en écrit La vérité si je mens : BHL nous explique pourquoi il a fait bombarder la Libye.

Le philosophe belliciste, a déclaré que  « C’est en tant que Juif » qu’il avait « participé à l’aventure politique en Libye ».

Cette déclaration, pour une fois authentique, a été faite dimanche dernier à Paris lors de la “convention nationale” du Conseil représentatif des institutions juives de France, le (CRIF).

“J’ai porté en étendard ma fidélité au sionisme et à Israël”, a-t-il précisé.

Monsieur Lévy se vante donc d’avoir instrumentalisé la politique étrangère de la France pour des raisons communautaires. Imposture dans l’imposture, le thème de la « convention » du CRIF portait notamment, sur les « défis communautaires ».

En Egypte, les Frères musulmans manifestent contre l’armée

Depuis plusieurs jours, des Égyptiens ont repris le chemin de la place Tahrir, symbole du mouvement qui avait conduit Hosni Moubarak au départ au printemps dernier.

Ils accusent l’armée de vouloir conserver le pouvoir après les élections législatives prévues le 28 novembre. La contestation est emmenée par le parti « Liberté et Justice », un organe des Frères musulmans. Avec ces manifestations qui ont déjà fait plus de 30 morts, ces derniers entendent se poser en garants de la démocratie.

Et pour finir : Le gros, très gros, chiffre de la semaine ? C’est 15.000 milliards

C’est le cap, symbolique, que vient de franchir la dette américaine. En septembre 2008, cette même dette avait franchi le cap des 10.000 milliards de dollars. Soit 50% de hausse en trois ans.

La dette américaine augmente de plus de cinq milliards de dollars chaque jour.

Une commission mixte du Congrès pour la réduction du déficit budgétaire, a été constituée. Elle devait définir un plan de réduction des dépenses de 1.200 milliards de dollars… sur une période de 10 ans. Une somme qui ressemble à une goutte d’eau dans l’océan de la dette américaine.

Et pourtant Républicains et Démocrates ne sont pas parvenus à se mettre d’accord.

Plus encore que l’Union européenne les États-Unis sont à la dérive.

 

Kiosque Courtois du samedi 19/11/2011 – L’actualité de la semaine en écrit

Radio Courtoisie - Kiosque Courtois - Logo

[box class=info]Le samedi, une sélection des principaux sujets de la semaine des biens connus “Bulletins de Réinformation” de Radio Courtoisie. Ce Kiosque est présenté cette semaine par Cécile Lorrain, Marc Rocher et Françoise Monestier.

Novopress a publié dès samedi matin, en différé, l’audio de ce Kiosque Courtois dans la fenêtre “Radio Courtoisie : le bulletin de réinfo” de sa colonne de droite. Pour ceux qui préfèrent lire qu’écouter, en voici le contenu sous forme de texte enrichi d’images.[/box]

FRANCE

Le torchon brûle entre le PS et les Verts

Après des semaines d’âpres négociations, Martine Aubry et Cécile Duflot, accouchaient d’un accord. Au forceps… Le soir même,  il était validé par le Bureau national du PS, mais dans une ambiance pour le moins « électrique ». Avec comme première pomme de discorde, le nucléaire : le problème du MOX et la centrale EPR de Flamanville.

Kiosque Courtois du samedi 19/11/2011 – L’actualité de la semaine en écrit Mais c’est surtout le volet électoraliste qui sème la zizanie entre les deux camps. La place réservée aux Verts, une soixantaine de circonscriptions dont une trentaine gagnables, fait tousser un certain nombre de caciques socialistes. A Paris et en  banlieue, l’appartenance ethnique de quatre « évincés » : Serge Blisko, Tony Dreyfus, Danièle Hoffman‑Rispal et Daniel Goldberg, fait hurler certains à l’antisémitisme… Sans doute, une malheureuse coïncidence, mais d’autant plus fâcheuse que Martine Aubry, première secrétaire du PS, est aux petits soins pour son électorat musulman lillois. Le maire de Paris (photo) dénonce un « tripatouillage » et redoute surtout  la volonté de Cécile Duflot  de se lancer à la Conquête de Paris en 2014, alors que le maire de Paris a déjà clairement adoubé sa première adjointe Anne Hidalgo pour lui succéder. Ambiance…

Philippe Bilger tire sa révérence 

Kiosque Courtois du samedi 19/11/2011 – L’actualité de la semaine en écrit C’est une lourde perte pour la magistrature. Avocat général hors hiérarchie depuis 1999, maintenu depuis 2009 comme substitut général, Philippe Bilger (photo) quitte ses fonctions. Il a toujours été passionnément libre et a su résister aux pressions politiques ou syndicales. Attaché à la liberté d’expression, Philippe Bilger s’est opposé aux lois Gayssot liberticides. Chaud partisan de Nicolas Sarkozy en 2007, il reconnaîtra dans le journal Le Monde « Je me suis totalement trompé sur  le personnage, cette inaptitude à être président l’accable. Sur le plan de l’Etat de droit, Nicolas Sarkozy est devenu une sorte de Caligula au petit pied ».

Kiosque Courtois du samedi 19/11/2011 – L’actualité de la semaine en écrit Epidémie de plagiat : Rama Yade touchée

Après Jacques Attali, PPDA ou Joseph Macé‑Scaron,  Rama Yadé rejoint le peloton des accusés de plagiat. Jean‑Michel Muglioni, vice‑président de la Société Française de Philosophie, estime que les passages du livre de l’ancienne protégée de Sarkozy sur l’éducation reprennent largement ses travaux et demande le retrait de ce  livre-plagiat. Pour se défendre, Rama Yadé plaide l’erreur et promet de réparer dans une prochaine édition. Air connu…

Une députée UMP propose de rendre gratuite la pilule pour les mineures

Kiosque Courtois du samedi 19/11/2011 – L’actualité de la semaine en écrit Bérengère Poletti, députée UMP, veut déposer un projet de loi destiné à permettre aux mineures de se rendre chez un gynécologue, un généraliste ou une sage‑femme, pour se voir délivrer une contraception. Le tout gratuitement à l’heure de l’austérité générale et surtout,  quand on sait que la pilule a des conséquences désastreuses sur la santé des femmes, leur stérilité et le risque de développer un cancer.

Les produits locaux plébiscités par les Français

Selon une étude près de 50 % des Français achètent ou consomment régulièrement des produits alimentaires fabriqués localement. Face aux dérives de l’industrie agro alimentaire, les Français se tournent vers la consommation de produits locaux, préférant mettre le prix pour bien se nourrir. Le locavorisme (=le fait de consommer préférentiellement des produits locaux) constitue donc une alternative identitaire permettant aux consommateurs de se démarquer de la moyenne et grande distribution.

Nouveau scandale sanitaire en vue ?

Les médias du système rapportent que le laboratoire français Genopharm aurait volontairement commercialisé un anticancéreux périmé, le Thiotepan. Une accusation formulée par le laboratoire allemand Riemser, qui jouait le rôle de fournisseur de la matière première de ce médicament et va porter plaine contre  Alkopharma, je cite : « pour faux et usage de faux, tromperie et falsification ». Le médicament se trouvait encore sur le marché début 2011, alors que sa date d’utilisation arrivait à expiration en mars 2009. Les lots incriminés ont été retirés. Histoire sans paroles

Le « réseau yougoslave » : une escroquerie à la Sécurité sociale devant la cour d’appel de Paris

Kiosque Courtois du samedi 19/11/2011 – L’actualité de la semaine en écrit La cour d’appel de Paris a décortiqué les rouages de l’escroquerie à la Sécurité sociale estimée à deux millions d’euros, dite du « réseau yougoslave », grâce à laquelle plusieurs dizaines de patients ont perçu des indemnités indues grâce à des arrêts de travail injustifiés. Les bénéficiaires, malades ou pas, se présentaient au cabinet d’un médecin comme venant de la part d’un certain Selimir Ivanovic. Pour le prix d’une consultation, ils repartaient avec des arrêts maladie qui étaient ensuite envoyés aux Caisses primaires d’assurance maladie de Paris et de départements limitrophes, accompagnés de faux bulletins de salaires.

La France convoque l’ambassadeur israélien  après un raid sur Gaza

Au début de la semaine , un bombardement de l’aviation israélienne sur Gaza a frappé le domicile du consul de France. Ce dernier a été blessé, ainsi que sa fille de 13 ans. L’attaque a également provoqué une fausse couche de sa femme, enceinte de deux mois. L’ambassadeur israélien a été convoqué au Ministère des Affaires étrangères. Il lui a été rappelé la nécessité, je cite : « de prévenir toute atteinte aux civils de même qu’à la présence française à Gaza ». Cet incident diplomatique survient alors que l’Etat hébreu a annoncé la reprise de la colonisation en Cisjordanie et intensifie ses raids sur Gaza, après l’admission de la Palestine à l’UNESCO.

Les personnes issues de l’immigration tournées vers les médias communautaires

Le cabinet Solis publie les résultats d’une enquête sur les médias privilégiés par les  ressortissants d’Algérie, du Maroc et de Tunisie vivant en France. Les résultats sont instructifs : plus de  72 % des personnes interrogées avaient regardé une chaîne en langue arabe ou berbère au cours  de la semaine précédant le questionnaire. Côté radio, même tonalité : pendant la même période, 46 % des sondés avaient écouté une radio communautaire comme Beur FM  ou Skyrock, spécialisée dans la diffusion de titres de rap.

MONDE

Goldman Sachs fait un putsch en Europe

La crise des dettes souveraines aidant, les changements  s’accélèrent à la tête des gouvernements européens. En l’espace de quinze jours, trois proches de la banque d’affaires américaine Goldman Sachs ont accédé à des fonctions stratégiques. L’italien Mario Draghi a succédé au Français Trichet à la tête de la Banque Centrale Européenne. Président de la Banque d’Italie depuis 2006, il avait exercé les fonctions de vice‑président de Goldman Sachs. Ensuite, Lukas Papademos a succédé à Papandréou au poste de premier ministre grec. Il avait exercé ses talents à la tête de la Banque de Grèce quand  le pays s’est « qualifié » pour l’euro, grâce à des comptes falsifiés par… Goldman Sachs. Enfin, Mario Monti (photo), ancien commissaire européen a été nommé président du Conseil italien et a constitué un gouvernement de banquiers et de financiers. Depuis 2005, il était conseiller international de Goldman Sachs.

Goldman Sachs gouverne donc l’Europe ? Depuis des années, la banque d’affaires place  ses pions aux plus hautes fonctions, comme celle de secrétaire du Trésor aux Etats‑Unis. Goldman Sachs s’est pourtant tristement illustrée en convainquant les Etats de « récupérer » les dettes pourries des emprunts hypothécaires américains ou en jouant le rôle de pompier pyromane, spéculant sur la faillite de ses clients russes en 1998.

Nucléaire iranien : l’opinion publique manipulée

Le rapport de Yukiya Amano, directeur général de l’Agence internationale de l’énergie atomique est remis en question. Pour Roland Pape, spécialiste du Moyen‑Orient et des questions de sécurité, je cite : « Les Etats‑Unis et ses alliés gardent le silence au sujet de l’arsenal nucléaire secret du régime israélien, le seul au Moyen‑Orient, alors qu’ils s’accordent sur la campagne de sanctions contre l’Iran bien qu’ils n’aient pas de preuves réelles. Une telle attitude, combinée à des menaces d’action militaire, n’a pas d’autre but que d’isoler l’Iran ». Fin de citation.

De son côté, le Mossad prépare le terrain à l’intervention militaire d’Israël en Iran. Selon le magazine Time, les services secrets israéliens auraient orchestré  la récente explosion du dépôt de munitions de la base des Gardiens de la révolution qui a fait dix‑sept morts. Le ministre israélien de la Défense Ehoud Barak s’est félicité de l’explosion du dépôt de munitions allant même jusqu’à souhaiter qu’il y en ait d’autres

Et la question iranienne divise les européens. Berlin refuse d’envisager une opération militaire contre l’Iran contrairement au  Royaume-Uni et à la France qui semble s’aligner  sur les positions belliqueuses de Washington et Jérusalem.

Les institutions bancaires veulent faire payer au gouvernement hongrois ses mesures pour désendetter les ménages

La semaine dernière, les agences de notation Standard and Poor’s et Fitch ont placé la note souveraine de la Hongrie (trois B-) « sous surveillance négative (…) à cause de la hausse des risques qui affectent la crédibilité financière » du pays « comme la dégradation de l’environnement économique et financier extérieur ».

Kiosque Courtois du samedi 19/11/2011 – L’actualité de la semaine en écrit Les banques veulent donc faire un exemple ? Les institutions bancaires et les agences de notation n’ont pas digéré les mesures économiques prises, il y a quelques mois par le Premier ministre conservateur Viktor Orban (photo), entre autres l’imposition des banques hongrois, et la mise en place de taxes extraordinaires sur les sociétés d’énergie, de distribution et de télécoms. Surtout, les banquiers  condamnent la récente décision de Budapest permettant à la population endettée en devises étrangères (franc suisse ou euro) de rembourser ses emprunts à un taux préférentiel. Une mesure aussitôt critiquée  par la Banque centrale européenne (BCE), qui l’avait qualifiée de « dangereuse ». Evidemment, les conséquences de la décision des agences ont été immédiates. La devise hongroise, le florint, est tombée à son plus bas niveau depuis deux ans et demi face à l’euro.

Plus de 20.000 Serbes du Kosovo ont demandé la citoyenneté russe

La pétition des Serbes à l’initiative du président de l’association « Vieille Servie » a été envoyée au ministère russe des Affaires étrangères. Ces  Serbes du Kosovo considèrent que l’Etat actuel, qui a unilatéralement proclamé son indépendance en 2008 avec la bénédiction de Washington et de certains pays européens, ne les protège pas contre les persécutions perpétrées par les Albanais. Ils ont été visiblement entendus de leurs frères orthodoxes russes qui vont envoyer des dizaines de tonnes d’aide  humanitaire. Avant, espérons le, leur départ en terre orthodoxe russe, la Russie ayant étudié favorablement leurs demandes de citoyenneté.

Benetton retire la publicité qui  fâche

Pour sa nouvelle campagne publicitaire, le groupe italien a publié une série de photomontages montrant les grands de ce monde en train de s’embrasser sur les lèvres. L’un d’eux représentait le pape Benoît XVI embrassant l’imam égyptien Ahmed el Tayyeb. Cette image avait  provoqué l’indignation des instances catholiques et du Vatican, qui dénonçait, je cite : « une provocation inacceptable ». La firme de mode a tenté dans un premier temps de se justifier en parlant de  « provocation constructive ». Mais, face aux protestations grandissantes des catholiques italiens, avec le risque de voir baisser son chiffre d’affaires, Benetton a finalement préféré retirer le montage controversé.

Hausse record de la dette américaine

Selon le département du Trésor, la dette américaine vient de franchir le cap des 15.000 milliards de dollars, ce qui représente 99 % du PIB américain. Depuis 2008 les Etats‑Unis accumulent 1.000 milliards de dettes supplémentaires tous les sept mois et demi en moyenne. Une dérive violemment dénoncée par l’opposition républicaine qui accuse le président Barack Obama de ruiner le pays. De son côté, le FMI estime que la dette publique des Etats‑Unis atteindrait 100 % du PIB à la fin de l’année et 115 % en 2016.

Transition raciale au Brésil

Les Blancs ne sont plus désormais majoritaires au Brésil. Selon des résultats du recensement de 2010 publiés hier par l’Institut brésilien de la géographie et des statistiques, les Blancs représentent 47,7 % de la population. Ils étaient 53,7 % au recensement de 2000, soit une baisse de six points en dix ans. Ces chiffres sont à rapprocher des résultats préliminaires du recensement de 2010 aux Etats-Unis. Pour la première fois, les bébés blancs sont minoritaires dans les naissances. Un phénomène qui devrait toucher  la France dans une trentaine d’années. De quoi réjouir l’élite politique qui travaille à transformer la France en un Brésil hexagonal.

Kiosque Courtois du samedi 19/11/2011 – L’actualité de la semaine en écrit

Kiosque Courtois du samedi 12/11/2011 – L’actualité de la semaine en écrit

Radio Courtoisie - Kiosque Courtois - Logo

[box class=info]Le samedi, une sélection des principaux sujets de la semaine des biens connus “Bulletins de Réinformation” de Radio Courtoisie. Ce Kiosque est présenté par Henri Dubost et Catherine Noailles.

Novopress a publié dès samedi matin, en différé, l’audio de ce Kiosque Courtois dans la fenêtre “Radio Courtoisie : le bulletin de réinfo” de sa colonne de droite. Pour ceux qui préfèrent lire qu’écouter, en voici le contenu sous forme de texte enrichi d’images.[/box]

FRANCE

Kiosque Courtois du samedi 12/11/2011 – L’actualité de la semaine en écrit Nous vous l’avons annoncé lors de notre précédent Kiosque, Marine Le Pen a rencontré l’ambassadeur d’Israël à l’ONU. L’Etat d’Israël, qui fait de la Realpolitik, prend acte de la montée des partis populistes en Europe et s’en sert pour faire pression sur les partis de l’oligarchie dont le soutien à Israël est parfois jugé un peu mou. Récemment, les dirigeants de plusieurs partis populistes européens (mais pas le Front national…) ont été officiellement invités en Israël. La chaleureuse poignée de mains new yorkaise entre l’ambassadeur d’Israël et Marine Le Pen peut en particulier être interprétée comme un geste d’humeur d’Israël à l’encontre de l’UMP et du PS, tous deux favorables à l’entrée des Palestiniens à l’ONU. La dernière gaffe des compères Sarkozy et Obama qui ont publiquement brocardé le Premier ministre israélien Netanyahou alors qu’ils pensaient s’exprimer en aparté, aura sans doute hérissé l’opinion juive.

Pour Louis Alliot, vice‑président du Front national, la rencontre de New York est, je cite : « un pied‑de‑nez au Conseil représentatif des institutions juives de France ». Un Crif qui est hostile au Front national depuis 1983, donc avant l’affaire dite du « détail » et qui entend le rester. Son président Richard Prasquier a encore récemment déclaré « pas de casherout pour Marine Le Pen », ce qui, en bon français, signifie que pour le président du Crif, Marine Le Pen reste infréquentable. Une position sectaire qui ne fait pas l’unanimité dans la communauté juive. Relevons que deux des 60 associations qui forment le Crif, Siona et l’association des Sépharades de France, viennent de claquer la porte du Conseil représentatif, estimant, qu’en termes de sécurité notamment, elles ne se reconnaissent plus dans ses positions.

François Fillon (photo, avec Nicolas Sarkozy) a annoncé lundi de nouvelles mesures d’austérité. Alors qu’il y a quelques mois le gouvernement faisait encore la fine bouche devant le mot de « rigueur », le mot « austérité » est maintenant officiellement de mise. TVA réduite passant de 5,5 à 7 %, hausse générale des impôts, chasse aux niches fiscales, réforme de l’assurance maladie, nouvelle réforme des retraites, etc., etc.

Kiosque Courtois du samedi 12/11/2011 – L’actualité de la semaine en écrit Des mesures qui vont appauvrir les Français, alors que le coût de l’immigration, dont l’immigration clandestine,  est évalué à quelque 70 milliards d’euros par an. Selon Bercy, ce nouveau plan d’austérité est destiné à rapporter 65 milliards d’euros sur 5 ans. Il est malheureusement déjà caduc puisqu’il s’appuie sur une hypothèse de croissance de 1% pour 2012, alors que la Commission européenne s’attend quant à elle à une croissance de 0,6% et réserve son pronostic pour 2013. Le commissaire européen à l’euro a d’ailleurs déclaré jeudi, je cite : «La France doit prendre des mesures supplémentaires pour corriger son déficit public excessif en 2013». Pour de nombreux économistes, la prochaine entrée en récession de la France ne fait aucun doute. Jacques Attali, ancien directeur de la « Banque européenne pour la reconstruction et le développement » (sic), estime pour sa part, je cite, que ce plan est «un saupoudrage de petites mesures qui vise à mécontenter le moins d’électeurs possibles, dans une optique électorale évidente», à six mois de la présidentielle. Quant au projet de Budget 2012, il «n’est pas à la hauteur de la situation», et il ne changera «rien quant à la survie de la note triple A de la France», fin de citation. Commentant l’annonce du plan d’austérité gouvernemental, Marine Le Pen a quant à elle déclaré que les mesures annoncées par le Premier ministre étaient de « l’enfumage » et « parfaitement ridicules ». « Il est notamment piquant de constater qu’après avoir multiplié son salaire par trois, le président de la République consente à ne plus l’augmenter ! Quelle générosité de sa part, quand on sait que huit millions de Français sont sous le seuil de pauvreté » a-t-elle ironisé.

Jean‑Pierre Chevènement, fondateur du « Mouvement républicain et citoyen », a confirmé sa candidature à l’élection présidentielle. Cette candidature, qualifiée par Michel Rocard de « coup de poignard dans le dos pour le Parti socialiste », divise la gauche. Côté Front national, on ne dramatise en revanche pas : plusieurs ex-lieutenants de ce nouveau « candidat souverainiste » ont en effet rejoint les rangs marinistes. L’Express vient par ailleurs de révéler que le « Che » figure toujours sur la liste des « occupants de luxe » des appartements bon marché de la ville de Paris. Un 120 m² dans le superbe quartier du Panthéon, pour seulement 1539 euros mensuels, voilà en effet ce qui s’appelle une bonne affaire. A rapporter à son indemnité parlementaire d’environ 7000 euros, en sus, naturellement, de sa retraite de ministre, que le président d’honneur du MRC fut cinq fois. Assurément une longue et fructueuse carrière dans le Système…

Kiosque Courtois du samedi 12/11/2011 – L’actualité de la semaine en écrit Un Français sur trois souhaite le retour au franc. Selon un récent sondage Ifop, un tiers des Français est pour l’abandon de la monnaie unique européenne et le retour à une monnaie nationale alors que l’euro était plébiscité par plus de 90% de nos concitoyens lors de sa mise en circulation en 2002. Un résultat sans doute influencé par la situation monétaire et politique de la Grèce et l’inflation due à l’euro. Selon un sondage TNS Sofres, la démondialisation fait son chemin dans l’opinion française. Plus d’un Français sur deux considère la mondialisation comme une menace sur l’emploi et le niveau de vie.

Selon une récente étude IPSOS, 58 % des Français considèrent désormais que “les notions de droite et de gauche sont dépassées”. Il apparaît que le clivage traditionnel entre “progressistes” (de gauche) et “conservateurs” (de droite) n’est plus pertinent pour une large majorité de Français, lesquels, en rupture d’affiliation traditionnelle, pourraient réserver des surprises électorales aux partis politiques du Système qui ne répondent plus à leurs attentes.

Kiosque Courtois du samedi 12/11/2011 – L’actualité de la semaine en écrit Querelles de minarets en plein Paris. Près de deux mois après l’installation d’un nouveau lieu de culte dans une caserne désaffectée afin d’essayer d’interdire les prières de rue en plein Paris, le torchon brûle entre responsables musulmans selon qu’ils sont originaires du Maghreb ou d’Afrique subsaharienne. Ces imams se disputent, en fait, le contrôle de la caserne-mosquée. « Je ne veux pas de ce bébé, je ne peux pas le gérer avec les Africains » s’emporte l’imam algérien de la rue Myrrah tandis que son compère béninois refuse d’être « asservi » (sic) par un imam maghrébin. La préfecture de police attend toujours les statuts de l’association qui doit gérer ce lieu de culte. Les prières de rue continuent donc dans le secteur de la rue Myrrha, au nez et à la barbe du ministre de l’intérieur, Claude Guéant.

Europe Ecologie Les Verts vient de claquer la porte des négociations avec le parti socialiste. En cause : le refus de François Hollande de mettre fin au chantier de l’EPR de Flamanville. Les Verts demandent un arrêt total du nucléaire en France, et comme symbole de cet arrêt, la fin de la construction de la centrale nouvelle génération. La sortie du nucléaire en France aurait un coût faramineux, évalué à 750 milliards d’euros, soit près de 40% du PIB. S’en serait en outre fini de l’indépendance énergétique de la France. Quant à la balance commerciale de la France, elle s’ancrerait dans des déficits abyssaux. Le problème du nucléaire mis à part, les deux partis sont cependant très proches et sauront trouver un terrain d’entente dans lequel chacun jouera sa partition de séduction en direction de l’électorat bobo : aux Verts la radicalité utopiste et gauchiste, au PS la touche de sens des réalités qui sied à un parti qui aspire à prendre en main le destin des Français


MONDE

Le populisme en hausse chez les jeunes européen. Selon une étude britannique récente, les thèses dites « populistes » rencontrent une adhésion grandissante dans la jeunesse européenne. L’étude montre que la montée de l’islamisme constitue une source d’inquiétudes grandissantes. Il en est de même de la mondialisation, considérée comme destructrice des « droits de travailleurs ». Pour la jeunesse européenne, les partis politiques ont perdu le contact avec la réalité et sont incapables de répondre à leurs difficultés. L’étude met en évidence la profonde défiance des jeunes Européens envers leur gouvernement, les systèmes judiciaires et les institutions européennes. Un boulevard s’ouvre ainsi en Europe pour les partis populistes.

Kiosque Courtois du samedi 12/11/2011 – L’actualité de la semaine en écrit Nucléaire militaire iranien : l’intervention occidentale se précise. Dans son rapport sur le nucléaire militaire iranien publié mardi, et consultable sur le site de l’Institut de sécurité scientifique international (Isis), l’Agence internationale de l’énergie atomique manifeste en termes diplomatiques, je cite « de sérieuses inquiétudes concernant une possible dimension militaire du programme nucléaire iranien ». Sans attendre les conclusions du rapport, le président israélien Shimon Pérès avait prévenu qu’une attaque militaire contre l’Iran était, je cite « plus proche que l’option diplomatique ». En réaction Mahmoud Ahmadinejad (photo) a  menacé de « punir » Israël en cas d’intervention, précisant que l’Iran était en mesure d’infliger de « sérieux dommages » aux Etats‑Unis. Le ministre des Affaires étrangères russe, Sergei Lavrov, a déclaré, je cite, que toute frappe militaire contre l’Iran « serait une grave erreur aux conséquences imprévisibles ». Fin de citation.

Le nombre d’Américains vivant sous le seuil de pauvreté s’est élevé à 49 millions de personnes en 2010. Un niveau sans précédent dans l’histoire du pays. Au total, le Bureau du recensement conclut à un taux national de pauvreté de 16 % de la population totale et met en évidence un recul du taux de pauvreté chez les enfants et les Noirs, mais une augmentation chez les Blancs, les Asiatiques et les Hispano‑Américains, de même que parmi la population âgée.

Angela MerkelSix milliards d’euros : c’est le montant des baisses d’impôts qui viennent d’être annoncées en Allemagne. Alors que les mesures d’austérité décidées par François Fillon vont plomber le pouvoir d’achat des Français et entraîner notre pays vers la récession, Angela Merkel (photo) vient d’annoncer que l’Allemagne allait pouvoir procéder à des allégements fiscaux en 2013 et en 2014. « Nous voulons remercier les citoyens pour ce qu’ils ont concédé pendant la crise financière. » a benoîtement expliqué la chancelière. Une décision qui n’est sans doute pas exempte d’arrière‑pensées électoralistes, puisque le Bundestag doit être renouvelé en 2013.

Le ministère de la défense russe a décidé de ne plus s’approvisionner en fusils d’assaut de type AK-74. Lire Automat Kalashnikova, modèle 1974, aujourd’hui dépassé. Celui-ci équipe les troupes russes depuis, donc, près de 40 ans.  Son grand frère, l’AK 47, est le fusil d’assaut le plus populaire dans le monde. Coût très faible (seulement 220 euros au marché noir), grande fiabilité et grande facilité d’entretien, elle est l’arme préférée de tous les amoureux de la guérilla (désert, forêt, Neuf-Trois et autres endroits hostiles de la planète). Quelques-unes de ses caractéristiques pour faire rêver : vitesse du projectile : 710 mètres/seconde, cadence de tir : 600 coups/minute (plus fort que DSK) portée optimale : 450m, portée maximale : 1500 m, capacité : 30 cartouches, mais les bricoleurs peuvent monter à 45 voire 70. Quelque 100 millions d’exemplaires furent construits. Saddam Hussein en possédait une en or massif offerte par le roi d’Arabie Saoudite.

En cette période de 11 novembre, nous aurons une pensée pour nos Poilus. Oui, pour ces un million quatre cent mille Français qui ont donné leur vie sur les champs de bataille de la Grande Guerre pour que vive la France, soit 1000 morts par jour pendant les quatre années de cette monstrueuse tuerie.

Jean-Yves Le Gallou Comme l’écrit Jean-Yves Le Gallou (photo) sur le site Polémia.com, la mémoire française est davantage à Verdun qu’à Auschwitz. Si 27.000 de nos compatriotes juifs connurent le sort funeste que l’on sait durant la seconde guerre mondiale, l’hypermnésie cultivée à leur sujet à travers livres, films, conférences, et un travail mémoriel et de repentance omniprésent dans l’Education nationale et sur les chaînes du service public, ne doit pas nous faire oublier l’effroyable holocauste qu’à connu la nation française lors de ces quatre années qui ont bouleversé notre continent. A propos de la période 1914-1945, l’historien Dominique Venner parle à juste titre de guerre civile européenne. Ces trente années virent le déclin profond de notre Europe, déclin que d’aucuns souhaiteraient irrémédiable. Mais comme le dit également Dominique Venner, l’histoire est le lieu de l’inattendu. Croyons donc en notre Europe, et croyons donc tout particulièrement en la France.

 

Kiosque Courtois du samedi 29/10/2011 – L’actualité de la semaine en écrit

Kiosque Courtois du samedi - Logo – L’actualité de la semaine en écrit

[box class=info]Le samedi, une sélection des principaux sujets de la semaine des biens connus Bulletins de Réinformation de Radio Courtoisie. Ce Kiosque est présenté cette semaine par Jean-Yves Le Gallou et Anne Dufresne.

Novopress a publié dès samedi matin, en différé, l’audio de ce Kiosque Courtois dans la fenêtre “Radio Courtoisie : le bulletin de réinfo” de sa colonne de droite. Pour ceux qui préfèrent lire qu’écouter, en voici le contenu sous forme de texte enrichi d’images.[/box]

FRANCE

* Le « sommet de la dernière chance » de la Zone Euro va encore aggraver la dépendance de l’Europe

Pour la troisième fois en moins d’un an, « un sommet de la dernière chance » s’est réuni mercredi 26 octobre à Bruxelles. Pour tenter de sauver la Grèce et, avec elle, la zone euro.

Kiosque Courtois du samedi 29/10/2011 – L’actualité de la semaine en écritNicolas Sarkozy a du plier devant Madame Merkel. Les Allemands ont refusé d’engager l’Europe sur la voie de la création monétaire. Les banques ont été appelées à renoncer à la moitié des sommes que l’État grec doit leur rembourser.

Par ailleurs la zone euro devrait recevoir l’aide du FMI, des Russes, des Norvégiens et des Chinois.

Une aide qui ne sera surement pas désintéressée. Dépendre financièrement des Chinois interdira de se protéger de leurs pratiques commerciales déloyales. Or celles-ci sont l’une des causes du déficit structurel de l’Europe.

Ce plan a été provisoirement bien accueilli par les sacro-saints marchés. Mais il pose autant de problèmes qu’il n’en résout.

* Ségolène Royal vise le perchoir

Vous ne me voulez pas présidente de la République ? Alors vous m’aurez présidente de l’Assemblée nationale. C’est ce que Ségolène Royal envisage après sa déroute aux primaires socialistes. Elle a assuré que François Hollande et Martine Aubry lui ont « ouvert cette perspective ». Mais « je n’ai rien demandé » a-t-elle ajouté.

* Mort de Yann Fouéré, patriote breton et éveilleur de peuples

Disparu à l’âge de 101 ans, Yann Fouéré (photo) a été pendant des décennies un des principaux acteurs du mouvement breton, s’engageant pour une Bretagne autonome dans une Europe fédérale.

Les obsèques de l’auteur de « L’Europe aux cents drapeaux », ont eu lieu mardi 25 octobre à Guingamp.

Au milieu d’une forêt de drapeaux bretons Gwen Ha Du.

* Babu avait bu

Babu, c’est cet Indien mort électrocuté dans le métro parisien le 4 octobre dernier. Les médias, Le Parisien en tête, avait fait de ce clandestin un héros ordinaire. Il aurait été poussé sur les rails par un Egyptien, alors qu’il protégeait une jeune femme. Un conte moderne de l’immigration heureuse en quelque sorte.

Seulement cette jeune femme n’a en fait jamais existé. Les caméras de surveillance de la RATP ont prouvé que la victime était en fait l’agresseur. Un agresseur qui, selon l’expertise toxicologique requise par le parquet, était ivre.

Toute honte bue et même babue, il faut avouer que même les réinformateurs se sont laissé prendre par cette belle histoire. Nous ne sommes jamais assez méfiants.

* Les catholiques se rebiffent contre la cathophobie

Le théâtre de la Ville joue en ce moment une pièce intitulée « Sur le concept du visage du fils de Dieu ». Le clou de ce spectacle subventionné est un jet d’excréments sur le visage du Christ.

Un geste ignoble profondément choquant pour les catholiques. Il y a donc chaque soir place du Chatelet des manifestations, des protestations mais aussi des prières. Sur place, les slogans (« Discriminations, on en a plus qu’assez ! », « Christ caillassé, chrétiens insultés ! ») alternent avec les chants religieux et les dizaines de « Je vous salue Marie ». De nombreuses vidéos sont disponibles sur le portail internet « Nouvelles de France ».

Kiosque Courtois du samedi 29/10/2011 – L’actualité de la semaine en écrit Comment réagit le gouvernement ? Par une présence policière massive (photo), des interpellations nombreuses, des gardes à vue longues et des poursuites judiciaires contre les manifestants, souvent très jeunes.

Que se passerait-il si l’islam et le judaïsme étaient ainsi mis en cause ? Bonne question ! Imaginons un seul instant un spectacle de jet de sang de cochon sur Mahomet ou le Coran. Ou des jets d’excréments sur la Torah ou encore des jets d’urine sur un chandelier à 7 branches. Nul ne verrait là une création artistique. Et la police interviendrait mais cette fois contre les producteurs du spectacle.

C’est deux poids, deux mesures ? C’est en tout cas le sentiment de nombreuses associations catholiques qui appellent à une manifestation de protestation contre la christianophobie : aujourd’hui samedi 29 octobre à Paris, à 18 h, place des Pyramides.

* La phrase de la semaine
Est de Xavier Lemoine

Dans un entretien à France-Soir étrangement passé inaperçu, l’anticonformiste maire de Montfermeil déclare: “Sur le 1,5 million d’habitants recensés [en Seine-Saint-Denis], 500.000 sont titulaires d’une carte de séjour et 500.000 sont Français en vertu du droit du sol ou des naturalisations”.

Et Xavier Lemoine de nous rapporter, comme un corollaire démographique, les propos d’un imam de Montfermeil venu le voir : “Monsieur le maire, en 2014 vous serez peut-être encore réélu, mais en 2020 ce sera nous. C’est mathématique, car nous serons majoritaires”, fin de la citation.

Ah les mathématiques ! On comprend, finalement, que cet entretien ait été aussi peu médiatisé…

* Le chiffre de la semaine, c’est 300

La préfecture de Paris publie ces chiffres accablants : depuis le début de l’année, chaque mois, pas moins de 300 policiers ont été blessés dans l’exercice de leur fonction. Un chiffre en constante augmentation.

La préfecture de Paris donne des exemples de véritables guérillas, surtout concentrés en Seine-Saint-Denis.

* Après la gauche caviar, la gauche milliardaire

La maison où ont habité Anne Sinclair et Dominique Strauss-Kahn à Washington pendant trois ans et demi est à vendre. Cette maison de 263 m2, avec piscine, est affichée par le site de vente à 5,2 millions de dollars, soit 30% de plus que les 4 millions payés en octobre 2007 par Anne Sinclair. Comme dit le dicton : « On voudrait bien être de gauche mais on n’a pas les moyens. »

Annulation de la construction de la Grande Mosquée de Marseille* Annulation de la construction d’une mosquée à Marseille

Le tribunal administratif de Marseille a annoncé mercredi 23 octobre l’annulation du permis de construire de la grande mosquée de Marseille. Ce projet (photo) avait reçu un avis négatif de la part des habitants et commerçants. Pour eux, cette construction est superflue et nuisible à la vie du quartier.

 

MONDE

* La très populiste UDC reste de loin le premier parti Suisse

« Vaut-il mieux “perdre” en arrivant en tête, ou “gagner” en étant bon dernier ? »La presse dominante a unanimement titré sur le recul du parti populiste UDC aux élections fédérales de dimanche dernier (23 octobre). Comme Oskar Freyssinger l’a déclaré avec humour à l’hebdomadaire Minute: « Que vaut-il mieux : perdre en étant les premiers ou gagner en étant les derniers ? ». Une victoire donc mais présentée comme une défaite !

En effet, l’UDC visait les 30% de suffrages au Conseil national. Elle n’en a obtenu que 26% ! Ce qui lui donne 7 points de plus que le parti socialiste et plus de 10 points d’avance sur les Libéraux et les Démocrates chrétiens.

D’autant que l’ensemble des partis populistes mobilisent plus du tiers des électeurs suisses :
-26% pour l’UDC ;
-5% pour le parti bourgeois démocratique, une scission de l’UDC ;
-sans oublier la percée du mouvement des citoyens de Genève et le succès de la Ligue du Tessin.

Quant à Oskar Freyssinger, l’homme du référendum sur les minarets, il progresse fortement dans son canton du Valais. Et s’apprête à devenir vice-président de l’UDC.

* En Hongrie, le Premier ministre Orban poursuit sa politique de rupture avec le politiquement correct

Au printemps dernier, le gouvernement Orban faisait adopter une nouvelle constitution par le parlement hongrois : réaffirmation de l’identité hongroise, nouveau drapeau avec retour de la couronne de Saint Etienne, limitation du pouvoir des médias, etc.

Mais Viktor Orban et son parti, le Fidesz, n’entendent pas en rester là. Aiguillonnés par la popularité très importante du Jobbik, le parti de la droite nationale, ils mènent de front le combat économique, financier et culturel.

Sur le plan économique, le Premier ministre a indiqué récemment vouloir mettre fin « à l’ère des banquiers qui a ruiné la Hongrie et l’Europe ». En pratique, une  loi permet désormais aux Hongrois ayant souscrit des crédits en devises étrangères d’effectuer leurs remboursements en forints, la monnaie nationale. Ce sont les établissements de crédit qui devront éponger la différence. Une taxe exceptionnelle a également été imposée aux banques et aux multinationales étrangères.

La droite hongroise mène aussi un combat culturel. Dès son arrivée au pouvoir, le Fidesz a démis le directeur de l’opéra, chantre de l’internationalisme, pour le remplacer par un fervent défenseur de l’identité hongroise. Aujourd’hui, le Nouveau théâtre de Budapest voit l’arrivée à sa tête de figures nationales. Leur programme : “Reconquérir” le terrain théâtral en faveur des “Hongrois qui souffrent sous le joug social libéral” et “déclarer la guerre au business libéral du divertissement”.

* Suite des révolutions arabes : les Tunisiens votent pour les islamistes

Interdit depuis vingt ans, le parti islamiste, Ennahda a gagné les élections de dimanche 23 octobre. Il est en position de force dans l’Assemblée constituante, qui doit jeter les bases de la deuxième République tunisienne. Les islamistes obtiennent 90 sièges sur 217 et devancent très largement les formations sociale-démocrates. Le parti islamiste gouvernera avec des formations modérées prêtes à s’allier avec lui. Pour le moment, les islamistes cherchent à rassurer en se présentant comme une version, juste un peu durcie, de l’AKP turque.

* L’expression de la semaine, c’est « pollution linguistique »
Et elle est justement de Rached Ghannouchi, le chef du parti islamiste Ennahda.

Je cite : « Nous sommes arabes et notre langue est la langue arabe. Or on est devenu franco‑arabe, c’est de la pollution linguistique. » Et Ghannouchi de conclure : « Celui qui n’est pas fier de sa langue ne peut pas être fier de sa patrie. » Fin de la citation. Pollution linguistique contre fierté patriotique : une bataille mise en lumière par un élu tunisien et que certains élus français seraient bien inspirés de reprendre à leur compte…

* La législation de la Libye sera fondée sur la charia

Moustafa Abdel Jalil, entre David Cameron et Nicolas Sarkozy le 15 septembre 2011
Moustafa Abdel Jalil, entre David Cameron et Nicolas Sarkozy le 15 septembre 2011

Moustafa Abdel Jalil suit les directives d’Al-Qaïda au Maghreb islamique. Le président du Conseil national de transition libyen, a annoncé, je cite : « En tant qu’Etat islamique, nous avons adopté la charia en tant que source principale de la législation […]. De ce fait, toute loi qui violera la charia sera légalement nulle ».

Rappelons que la charia autorise la polygamie et interdit le divorce.

L’Africaniste Bernard Lugan ironise, lui, sur l’occident qui a mis au pouvoir en Libye des « polygames modérés ».

* Le groupe russe Lukoil lance des forages en Irak

Le plus grand groupe pétrolier privé russe Lukoil a entamé un forage de prospection sur le gisement pétrolier irakien West Qurna‑2. Même en matière pétrolifère, rien ne se passe comme prévu en Irak pour les Américains…

* Réélection de Cristina Kirchner

La présidente argentine a été réélue pour quatre ans dimanche 23 octobre dès le premier tour de la présidentielle. Elle s’est déclarée “impressionnée” et “reconnaissante” de ce véritable raz-de-marée électoral.

Les classes populaires, électorat traditionnel du péronisme, étaient acquises à l’actuelle présidente. Elles ont été rejointes par une bonne partie des classes moyennes, voire des cadres supérieurs, qui misaient sur la stabilité économique.

 

Kiosque Courtois du samedi 22/10/2011 – L’actualité de la semaine en écrit

Kiosque Courtois du samedi - Logo – L’actualité de la semaine en écrit

[box class=info]Le samedi, une sélection des principaux sujets de la semaine des biens connus Bulletins de Réinformation de Radio Courtoisie. Ce Kiosque est présenté cette semaine par Cécile Lorrain et Marc Rocher avec la collaboration de Françoise Monestier.

Novopress a publié dès samedi matin, en différé, l’audio de ce Kiosque Courtois dans la fenêtre “Radio Courtoisie : le bulletin de réinfo” de sa colonne de droite. Pour ceux qui préfèrent lire qu’écouter, en voici le contenu sous forme de texte enrichi d’images.[/box]

FRANCE

Kiosque Courtois du samedi 22/10/2011 – L’actualité de la semaine en écrit François Hollande met fin au suspense imposé par les media

Parti en campagne bien avant le déclenchement de l’affaire DSK, François Hollande avait eu le temps d’imposer sa candidature. A la tête du PS quand le parti perdait élection sur élection, il se présentait pourtant comme le seul capable de battre Sarkozy. Mondialiste et européiste convaincu, il a joué la comédie de l’élu local radical-socialiste et patelin. Les récents ralliements de Valls, Royal et Montebourg ont conforté son statut de favori et les assurances qu’il a données concernant la non-participation de DSK à un futur gouvernement  lui ont permis de l’emporter face à Martine Aubry. Cependant le traitement médiatique des primaires  a conduit  le CSA à mettre en demeure les responsables des trois grandes chaines d’information continue ainsi que France –Inter et Europe 1 de rétablir l’équilibre entre le PS et les autres formations politiques, Front national compris.

Franc succès pour la 4e journée de la réinformation

Kiosque Courtois du samedi 22/10/2011 – L’actualité de la semaine en écrit Jean‑Yves Le Gallou (photo), responsable du bulletin de réinformation et Président de la fondation Polémia  a animé la quatrième journée de la réinformation devant près de 200 personnes sur le thème : « Comment les blogs changent les medias dominants ». Pour Jean-Yves  Le Gallou, 98 % des journalistes sont, je cite : « des commis de presse ou des commis de l’oligarchie financière ». Seul Internet permet d’échapper à cette mainmise du politiquement correct et d’accéder à une information dissidente. Moment fort de cette journée, la participation de Robert Ménard, ancien président de Reporters sans frontières et chroniqueur à i>Télé et Sud Radio. Pour lui, l’autocensure n’est pas liée à l’oligarchie financière mais à un état d’esprit  conformiste généralisé. Deux thèses en fait complémentaires: le confort intellectuel de la gauche caviar et de la droite conformiste s’accommode du confort matériel de travailler dans un gros média complice des oligarchies financières.

Les liaisons dangereuses du Parti socialiste et des groupes de pression sionistes.

Une délégation socialiste devait se rendre prochainement en Israël et dans les territoires occupés. Le voyage vient d’être reporté à une date indéterminée. Il a été préparé par le Cercle Léon Blum, une structure explicitement communautaire. Elle combat évidemment l’antisémitisme et veut œuvrer au « rapprochement » entre la « gauche française » et la « gauche israélienne ». Ce même Cercle Léon Blum  a dressé  la liste des personnalités israéliennes qui devaient rencontrer les membres de la délégation du PS.

Ainsi,  le PS, parti de gouvernement, s’en remet à des associations communautaires…

Benjamin NetanyahuCela ne gêne en rien Jean-Christophe Cambadélis qui s’est étonné qu’on puisse s’en étonner.
Laurent Azoulai, président du cercle Léon Blum, a avoué  ne pas avoir « le contact avec Benjamin Netanyahou » (photo),  chef de la droite ultra-sioniste, actuellement au pouvoir. Il a donc demandé de l’aide  à Arie Bensemhoun, candidat malheureux à la présidence du Crif. En 2010, après avoir rencontré les animateurs de l’AIPAC, le principal groupe de pression pro-israélien aux Etats-Unis, Bensemhoun exprimait explicitement sa volonté, je cite, de « s’inspirer de certaines méthodes de travail de l’AIPAC ». En bon français, importer dans notre pays un système qui consiste à soudoyer les élus afin de les sensibiliser aux intérêts juifs en France et dans le monde.

M. Juppé a fêté hier la mort de Kadhafi en saluant, je cite, « la fin de 42 ans de tyrannie en Libye ».

Le ministre des Affaires étrangères et européennes a cependant omis de souligner toutes les années durant lesquelles  ses amis du parti présidentiel surent entretenir les meilleures relations avec le dictateur. Ainsi Claude Guéant, dont les contacts personnels avec Moussa Koussa, l’ancien patron des services spéciaux libyens, étaient  un secret de Polichinelle. Alexandre Djourhi, un des hommes clé du financement occulte de la vie politique française,  accompagna les efforts de Guéant auprès de Kadhafi en faveur des marchés français, entre autre pour la vente d’Airbus.

Ainsi également de Patrick Ollier, l’actuel ministre chargé des relations avec le parlement…

Kiosque Courtois du samedi 22/10/2011 – L’actualité de la semaine en écrit Ce dernier a fondé en 2003 un très influent « Groupe d’amitiés France Libye » qu’il préside jusqu’en 2010. Il a conclu de juteux contrats d’armement avec le régime de feu le colonel Kadhafi. En 2004, date de  la fin de l’embargo avec la Libye, Ollier se transforme en VRP et effectuera, une quinzaine de voyages vers Tripoli. En 2006, Ollier (photo avec Michèle Alliot-Marie) annonce un accord sur le nucléaire civil, tandis que sa compagne, Michèle Alliot-Marie, alors ministre de la Défense, affirme que la Libye est «intéressée par l’achat d’avions Rafale et d’hélicoptères Tigre ». En décembre 2007, Ollier se félicite même sur Europe 1 des «discussions engagées pour différents armements », et bien sûr les fameux Rafale de l’ami Dassault, sénateur UMP, propriétaire du Figaro  et comme par hasard membre du groupe d’amitié France-Libye, En 2005, Patrick Ollier est épinglé par le général Rondot, alors coordinateur du renseignement. Ce dernier notera ainsi sur ses fameux  carnets, des soupçons de «compromission». Un rapport de la DST signale alors une enquête effectuée sur Ollier. En cause ? Un juteux marché libyen…

Opération de relations publiques autour de la libération de Gilad Shalit

Kiosque Courtois du samedi 22/10/2011 – L’actualité de la semaine en écrit La libération du soldat israélien Gilad Shalit (photo), après cinq ans de détention par le Hamas à Gaza, a donné lieu à un véritable emballement médiatique  concernant l’échange disproportionné entre le soldat et 1017 prisonniers palestiniens. Ce drame individuel a offert un support à la victimisation d’Israël et à la démonstration de la solidarité de la France envers l’Etat hébreu. Les défenseurs de Gilad Shalit ont même inventé le concept de soldat « franco‑israélien », comme s’il existait une armée franco‑israélienne ! Un bémol est venu du Conseil représentatif des institutions juives de France qui a critiqué la réaction du parti socialiste se réjouissant de  la libération de Shalit, mais également de celle de prisonniers palestiniens. Autrement dit, l’opération de relations publiques communautariste continue : pour le CRIF, la libération de l’otage ne doit pas servir la cause de ses ennemis !

Le CRIF félicite François Hollande

Celui que certains observateurs politiques caractérisent de « DSK de substitution » a reçu les félicitations très officielles du Conseil représentatif de la communauté des Juifs de France. Une façon pour ce lobby de mettre en avant l’engagement du désormais candidat officiel du PS aux côtés d’Israël et des juifs de France.

L’Etat modernise la saisie du patrimoine des voyous

Rien n’est plus frustrant pour un juge de devoir renoncer à saisir les biens mal acquis des voyous qu’il juge. Depuis  février et la mise en place de l’agence de gestion et de recouvrement des avoirs saisis et confisqués, les beaux jours des voyous sont terminés ! Cette agence encaisse  ainsi  200.000 euros chaque jour, grâce aux saisies d’argent liquide et de comptes bancaires. Sans compter plusieurs centaines de véhicules, et de biens immobiliers. Désormais, les délinquants sont frappés au portefeuille.

Proxénétisme : DSK de nouveau sur la sellette

Kiosque Courtois du samedi 22/10/2011 – L’actualité de la semaine en écrit On en sait un peu plus sur René Kojfer, le personnage-clé au cœur de l’affaire de prostitution lié à l’hôtel Carlton à Lille.  Il est franc-maçon et appartient à la communauté israélite du Vieux-Lille. L’increvable DSK est quant à lui de nouveau sur la sellette. Un chef d’entreprise du Pas-de-Calais et son épouse, auraient facilité les contacts entre Dominique Strauss-Kahn et certains membres du réseau de proxénètes. Une filiale du groupe Eiffage aurait réglé une large partie  – entre 12.000 et 15.000 euros – des parties fines lilloises de l’ex-directeur du FMI ainsi que ses allers-retours Washington-Lille. Un des billets d’avion porte une date amusante : le 13 mai 2011, veille de l’arrestation mouvementée du social-partouzeur.

Polémique autour du projet de loi de François Rebsamen sur le vote des étrangers

Kiosque Courtois du samedi 22/10/2011 – L’actualité de la semaine en écrit Le président du groupe socialiste au Sénat, François Rebsamen (photo) suscite la polémique. Ce proche de François Hollande va déposer un projet de loi pour ouvrir le vote aux étrangers non ressortissants de l’Union européenne et en situation régulière lors des élections municipales, cantonales et régionales. Une priorité également pour le nouveau président du Sénat, le trotskiste Jean-Pierre Bel. Martine Aubry, Nicolas Sarkozy et Eric Besson s’étaient déjà prononcés pour le droit de vote des étrangers. Il y a fort à parier qu’en 2012, après les élections présidentielles, leurs vœux ne soient promptement exaucés.

Le chiffre de la semaine

Combien coûte aux contribuables l’hébergement d’immigrés clandestins ? La réponse vient des Mureaux, cité emblématique des ravages du multiculturalisme. Depuis quelques jours, 17 familles hors la loi  en provenance de Seine-Saint-Denis sont logées dans un hôtel de la ville. Le maire des Mureaux, François Garay, a estimé que le logement d’une famille nombreuse d’immigrés coûte environ 6 000 euros par mois. En juin dernier, France Soir, avait chiffré le coût de l’immigration clandestine à 4,6 milliards d’euros. Montant qui grimpe à 30,4 milliards d’euros par an en cumulant les coûts de l’immigration légale et clandestine.

Kiosque Courtois du samedi 22/10/2011 – L’actualité de la semaine en écrit

Kiosque Courtois du samedi 22/10/2011 – L’actualité de la semaine en écrit La phrase de la semaine

« Si M. Noah était un citoyen français comme nous, il paierait ces 580.000 euros qu’il doit au fisc ». C’est ce qu’a déclaré sur RMC le journaliste Jean‑Jacques Bourdin. Quand on sait que Yannick Noah est un soutien officiel de François Hollande dans la course à l’Elysée, force est de constater que incivisme fiscal et candidature Hollande font bon ménage.

 

NOUVELLES DU MONDE

La Confédération helvétique s’apprête à renouveler son Assemblée fédérale

Les Suisses votent dimanche pour élire leurs députés. Historiquement, ces élections sont sans grande incidence sur la gestion des affaires du pays. En effet, les partis du système se partagent les sept sièges du Conseil fédéral — le gouvernement suisse — dont un seul pour le premier parti en nombre de voix, l’Union démocratique du Centre, l’UDC de Christoph Blocher et Oskar Freysinger. Cette élection pourrait cependant marquer un tournant dans la vie politique suisse car l’UDC frôle les 30 % d’intentions de vote et pourrait revendiquer un second siège gouvernemental. Le parti populiste s’emploie à faire fructifier dans les urnes les succès de ses initiatives citoyennes et de sa ligne politique nationale et identitaire.

Qui sont les « indignés » américains ?

Si l’on sait que les indignés italiens pouvaient cacher en leur sein des casseurs d’extrême gauche ceux de New‑York se révèlent être particulièrement hostiles aux Juifs et à Israël. Selon le site Israël‑Infos de nombreux manifestants brandissaient des pancartes comme « Gaza soutient l’occupation de Wall Street » où dénonçait pêle‑mêle, je cite : « Le vol de l’Amérique par les Juifs » ou « Obama comme marionnette de la communauté juive Etats‑Unienne ».

La Carinthie restreint l’accès au logement social pour les étrangers

Le Land autrichien de Carinthie, gouverné par une coalition entre populistes et conservateurs, a adopté une réforme des conditions d’accès au logement social. Désormais, tout candidat à un appartement subventionné par les pouvoirs publics devra démontrer qu’il a une connaissance au moins élémentaire de la langue allemande, soit le niveau linguistique A2. Le gouvernement fédéral et la Cour constitutionnelle autrichienne ont validé cette mesure sur le plan juridique.

La zone euro en pleine confusion

Le président français et la chancelière allemande ont indiqué dans un communiqué que la «réponse globale et ambitieuse à la crise que traverse actuellement la zone euro » pourrait « être adoptée définitivement par les chefs d’Etat et de gouvernement lors d’une deuxième rencontre au plus tard mercredi »… Un optimisme qui ne trompe personne, tant les risques d’effondrement de l’euroland n’ont paru aussi grands. Sarkozy et Merkel se retrouveront  ce soir à Bruxelles pour continuer leur jeu  de Monopoly totalement délirant.

La mort de Kadhafi ne met pas fin à la guerre civile en Libye

Kiosque Courtois du samedi 22/10/2011 – L’actualité de la semaine en écrit

C’est en tout cas ce qu’a estimé le président de l’Institut du Proche-Orient Evgueni Satanovski. « La guerre civile en Libye se poursuivra avec ou sans Kadhafi, a-t-il déclaré à l’agence Rianovosti, comme elle se poursuit en Irak avec Saddam Hussein ou sans lui, comme elle continue en Afghanistan avec ben Laden ou sans lui ».

La bonne nouvelle  de la semaine est d’ordre métapolitique, sociétal, voire civilisationnel !

La crise finale arrive ? Le monde bascule vers la barbarie post-libérale ? Mondialisme, dettes, immigration, violences urbaines, surpopulation, famine, etc. : n’ayez pas peur ! Nagez dans la France d’après comme un poisson dans l’eau grâce à « Survivre à l’effondrement économique », un manuel de survie écrit par Piero San Giorgio,  qui le dédicacera aujourd’hui  samedi de 14h à 18h, à la librairie Facta, 4 rue de Clichy, dans le 9ème

 

Kiosque Courtois du samedi 15/10/2011 – L’actualité de la semaine en écrit

Kiosque Courtois du samedi - Logo – L’actualité de la semaine en écrit

[box class=info]Le samedi, une sélection des principaux sujets de la semaine des biens connus “Bulletins de Réinformation” de Radio Courtoisie. Ce Kiosque est présenté par Henri Dubost et Catherine Noailles.

Novopress a publié dès samedi matin, en différé, l’audio de ce Kiosque Courtois dans la fenêtre “Radio Courtoisie : le bulletin de réinfo” de sa colonne de droite. Pour ceux qui préfèrent lire qu’écouter, en voici le contenu sous forme de texte enrichi d’images.[/box]

FRANCE

Kiosque Courtois du samedi 15/10/2011 – L’actualité de la semaine en écrit Aubry‑Hollande, bonnet rose et rose bonnet. Le débat télévisé entre Aubry et Hollande a montré aux Français la parfaite interchangeabilité des deux prétendants socialistes.

Les éditorialistes de la presse régionale s’en sont donné à cœur joie. Cherchant « ce qui les différencie vraiment », la Dépêche du Midi du sieur Baylet juge, je cite : que « Les postures qui sont apparues (…) tiennent davantage d’un effet de tribune pour congrès PS que d’une véritable divergence idéologique. » L’éditorialiste de l’Alsace persifle : « Les deux candidats proposent la même politique fiscale, sociale, européenne, et il faut pousser loin les investigations pour trouver des divergences autres que de forme ou de priorités. » Pour les Dernières Nouvelles d’Alsace, la complémentarité est si parfaite qu’on peut parler de complicité, je cite : « Pas de démondialisation, pas de protectionnisme, ont‑ils entonné en cœur, l’une finissant même les arguments de l’autre, et vice‑versa. Une complicité de fait, si nette qu’elle a dû ulcérer le troisième homme [Arnaud Montebourg] ». Fin de citation.

Nord Eclair enfonce également le clou : « Il y avait sur le plateau de France 2, écrit son éditorialiste, deux sociaux‑démocrates et deux Européens de stricte obédience. » Quant au Télégramme, il considère, je cite : qu’« Un nouveau couple est apparu dans la politique française. En effet, on voit mal un François président sans une Martine Premier ministre. » Fin de citation. Le hold‑up médiatique perpétré par un parti politique, le Parti socialiste, sur une chaîne publique, France 2, venant après la nauséabonde saga DSK, est apparu à de nombreux Français comme totalement insupportable.  Le débat fut un festival de propositions générales et de formules creuses, la palme revenant sans conteste à François Hollande qui a déclaré vouloir être, je cite : « le président de la victoire ».

Kiosque Courtois du samedi 15/10/2011 – L’actualité de la semaine en écrit Les deux prétendants ont naturellement joué à « Plus rassembleur que moi, tu meurs ». Si Hollande engrange les ralliements de Valls, Royal et Baylet et compte une avance de huit points sur Martine Aubry, il ne peut néanmoins envisager sereinement la victoire au second tour. La maire de Lille a en effet la haute main sur l’appareil du parti, et la mobilisation de son système clientéliste peut lui permettre de l’emporter sur son rival. L’étonnant de l’histoire est la mutation spectaculaire de Hollande, caricature du consensus mou il y a encore un an. En 2007, « Flanby », du nom de ce dessert industriel sirupeux au caramel de synthèse, n’était connu que pour une seule chose : être le « défaut » de Ségolène Royal, sa compagne de l’époque. Aujourd’hui, Ségolène pleure et Flanby rit. Une explication à ce superbe rebond : le père de François Hollande est un homme de la droite pure et dure. Bon flan ne saurait mentir.

Kiosque Courtois du samedi 15/10/2011 – L’actualité de la semaine en écritArnaud Montebourg, avec 17 % des voix au premier tour, ne donnera pas de consigne de vote pour le second tour. [NDLR : depuis l’émission de ce kiosque, Montebourg a déclaré qu’il soutiendra François Hollande au second tour, «à titre exclusivement personnel».] Sans doute déçu par les réponses très évasives que lui ont fait les deux prétendants, Montebourg a finalement fait dans le « ni ni », laissant toute latitude à ses 420.000 électeurs et qualifiant Aubry et Hollande, je cite, de « candidats (…) qui utilisent les recettes retardataires du passé par rapport à la situation extrêmement grave dans laquelle nous sommes ». Fin de citation. Sauf en ce qui concerne l’immigration sur laquelle le trio se rejoint, Aubry et Hollande, deux chantres de l’hyperclasse mondiale et du libre‑échangisme, sont à l’opposé des thèses de Montebourg. Martine Aubry est soutenue par Alain Minc, héraut de la « mondialisation heureuse » chère à Strauss-Kahn. Quant à François Hollande, il  l’est par Henri de Castries, le PDG d’Axa. Le site Françoisdesouche nous rappelle opportunément les déclarations de Hollande en 2008 : « On n’est pas là pour être simplement les protecteurs de nos concitoyens ». Avec le concept de démondialisation, Montebourg a reconnu mardi sur Europe 1, je cite : qu’« il ne s’agit pas d’une question de plus à gauche ou pas. J’ai obtenu le soutien de gens qui sont en train de partir vers l’extrême droite et je considère que ma candidature a été une forme de rempart contre le lepénisme ». Fin de citation. Marine Le Pen n’a pas attendu Arnaud Montebourg pour mettre la démondialisation et la lutte contre les privilèges de l’hyperclasse mondiale au cœur de sa campagne. La géographie du vote Montebourg recoupe d’ailleurs celle du vote Front national. Le message des Identitaires « votez, Montebourg » est également bien passé puisque les scores de l’élu de Saône-et-Loire sont particulièrement élevés à Orange et Bollène, villes proches des Identitaires, dirigées par les Bompard.

L’Etat au secours de la Corrèze endettée. Dur rappel à la réalité. En pleine euphorie électorale, l’Etat a annoncé devoir débloquer une enveloppe de 75 millions d’euros pour sept départements. Figure en tête le département de la Corrèze avec 1.400 euros de dette par habitant. Information banale me direz-vous en ces temps de banqueroute généralisée. Mais il se trouve que le président du Conseil général de la Corrèze n’est autre que… François Hollande. Un exemple sur mille de la dilapidation des finances publiques : en 2010, Hollande décide d’équiper chacun des élèves de 6e et leurs enseignants d’un iPad. Soit un total de 3.300 tablettes numériques pour un budget d’un million et demi d’euros.

Marine Le PenMarine Le Pen défie la présidente du Medef. Laurence Parisot,  présidente du Medef (et par ailleurs propriétaire de l’institut de sondages Ifop), vient de publier « Un piège bleu Marine » contre le Front national.  Ainsi que l’écrit Emmanuel Ratier dans le dernier numéro de Faits & Documents, ce livre particulièrement lamentable, façon « Marie Chantal chez les prolos », explique doctement aux ouvriers français que « voter Marine, c’est pas bien ». Pour Laurence Parisot, tenante du libéralisme mondialisé le plus échevelé (adepte d’une France « ouverte » et « métissée »), et évidemment membre du Siècle, l’élection de Marine Le Pen entraînerait « l’effondrement immédiat de l’économie » et « une cascade très rapide de catastrophes ». Des assertions qui ne s’appuient sur aucun argument : sur les 144 pages écrites en gros caractères, la présidente du Medef n’a été capable de pondre qu’une vingtaine de page sur l’économie. Le co-auteur de ce livre semble être (sous pseudonyme) une certaine Rosine Lapresle-Tavera qui avait défrayé la chronique en janvier 2009, apparaissant, via sa société de conseil Elzévir, comme la salariée la mieux payée du Medef, avec 25.000 euros par mois pour un simple mi-temps. Pour discuter de ce « Piège bleu Marine », la présidente du Front national a proposé un débat public à la patronne du Medef, qui l’a décliné.

Nouveau ralliement à Marine Le Pen. L’avocat Karim Ouchikh, ancien maire adjoint de Gonesse dans le département du Val‑d’Oise et membre du Parti socialiste jusqu’au début des années 2000, vient de rallier le Front national. Même s’il ne possède pas encore la carte du parti, M. Ouchikh a d’ores et déjà noué des contacts avec Marine Le Pen, en expliquant notamment, je cite, qu’il n’était « plus en phase avec la logique fédéraliste et pro‑européenne du PS. ».

D’après un sondage Harris pour le compte du magazine Télé Star, 73 % des Français considèrent que les journalistes de télévision sont « peu ou pas indépendants » à l’égard des responsables politiques. Les pires résultats sont obtenus par David Pujadas (Bobard d’or 2010), Claire Chazal qui a interrogé Strauss‑Kahn (tous deux membres du Siècle), et Laurence Ferrari : moins de 5 % des Français les croient indépendants. A contrario, c’est aux sites Internet d’information que les Français font le plus confiance en matière d’information politique.

Menaces sur des journalistes de France 2 après la diffusion d’une émission sur la Palestine. La diffusion sur France 2 d’une émission sur les territoires palestiniens a déclenché une polémique, obligeant la direction de la chaîne à rencontrer prochainement l’ambassadeur d’Israël et les représentants de la communauté juive en France. Le président du CRIF a jugé, je cite : « qu’a été présenté, d’un conflit complexe, une image caricaturale […], sans éviter les insinuations à la limite des théories conspirationnistes antisémites ». Le présentateur de l’émission, Etienne Leenhardt, aurait été physiquement menacé. Un groupe facebook appelant au boycott de France Télévisions a été créé, et demande que la chaine de télévision France 2 présente des excuses au nom de tout le groupe France Télévisions. Le syndicat national des journalistes a répondu, je cite : « Il n’y a aucune excuse à présenter quand un travail professionnel sérieux a été accompli » et demande au groupe France Télévisions comment il compte, je cite encore : « protéger les journalistes qui se trouvent directement menacés ».

 

MONDE

Kiosque Courtois du samedi 15/10/2011 – L’actualité de la semaine en écrit Sanglantes répression d’une manifestation copte par l’armée égyptienne. Les récentes attaques contre des églises dans le sud de l’Egypte ont provoqué la colère des chrétiens égyptiens. Ils se sont réunis dimanche pour manifester contre le nouveau gouvernement du maréchal Hussein Tantaoui. Les blindés de l’armée égyptienne ont alors foncé dans la foule, tuant vingt cinq personnes et faisant des centaines de blessés. Pour les chrétiens, la situation est bien pire que sous le régime de Moubarak, où ils pouvaient au moins compter sur la neutralité de l’armée. Depuis le prétendu « printemps arabe », les Coptes doivent faire face au harcèlement continuel des Frères musulmans, leurs églises sont saccagées, brûlées, avec dorénavant la complicité du pouvoir. Les Frères musulmans devraient être la première force politique du pays lors des élections législatives de novembre. L’article 2 de la nouvelle constitution égyptienne précise que la chariah est désormais le fondement du droit. Plus de cent mille Coptes ont fui l’Egypte depuis mars dernier. La présence chrétienne sur la terre d’Egypte, très antérieure à l’islam, est en train de disparaître sous nos yeux, alors même que les terres encore chrétiennes de la vieille Europe sont en proie à une islamisation galopante.

Kiosque Courtois du samedi 15/10/2011 – L’actualité de la semaine en écrit Refus des Etats‑Unis de détruire les plantations de pavot en Afghanistan. Lors d’un forum international, le ministre russe des Affaires étrangères a feint de s’étonner du fait que les Américains interdisent à la Force internationale d’assistance à la sécurité en Afghanistan de détruire les plantations de pavot afghan qui fournissent plus de 80% du volume mondial d’opium. Explication possible : la plus grande partie de l’héroïne afghane arrive en Europe en transitant par le Kosovo dont il enrichit le pouvoir mafieux. Washington a fait du Kosovo sa plate-forme européenne d’intervention dans la perspective désormais hautement probable d’un conflit majeur avec l’Iran. L’Afghanistan a été parmi les premiers pays à reconnaître l’indépendance du Kosovo.

Kiosque Courtois du samedi 15/10/2011 – L’actualité de la semaine en écrit L’armée grecque se prépare à acquérir 400 chars lourds américains M1 Abrahams pour 1,28 milliard d’euros. A titre de comparaison, la France a dû se contenter par souci d’économie de 140 chars lourds Leclerc. Rappelons que le total des aides apportées à la Grèce par l’Europe et le FMI a atteint la modique somme de 160 milliards d’euros…

David Cameron veut réguler les flux migratoires de la Grande Bretagne. (Ce sujet prévu n’a pas eu le temps d’être présenté à l’antenne). Sous la pression des députés de sa majorité conservatrice, le Premier ministre britannique promet de diminuer les entrées d’immigrés, et appelle les britanniques à le soutenir. Dans la foulée, David Cameron annonce une baisse de l’immigration britannique pour… 2015. Une promesse déjà faite mais non tenue : comme en France, les flux migratoires britanniques dépassent les 200 000 entrées par an.

Kiosque Courtois du samedi - L’actualité de la semaine en écritQuand les peuples votent mal, ils doivent revoter. Idem pour les parlements. Le Parlement slovaque (photo) avait eu l’impudence de rejeter mardi le renforcement du fonds européen dite « de stabilité financière » (FESF) décidé le 21 juillet par Bruxelles, en fait un fonds destiné à voler au secours des pays de l’euroland menacés de banqueroute. Inquiète, l’Union européenne a demandé mercredi à la Slovaquie d’approuver rapidement le renforcement du FESF, en soulignant son importance “cruciale” pour la zone euro. Elle a été promptement exhaussée puisque l’opposition de gauche s’est entendue jeudi avec trois partis de droite de la coalition gouvernementale, pour abonder le FESF, en échange d’élections anticipées. Deuxième pays le plus pauvre de la zone euro après l’Estonie, la Slovaquie suit actuellement une sévère cure d’austérité, dont pâtit lourdement la population. Plus de 60% de la population sont opposés à la participation de leur pays au renforcement du FESF. En Slovaquie comme en France, le système mondialiste s’assoit sur la volonté et la souffrance des peuples.

Retour à la France. Nous vous l’annoncions hier : une enseignante de Béziers s’est immolée par le feu jeudi dans la cour de son établissement. La jeune femme a succombé à ses blessures hier, en fin de journée.

Kiosque Courtois du samedi 8/10/2011 – L’actualité de la semaine en écrit

Kiosque Courtois du samedi - Logo – L’actualité de la semaine en écrit

[box class=info]Le samedi, une sélection des principaux sujets de la semaine des biens connus Bulletins de Réinformation de Radio Courtoisie. Ce Kiosque est présenté cette semaine par Jean-Yves Le Gallou.

Novopress a publié dès samedi matin, en différé, l’audio de ce Kiosque Courtois dans la fenêtre “Radio Courtoisie : le bulletin de réinfo” de sa colonne de droite. Pour ceux qui préfèrent lire qu’écouter, en voici le contenu sous forme de texte enrichi d’images et d’une vidéo.[/box]

FRANCE

* Marine Le Pen a présenté jeudi son équipe de campagne

Kiosque Courtois du samedi 8/10/2011 – L’actualité de la semaine en écrit L’homme-clé : Florian Philippot (photo). Un énarque de 29 ans, haut fonctionnaire à l’Inspection générale de l’administration du ministère de l’Intérieur, qui assurera la direction stratégique de la campagne. En 2002, Florian Philippot avait présidé le comité de soutien « grandes écoles » de Jean-Pierre Chevènement, alors candidat à la présidence de la République.

Parmi les portes-parole de la candidate, Paul-Marie Couteaux, ancien séguiniste et ancien chevènementiste, et par ailleurs patron d’émission de Radio Courtoisie. Conseiller à la laïcité, Bertrand Dutheil de la Rochère, qui en 2002 avait fait campagne pour Jean-Pierre Chevènement, décidément « pépiniériste » du mouvement frontiste. Parmi les « anciens », Bruno Gollnisch occupera le poste-clé de la souveraineté et de la renégociation des traités. A noter, à la réindustrialisation, Thibaut de la Tocnaye, également patron d’émission à Radio Courtoisie. Nicolas Bay, ex-mégrétiste, sera lui en charge des questions d’immigration.

Il y aura d’autres gars de la Marine aux manettes. Louis Alliot assurera la direction opérationnelle de la campagne. L’avocat Gilbert Collard présidera le Comité de soutien. Marine a installé son état-major de campagne dans un appartement du boulevard Malesherbes.

* Conduire plutôt que manger : Nicolas Sarkozy défend les agro carburants

S’adressant au lobby betteravier, le président Nicolas Sarkozy a nié toute opposition entre production alimentaire et production énergétique d’agro carburants. Nicolas Sarkozy a même qualifié les carburants d’origine végétale de « produits propres ».

Des propos contestés par France Nature Environnement qui souligne la nocivité des agro carburants sur la souveraineté alimentaire et la biodiversité.

Un rapport publié, en juin dernier, par 10 organisations internationales dont la FAO, l’OCDE et l’OMC, établissait un lien direct entre l’augmentation mondiale de la production d’agro carburants et la flambée des prix des denrées alimentaires. Une flambée qui a provoqué de nombreuses famines à travers le monde.

* Le Monde n’a pas découvert la lune, mais seulement l’islamisation des banlieues

Le quotidien trotsko-bancaire a donné un large l’écho à une enquête commandée par l’Institut patronal Montaigne sur la forte islamisation des populations musulmanes.

Le constat est inquiétant même s’il n’est pas… nouveau. Pour Le Monde, « la République, ce principe collectif censé organiser la vie sociale, est un concept lointain ». Quant à l’islam, « il fournit repères collectifs, morale individuelle, lien social, là où la République a multiplié les promesses sans les tenir. » Bref, la croyance religieuse serait « plus structurante que la croyance républicaine ». Le constat est clair : l’islam offre une véritable identité.

* Les évêques  parlent des « points non négociables » pour les chrétiens en politique

A l’approche des élections présidentielles, la Conférence des évêques de France a proposé treize « éléments de discernement ». Ces éléments rappellent les « points non négociables » de Benoît XVI. Ainsi, on y retrouve le rejet de l’instrumentalisation de l’embryon, la différence sexuelle homme/femme qualifiée de « fondatrice et structurante » ou la prise en compte de la fin de la vie.

Et sur l’immigration ? Le texte est mi-chèvre/ mi-choux. L’église de France reste plus universaliste qu’identitaire. Les évêques refusent à la fois les restrictions nettes et l’ouverture illimitée.

Monseigneur XXIII, l’archevêque de Paris, s’est enfin risqué à définir le candidat président idéal : « Qu’il soit sérieux dans sa démarche. » a-t-il dit. Vaste programme !

* Un nouveau plan de sauvetage de la banque Dexia se met en place

L’établissement franco-belge, qui avait déjà été sauvé de justesse par l’État en 2008, est de nouveau au bord du gouffre.

La Caisse des Dépôts, ainsi que la Banque postale devraient racheter à Dexia son portefeuille de prêts aux collectivités locales françaises. Prêts dont beaucoup sont toxiques.

Un institut de défaisance sera aussi mis sur pied, comme pour le Crédit lyonnais. 125 milliards d’euros d’actifs pourris seront mis de côté pour préserver les activités de prêt et de dépôt.

L’État français apportera sa garantie à cet institut et l’État belge pourrait nationaliser ce qui resterait de Dexia. Au final une facture salée pour l’État en termes de dette. Certains analystes craignent d’ailleurs que cette garantie ne déclenche une perte du triple A français

* Parti socialiste, parler pour ne rien dire, c’est toujours occuper l’espace médiatique.

Le premier tour des primaires socialistes aura lieu dimanche. Le troisième débat médiatique entre les six prétendants a eu lieu mercredi dernier. De l’art de parler pour ne rien dire. Car les six candidats défendent le même programme politique, à savoir les « 30 engagements pour 2012 » sur lesquels le parti socialiste s’est mis d’accord. Les médias ont été ravis de monter en épingle les différences de détail et de personnalité qui séparent les prétendants socialistes. En revanche, les journalistes se sont gardés d’interroger les socialistes sur leur programme de manière critique.

* Le chiffre de la semaine : c’est 24 000

Cette année, l’enseignement catholique a fait sa rentrée avec 6 000 enseignants en moins et 24 000 élèves de plus.

Selon Eric de Labarre, secrétaire général de l’enseignement catholique, c’est un « chiffre record » qui n’avait pas été atteint depuis 1991.

* Le meurtrier présumé d’un passager du métro retrouvé

La police a arrêté mardi soir le meurtrier présumé de l’homme qui avait courageusement secouru une jeune femme blonde, agressée dans le métro parisien.

Jeudi dernier, Rajinder Singh, Indien de 33 ans, avait payé de sa vie son geste de courage, en étant jeté sur les rails par son agresseur et électrocuté. Venu en France il y a 7 ans pour aider sa famille pauvre restée en Inde, Hindou de culture indo-européenne, il n’avait jamais posé de problème et avait toujours travaillé.

Grâce à la vidéosurveillance de la RATP, les enquêteurs sont parvenus à retracer l’itinéraire du suspect d’origine arabe, et à le retrouver dans un bar de Pigalle.

Précisons que l’avocat du coupable présumé conteste le déroulement des faits

* Même les primates et les macaques rejettent la théorie du genre

Judith Butler, une adepte très en vue de la théorie du genre
Judith Butler, une adepte très en vue de la théorie du genre

Voilà une expérience qui va donner des cheveux blancs aux tenants du « gender ». Cette théorie du genre affirme en effet  que les inégalités hommes-femmes sont construites par la société, et que notre rôle n’est pas défini par notre sexe. A l’être humain de choisir s’il veut devenir homme ou femme. Honte donc à vous, parents et grands-parents, qui osez offrir des poupées à vos petites filles ! Mais des études réalisées par des scientifiques depuis 2002 sur des singes, ont démontré que les singes femelles préféraient jouer avec une poupée ou une casserole, et les singes mâles avec des petites voitures. Et de conclure que la prédisposition des filles pour les poupées serait d’origine biologique, et que la société n’a rien à se reprocher à ce sujet.

Nouvelles internationales  

* La phrase de la semaine est de Manuel Valls

« Par ma femme, je suis lié de manière éternelle à la communauté juive et à Israël ». C’est une déclaration (vidéo ci-dessous) de Manuel Valls à la radio Judaïca Strasbourg qui ressort bien à propos avant les primaires du PS. Propos étonnants : on ne sache pas qu’Eva Joly fasse référence à son amour quotidien pour la Norvège.

* Angleterre: l’antiracisme tourne à la manipulation mentale

Anne O’Connor, une « consultante en petite enfance » très réputée en Angleterre, vient récemment de concevoir des « documents d’égalité » (sic) pour le conseil régional du Lancashire.

Quel est le but de ces documents ? Il s’agit de lutter contre les préjugés raciaux chez les enfants dès deux ans, puisque, selon la docte pédagogue, ils sont capables dès cet âge « d’exprimer des vues négatives et discriminatoires sur les couleurs de peau » ; vues que les enseignants des maternelles doivent donc « les aider à “désapprendre” ».

Et comment les enseignants peuvent ils atteindre ce but ? Le meilleur moyen pour cela est de créer chez les jeunes enfants des associations réflexes. Ainsi, « si les enfants développent des associations positives à propos des couleurs sombres, il y a d’autant plus de chances que cette attitude soit généralisée aux personnes ». Une méthode de conditionnement mental illustrée par plusieurs exemples concrets.

Ainsi, pour Madame O’Connor, il est urgent de modifier les déguisements des enfants pour mettre aux sorcières des chapeaux roses au lieu de noirs et, inversement, habiller les fées dans des couleurs sombres plutôt que dans leurs habituelles teintes pastel. Il faut également donner aux enfants du papier à dessiner d’une couleur autre que le blanc. Boîtes de peintures et crayons de couleur doivent pour leur part couvrir « la gamme complète des couleurs de peau », en reflétant la diversité de l’espèce humaine.

Enfin, les maîtresses doivent, je cite : « Etre économes avec la vérité » quand les élèves leur demandent leur couleur préférée, et répondre systématiquement « noir » ou « marron ».

* La Gay Pride interdite à Belgrade

En 2009, la manifestation exhibitionniste homosexualiste avait été annulée au dernier moment par les autorités serbes.

En 2010 elle avait eu lieu mais avait entraîné de violentes contre-manifestations qui avaient causé plus de 150 blessés.

La Gay Pride 2011 devait avoir lieu cette fin de semaine; mais a finalement été interdite, le gouvernement serbe mettant en avant l’impossibilité d’assurer la sécurité des activistes homosexualistes.

* Accord discret entre la Turquie et l’Union Européenne

Un accord-clef entre la Turquie et la commission européenne a été signé en toute discrétion le 28 septembre dernier. Cet accord prévoit que des experts turcs seront détachés auprès de la Commission européenne. Dans un communiqué envoyé aux députés européens, le ministre des affaires étrangères turc est on ne peut plus clair, je cite : « En d’autres termes, les Turcs vont avoir un rôle dans la formation des futures politiques et législations européennes. ».

* Goldman Sachs pronostique une forte récession aux États-Unis et dans l’Union européenne

Une opinion partagée par Jacques Attali pour qui le gouvernement français sera contraint de prendre des mesures impopulaires, quel que soit le vainqueur de l’élection présidentielle de 2012.

* Le chiffre de la semaine : 100 000

100 000 comme le nombre de chrétiens coptes qui ont fui l’Egypte depuis la soi-disant « révolution démocratique » selon l’Union égyptienne des droits de l’homme.

* Libye : le CNT annonce un nouveau gouvernement provisoire

Le président du Conseil national de transition libyen, Moustapha Abdeljalil, a annoncé la formation d’un nouveau gouvernement provisoire jusqu’à la chute de Syrte, un des derniers territoires des partisans du colonel Kadhafi. Il s’est également engagé à organiser des élections huit mois après la fin des combats.

Cette annonce intervient après l’échec des discussions sur la formation d’un gouvernement.

* Et maintenant la bonne nouvelle de la semaine

La bonne nouvelle de la semaine jour est historique : nous avons célébré hier le quatre-cent quarantième anniversaire de la victoire de Lépante, le 7 octobre 1571.Victoire au cours de laquelle la flotte de la Sainte Ligue a anéanti la flotte ottomane. La Sainte Ligue avait été constituée quelques mois plus tôt par le pape Saint Pie V et réunissait Venise, l’Espagne des Habsbourg, la république de Gêne, le duché de Savoie, Naples, la Sicile, et les Etats pontificaux, ainsi que les chevaliers de Malte et l’ordre des Hospitaliers. La victoire de L’Europe héroïque et identitaire à Lépante constitua un coup d’arrêt durable à l’expansionnisme musulman.

La Bataille de Lépante - Paul Véronèse (1572)
La Bataille de Lépante – Paul Véronèse (1572)

 

Kiosque Courtois du samedi 1/10/2011 – L’actualité de la semaine en écrit

Kiosque Courtois du samedi 1/10/2011 – L’actualité de la semaine en écrit

[box class=info]Le samedi, une sélection des principaux sujets de la semaine des biens connus Bulletins de Réinformation de Radio Courtoisie. Ce Kiosque est présenté par Henri Dubost et Catherine Noailles.

Novopress a publié dès samedi matin, en différé, l’audio de ce Kiosque Courtois dans la fenêtre “Radio Courtoisie : le bulletin de réinfo” de sa colonne de droite. Pour ceux qui préfèrent lire qu’écouter, en voici le contenu sous forme de texte enrichi d’images et d’une vidéo.[/box]

FRANCE

Kiosque Courtois du samedi 1/10/2011 – L’actualité de la semaine en écrit Scandale Hortefeux : une affaire dans l’affaire Karachi. En fin de semaine dernière, Le Monde révélait le contenu d’une conversation téléphonique en date du 14 septembre entre Brice Hortefeux et Thierry Gaubert, laissant penser qu’avant même que le procès-verbal d’audition ne soit versé au dossier, Hortefeux était informé des déclarations à la police de la princesse Hélène de Yougoslavie, l’épouse de Gaubert. Ce dernier, un proche de Sarkozy, a été mis en examen le 21 septembre par le juge van Ruymbeke dans le cadre de l’affaire de corruption présumée lors de la présidentielle de 1995, dite affaire Karachi. « Elle balance beaucoup apparemment, Hélène », disait entre autre Hortefeux à Gaubert. Hortefeux  a avancé qu’il s’était fondé sur des « rumeurs journalistiques », une explication aussi tordue que celle des « Auvergnats », puisqu’aucun journal n’avait encore publié la nouvelle de la déposition de l’épouse de Gaubert. Le parquet de Paris avait donc décidé d’ouvrir une enquête préliminaire pour «violation du secret professionnel et recel». Brice Hortefeux a été entendu vendredi matin dans les locaux de la PJ des Hauts-de-Seine d’où, selon ses termes, il est ressorti « soulagé ».

Les syndicats de magistrats jugent que cette procédure est un leurre et que Hortefeux ne risque rien, puisque le Parquet est sous tutelle de l’exécutif et que la Direction centrale de la police est peu susceptible de se mettre en cause elle-même pour la fuite présumée. Cette enquête préliminaire ne serait donc pour eux qu’une façon de déminer la polémique lancée par un communiqué de l’Elysée en date du 22 septembre, après la mise en examen de Nicolas Bazire, (autre proche de Sarkozy dont il était témoin lors du mariage avec Carla Bruni), communiqué dans lequel la présidence assure, je cite, que : « le nom du chef de l’Etat n’apparaît dans aucun des éléments du dossier, et n’a été cité par aucun témoin ou acteur de ce dossier ». Une affirmation qui laisse supposer que l’Elysée a pris connaissance du dossier, ce qui est illégal. Les familles des victimes de l’attentat de Karachi ont par ailleurs porté plainte contre Brice Hortefeux pour « subornation de témoin » et « entrave à la manifestation de la vérité ». Pour leur avocat, Me Olivier Morice, Brice Hortefeux a poussé son ami Thierry Gaubert à exercer « des pressions et des menaces » sur son épouse pour qu’elle « revienne sur son témoignage » devant les enquêteurs. Le même Brice Hortefeux est également menacé par une autre procédure, une citation directe devant le tribunal correctionnel pour « menaces et intimidation ». Selon le Nouvel observateur, il aurait parlé de « fracasser » l’avocat des familles de victimes de l’attentat de Karachi. Rappelons qu’Hortefeux est actuellement pressenti pour être le directeur de la campagne présidentielle du possible candidat Sarkozy. Le scandale Karachi pue décidément par tous les pores, jusqu’au sommet de l’Etat.

Kiosque Courtois du samedi 1/10/2011 – L’actualité de la semaine en écrit Pour près de trois-quarts des Français, les politiciens du système sont des ripoux. 72 % des Français estiment que les élus et dirigeants politiques sont « plutôt corrompus », contre 19 % d’un avis contraire, selon un sondage TNS‑Sofres publié mercredi sur Canal+. Le candidat à l’investiture socialiste François Hollande (photo), invité à commenter ce sondage, a déclaré le comprendre, je cite : « à la lumière des scandales révélés ces dernières semaines », ajoutant néanmoins qu’il « ne le partage pas ». Quand on lui demande si les hommes politiques français sont corrompus, le député de Corrèze répond ainsi clairement « non ». Une autosatisfaction de ravi de la crèche, dans le droit fil de la « normalité » d’un parti pourri par les scandales Baylet, Guérini, Navarro, Pupponi (par ordre alphabétique), parallèlement à la nauséabonde saga DSK naturellement.

Kiosque Courtois du samedi 1/10/2011 – L’actualité de la semaine en écrit La gauche obtient la majorité absolue au Sénat. Un résultat historique, car c’est la première fois que la gauche va diriger la Haute Assemblée. Une victoire somme toute logique. En effet, la gauche dirige la majorité des départements, la quasi-totalité des régions et de nombreuses grandes villes. Or les sénateurs sont élus… par des élus. A noter que les communistes, qui ne pèsent rien dans l’opinion publique, y disposeront d’un groupe. L’une des premières réactions au passage à gauche du Sénat fut celle de Martine Aubry, qui s’est réjouie de pouvoir enfin mettre en œuvre le droit de vote pour les étrangers. Celui‑ci avait en effet toujours été bloqué par la Haute Assemblée. Pour SOS Racisme, cette victoire de la gauche représente, je cite : « un espoir » de voir adopter le droit de vote des étrangers. Des réactions qui témoignent de la mutation politique de la gauche. Les étrangers constituent dorénavant la nouvelle base électorale d’un Parti socialiste qui a visiblement renoncé à représenter les classes populaires.

Journée de grève, le 27 septembre, dans l’éducation nationale. Avec un taux de participation situé entre 30% selon le ministère et 50% selon les syndicats Pour la première fois, les syndicats de l’enseignement privé appelaient eux aussi à la grève. En ligne de mire de la colère des professeurs : les suppressions de postes et l’application du principe de non renouvellement d’un fonctionnaire sur deux partant à la retraite.

L’association SOS Education fait remarquer (vidéo ci-dessous) qu’en 30 ans, le budget de l’Education nationale s’est accru de 60 milliards d’euros, en euros constants, alors même que l’on compte 600.000 élèves en moins ; que pour abriter les administratifs de l’Education nationale, ce que Claude Allègre avait en son temps appelé le « mammouth », il faudrait construire 10 tours Montparnasse ; et que le nombre actuel de professeurs permettrait théoriquement de faire des classes de moins de 15 élèves, alors qu’elles sont dans les faits de plus de 30. Les syndicats de gauche n’ont pas remis en cause le dogme du collège unique, n’ont pas voulu s’interroger sur l’aptitude supposée des enseignants à gérer des problèmes d’ordre ethnique dont le pouvoir politique se défausse sur eux,  pas plus qu’ils ne se sont posés la question de l’autorité du professeur, dans une société dont la faillite morale est patente. Une société finalement à leur image.

Soseducation

Kiosque Courtois du samedi 1/10/2011 – L’actualité de la semaine en écritMarine Le Pen affirme être sur écoute. « Ça fait très longtemps. J’en ai eu la démonstration : des gens viennent me dire la teneur exacte de la conversation que j’ai tenue, au détail près » a déclaré hier la présidente du Front national sur iTélé. Pourquoi ne porte‑t‑elle pas plainte ? « Et comment voulez‑vous que je le prouve ? » a répondu Marine Le Pen. « Je suis dans l’opposition moi, je n’ai pas tous les moyens que peuvent avoir un certain nombre de personnes ». Interrogée sur d’éventuelles démissions de responsables impliqués dans le scandale des écoutes téléphoniques illégales du Monde, Marine Le Pen a fait observé, je cite : « quil va y avoir des élections, les Français doivent arrêter de se faire marcher dessus, ils doivent redresser la tête », ajoutant, je cite encore : « Le gouvernement de l’exemplarité : voilà ce que les Français doivent exiger en 2012 et évidemment, ça va être difficile de trouver cela et au PS et à l’UMP ». Fin de citation.

Nouveau ralliement à Marine Le Pen. Un républicain de gauche, qui avait fait campagne pour Jean‑Pierre Chevènement en 2002, a annoncé mardi qu’il ralliait le Front national. Bertrand Dutheil de La Rochère, qui estime que le parti de Marine Le Pen représente la seule alternative républicaine, a été immédiatement exclu du parti chevènementiste. Il a répondu au « Ché », qui faisait part de sa tristesse, qu’il ne voulait pas être contraint de voter, je cite : « pour un quelconque Bébé Delors ».

Arnaud MontebourgLa démondialisation prônée par Arnaud Montebourg (photo), l’un des candidats à la candidature socialiste, n’a décidément bonne presse ni à gauche, ni chez les écolos. « Idée ringarde » pour Manuel Valls, autre candidat à la candidature – qui vient par ailleurs de déclarer être lié, je cite : « de manière éternelle à Israël ». « Fausse bonne idée » pour le cosmopolite Daniel Cohn‑Bendit, pour lequel je cite : « l’espace national n’est pas un espace économique viable ». Montebourg, qui a piqué ses idées dans le programme du Front national, se garde d’ailleurs d’aller jusqu’au bout de la logique de la démondialisation, laquelle exige l’inversion des flux migratoires, autrement dit la relocalisation des peuples sur leurs aires culturelles de souche.

Kiosque Courtois du samedi 1/10/2011 – L’actualité de la semaine en écrit Pour Kemi Seba, « L’Afrique a besoin de tous ses exilés ». Kemi Seba (photo) s’est fait connaître en France en fondant la Tribu Ka, groupe d’auto‑défense de la communauté noire prônant le retour des Africains sur la terre d’Afrique, le développement séparé et le refus du métissage. L’identitaire panafricaniste  a décidé de quitter l’Europe début 2011 pour rentrer dans son pays, le Sénégal, afin de contribuer, je cite : « au développement de son peuple ».  Dans un entretien exclusif à l’agence Novopress publié le 26 septembre, Kemi Saba appelle une nouvelle fois à un retour vers « l’Afrique-mère » des Africains émigrés en Europe afin de développer leur terre d’origine. Une position curieusement peu relayée par les partis patriotes et nationalistes européens qui pourrait voir en lui un allié objectif.

 

MONDE

Selon le quotidien en ligne américain WorldTribune, en Syrie, l’administration Obama traite directement et prioritairement avec la confrérie des Frères musulmans. Le « Parti de la réforme », l’une des composantes de l’opposition démocratique syrienne, a publiquement protesté contre ces rencontres américano‑islamistes qui vont à l’encontre de l’établissement d’une démocratie pluraliste laquelle, je cite : « donnerait leur place aux importantes minorités alaouite, chrétienne et kurde ». Washington a par ailleurs multiplié les déclarations dans la tonalité de sa politique systématique d’ingérence dans les régimes arabes d’inspiration laïque, lesquels garantissent les libertés de leurs minorités religieuses. Pour les Etats‑Unis, il s’agit manifestement de renforcer l’épouvantail islamiste sur l’ensemble de l’aire arabo‑musulmane dans l’optique d’un choc des civilisations qui précipiterait le monde dans un conflit de haute intensité, seul susceptible de maintenir les Etats‑Unis dans leur rang d’hyperpuissance.

Kiosque Courtois du samedi 1/10/2011 – L’actualité de la semaine en écrit Une victoire des femmes en terre d’islam. Le roi Abdallah Arabie Saoudite vient en effet de leur accorder le droit de vote. Elles sont également admises à « siéger » à l’assemblée consultative, mais uniquement par téléconférence. Elles ne pourront toujours pas conduire une voiture ou voyager seules, sans parler naturellement du port obligatoire du voile ou des mariages forcés. Nos « chiennes de garde » ont encore du boulot à l’export en terre d’islam…

En Egypte, les élections législatives pourraient voir la victoire des Frères musulmans. Selon un récent sondage, 35% des Egyptiens soutiennent la confrérie islamiste des Frères musulmans. Ils sont également 58% à ne vouloir élire qu’un président musulman. Plus des trois quarts des Egyptiens estiment que la relation entre chrétiens et musulmans n’est pas problématique, alors même que les chrétiens coptes, qui représentent près de 10% de la population, sont la cible régulière de violences liées à leur religion. Interdits depuis 1954, les Frères musulmans sont considérés comme la force politique la mieux organisée du pays. Après la chute du président Moubarak, la confrérie a formé un parti politique légal pour pouvoir participer aux élections de novembre prochain.

Quand vous lisez que l’Union européenne promet « une aide massive » afin de, je cite : « résorber le chômage, rétablir les équilibres au niveau du développement régional et stimuler la relance économique », vous applaudissez des deux mains. Oui, mais lisez jusqu’au bout : cette « aide massive » va être octroyée… à la Tunisie. Alors même que le chômage a continué d’augmenter en France (+4,3% sur un an)  Une  annonce qui devrait ravir les millions de Français qui vivent au-dessous du seuil de pauvreté.

Kiosque Courtois du samedi 1/10/2011 – L’actualité de la semaine en écrit Nous terminerons par un hommage à deux éminents historiens récemment décédés. Lucien Jerphagnon, membre fondateur du Centre international d’études platoniciennes et aristotéliciennes d’Athènes, et François-Georges Dreyfus (photo), tous deux collaborateurs réguliers de la Nouvelle Revue d’Histoire, dirigée par Dominique Venner. Né dans une famille juive alsacienne, François‑Georges Dreyfus s’était converti au protestantisme dans les années 1950. Gaulliste, maurassien, auteur entre autre d’une iconoclaste « Histoire de Vichy », François-Georges Dreyfus était par ailleurs patron d’émission à Radio Courtoisie.

Kiosque Courtois du samedi 24/9/2011 – L’actualité de la semaine en écrit

Kiosque Courtois – L’actualité de la semaine en écrit

[box class=info]Le samedi, une sélection des principaux sujets de la semaine des biens connus Bulletins de Réinformation de Radio Courtoisie. Ce Kiosque est présenté par Henri Dubost assisté cette semaine de Cécile Lorrain et Marc Rocher.

Novopress a publié dès samedi matin, en différé, l’audio de ce Kiosque Courtois dans la fenêtre “Radio Courtoisie : le bulletin de réinfo” de sa colonne de droite. Pour ceux qui préfèrent lire qu’écouter, en voici le contenu sous forme de texte enrichi d’images.[/box]

FRANCE

Kiosque Courtois du samedi 24/9/2011 – L’actualité de la semaine en écrit Alors que la campagne pour la prochaine présidentielle est quasiment ouverte, l’affaire Karachi pourrait plomber l’UMP et le probable candidat Sarkozy

Dans le cadre de l’enquête sur la vente de sous‑marins à Karachi en 1995, le juge Van Ruymbeke vient en effet de mettre en examen deux proches du chef de l’Etat, Nicolas Bazire et Thierry Gaubert. Ce dernier est le frère de Patrick Gaubert, ancien président de la LICRA. Bazire et Gaubert sont suspectés d’avoir participé au financement occulte de la campagne présidentielle d’Edouard Balladur en 1995, grâce à des rétro‑commissions versées lors de contrats d’armement avec le Pakistan. Le compte de campagne de Balladur aurait ainsi enregistré une entrée de quinze millions de francs en espèces, somme que son gestionnaire peine à justifier. Malgré l’avis défavorable des rapporteurs, ces extravagants comptes de campagne avaient été validés par le conseil constitutionnel, à la demande de son président de l’époque, le socialiste Roland Dumas.

Les médias, jusqu’à présents fort discrets sur l’affaire, parlent dorénavant de « Karachigate »

L’affaire ne date pourtant pas d’hier. Dès 1996, le journal Le Monde évoquait l’existence de rétro-commissions. Le scandale avait été aussitôt étouffé. A partir de 2009, des témoins affirment qu’une partie de l’argent versé au réseau Takieddine serait revenue en France et aurait financé la campagne d’ Edouard Balladur pour l’élection présidentielle de 1995 à hauteur de 10,25 millions de francs[].

L’affaire prend un tour dramatique en 2002 avec l’assassinat à Karachi de onze ingénieurs français spécialistes de l’armement

Les juges Bruguière et Ricard attribuent un peu trop rapidement l’attentat à Al-Qaida. En 2009, les juges Trévidic et Jannier abandonnent la piste islamiste au profit de la piste politico-financière que nous venons d’évoquer. Une explication naturellement démentie par Édouard Balladur et qualifiée de « grotesque » par Nicolas Sarkozy. Parallèlement à Gaubert et Bazire, le juge Van Ruymbeke vient également de mettre en examen le franco-libanais Ziad Takkiedine, un spécialiste des contrats d’armements. Takieddine mentionne explicitement le partage de commissions entre chiraquiens et sarkozystes. Alors ministre du budget, Nicolas Sarkozy aurait autorisé la création de Heine, société écran luxembourgeoise qui faisait transiter les rétro‑commissions sur les ventes de sous‑marins au Pakistan. La police luxembourgeoise rapporte, je cite, que « Les accords sur la création (de Heine) semblaient venir directement du Premier ministre Balladur et du ministre des Finances Nicolas Sarkozy ». L’Elysée a vivement réagi jeudi, dénonçant, je cite : « calomnie et manipulation politicienne ».

Procès Chirac : dans le plus pur style république bananière

Kiosque CourtoisComme on pouvait s’y attendre, malgré les lourdes charges pesant contre lui, le parquet a demandé une relaxe générale en faveur de l’ancien président de la République. Chef de l’Etat de 1995 à 2007, Jacques Chirac était poursuivi en sa double qualité de maire de Paris (de 77 à 95) et président de l’ex‑Rassemblement pour la République (RPR) dans deux affaires d’emplois présumés fictifs. Avec tristesse et humour, l’avocat de la partie civile, Maître Jérôme Karsenti, déclarait quelques jours avant la demande de relaxe, je cite : « J’avoue que je serais agréablement surpris s’il y avait des réquisitions aux fins de condamnation ». Sans commentaire.

Le déficit commercial de la France devrait avoisiner les 75 milliards d’euros en 2011, selon le secrétaire d’Etat au Commerce extérieur, Pierre Lellouche.

C’est 20 milliards de plus que le déficit historique de 2008. La dernière année d’excédent remonte à 2003. La facture énergétique et l’euro fort peuvent expliquer en partie ces résultats alarmants, mais aussi le libre échange et la concurrence déloyale des pays émergents. A elle seule, la Chine est responsable de 30% de notre déficit. La politique actuelle de soutien à l’export favorise principalement les grands groupes, au détriment des PME. Selon la Cour des comptes, dix entreprises, qui représentent 5% des exportations, bénéficient de 85% des aides à l’export. Pour le Front national, notre pays ne pourra retrouver sa compétitivité que par le rétablissement de ses barrières douanières et le retour à sa souveraineté monétaire, donc la sortie de la zone euro, deux mesures auxquelles l’UMPS est viscéralement opposée

18,2 milliards d’euros : c’est le déficit de la Sécurité sociale pour 2011, selon le gouvernement

La branche maladie reste la plus déficitaire. Le gouvernement souhaite réduire le déficit par des plans de rigueur drastiques. Selon l’UFC Que Choisir, la part des dépenses couvertes par la Sécu a atteint l’an dernier son niveau le plus bas depuis 1973. Alain Bazot président de l’association estime, je cite : « à 2,3 milliards d’euros entre 2004 et 2010 le transfert de charges de l’État vers les usagers ou leur complémentaire ». Selon l’Institut français de recherche sur les administrations publiques (Ifrap), le budget alloué à l’AME (prise en charge intégrale des dépenses maladie des clandestins) est à minima de 670 millions d’euros annuels et de 6 milliards d’euros pour la CMU.

« Les esprits sont tellement désinformés par le pouvoir et les économistes du pouvoir que nous allons vers de plus en plus d’Etat et de moins en moins de prospérité ».

C’est ce qu’a déclaré l’économiste Philippe Simmonot (photo) dans un entretien sur l’avenir de la zone euro accordé aux Nouvelles de France.

Selon M. Simmonot, l’éclatement de la zone euro est inévitable et les mesures prises par les « pompiers pyromanes », c’est‑à‑dire les banques centrales et les gouvernements, ne font que rendre la sortie de crise plus difficile.

Kiosque Courtois du samedi 24/9/2011 – L’actualité de la semaine en écrit« On ne peut pas exclure que certaines banques auront besoin de l’aide de l’Etat. La Commission européenne s’y prépare et le contrôlera. Il faut surtout penser au soutien du public et à la cohésion sociale ».

C’est ce que vient de déclarer Michel Barnier (photo), Commissaire européen au Marché intérieur et aux Services. En clair, ce sont les citoyens qui vont, comme en 2008, payer pour la dette des banques, ce qui signifie une nouvelle aggravation de la dette publique et de nouveaux impôts et taxes en perspective.

Kiosque Courtois du samedi 24/9/2011 – L’actualité de la semaine en écritFlorian Philippot, ancien élève de l’ENA, fait son entrée dans l’’équipe de campagne de Marine Le Pen

Agé de 29 ans, M. Philippot est depuis deux ans membre du corps d’inspection du ministère de l’intérieur, où il côtoie entre autres Jean‑Yves Le Gallou. Florian Philippot a un passé de souverainiste de gauche. En 2002, il a présidé le comité de soutien « grandes écoles » de Jean‑Pierre Chevènement, alors candidat à la présidence de la République. De même que Paul‑Marie Coûteaux, lui aussi soutien de Chevènement en 2002, il a donc rallié Marine Le Pen, dont il devient le directeur de campagne. De quoi renforcer la crédibilité du programme du Front national et asseoir son orientation populaire. Lors d’une réunion de campagne, Marine Le Pen s’est attaqué aux banques, pourfendant, je cite : « l’économie des spéculateurs et des tricheurs » et prônant une séparation des banques de dépôt des banques d’affaires ainsi qu’une « nationalisation partielle et temporaire » des banques de dépôt.

 

MONDE

Les Pays‑Bas durcissent leur législation sur l’immigration

Il faudra désormais que tout immigré qui veut obtenir la nationalité néerlandaise prouve qu’il ne menace pas l’ordre public, qu’il gagne suffisamment sa vie, et qu’il a renoncé à sa nationalité d’origine. La naturalisation ne sera possible qu’au bout de cinq ans contre trois ans aujourd’hui, et elle sera soumise à un strict examen de connaissance de la langue néerlandaise. La politique de regroupement familial des immigrés sera largement restreinte, et désormais réservée aux enfants mineurs ou aux conjoints. L’immigration clandestine va devenir un délit passible de 3.800 euros d’amende ou d’une peine de prison. En échange de son soutien au gouvernement de centre droit, Geert Wilders, le chef du parti populiste PVV avait exigé ces mesures contre l’immigration.

Kiosque Courtois du samedi 24/9/2011 – L’actualité de la semaine en écritEn visite en Allemagne, le président turc Abdullah Gül (photo) a évoqué pour la première fois le fait que la Turquie pourrait ne pas entrer au sein de l’Union européenne

Selon M. Gül, la Turquie se plierait au fait de ne pas devenir membre de l’Union Européenne, je cite : « Si les habitants d’un seul de ses pays ne veulent pas de nous et considèrent la Turquie comme un poids ». Rappelons que, selon un sondage présenté en janvier 2010 à Ankara, 64% des Français restent opposés à l’adhésion de la Turquie à l’Union européenne. Sur la période 2007‑2013, l’Union européenne a déjà versé quelque 5 milliards d’euros à Ankara au titre de la « préadhésion », ce qui représente pour le contribuable français une facture de 887 millions d’euros. Ceci en pure perte puisqu’un rapport de la Cour des comptes européenne déplore que, je cite : la Commission de Bruxelles « Ne dispose pas des informations nécessaires pour démontrer l’efficacité de l’aide de préadhésion »…

La Libye, vaste supermarché des armes

C’est un sujet de forte inquiétude pour la coalition occidentale qui mène la guerre en Libye pour le compte du CNT, le Conseil national de transition. De nombreuses quantités d’armes conventionnelles circulent depuis l’ouverture des dépôts d’armements libyens et la fourniture par l’Otan aux rebelles du CNT. La Libye est ainsi devenue un supermarché pour tous ceux qui ont besoin d’armes : affairistes, tribus, et intermédiaires d’Al‑Qaïda au Maghreb islamique.

Le ministre russe des finances envisage une intervention pour sauver la zone euro

Alors que la zone euro est rongée par la crise de la dette, les pays à fortes réserves de change proposent de prêter des devises aux pays européens les plus endettés. Ainsi, Alexei Koudrine, ministre russe des finances, a jugé que l’intervention de son pays était très probable. Bien évidemment, cette aide se ferait « sous certaines conditions » et la Russie va mettre un certain nombre de sujets sur la table. Notamment l’accélération notable des négociations pour son adhésion à l’OMC.

Le Parlement grec vote une subvention de douze millions d’euros pour la construction d’une grande mosquée à Athènes

Alors que la Grèce est en pleine crise, on apprend qu’une subvention publique de douze millions d’euros a été votée par les députés grecs pour la construction d’une très grande mosquée à Athènes, sous la pression de l’Union des musulmans de Grèce qui a organisé depuis plusieurs mois une série de provocations par des prières massives dans les rues d’Athènes.

La situation des chrétiens s’est détériorée dans l’Irak « libéré » par les Etats‑Unis

Une délégation de l’association Fraternité en Irak a séjourné pendant deux semaines à Mossoul et à Kirkouk durant l’été. Un de ses membres décrit les épreuves endurées par la minorité chrétienne face à la violence qui sévit dans le Kurdistan irakien. 70% des chrétiens d’Irak ont quitté leur pays depuis la guerre de 2003. A Mossoul, il ne reste plus que 8% des chrétiens d’avant la guerre. Ils font face à la peur constante de l’attentat et de l’enlèvement. Et quand ils fuient les violences, leurs maisons sont souvent pillées, et ils ne peuvent plus rentrer chez eux. Saluons donc le travail de ces jeunes gens courageux, qui ont convoyé 368 kg de médicaments à Kirkouk cet été. Ils témoignent de la fraternité des chrétiens de France à l’égard des chrétiens d’Irak restés chez eux malgré leurs souffrances

« La Russie est plus européenne que d’autres pays européens »

Nous terminerons par cette déclaration du représentant permanent de la Russie auprès de l’OTAN, Dmitri Rogozine. Au journaliste du Figaro qui l’interrogeait sur le caractère européen de la Russie, M. Rogozine a rappelé une évidence. Alors que des pays comme la France et l’Allemagne sont de plus en plus dénaturés par l’immigration extra‑européenne, la Russie veille à maintenir son indépendance et ses valeurs culturelles.

Kiosque Courtois du samedi 24/9/2011 – L’actualité de la semaine en écrit
Affiche en faveur de la natalité dans le métro de Moscou

 

Kiosque Courtois du samedi 17/9/2011 – L’actualité de la semaine en écrit

Kiosque Courtois du samedi 17/9/2011 – L’actualité de la semaine en écrit

[box class=info]Le samedi, une sélection des principaux sujets de la semaine des biens connus Bulletins de Réinformation de Radio Courtoisie. Ce Kiosque est présenté par Jean-Yves Le Gallou qui remplace aujourd’hui Henri Dubost.

Novopress a publié dès ce samedi matin, en différé, l’audio de ce Kiosque Courtois dans la fenêtre “Radio Courtoisie : le bulletin de réinfo” de sa colonne de droite. Pour ceux qui préfèrent lire qu’écouter, en voici le contenu sous forme de texte.[/box]

Rebond de la crise financière, rififi à l’UMPS, dynamisme des mouvements populistes, gesticulations internationales, remous entre l’Egypte et Israël,… voici la chronique d’une semaine ordinaire.

Rebond de la crise financière

Durant toute la semaine les bourses ont été chahutées. Il faut dire que les nouvelles inquiétantes se sont accumulées :

– Démission du chef économiste de la Banque centrale européenne ; l’Allemand Jürgen Starck a ainsi voulu marquer son désaccord avec le rachat par la BCE d’emprunts d’Etat détenus par les banques.

– Nouvelles grèves et manifestations en Grèce contre le plan d’austérité.

– Déclaration du ministre allemand de l’économie, le libéral Philip Rösler, n’excluant plus une faillite ordonnée de la Grèce, pour sauver l’euro.

– Dégradation par l’agence Moodys des notes de la Société Générale et du Crédit agricole. Mise sous surveillance négative de la BNP.

Les roucoulades économiques Sarkozy-Merkel et les engagements du patron de la BCE ont un peu calmé la situation… mais pour combien de temps ?

En tout cas l’indépendance de l’Europe a souffert avec les propositions chinoises d’achat de la dette en échange de nouvelles concessions commerciales. Et la participation du secrétaire au Trésor américain au sommet européen de Wroclaw en Pologne. C’est l’incendiaire qui propose ses services aux pompiers…

Kiosque Courtois du samedi 17/9/2011 – L’actualité de la semaine en écrit Rififi à l’UMPS

A quelques mois de l’élection présidentielle la bataille de boules puantes a commencé.

L’étrange Robert Bourgi, un libanais chiite, a fait des révélations fracassantes sur les mallettes africaines de Chirac et Villepin. Révélations évidemment démenties par les intéressés. En tout cas, un lancement en fanfare pour le dernier livre de Pierre Péan : « La République des mallettes. »

Si la Chiraquie en prend pour son grade, le clan Balladur-Sarkozy n’est pas en reste

Dans le cadre de l’instruction sur l’attentat de Karachi le juge Van Ruymbeke a mis en examen le milliardaire Ziad Takieddine.

Cet homme d’affaires libanais, proche de l’UMP, aurait servi d’intermédiaire dans une vente de sous-marins au Pakistan, dans les années 90, avec à la clef 33 millions d’euros de rétro commissions occultes. Thierry Gaubert, un neuilléen proche de Sarkozy, aurait accompagné plusieurs fois Takieddine dans une banque suisse pour y retirer des fonds pour la campagne de Balladur.

Il n’est pas exclu que cette dernière affaire soit suffisamment explosive pour qu’on ait cherché à la dissimuler derrière un écran de fumée médiatique. Un écran de fumée qui s’appellerait Robert Bourgi…

Kiosque Courtois du samedi 17/9/2011 – L’actualité de la semaine en écrit Le PS aussi est à la fête…

Eh oui, cette fois c’est le puissant président du Conseil Général des Bouches du Rhône, Jean-Noël Guérini (photo) qui est mis en examen pour associations de malfaiteurs. Arnaud Montebourg a mis en cause Martine Aubry et déclaré : je cite «  c’est un fait unique dans l’histoire que nous ayons des élus aussi puissants qui soient accusés de telles ignominies. J’ai prié Mme Martine Aubry de prendre des mesures. Elle a refusé de le faire et elle a même protégé Monsieur Jean-Noël Guérini. » Un rafalage en règle !

Ça bouge chez les populistes

Marine Le Pen a été très présente dans les médias cette semaine. Dans la foulée de ses journées de rentrée tenues à Nice. Une occasion pour elle de recentrer son discours sur l’immigration. Et d’afficher de nouveaux soutiens : l’avocat médiatique Gilbert Collard et le souverainiste Paul-Marie Couteaux.

L’ancien patron des Renseignements généraux, Yves Bertrand, lui a aussi apporté un soutien indirect .Il a déclaré- je cite : « Ce que je souhaite, comme citoyen et comme ancien serviteur de l’Etat, c’est qu’on en finisse avec la diabolisation du FN et que Marine Le Pen puisse pleinement participer au débat public. »

Le Bloc identitaire a aussi tenu son université d’été.

Kiosque Courtois du samedi 17/9/2011 – L’actualité de la semaine en écrit Dans le Var devant 150 personnes dont beaucoup de jeunes. Invité surprise du dimanche, le députe européen italien Mario Borghezio a défini le mouvement identitaire européen comme  « la seule voie de renouveau possible pour notre continent et sa civilisation ». Arnaud Gouillon a annoncé lui qu’il arrêtait son tour de piste présidentiel. Les adhérents du Bloc identitaire seront directement consultés pour définir la position de leur mouvement à la prochaine élection présidentielle. Fabrice Robert, président des identitaires, a aussi déclaré : « Nous voulons surtout développer notre mouvement au niveau de la base. Nous préférons empêcher la création d’une mosquée que faire 2 % à une élection ! »

Terminons ce panorama…

Christine Boutin a présidé le congrès du parti chrétien démocrate à Lyon. Quant à Carl Lang, du Parti de la France, il a annoncé sa candidature à l’élection présidentielle.

Guéant promet de s’occuper de la délinquance roumaine…

Le ministre de l’Intérieur a visité les Champs-Elysées qui concentre selon la police je cite, “toutes les formes de la délinquance roumaine” à Paris : vols à la tire ou dans les distributeurs automatiques de billets de banque, cambriolages et vendeurs à la sauvette.

Selon Claude Guéant, 10 % des personnes déférées à la justice à Paris sont de nationalité roumaine, et 50 % des personnes roumaines interpellées sont mineures. Le ministre désire, je cite, « passer à la vitesse supérieure pour le retour des présumés délinquants dans leur pays d’origine. Je ne stigmatise rien ni personne, c’est une réalité judiciaire, il y a une montée très importante de la délinquance roumaine. » Fin de citation.

Evitons effectivement de stigmatiser les Roumains : d’abord parce la vérité oblige à dire qu’il s’agit généralement de Roms. Et qu’ensuite ce n’est pas le gouvernement roumain qui s’oppose au retour au pays des mineurs délinquants mais le Conseil constitutionnel français !

Les dernières doses du vaccin H1N1 vont être détruites

La destruction des doses périmées est prévue pour fin novembre. Pour rappel, le gouvernement avait acheté 94 millions de doses pour lutter contre l’épisode de cette grippe H1N1 pendant l’hiver 2010. Finalement, l’alerte mondiale de pandémie qui avait été déclenchée est rapidement retombée. On annonçait une terrible maladie et cette grippe H1N1 a causé la mort de 246 personnes en France contre 6000 pour la grippe normale.

Certes ce sont 246 vies humaines de trop, mais l’État a dépensé 400 millions d’euros pour acheter puis détruire ces doses. De l’argent qui est allé directement dans la poche de l’industrie pharmaceutique.

Application Iphone : juif ou pas juif ?

Si vous êtes propriétaire du fameux téléphone d’Apple, c’est la question que vous pose cette nouvelle application. Vous saurez que Patrick Timsit est juif, mais aussi Marylin Monroe et même, oh surprise de taille, Dany Boon ! Bref, la judaïté pour les non-initiés. Pour 79 centimes d’euros : la moitié du prix d’un café selon Johann Lévi, l’auteur de l’application, qui ne précise pas s’il figure sur la liste.

Un argument commercial qui n’a convaincu ni SOS Racisme qui va porter plainte, ni l’Union des Etudiants Juifs de France, ni même Alain Jacubowicz de la Licra, qui se dit « horrifié ».

Que nos auditeurs se rassurent : les maîtres censeurs ont obtenu gain de cause : l’application a été retirée de la vente en France.

Un binational à la tête de l’Office français de l’Immigration et de l’intégration

L’avocat Arnaud Klarsfeld a été nommé président de l’Office Français de l’Immigration et de l’Intégration par décret du Président Sarkozy.

Binational franco-israélien Arnaud Klarsfeld avait choisi d’effectuer son service militaire en Israël. Autant dire que la double nationalité a encore de beaux jours devant elle…

 Nouvelles du monde

La visite de Paul Kagamé suscite des remous en France

Le président ruandais, proche des milieux anglo-saxons, a été reçu trois jours en grandes pompes en France.
Une visite qui, comme celle de Kadhafi, il y a trois ans, a provoqué un certain malaise.
Malaise du côté de l’armée française injustement accusée par Kagamé d’avoir couvert le génocide des Tutsis en 1994.

Malaise du côté d’Africains et notamment de Congolais. Plusieurs dizaines d’entre eux ont bloqué le boulevard périphérique parisien avec des banderoles proclamant « Kagamé assassin ». Pour ces Africains Kagamé est responsable de la seconde guerre du Congo qu’il a lancée en 1996. Une guerre qui a fait quatre millions de victimes. Un bilan cinq fois supérieur à celui du génocide de 1994.

Sarkozy accueilli triomphalement en Libye

Le président de la République, s’est offert jeudi un petit bain de foule à Bengazi, en compagnie du Premier ministre de sa Gracieuse Majesté, David Cameron. « C’est extrêmement émouvant de voir les jeunes Arabes se tourner vers deux grands pays d’Occident pour leur dire merci, s’est exclamé le chef de l’Etat, poursuivant : Ce qui prouve que l’affrontement entre l’Occident et l’Orient n’est pas du tout une fatalité ». Un discours que notre président aurait sans doute quelques difficultés à tenir au Tremblay-en-France. « C’est aux Libyens de construire l’avenir, c’est aux Libyens de choisir leurs dirigeants, c’est pas à nous », a encore dit Nicolas Sarkozy dans une syntaxe approximative. Rappelons au président qu’il n’y a pas à proprement parler de « Libyens ». La Libye n’est en effet qu’un conglomérat de tribus hostiles. Kadhafi fédérait celles de Tripolitaine, à l’ouest du pays, alors que le CNT regroupe celles de Cyrénaïque, à l’est, avec le soutien des islamistes.

“Occupy Wall Street”S’inspirant des « révolutionnaires » égyptiens et des « indignés » espagnols, des Américains s’apprêtent à lancer ce samedi 17 septembre leur propre mouvement de contestation sociale

Il s’agit d’un mouvement  qui s’appelle « Occupons Wall Street ». A l’origine de cette initiative le journal et la fondation Adbusters qui dénonce le caractère antidémocratique du système américain. Le journal qui regroupe un réseau d’artistes, d’écrivains et d’activistes appelle Barack Obama à créer une commission présidentielle chargée de freiner l’influence de l’argent sur les élus à Washington. Leur intention est de rassembler plus de 20.000 personnes sur la célèbre place boursière pour y dresser un camp pendant plusieurs mois. Le but de cette manœuvre est de signifier le ras-le-bol légitime de la population américaine face à la corruption du monde politique et la mainmise des grandes entreprises financières sur l’oligarchie américaine.

Le Vatican balance entre retour à la tradition et sujétion à la doxa mondialiste

Benoit XVI a proposé à la Fraternité Saint-Pie X de signer un document doctrinal en vue d’une réconciliation.

Mais le Vatican a affirmé par la voix de Monseigneur Veglio, Président du Conseil Pontifical pour les Migrants,– je cite – « le réveil du nationalisme a provoqué le refus violent de la diversité ». Ces mots ont été prononcés à l’occasion d’assises interreligieuses à Munich. Une concession au politiquement correct peu conforme à la chronologie des faits : car c’est le multiculturalisme qui a précédé le réveil identitaire européen.

Regains de tensions entre l’Egypte et Israël

Le Premier ministre égyptien Essam Charaf a jugé hier que le traité de paix signé en 1979 avec Israël, le premier ratifié entre l’Etat hébreu et un pays arabe, je cite, n’était pas « sacré ». Ces déclarations surviennent sur fond de tensions entre Israël et l’Egypte. La semaine dernière, l’ambassade d’Israël au Caire a été attaquée lors d’une violente manifestation. Trois personnes ont été tuées et un millier d’autres blessées dans les affrontements avec les forces de l’ordre. L’ambassadeur d’Israël en Egypte a dû rentrer précipitamment dans son pays. Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu avait néanmoins cherché à minimiser la portée de cette attaque pour les relations bilatérales,

 

Kiosque Courtois du samedi 10/9/2011 – L’actualité de la semaine en écrit

Kiosque Courtois – L’actualité de la semaine en écrit

[box class=info]Le samedi, une sélection des principaux sujets de la semaine des biens connus Bulletins de Réinformation de Radio Courtoisie. Ce Kiosque est présenté par Henri Dubost et Catherine Noailles.

Novopress a publié dès samedi matin 10 septembre, en différé, l’audio de ce Kiosque Courtois dans la fenêtre “RADIO COURTOISIE – LE BULLETIN DE REINFO” de sa colonne de droite. Pour ceux qui préfèrent lire qu’écouter, en voici le contenu sous forme de texte enrichi d’images.[/box]

FRANCE

Dans une vidéo diffusée sur le site du Front national, Marine Le Pen dénonce de nouveau l’occupation de l’espace public par les musulmans. « En ce qui concerne l’inaction du pouvoir, y affirme-t-elle, l’exemple des prières de rue est édifiant. Cette terrible atteinte à la laïcité, et aux valeurs de notre République, n’a jamais cessé depuis ces longs mois que j’en parle, bien au contraire. Rien n’a été réglé ». Et la présidente du Front national de poursuivre : « la plupart des musulmans en France ne posent pas ces problèmes (…) les prieurs de rue doivent tout simplement faire de même (…) C’est à eux de s’adapter, ou de quitter notre pays s’ils ne sont pas d’accord ». Dans l’éventualité où elle serait élue à l’Elysée, Marine Le Pen propose d’instaurer une peine d’expulsion du territoire pour tout étranger en récidive de prière de rue. « La France est maîtresse chez elle, conclut-elle, je mettrai ce principe au cœur de l’action publique ». Fin de citation. Il convient de rappeler que les prières de rue sont un acte politique de marquage du dar al islam, le territoire de l’islam, dans le dar al harb, le territoire des impies. C’est donc un acte de nature éminemment politique, contrairement aux croyances angéliques des bobos sur la question.

Kiosque Courtois du samedi 10/9/2011 – L’actualité de la semaine en écrit Les affaires se multiplient au Parti socialiste. Jean‑Michel Baylet, président du Parti radical de gauche, candidat à la primaire socialiste pour l’élection présidentielle de 2012, et propriétaire du groupe de presse La Dépêche du Midi, a été mis en examen pour « infraction au code des marchés publics ». Baylet avait déjà été condamné en 2003 par la Cour d’appel de Toulouse pour abus de biens sociaux. Autre affaire fâcheuse pour le PS : Robert Navarro, sénateur PS de l’Hérault, est soupçonné d’enrichissement personnel, et vient d’être mis en examen. Les enquêteurs ont relevé une impressionnante série de facturations de pizzas pour plus de 40.000 € en moins de trois ans. Il est également reproché à Navarro de s’être fait payer certains de ses déplacements, privés ou parlementaires, par la fédération du parti. Robert Navarro est l’un des soutiens de François Hollande à la primaire socialiste. Guérini, Baylet, Navarro… Le Parti socialiste semble décidément s’enfoncer dans le syndrome mafieux.

Kiosque Courtois du samedi 10/9/2011 – L’actualité de la semaine en écrit Le syndrome d’Alzheimer au secours de Jacques Chirac ? Chirac sera‑t‑il un jour jugé ? On peut en douter. Dans l’affaire des emplois fictifs de la Mairie de Paris, Chirac encourt en théorie 10 ans de prison et 150.000 euros d’amende. Depuis vingt ans, ses proches ont utilisé toutes les ressources de la procédure ainsi que leur influence pour retarder le procès. Avec cynisme, ils parlent maintenant d’acharnement judiciaire. Le tribunal correctionnel de Paris a par ailleurs accepté la requête de ses avocats, selon lesquels, je cite : « [L’ancien président] n’est pas en situation de se souvenir de faits datant de vingt ans ». Chirac, réputé définitivement gâteux, n’apparaîtra donc pas à son procès.

Proposition d’un député PS : désarmer les policiers municipaux. Décidément, pour la gauche, la vie d’un flic ne coûte pas cher. C’est ainsi que le député PS du Finistère Jean‑Jacques Urvoas, ex‑strauss‑kahnien aujourd’hui rallié à Martine Aubry, vient de proposer dans son livre « Onze propositions chocs pour rétablir la sécurité » (sic) de désarmer l’ensemble des policiers municipaux. Pour le syndicat de la police municipale de la fédération autonome de la fonction publique territoriale, les propositions de l’élu socialiste sont, je cite : « angéliques (…) La société a évolué. La violence est quotidienne. Une arme est un outil de travail et un équipement de protection individuel. » Fin de citation. Le Syndicat national des policiers municipaux s’indigne, quant à lui, je cite : « du mépris affiché par M. Urvoas pour les missions exercées au quotidien par des milliers de collègues policiers municipaux », avant d’inviter le député du Finistère à faire, je cite : « un stage de découverte » dans une police municipale…

Les suites de l’affaire du Noctilien. On se souvient de l’agression filmée, en 2008, d’un passager dans un bus de nuit en région Ile‑de‑France. La vidéo avait largement circulé sur Internet. À l’origine de la diffusion de ce document, un policier parisien, qui a été condamné mardi à deux mois de prison avec sursis et 5000 euros de dommages et intérêts. Cette peine s’ajoute à la sanction administrative qui lui a été infligée en juin dernier. Dans un communiqué, Marine Le Pen a manifesté son soutien au policier, condamné à la double peine pour avoir montré la vérité.

Le ministre de l’Education nationale, Luc Chatel, rappelle que la Shoah est la pierre angulaire de la République.  Je cite le ministre : « L’histoire de la Shoah est inscrite au cœur du socle de connaissances et de valeurs que la République française entend transmettre à ses enfants. (…) C’est l’histoire de l’humanité tout entière. (…) Plus que jamais, l’éducation doit être le meilleur rempart contre toutes les formes de négationnisme, d’antisémitisme et de racisme. » Fin de citation. Par rapport à la Shoah, les 100 millions de mort du communisme ne sont finalement qu’un détail de l’histoire.

Les programmes de Sciences de la Vie de la Terre des classes de 1ère des lycées s’ouvrent à la « théorie du genre ». Une théorie qui n’a aucune base scientifique,  selon laquelle les êtres humains ne sont plus définis comme hommes ou femmes, mais comme homosexuels, hétérosexuels, bisexuels ou transsexuels. Selon cette théorie, le fait que le sexe biologique nous identifie mâle ou femelle ne nous autorise aucunement à nous qualifier de masculin ou de féminin. Des élucubrations qui devraient séduire dans les quartiers bobos. On souhaite en revanche bien du plaisir aux professeurs de biologie de nos « banlieues sensibles »…

 

MONDE

Tiers-mondisation des Etats-Unis : des médicaments vitaux commencent à faire défaut. Les pénuries de médicaments essentiels, anti‑cancéreux, anesthésiants et antibiotiques, sont un problème grandissant aux Etats‑Unis. Une pénurie qui inquiète hôpitaux, médecins et malades, mobilisant les autorités fédérales, des associations privées et le Congrès.

Kiosque Courtois du samedi 10/9/2011 – L’actualité de la semaine en écrit Turquie / Israël : rien ne va plus. Après avoir rompu ses relations diplomatiques avec Israël, dénoncé les accords militaires et menacé l’Etat hébreu de la Cour Internationale de Justice, à la suite du refus de ce dernier de s’excuser pour la mort de neuf Turcs (photo ci-dessus) lors de l’assaut d’un bateau qui tentait de rompre le blocus instauré à Gaza, la Turquie continue de durcir le ton. Le gouvernement turc déclare qu’en cas de nouvelle flottille tentant de rentrer à Gaza afin de répondre aux besoins humanitaires de la population, sa marine serait là pour la protéger. De leur côté, les Israéliens semblent être tentés d’affaiblir par tous les moyens leur ancien allié, entre autre en soutenant et en armant la dissidence kurde, ce qu’ils font déjà de manière officieuse. Le site pro-sioniste jssnews.com évoque, je cite, un projet de « fourniture d’armements sophistiqués à la résistance kurde, qui, ainsi, matera rapidement la Turquie ». Fin de citation. La Turquie pourrait être amenée à dénoncer l’accord qu’elle vient de donner au déploiement du bouclier antimissiles de l’Otan sur le sol turc.

Le peuple contre le système mondialiste. Le résultat est sans appel : dimanche 4 septembre, lors d’une votation à l’initiative des partis de gauche et du centre, les électeurs du canton de Vaud en Suisse ont été près de 70 % à refuser de donner des droits politiques cantonaux aux étrangers. En Suisse comme en France, le système mondialiste est à des années-lumière de la volonté qu’exprime le peuple, quand on lui donne réellement la parole.

Racailles d'en haut : les diamantaires d'Anvers pris la main dans le sacDes diamantaires d’Anvers soupçonnés d’évasion fiscale. Trois dirigeants de l’Antwerp Diamond Bourse, la bourse diamantaire la plus importante d’Anvers, sont suspectés d’évasion fiscale. Au total, ce sont près de 800 Belges, dont 170 acteurs du très important secteur diamantaire anversois,  qui sont soupçonnés par le fisc d’avoir dissimulé plus d’un milliard de dollars en Suisse. Une grande partie d’entre eux possèdent la double nationalité, belge et israélienne.

Nouveaux Européens - immigrationGrande Bretagne : un tiers des enfants nés en 2010 ont au moins un parent étranger. Cette information, décrivant l’ampleur de la substitution de population en cours Outre-Manche, provient d’un rapport du Bureau britannique des statistiques nationales. Seules 64 % des naissances sont de père et de mère nés au Royaume-Uni. En 2010, 25 % des enfants sont nés de mère étrangère. Dans le district londonien de Newham, un des foyers des dernières émeutes, le pourcentage d’enfants de mères étrangères atteint 76 %. En 2010, le nombre officiel d’étrangers au Royaume‑Uni dépasse sept millions, soit un habitant sur huit.

Kiosque Courtois du samedi 10/9/2011 – L’actualité de la semaine en écrit Le département d’Etat a annoncé jeudi que les Etats-Unis opposeraient leur veto à une tentative des Palestiniens d’obtenir la reconnaissance d’un “Etat de Palestine” au Conseil de sécurité des Nations unies. Ce n’est pas vraiment une surprise. On se rappelle que l’idée d’un Etat palestinien avait été défendue par Obama soi‑même dans les premiers mois de sa présidence, entre autres dans son fameux discours du Caire, par lequel  le nouveau locataire de la Maison Blanche avait tenu à marquer sa différence avec son prédécesseur républicain et tenter de débloquer le dossier israélo‑palestinien. Mais Obama s’est peu à peu rendu aux arguments de l’AIPAC, le tout‑puissant groupe de pression sioniste américain. De fait, en février dernier, les Etats‑Unis utilisaient leur veto contre une résolution rappelant l’illégalité de la colonisation israélienne, et en mai, le président américain laissait clairement entendre qu’il utiliserait finalement son veto si les Palestiniens tentaient d’entrer à l’ONU.

Avec l’arrivée au pouvoir du Conseil national de transition, la Libye est devenue le théâtre d’un gigantesque nettoyage ethnique. Travailleurs et migrants noirs sont en effet devenus les cibles privilégiées des rebelles du CNT qui les accusent de compromission avec le régime du colonel Kadhafi. Un à deux millions de travailleurs subsahariens se trouvaient sur le sol libyen au début de la rébellion. Selon la Fédération internationale des droits de l’homme, ils ne seraient plus aujourd’hui que 6.000. Des violences condamnées par les Etats africains comme le Nigéria qui a demandé expressément à la France et au Royaume‑Uni, je cite : « de faire cesser ces meurtres ».

Commémoration des attentats du World Trade Center : un nouveau mythe mis en scène par les grands médias. Depuis plusieurs jours, les grands médias rabâchent ad nauseam la version officielle, tout en mettant l’opinion publique en garde contre, je cite, tout « dérapage islamophobe ». Cette propagande s’en prend à ceux qui proposent des versions alternatives, qualifiés de « complotistes ». On se rappelle qu’en 2009, le géopolitologue Aymeric Chauprade fut, sur dénonciation d’un article du Point, démis de son poste de professeur à l’Ecole de guerre, pour avoir mentionné les versions alternatives dans son ouvrage « Le choc des civilisations ». Les journalistes Grégoire Deniau, Bertrand Coq et Ulysse Gosset ont été renvoyés de France 24 pour avoir transgresser le tabou. Quant à Marion Cotillard et Jean‑Marie Bigard, ils n’ont dû leur salut professionnel qu’à un humiliant mea culpa. Le site reopen911.info détaille les nombreuses aberrations et zones d’ombre de la version officielle. Rivarol publie une série d’articles sur le sujet, dont nous ne saurions trop conseiller la lecture. Une grande marche aura lieu dans la plupart des capitales du monde pour réclamer la réouverture de l’enquête. A Paris, rendez‑vous dimanche 11 septembre 2011, à 14 h, au pied de la tour Montparnasse.