Tag Archives: Jungle de Calais

migrants Calais

Calais : un couple et leur fille de sept ans agressés par des migrants !

04/10/2017 – CALAIS (NOVOpress) : Un couple de Calaisiens et leur fille de sept ans ont été agressés par des migrants, route de Gravelines à Calais. La fillette, raconte la maman, est tellement choquée qu’elle va devoir aller voir un psychologue. Depuis, tout l’effraie. Les parents eux-mêmes ont peur et envisagent de déménager.

Les migrants sont maintenant « violents, alcoolisés, plus jeunes et se moquent ouvertement de nous » raconte la mère de famille au micro de Radio 6, la journaliste ajoutant que « les riverains vivent dans la peur et n’osent plus s’exprimer », de crainte de représailles. 

calais-chretiens-migrants

Calais : sus aux chrétiens !

En attendant leur évacuation vers des centres pour mineurs partout en France, où ils seront pris en charge à nos frais par les services de l’aide sociale à l’enfance et pourront ainsi donner libre cours à leur christianophobie, quelque 80 mineurs clandestins afghans de la « Jungle » ont entrepris, mardi après-midi, de détruire l’église improvisée des migrants érythréens et d’en lyncher les fidèles.

Selon un extrait de la synthèse quotidienne de la Sécurité publique, cette attaque ouvertement antichrétienne, qui a fait 11 blessés parmi les clandestins, s’est déroulée en deux temps. Vers 17 heures, d’abord, « un groupe de 70 à 80 jeunes afghans » s’est lancé à l’assaut de l’église catholique des Erythréens, provoquant alors « une importante rixe » et « obligeant les CRS à faire usage de moyens collectifs afin de disperser les assaillants ». Ceux-ci ayant été repoussés au bout d’une quarantaine de minutes, une centaine de fidèles érythréens ont décidé de dormir dans l’église, « afin d’en assurer la surveillance et la protection ».

Or, vers 18 heures, les clandestins afghans, plus nombreux encore, sont revenus à la charge et ont provoqué de nouveaux affrontements violents avec les Erythréens, nécessitant une seconde intervention des forces de l’ordre. Il faudra attendre 21 heures et la mise en place d’un dispositif policier assurant la sécurité de l’église pour que le calme revienne enfin dans la « Jungle ».

Etant donné l’ampleur et l’extrême violence de ces affrontements, les médias pouvaient difficilement passer totalement sous silence ces événements. Et ils en ont effectivement parlé. Mais, bien sûr, suivant leur méthode habituelle. En cachant l’essentiel. En se bornant à parler de « heurts à proximité de l’église ». En jetant dans le même sac agresseurs et victimes. En dissimulant les motivations réelles des assaillants afghans, qui n’étaient autres que de détruire un lieu de culte chrétien et de lyncher ses fidèles. Bref, en transformant de manière scandaleuse une attaque ouvertement antichrétienne en banale « rixe entre migrants ».

Franck Deletraz

Article paru dans Présent daté du 4 novembre 2016

Migrants Calais

Enquête britannique sur les migrants de Calais : 96 % d’hommes !

27/10/2016 – FRANCE (NOVOpress avec le Bulletin de réinformation de Radio Courtoisie: Quel étonnement lorsque, à l’occasion du déplacement des clandestins de la « jungle » de Calais, sur les photos et vidéos, nous voyons des Africains, alors que nous nous attendions à voir des familles syriennes !

Une enquête britannique sur les illégaux vivants dans la jungle de Calais a été réalisée par une organisation nommée « Refugee Rights Data Project », en février 2016. Elle indiquait que le camp comptait alors 96 % d’hommes. Et 50 % d’Africains (Soudanais, Erythréens…). Alors que les Syriens, seulement 1,4 % !

La réalité des populations immigrantes est donc en contradiction totale avec le discours des politiques et des médias, qui diffusent depuis des mois des images montrant des familles de réfugiés, avec femmes, enfants et… doudous. Cette propagande pour faire pleurer dans les chaumières existe afin de justifier d’imposer les nouvelles vagues migratoires qui déferlent sur l’Europe et la France.

Calais : Mohammad, un réfugié Soudanais, favorable à la remigration

27/10/2016 – FRANCE (NOVOpress)
Interrogé par des journalistes d’Europe 1, un réfugié soudanais fait part de ses désillusions après le démantèlement de la Jungle de Calais. Il dit en avoir assez de dormir dans la rue et de ne manger qu’une fois par jour.

Au-delà des dangers qui le guettent dans son pays, il dit préférer retrouver sa famille et revivre sur la terre de ses ancêtres car “cest son destin”..



Calais : Mohammad, réfugié Soudanais, veut… par Europe1fr

Évacuation de la jungle de Calais : Le premier car rempli de migrants est parti pour la Bourgogne !

24/10/2016 – FRANCE (NOVOpress)
Sur décision des autorités, plusieurs milliers de migrants vont être évacués de la «Jungle» de Calais, ce lundi 24 octobre, pour être dispersés sur l’ensemble du territoire français.

À 8h52, le premier bus rempli de migrants a quitté Calais pour le sud, en direction de la Bourgogne.


Invasion migratoire : les migrants de Calais dispersés partout en France !

22/10/2016 – FRANCE (NOVOpress)
L’évacuation totale de la “Jungle” de Calais va donc débuter lundi 24 octobre à 8H00. Une opération qui devrait durer une semaine. Alors que la logique aurait été de tous les expulser, le gouvernement a donc décidé de disperser plus de 7 000 migrants dans des centres d’accueil et d’orientation (CAO) répartis sur tout le territoire.

60 cars prendront la route lundi, 45 mardi et 40 mercredi. Au total, ce sont près de 145 autocars qui devraient embarquer jusqu’à 50 migrants et avec deux accompagnateurs à bord.

Une fois arrivés dans ces centres, les migrants seront appelés à “réfléchir à leur projet personnel” (sic).