La victoire de Callac ne doit pas être une victoire isolée face à la politique d’immigration menée tambours battant par les élus et leurs complices associatifs – qui n’ont pourtant aucun mandat pour transformer durablement, ethniquement, et culturellement, nos villes...